Le Blog de nineufo

Par nineufo Blog créé le 15/01/14 Mis à jour le 21/01/15 à 19h48

Sur ce blog vous trouverez des critiques de jeux, des articles mais aussi mon avis sûr divers sujet comme du cinéma ou de la BD.

Ajouter aux favoris
Signaler
Articles (Jeu vidéo)

L’âge de la stratégie

 

Je suis principalement un joueur PC, et qui dit joueur PC dit FPS, mais pas seulement, un autre des genres emblématique du jeu sur ordinateur est le RTS (stratégie en temps réel en français).

Parmi les représentants, on trouve bien sûr des jeux comme Warcaft, Starcraft, Command and Conquer, Bataille pour la terre du milieu ou encore Halo wars, mais si il y a une série à laquelle je reste attaché c’est bien Age of Empires (AoE pour les intimes), en tout cas pour les deux premiers opus.

En effet, la série commencé en 1997 par ensemble studio garde une place particulière dans mon coeur, probablement parce que c’est avec eux que j’ai vraiment commencé à jouer à de « vrai » jeux. Egalement bien sûr pour leur contexte historique séduisant, mais principalement car ce sont des jeux de stratégie possédant un game system vraiment intéressant et qui se retrouve finalement assez peu dans les productions de stratégie actuelle.

Aujourd’hui je vais principalement parler de Age of Empires II, car il reste mon épisode favori et même mon RTS favori, correspondant plus à mes attentes qu’un jeu plus récent comme Starcraft II par exemple.

 

L’âge des croisades

Pour rappelle Age of Empires II se déroule au moyen-âge, c’est un jeu de stratégie, on peut voir s'y affronter jusqu’à la mort plusieurs civilisations. Les parties (pour le mode VS classique) se déroulent sur une carte de taille variable où chaque camp commencera avec : Trois villageois, capable de ramasser les ressources pour bâtir une armée ;. Un cavalier éclaireur permettant d’explorer la région et de détecter l’ennemi ; Et bien entendu le plus important des trois, le forum, bâtiment qui va vous permettre de créer vos premiers villageois et ainsi faire prospérer votre empire.

C’est également le forum qui va vous permettre de « passer à l’âge », c’est-à-dire faire évoluer votre nation au stade supérieur technologiquement parlant, dans AoE II, il existe en tout quatre âges différents :

-L’âge sombre, c’est l’âge de départ de la partie, à ce stade le joueur ne possède que des actions le limitant à la création de villageois et de simples fantassins peu expérimentés.

-L’âge féodal, début de votre ascension, à partir de maintenant, vous pouvez développer des technologies améliorant votre efficacité, tant au combat qu’à la récolte. C’est également à l’âge féodal que vous pouvez commencer à bâtir des murs et des tours, éléments vitaux à la survie de votre empire dans cette époque tourmentée.

-L’âge des châteaux, comme son nom l’indique voit apparaitre l’édification de massive forteresse qui vont vous défendre contre vos nombreux ennemis. C’est également à cet âge que votre civilisation commence à s’intellectualiser en vous laissant construire une université qui vous laissera développer les technologies les plus avancés. C’est aussi l’avènement de la religion, les monastères vous permettant de créer des moines pouvant aller chercher pour votre gloire des reliques, ou convertissant les unités ennemis en leur montrant quel est la vraie voie à suivre. L’âge des châteaux est enfin le début des vraies batailles, les fantassins devenant ainsi de vraie machine à tuer, les archers sont désormais des arbalétriers et on voit également apparaitre la cavalerie lourde et encore plus important les engins de sièges, tels le puissant bélier ou la catapulte.

-L’âge impérial est le dernier âge, mais c’est ici que tout commence, à présent votre armée est proprement équipé et prêt à en découdre, les dernières technologies vous permettent d’enfin sortir de la misère et d’être fier de votre empire qui va maintenant pouvoir s’élancer à l’assaut de vos ennemis, car maintenant vous pouvez enfin créer le trébuchet qui va engloutir vos concurrents dans les flammes et vous assurez la victoire. 

 

L’âge de l’expansion

Age of Empires II se base donc sûr une progression par palier, mais pour atteindre ces paliers, construire vos défenses et bien sûr créer votre armée, vous avez besoin de ressources. Il y en a quatre en tout :

La nourriture qui est la ressource de base, elle sert à développer une grande partie des technologies et bien sûr à former vos soldats et villageois, c’est la ressource qui est le plus récoltée.

Le bois qui sert à construire des bâtiments, des technologies et pour quelques unités  comme les archers et les unités de siège. Le bois est une ressource quasiment inépuisable au vu de la quantité de forêt sur les cartes, le bois devient ainsi vital pour la construction de ferme, quasi unique moyen de récolter de la nourriture à partir du second âge.

L’or est une ressource indispensable pour pouvoir construire une armée puissante et efficace, l’or est le nerf de la guerre. Les mines d’or sont assez limitées, si il y en assez pour vous développer un minimum, sur une partie contre un adversaire puissant, ces mines vont vite arriver à manquer et vous serez forcé de dépenser des fortunes en nourritures par exemples pour acheter de l’or et continuer à produire des unités.

La pierre, à la manière de l’or, est également une ressource limitée, les carrières sont en nombres encore plus restreint que les mines, cependant la pierre a une seul utilité, la construction de défense. Car, c’est avec de la pierre que vous bâtirez vos murs, tours et châteaux pour vous défendre contre les envahisseurs.

 

Ainsi, certaine ressources viennent à manquer à partir d’un certain point dans la partie. Ce qui change drastiquement le rythme de jeu et favorise l’emploi d’unités ne coûtant pas d’or.

