Rêves électriques

Rêves électriques

Par Noiraude Blog créé le 17/09/10 Mis à jour le 21/11/16 à 14h44

30 ans de passion pour les jeux vidéo, le Japon et le cinéma, ça laisse forcément des traces. Vous voulez en savoir plus?

Ajouter aux favoris
Signaler
Jeux vidéo


C'est devenu l'un des titres incontournables sur Xbox 360, ces derniers temps : Trials Evolution a beau ne pas avoir eu droit aux honneurs d'une sortie sur support physique, le jeu n'en reste pas moins l'un des investissements incontournables de ce premier semestre 2012. Un statut qu'il doit, avant tout, à un gameplay particulièrement travaillé.

La moto-cross comme support d'un jeu vidéo ? L'idée n'est pas neuve, mais retranscrire les sensations, pad en main, d'une telle discipline n'avait jusqu'ici que rarement été franchement concluante. Le studio Redlynx, dès 2009, a cependant réussi sa mission au-delà des espérances : le premier Trials HD avait osé poser les bases d'un gameplay 2D pour se concentrer spécifiquement sur les sensations procurées au guidon de la moto. Un pari gagnant : l'équipe de développement, alors dans le giron de Microsoft, avait rendu une copie qui avait su attirer l'attention des joueurs.

Désormais parrainée par Ubisoft, la série Trials est toujours aux mains de l'équipe Redlynx. Que la suite du hit atteigne une telle qualité n'est donc pas une surprise. Trials Evolution fait évoluer la franchise en douceur, avec beaucoup de respect, mais y apporte un rendu visuel largement supérieur ainsi que des améliorations à la jouabilité qui prennent tout leur sens une fois le pad en main.

Trials Evolution, d'abord, introduit la présence de niveaux vivants : exit, donc, les courses dans des environnements austères. Ici, le joueur doit réaliser le meilleur temps possible en prenant en compte le fait que les décors, en 3D, est mobile, parfois même sujet à transformation. Industrie en flammes, falaises et ponts qui s'écroulent... Il s'agira de ne pas traîner en route. 65 courses sont proposées dans le mode solo, alternant intérieur et extérieur, et des épreuves bonus (à ski notamment) sont incluses, quoique nettement moins intéressantes que le contenu principal du jeu. Mais il y a de quoi faire.

L'enjeu du titre n'a pas changé d'un iota. Le joueur doit effectuer le meilleur temps possible pour aller d'un bout à l'autre de la carte, et ceci en limitant au maximum les erreurs et les chutes. Paradoxalement, Trials Evolution renvoie directement, sur le plan de la jouabilité... au hit N64 1080° Snowboarding: tout y est question de freinage, d'accélération et surtout d'angle de chute de la moto (du snowboard, à l'époque) par rapport au relief du terrain. Un savant dosage que les développeurs n'avaient plus guère mis en avant sur consoles et PC depuis pas mal d'années. Et qui se voit ici encore optimisé comparé au premier volet : désormais, la moto, qui évolue toujours sur un tracé en 2D, semble plus lourde, son comportement est plus réaliste. Ce qui permettra de reproduire encore plus précisément une course idéale lorsque le joueur se mettra en tête de faire tomber les chronos de ses amis ou de se mesurer à ceux, redoutables, des meilleurs joueurs du web.

Cette difficulté, d'ailleurs, est très modulable selon les attentes des joueurs. Aux plus "casual", Trials Evolution offre une expérience très tranquille sur les trois quarts des tracés proposés. Le système de médailles à récolter (135 pour voir la fin du titre) permet en effet de glâner très facilement les distinctions bronze et argent. Evidemment, il n'en va pas du tout de même pour la médaille d'or, qui elle-même se fait très peu exigeante dans ses attendus, comparé aux meilleurs chronos effectués sur les tracés. En clair ? Le joueur souhaitant rivaliser avec les champions en ligne en aura pour des dizaines d'heures de pratique, au minimum.


Un multi-joueurs en bonus

Autant dire que Trials Evolution est addictif. C'est un euphémisme. Y passer une nuit à tenter de battre un record, à s'arracher les cheveux parfois pour une microscopique erreur aux conséquences dramatiques, n'aura rien d'exceptionnel. Redlynx, pour bien faire, a même introduit un mode multijoueurs pour permettre à quatre concurrents de s'affronter. Plusieurs modes sont proposés pour une expérience globalement assez fun, et où l'on a tout de même parfois à rester bien concentré sur ce que l'on fait. Un petit manque de lisibilité que le prochain opus de Trials, à n'en pas douter, se chargera de corriger.

