The Neves Times

The Neves Times

Par Neves Blog créé le 29/03/14 Mis à jour le 25/07/18 à 18h11

Reporter vidéo-ludique.

Hebdomadaire dominical.

Tirage en couleur.

Ajouter aux favoris
Signaler
Neves Reporter (Jeu vidéo)

Personne n'a pensé à une appli qui permettrait de générer une intro sur un membre de la communauté ? Je sais pas si y a du fric à se faire, mais y a du manque d'inspiration à combler. Que dire sur l'invité qui s'apprête à s'étaler dans nos colonnes ? Peut-être qu'il est au jeuvidéo (et la doublette qu'il forme (formait) avec Blacklabel) ce que Naulleau/Zemmour étaient à l'époque. De grand dézingueur en série, des snipers comme on en fait plus. Allons-y, il lui reste encore un chargeur à vider ...



 

TRAME

 

 I                           Pierre                            4/7

 

 II                         Feuille                        11/7

 

 III                        Ciseau                      18/7

 

 IV                           Puit                        25/7

 

 
 

 IV      Pot

 

 

Ta plus grande attente d'un jeu pas encore sorti ?

Je n'attends réellement aucun jeu. Je n'ai pas acheté de PS4, mon ordi n'a pas DirectX11 donc je ne peux pas jouer aux derniers jeux PC non plus. Je ne sais pas quand j'achèterai une PS4 mais ce ne sera pas tout de suite. Je vais dire néanmoins Shenmue III, dont j'ai participé au financement. Mon attente est que Yu Suzuki n'oublie pas pour cette suite les vertus du contrôle du personnage dans Shenmue II, malgré les demandes de contrôle "moderne". Le contrôle de Shenmue II, malgré des petites rigidités, faisait d'abord de Ryo un homme réaliste qui ne peut pas faire n'importe quoi avec son corps quand il se déplace (coucou Nathan Drake). Ensuite, les limites du contrôle du personnage et de la caméra garantissaient visuellement la majesté des décors affichés à l'écran. La caméra basse accentuait l'impression de grandeur, que Ryo était tout petit dans une ville magnifique et dépaysante (Hong Kong). Quand on joue à Shenmue II, on réalise à quel point les développeurs maîtrisent le cadre (comme dans un film) et s'en servent puissamment pour donner cette aspect grand, majestueux, à la ville. La ville ne perd jamais sa "dignité" dans d'improbables mouvements de caméra commandés par un stick droit auquel on aurait donné les pleins pouvoirs.

Peut-être qu'ils ont fait tout ça dans Shenmue II sans le vouloir. Mais je m'en fiche : je veux qu'ils réalisent ce qui était fort dans Shenmue II et ne fassent pas moins bien dans Shenmue III, sous prétexte de coller aux "attentes des joueurs modernes". La bonne blague !

T'es coutumier du fait, de financer des jeux participatifs ou c'est une première pour toi ?

Non je ne suis pas coutumier du fait de financer des jeux. Mais honnêtement ce n’est pas tant par radinerie ou pauvreté que parce que je ne vois pas de jeu digne d'être financé. Je ne m'intéresse pas aux kickstarters. J'ai appris pour Shenmue III grâce à la conférence Sony. J'ai trouvé la proposition de Shenmue II tellement intéressante et personnelle, que j'ai pensé que donner 30 euros pour aider à ce que voit le jour la suite ce n'était pas grand-chose.

Selon toi, il faut que SEGA sorte Shenmue I et II Remaster ?

Ce serait bien que sortent Shenmue 1 et 2 Remaster, mais faits correctement sinon ce n'est pas la peine. Zéro bug, esthétiquement 100% fidèle à l'original, choix du format d'image (16/9 ou 4/3 original), maniabilité originale correctement transposée à la Dual Shock 4 (tenir compte des différences de sensibilité du stick par exemple), 60 fps constant, pas un chouïa d'aliasing. Dans ces conditions, ok ça vaudra le coup. Sinon autant refaire le 2 sur Xbox.

Quel est ton avis sur Shenmue 3 au stade actuel ?