 

L’âge de la longévité

Age of empires II a une particularité par rapport à la plupart des RTS, les parties sont longues.

A titre personnelle, je préfère largement ce rythme de jeu a des parties trop courtes. Par exemple, j’ai récemment passé quelques heures sur Command and Conquer Red Alert 3 –Uprising, et je trouve les matchs vraiment trop courts, 25 à 30 minutes en moyenne, pas vraiment le temps de se poser ou de prendre son temps. A contrario, AoE II laisse la possibilité au  joueur de se poser et de faire mûrir sa stratégie et son positionnement dans la partie. Bien sûr, les matchs peuvent se révéler plutôt long, en particulier contre un joueur humain, les parties ne pouvant pas aller en dessous des 1H30 pour les plus courtes contre un ordi, à plus de 4H si vous jouez contre un humain à niveau équivalent.

Ce qui rend les parties longues, c’est tout d’abord la montée en technologie qui est absolument indispensable, on ne commence à créer une armée qu’à 1H de jeu environ, le reste de la partie sera ensuite le théâtre d’affrontement jusqu’à ce qu’un joueur triomphe. Ce qui me laisse l’opportunité d’aborder les différents types de victoire possibles. Car, on n’est pas obligé d’anéantir la civilisation adverse pour gagner, on pourra également, à partir de l’âge impérial, construire une merveille qui une fois bâtie lancera un compteur avant la victoire. La création d’une merveille coûte un nombre de ressources finalement pas si conséquent, mais la construction prendra du temps et nous laissera dans une position de défenseur pas forcément souhaitable. La dernière façon de gagner est de posséder les 5 reliques disséminées sur la carte, pour cela il suffit de les stocker dans un ou plusieurs monastères, déclenchant ainsi un compte à rebours similaire à la victoire par merveille, ce type de victoire donne un avantage de temps non négligeable étant donné qu’il n’y a pas de construction nécessaire, cependant cela n’arrive qu’en de très rares occasions, chaque joueur ayant au moins une relique près de son camp qu’il s’empressera de sécuriser.

 

L’âge de l’affrontement

Un aspect original d’AoE II concerne également son approche vis-à-vis des différentes factions, le jeu met en scène un grand nombre de civilisations jouables, mais contrairement à un Starcraft II par exemple, les différences sont assez minimes. Chaque faction a donc une unité et une technologie complétement unique disponible au château, ainsi que des bonus divers pouvant aller des points de vie bonus pour un type d’unité à la technologie gratuite ou encore la portée des archers. En outre, les civilisations ne peuvent pas développer toutes les technologies, les aztèques n’ont pas accès à la poudre à canon et les coréens n’ont pas de chameaux. Cependant, ces petites différences ne sont que là pour souligner votre style de jeu et pas pour changer de manière profonde la stratégie à adopter.

Les unités ont ainsi chacun un rôle particulier et il faut veiller à avoir une armée équilibrée pour parer à toutes situations. Il faut avoir de la cavalerie pour rapidement ce débarrassera des trébuchets qui vous assiègent, des lanciers pour contrer cette cavalerie, des fantassins pour contrer les lanciers, des catapultes et des archers pour contrer les fantassins et ainsi de suite.

La partie navale est aussi à prendre en compte, car elle permet des attaques surprises et offre parfois l’opportunité de contourner les défenses si l’adversaire n’est pas préparé à cette option.

Les parties se déroulent donc de manière assez similaire pendant la première heure, on monte en technologie puis on met sur pied une armée, en veillant à garder un bon équilibre villageois/soldats pour garder une économie efficace sans que l’armée en pâtisse, éventuellement un joueur bâtira une merveille ce qui, en général, mettra un bon coup de pression à l’autre joueur, les attaques contre le ou les camps adverses s’enchainent ensuite en essayant de surprendre l’adversaire, en enchainant deux attaques d’affilés, en attaquant sur plusieurs fronts, le vainqueur sera donc celui ayant adoptant la meilleure stratégie d’attaque ou éventuellement celui qui aura réussi à défendre sa merveille jusqu’au bout. Toujours est-il que ce style de match s'il peut paraître classique reste toujours passionnants, on essaiera de grappiller quelques secondes pour passer à l’âge plus vite, ou on tentera des stratégies osées pour pénétrer dans la base adverse.

 

AoE II est donc un de mes RTS favori pour toutes ces raisons, par ce qu’il est profond et exigeant, parce qu’on a le temps de savourer notre expansion et que les parties peuvent se mettre en place sans ce finir en 20 minutes, je vous encourage à l’essayer, au moins pour voir à quoi ressemblait un RTS culte il y a bientôt 15 ans et avoir de la stratégie sur la durée dans un univers médiévale.

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Mingo-May
Signaler
Mingo-May
Complètement d'accord avec ton article. Tellement peu de RTS m'ont donné ce genre d'impression. Je plussois sur l'ensemble du post, et l'avoir racheté sur Steam en HD a fait remonter en moi tous les souvenirs sur les voix, les musiques, les designs...Que du bonheur ce jeu !!!!
ljitu
Signaler
ljitu
Dans cette série des age of j'ai toujours préféré age of mythology qui était bien sur moins réaliste mais très fun et intéressant à jouer.

Édito

Je suis un joueur de 18 ans, grand passioné de jeux vidéo bien sûr, mais également de cinéma, de bande-dessiné et de plein d'autres trucs qui touche à la culture geek en général.

Actuellement en première année d'IUT informatique, je compte m'orienté ensuite dans le domaine du Game design.

J'éspère que vous aimerez les articles que je posterai ici le plus souvent possible.

Archives

Favoris