Vendu pour un peu moins de 15 euros sur le Xbox Live, Trials Evolution constitue à n'en pas douter la petite perle vidéoludique de cette première moitié de l'année. Beau, fun, prenant et technique, le jeu de Redlynx devrait figurer dans toutes les ludothèques. D'urgence !

Retrouvez également ce test sur http://www.dna.fr/loisirs/jeux-videos

Ajouter à mes favoris Commenter (12)

Commentaires

Noiraude
Signaler
Noiraude
Hé ho Nintenboy, je n'ai pas dit qu'on avait fait mieux, mais que j'en attendais encore plus ^^
Nintenboy
Signaler
Nintenboy
"la modélisation des vagues,"

Hein ??? Aucune modélisation des vagues (sous Alias il me semble), aussi bien en arcade que sur PC, n'arrivait à la cheville de Waverace64 !! Naugthy Dog avait bien essayé de faire pareil à l'époque sur PSone dans le second ou troisième épisode de Crash Bandicoot mais c'était bien en dessous de la référence. Idem avec Rapid Racer et le tout nouveau moteur Profiler censé booster les graphismes de la 32bits de Sony, de bonnes barres de rire à l'époque tant le rendu était statique.

"On ne fait pas de chef d'oeuvre sans avoir de mérite et s'il est si facile de pondre un trials evolution, pourquoi aucun autre jeu du genre n'a atteint ce statut si convoité?"

Peut être parce que tu ne regardes que la partie émergée de l'Iceberg ?
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
FAKE !

Le premier screenshot, c'est Skyrim ! :)
CocoAlex
Signaler
CocoAlex
Nintenboy, as tu au moins déjà joué à Trials HD ou Evolution???? Je ne pense pas car si c'était le cas tu te prosternerai devant les developpeurs, Redlynx. Aucun trials-like n'arrive à la cheville de ces jeux et il y a plusieurs raisons à ça. Un des noyaux c'est la physique du jeu qui est hallucinante. Une excellente physique ne serai rien sans un gameplay approximatif et c'est la le 2eme point fort: Le maniement des motos d'une précision redoutable. Un autre point crucial c'est bien évidemment le level-design des niveaux qui est toujours très inventif, très technique et avec plusieurs niveaux de lecture. On ne fait pas de chef d'oeuvre sans avoir de mérite et s'il est si facile de pondre un trials evolution, pourquoi aucun autre jeu du genre n'a atteint ce statut si convoité?
Noiraude
Signaler
Noiraude
Waverace n'avait qu'un défaut : la modélisation des vagues, pas tout-à-fait aussi fluide que je l'avais espéré. Mais pour le reste, je n'ai qu'un mot: CULTE.
Nintenboy
Signaler
Nintenboy
On ne touche pas à 1080° sur N64 et encore moins à Waverace 64....
Noiraude
Signaler
Noiraude
Resucée ou pas, il faut quand même dire que Trials Evolution explose ce qui a été fait auparavant (à part 1080, mais je parle en fanboy, là^^)
Nintenboy
Signaler
Nintenboy
Si, Trials HD est un copier/coller, Rayman est loin de ressembler à un Mario ou tout autre jeu similaire parce qu'il a sa propre identité graphique.
Bbali
Signaler
Bbali
Ouais enfin ce que tu dis là, Nintenboy, c'est un peu comme dire que Rayman Origins s'appuie sur tous les jeux de plateforme 2D faits durant les 30 dernières années. Ça ne veut pas dire grand chose :]
Nintenboy
Signaler
Nintenboy
Faut dire que l'équipe en charge du développement du jeu n'a pas trop de mérite, elle s'appuie sur les innombrables versions gratuites que la scène indé Flash a produite ces dernières années.
Noiraude
Signaler
Noiraude
Mon avis également. J'ai du mal à aller me coucher, le soir ^^
CocoAlex
Signaler
CocoAlex
La série des Trials HD définit à elle seule l'existance d'une plateforme comme le xbla en 2012. Prise en main parfaite et immédiate, difficulté progressive, progression infini (surtout quand vous tappez le scoring entre potes) et réalisations qui décoiffe Tout les ingrédients du jeu "arcade" ultime.

Édito

Ceci n'est pas un blog.

Ceci n'est pas une pipe.

Ceci est une fenêtre sur un pré où je pais en paix.

Les vidéos de Noirdenoir sur Dailymotion  

Suivez-moi sur Twitter @Noirdenoir67

Ou sur la communauté Facebook Rêves électriques (toute jeune !)
https://www.facebook.com/noiraude67/

 

Le site pour les amis de l'illustre Seb le Caribou: http://seblecaribou.wordpress.com/about/

 

Et si vous avez envie d'une petite partie de Mario Kart 8 avec moi : Noiraude67

 

Archives

Favoris