Shenmue III au stade actuel ça n'envoie pas du rêve. Mais en même temps je ne sais pas combien de temps il reste, je ne sais pas si cela n'a ne serait-ce qu'une once de pertinence de juger sur ce qu'on voit maintenant (les visages foireux). Parce que tous les jeux au début sont visuellement ridicules. Seulement d'habitude ce ne sont pas des images que l'on nous montre.

Perso je reste confiant. J'ose espérer que Yu Suzuki n'est pas un arnaqueur et qu'il a une vraie éthique.

Que t'inspire le financement participatif en général ?

S'il faut ça pour que des gens compétents fassent de bons jeux, pourquoi pas. Ce n'est jamais que payer pour son jeu à tarif réduit et avant sa sortie. Moi je dis pourquoi pas, même si personnellement je ne l'ai fait que pour Shenmue III. Et comme je n'ai aucune confiance ni estime envers 90% des développeurs je ne financerai pas grand-chose de plus.

 

L'early access ?

 

Je n'ai jamais testé. J'imagine que cela a des avantages pour un développeur. Mais ce n'est pas ma vision du jeu vidéo. J'aime bien que le jeu vidéo arrive tout fini dans mon assiette, comme sur PS2 et avant.

Donc pas de PUBG pour toi ? Ni de Day-Z, tu considères ces jeux disponibles très tôt et pas fini comme des effets de mode ? Tu comprends l’attirance pour un concept non fini et qui évolue constamment comme si justement la nouveauté et les rustines perpétuelles étaient la bonne carotte pour revenir voir ce qui a changé sur le jeu, comme on sait qu’il évolue dynamiquement non pas uniquement par son contenu mais aussi ses mécaniques, ses règles … ??

Je comprends déjà que ces jeux sont très novateurs et que leur concept donne tellement l'eau à la bouche qu'on a envie de les essayer tout de suite et qu'on est prêt à rencontrer des bugs, etc.

 

Je doute que ce soit le concept même de jouer à un produit en développement qui attire. La plupart des gens ont autre chose à faire que de vérifier si entre deux patches les tirs de l'arc gagnent en précision ou si de nouveaux modes bonus sont ajoutés. Non je pense vraiment que les gros succès de l'early access sont dus simplement au fait que les jeux en question sont brillants même au stade de l'alpha.

 

Et non effectivement pas de ces jeux-là pour moi... Pas tant pour le fait qu'ils soient en early access que 1) je n'ai pas de machine récente, 2) je ne joue plus en ligne vraiment. Ah et puis je ne suis pas clavier souris aussi.

Le jeu que tu refais chaque année tel le rituel qu'il est ? (à une période de l'année privilégiée peut-être ?)

Je ne refais aucun jeu chaque année. Je peux seulement penser au multijoueur de Duke Nukem Forever, qu'il m'arrive de relancer sur PS3. A part ça, rien. Mes jeux terminés rejoignent leurs copains sur mes étagères.

Tu n'as jamais refait un jeu par plaisir coupable ?

Pas l'envie ou manque de temps ?

Par plaisir coupable... Ah oui, Cold Winter ! Je le trouve mal fichu sur plein de points mais ce jeu me fascine. C'est un FPS exclusif à la Playstation 2, l'un des plus gores de la machine mais au système en même temps très limité (du démembrement mais aucune modélisation des impacts de balle sur les membres et le tronc). Le scénario est tragique et violent mais seulement par à-coups. Les décors et les enjeux d'espionnage sur lesquels on passe la plupart de notre temps ne vendent pas du tout du rêve par rapport à la menace de fin du monde racontée par les cinématiques. Le méchant est dégoûté de la guerre et de la folie des hommes, et veut nous montrer l'ultime violence pour nous en dégoûter. Ça semble caricatural mais le personnage n'est pas un fou furieux, c'est un vieux gentleman britannique je crois.

Le "sprouitch!" et les éclaboussures de sang quand on tire dans un gus sont addictifs, puis graphiquement le jeu est très propre, joli malgré sa DA peu inspiré. On ramasse quantité de conneries dans les poubelles pour fabriquer des gadgets explosifs dont on n'a pas vraiment besoin.

Mais voilà, l'histoire, les personnages, la violence et la réalisation du jeu le rendent attrayant.

De manière générale je n'ai pas vraiment envie de revenir sur un jeu déjà fait. Faut dire je prends mon temps quand je joue, je m'investis, je n'en loupe presque pas une seconde. Forbidden Siren je l'ai adoré mais ce jeu est bien trop dur et éprouvant pour avoir envie d'y rejouer comme ça de temps en temps.

A côté de ça j'ai souvent constaté qu'en revenant sur un jeu mon regard sur lui évoluait, je comprenais mieux les mécaniques de jeu, j'apprenais mieux à le connaître. Max Payne 3 je l'ai fini au moins 5 fois je crois. Mais là j'en suis à un stade de ma vie où je ne considère pas refaire un jeu fini comme une bonne façon d'utiliser mon temps libre.

Tu préfères les jeux imparfaits, qu'ont de gros défauts et de grosses qualités à un jeu homogène ?

Non pas nécessairement. J'aime les jeux qui m'apportent quelque chose, me font vivre quelque chose de fort, de puissant, de significatif. Forbidden Siren est pour moi quasi parfait. Mais je peux aimer aussi Crysis 1, qui malgré ses nombreuses limites m'a fait vivre une histoire sympa par intermittences.

 

La tendance actuelle du jeu vidéo qui te tape sur les nerfs ?

Quelle tendance actuelle du jeu vidéo ne me tape PAS sur les nerfs ? Voilà une question plus facile ! ^^

Je vais te répondre avec la dernière à laquelle j'ai été confronté : les cinématiques temps réel pourries. La bande-annonce de TLOU2, je trouve ça de l'argent jeté par les fenêtres. Pourquoi mettre autant de temps et d'énergie à chercher à reproduire le réel, pour un résultat fatalement en deçà ? Je trouve qu'on est en plein dans la Uncanny Valley avec cette bande-annonce. Les corps sonnent faux, les visages sonnent faux, tout sonne faux. Pourquoi chercher à faire un programme qui simule l'oscillation d'une flamme en temps réel quand on peut juste dessiner le mouvement et la représenter exactement comme on en a envie à chaque seconde ?

Graphiquement depuis la PS3 on est dans un âge ingrat parce que beaucoup de jeux visent le réalisme mais sans bien sûr en avoir les moyens - et de toute façon quel intérêt sincèrement ? Je préfère dix mille fois le rendu original d'un Yakuza ou d'un MGS2 aux gesticulations grotesques des personnages de Rockstar, ou encore aux ombres temps réel projetées sur les visages systématiquement moches et beuguées (avec l'Unreal Engine par exemple).

Sur PS2 on avait des rendus originaux qui fonctionnaient vraiment. God of War par exemple, Project Zero, Mark of Kri, Gundam Federation vs Zeon, TimeSplitters... Des jeux qui maîtrisaient leur technique et la plaçaient au service impeccable de leur rendu graphique. A côté de ça les jeux sur PS3 sont proprement dégueulasses, entre les animations des personnages en cinématique bizarres, les barbes qui glitchent, les ombres qui font n'importe quoi... On essaye de faire du photo-réaliste en temps réel, c'est une ambition complètement conne à mon sens. On est plus en quête de chercher à reproduire la réalité dans un programme que de réaliser correctement une vision d'artiste.

Bah, quelle tendance du jeu vidéo ne te tappe pas sur les nerfs alors ^^ ?

Ah attends j'en ai une autre qui me tape sur les nerfs ! La tendance à nous faire inspecter chaque recoin des environnements 3D pour des objets à collectionner ou des ressources. Dans TLOU j'ai trouvé ça très agaçant de devoir fouiller de fond en comble pour choper des pièces d'équipements, des munitions, etc. En fait j'aimerais que les ressources ne soient pas dispersées au gré du vent en mode aléatoire, mais uniquement présentes dans des lieux significatifs. Exemple, si t'explores et que tu trouves un garage verrouillé, que tu ouvres le cadenas en le cassant avec un surin, là oui je comprends qu'à l'intérieur tu trouverais des outils pour améliorer tes armes.

Mais voilà je préférerais quand je traverse les rues ouvrir les yeux pour chercher un garage, plutôt que longer chaque mur et chaque bureau à l'affût d'une icône de bouton ou d'objet apparaissant à l'écran subrepticement. Parce que oui en plus en général on repère plus facilement les objets à ramasser avec une icône de l'ATH qu'en les voyant réellement dans le terrain de jeu... Ce qui est une connerie monumentale !

J'aimerais traverser les niveaux en 3D sans me dire que je suis en train de louper des ressources utiles pour ma progression. J'aimerais pouvoir me dire que si je ne loupe pas dans mon exploration une baraque que je peux clairement identifiée comme intéressante (une armurerie par exemple) alors je suis bon. Parce que c'est terriblement chiant et lourd de commencer une partie en te disant que tu vas vouloir inspecter chaque millimètre carré de terrain pour ramasser des bouts de connerie...

Je trouve que ce genre de procédé flingue le plaisir que l'on peut avoir à explorer.

Par contre rien n'empêche un jeu d'axer un niveau sur la recherche d'objets dans un grand environnement, ça je suis preneur. Je pense au magnifique niveau de la bibliothèque dans le Pack Factions de Metro Last Light, largement le meilleur de tout Metro.

Bon maintenant une tendance que j'apprécie... J'aime bien quand des développeurs parlent d'un point précis de leurs jeux sur le Playstation Blog. Genre là je viens de lire un article sur le trophée Speedlunky et un autre sur le mode cauchemar de The Evil Within 2. C'est intéressant et un bon signe que d'avoir ce niveau de "pointillisme" sur un média a priori publicitaire. Ça montre que Sony pense que cela peut intéresser des gens, et donc qu'ils ne nous prennent pas totalement pour des BRUTIS.

Autre tendance appréciable, l'importance qu'on accorde maintenant au fait de raconter une histoire... Même si c'est souvent qu'un prétexte et que ça semble collé sur un challenge qui s'en contrefiche (exemple Assassin's Creed Brotherhood que je suis en train de faire), c'est une direction que les jeux prennent et que j'apprécie. Que les jeux cherchent à plaire à un nouveau public avec des histoires de personnages, pour moi c'est un bon signe. Après je pense qu'en termes de ressources investies ça peut nuire au travail sur le design de manière générale... Typiquement en cherchant un niveau de rendu "cinématographique" des décors, les développeurs me semble-t-il sont plus concentrés sur l'aspect "cinégénique" ou esthétique des décors que sur leur pertinence ludique ou de challenge. C'est pour ça qu'on se retrouve avec des FPS linéaires aux décors pourris juste faits pour être traversés sur un chemin balisé indiqué par l'ATH...

Donc bon tout est à nuancer j'imagine.

Je rajoute celle de sortir les jeux indé sur console. Et en résumé celle de promouvoir la narration même si 90% du temps c'est à la fois écrit avec les pieds ET pensé séparément de l'expérience de jeu.

Des exemples flagrants pour ce dernier point ?

Ah ben typiquement le reboot de Tomb Raider. Tu compares le reboot avec le premier volet de la saga, tu constates évidemment la grosse volonté de narration voire de cinéma du reboot. Par contre tu pleures parce que le système de jeu est complètement incohérent (histoire de survie hardcore et auto-régénération, qui dit mieux ?) et que le scénario est nulache.

La dernière fois que t'as été surpris par un jeu ? (en bien ou en mal)

Les jeux me surprennent quasiment tous, au début surtout. Récemment je me suis dit que la modélisation de la ville dans AC2 (Florence, Venise) et ACB (Rome) était quand même impressionnante, dans le sens où les développeurs ont fait un travail énorme je pense. Bien plus que dans n'importe quel monde ouvert où il n'y a pas de recherche historique a priori. Ils ont recréé des villes mortes, en soit c'est fabuleux.

Mais bon ils ont complètement salopé leur propre travail en rendant indispensable pour progresser un ATH (ou HUD en Anglais) qui fait vraiment obstacle entre nous et le monde. Et je pèse mes mots quand je dis obstacle. Il suffit de masquer l'ATH pour s'en rendre compte... Mais là on réalise que toutes les rues se ressemblent et qu'il est impossible de se repérer sans ces aides pourries. L'architecture n'est tout simplement pas conçue pour être parcourue autrement qu'avec un GPS d'assisté de la vie, qui regarde le monde à travers ses putains de lunettes de VR.

C'est vraiment dommage parce que les décors sont splendides. Le game design bat des records de vacuité. Ubisoft a des thunes plein les poches, assez pour modéliser des choses fantastiques, mais sort toujours des jeux bidons.

Je crois que tu peux flanquer la mini-carte à la poubelle mais garder l'indicateur métrique te séparant de ton objectif dans AC ?

Ça a l'air d'avoir changé avec le dernier qui opte directement pour la boussole en haut de l'écran ...

Bon, quel jeu ne t'a absolument pas surpris du coup ^^ ?

Là je viens de faire Call of Duty 2 sur 360 et ça ne m'a pas du tout, du tout surpris. Sauf les dernières missions un tout petit poil plus dures ou originales. Sinon c'est l'essence chiante de COD par excellence. Ah si y'a les fumigènes qui changent vite fait...

Le mélange des genres réussit-il au jeu vidéo (la question est volontairement large/ouverte/vague) ?

Le mélange des genres... Je serais tenté de dire que non, tant la représentation moderne normée de l'action phagocyte les autres genres, l'aventure-action, le survival-horror... Tous se jouent comme des UncharGears maintenant.

Pourtant dans l'absolu le mélange des genres pourrait simplement vouloir dire que dans un jeu de caisses, si l'histoire implique des fusillades on pourrait les jouer, ce qui semble une bonne chose. Mais les développeurs sont bien trop frileux et n'innovent plus au niveau des contrôles et des systèmes de jeu. Toujours l'auto-régén' avec de la confiture de fraise qui trouble la caméra sur les côtés, toujours les mêmes configurations de manette, toujours une progression linéaire avec marqueur d'objectifs ou quêtes secondaires à deux francs.

Heureusement qu'il y a des développeurs qui surnagent et tracent leur propre sillon (From Software, Yakuza Studio, Frictional...).

Je ne sais pas si ma réponse est pertinente. Je suis surtout dégoûté du peu de créativité dans les jeux d'aujourd'hui, tant en terme graphique que de game design. Le remplissage à coups de quêtes annexes pourries se généralise. Après on va me rétorquer que faut s'intéresser aux indés, sauf que les indés ont pas les moyens pour la plupart de faire des jeux en 3d ambitieux. Allez là je m'intéresse à Zeno Clash, peut-être celui-ci me fera-t-il mentir.

En même temps, n'étais tu pas du genre, à l'époque, à te plaindre de tous ses painkillers et medics à dégoter sans raison dans le premier placard ou casier venu ?

Non je n'ai jamais râlé contre les trousses de soin. Le système a du sens : tu es blessé, tu te soignes avec un kit de premier secours. L'emplacement concret de ces trousses par contre est un autre problème. Dans Tomb Raider II par exemple c'est vrai qu'on en trouve n'importe où... Mais en même temps Tomb Raider II n'avait qu'une faible ambition cinématographico-narrative. Mais si on pense à Half Life par exemple, dans mes souvenirs les kits étaient à des endroits plutôt censés, sur des cadavres aussi des fois ; pourquoi pas ?

Zeno Clash ? Mais c'est un jeu de 2009 !

A vrai dire là je joue à Medal of Honor Soleil Levant... de 2003 !

Après l’homme des cavernes, le joueur des cavernes !

Oui si tu veux Jmais je kiffe vraiment les jeux de la période PS2. Là je viens de finir Prince of Persia l'âme du guerrier et j'ai attaqué Operation Winback featuring les doublages les plus nuls de la terre. Et je m'amuse comme un gamin sur Time Crisis 2 avec le G-Con 2.

Comment ça se fait que tu ne me parles que de jeu vidéo depuis le début de ton interview ?

On est sur gameblog pas sur jardinblog 8)

Pas faux.

T'aimes rien d'autre ?

Oh si. Je me mets au théâtre depuis la rentrée dernière, j'aime toujours le ciné depuis ma petite enfance ainsi que la lecture. J'aime la presse écrite ainsi que la marche tranquille.

Le théâtre en tant que spectateur ou acteur ou tu te contentes seulement de Puppeter !?

En tant qu'acteur surtout (improvisation), mais je m'y suis mis aussi en spectateur. Puppeteer est sur ma liste mais pas encore fait !

 

Tu marches où, dans quel cadre bucolique ?

 

Tous les jours de la gare jusqu'à mon travail J et le dimanche jusqu'au village le plus proche pour acheter le pain. Et quand je peux dans un parc.

Adaptation et jeu vidéo font ils bon ménage ?

C'est difficile. Le jeu vidéo a du potentiel pour raconter des péripéties physiques, des défis techniques ou de dialogues. Mais qu'est-ce que l'interactivité peut apporter de plus que les mots et le langage cinématographique quand il s'agit de rapporter des sentiments, des émotions, des sensations, un regard sur les choses ? Le jeu vidéo existe dans l'action, que ce soit celle du corps ou de l'esprit. Mais dans une histoire, il peut y avoir des moments où le personnage est passif, vit les choses à l'intérieur ; quelle est la pertinence narrative du jeu vidéo dans ces moments ?

Pour cette raison, adapter une histoire de livre ou film en jeu vidéo pose le problème de la transformation du matériau d'origine en une histoire d'action pure, à moins d'accepter d'oublier l'interactivité pour plusieurs scènes - et non, laisser la manette au joueur tandis qu'un script se déroule derrière des barrières incassables je ne trouve pas cela pertinent (coucou Dead Space et Bioshock).

Le travail d'adaptation je trouve cela passionnant, voir ce que les développeurs ont retenu de telle œuvre et ce qu'ils nous en permettent d'en vivre manette en main et yeux sur l'écran. Parfois ils inventent une toute autre histoire, parfois ils allongent les scènes d'action et les environnements... Voir le game design qu'ils proposent, sur quelles actions du personnage ils mettent l'accent et comment ils nous les font exécuter. Les adaptations m'intéressent.

Le Game of Thrones de Telltale souffre surtout de sa faiblesse technique et visuelle, et du manque d'ampleur des enjeux par rapport à la série télé. A côté de ça, comme la série ne verse pas vraiment dans l'introspection, et que le game design de Telltale repris de jeu en jeu fait la part belle aux dialogues, la transition de la série au jeu vidéo dans ce cas semble naturelle.

Et dans le sens inverse, que penses-tu de la transposition d’œuvres vidéoludiques vers le cinoch, dernièrement y a eu Ratchet&Clank que je j’ai visionné jusqu’au bout et qu’est techniquement impressionnant mais intérestiquement vide (pour moi en tout cas), y a Assassin’s Creed que j’ai arrêté au bout d’une demi-heure, y a aussi Tomb Raider que je ne compte pas aller regarder … Généralement, c’est quand même bien pauvre, non ?

Alors, j'ai justement vu AC et le dernier film Tomb Raider. Oui effectivement c'est très pauvre, je suis aussi de cet avis. Faut dire les jeux vidéo sont une matière première faite d'esthétique et de challenge, rarement de récits bien construits ou d'interactions savoureuses entre personnages.

 

Les premiers Tomb Raider, qu'est-ce que j'en retiens ? Explorer et comprendre de grands lieux bizarres tout en faisant attention où je marche. Puis un avatar féminin charmant. Ça fait un jeu vidéo, mais ça ne fait pas un film ! Du coup les producteurs tissent des choses par-dessus, mais systématiquement c'est superficiel ou crétin ou les deux. Je ne vois pas bien l'intérêt d'adapter des jeux en films. Tu ne penses pas que c'est une idée de businessman plutôt que d'artiste ça ?

 

La place des autres médias et influences dans un jeu vidéo ?

 

J'ai toujours aimé les cinématiques. Je ne suis pas partisan du "jeu vidéo total" où l’on ne poserait jamais la manette. Je ne vois pas d'inconvénient à ce que certaines parties de l'histoire soient racontées par des cinématiques, bien au contraire. Je déteste quand les jeux vidéo rentrent au chausse-pied des séquences de dialogue, d'écoute, de marche... en bloquant le personnage plus ou moins. Je me sens comme un lion en cage et ce n’est vraiment pas ce que je devrais ressentir dans ces moments.

 

Du format série nous vient le découpage maladroit en épisodes de certains jeux, comme MGSV ou encore Alone in the dark Inferno. Je m'en serais passé. Le théâtre a forcément eu une influence pour la composition des décors des RPG 2d, qu'en penses-tu ?

 

Au niveau de l'écriture on sent souvent une médiocrité qu'on retrouve au cinéma dans les films d'action à la con type Taken, ou le niveau zéro du divertissement grand public façon Marvel.

 

Le théâtre et son influence sur les RPG 2D, aucune idée, trop ignorant ou trop jeune. Certainement les 2.

 

Pas mieux. J'associe juste un décor fixe de vieux RPG japonais 2D à la scène du théâtre.

 

(presque) fin de l'interview

(je Up dès que j'ai la toute fin avec les questions usuelles de cloture de séance)

 2014-2018 Time Neves, C'est dans la poche Réservé.

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Commentaires

Fachewachewa
Signaler
Fachewachewa
"Ça montre que Sony pense que cela peut intéresser des gens, et donc qu'ils ne nous prennent pas totalement pour des BRUTIS."
xD

Édito

 

Ne vous demandez pas ce que vous pouvez faire pour Neves.

 

Faites-le.

 

Neves F. Kennedy, 1964.

 

--------------------------------------------------

 

'Bienvenue au Neves Club.'

 

La première règle du Neves Club est 'il est interdit de parler du Neves Club'.

 

La seconde règle du Neves Club est 'IL EST INTERDIT DE PARLER DU NEVES CLUB'.

 

Troisième règle du Neves Club : ' lorsqu'un joueur WiiU l'intègre, il doit jurer sur la Dualshock de ne jamais prononcer les termes suivants dans l'enceinte du Club : "fun, gameplay, level-design, game design, multi-local" '

 

Quatrième règle : 'le joueur Sony et affiliés est exempté de combattre'

 

Cinquième règle : 'le joueur Xbox est un mythe qui n'existe pas'

 

Sixième règle : 'seulement deux joueurs par combat messieurs'

 

Septième règle : 'deux joueurs WiiU minimum par combat'

 

Huitième règle : 'quand le joueur WiiU crie stop, ou n'en peut plus, le combat continue jusqu'à ce que j'en décide autrement'

 

Neuvième et dernière règle : 'si c'est son premier jour, le joueur WiiU doit combattre'

 

Tyler Neves, 1997.

 

--------------------------------------------------

 

Il y a bien longtemps, dans un galaxie lointaine, très lointaine ...

 

 

C'était une époque de guerre civile, à bord du vaisseau opérant à partir d'une PlayStation inconnue, les Rebelles  ont emporté leur première victoire sur l'abominable Empire Nintendo.

 

Au cours de la bataille, les Rebelles ont réussis à dérober les plans secrets d'une machine infernale : le CD-Rom, une technologie spectrale dôtée d'un armement tridimensionnel assez puissant pour ébranler la stabilité bidimensionnelle du cosmos vidéoludique.

 

Poursuivi par les sbires sinistres de l'Empire, le Prince Kutaragi regagne sa base aux commandes de son vaisseau spatial, porteur des plans volés à l'ennemi qui pourrait boulverser le cours de l'histoire et restaurer l'espoir dans la galaxie ...

 

Neves Lucas, 1977.

 

--------------------------------------------------

 

"That's one small step for Sony ...

 

... but one giant leap for videogame industry"

 

Neil Neves, 1993.

 

( 'landing' his hands on the yet  UNCHARTED Playstation Dualshock soil)

 

--------------------------------------------------

 

- J'aurais pu vous offrir une babouche.

 

[4 seconds ... 3 ... 2 ... 1 ]

 

- Une babouche ne suffit pas.

 

Le mime Neves, 1998.

 

--------------------------------------------------

 

Yes, Week-End.

 

Neves Obama, le Vendredi.

 

--------------------------------------------------

 

My people ... Sons & Daughters of Sony. This much I vow. The history of these days will be written in the Saturn blood, by crashing the N64 of my ennemi, by seizing the CD technology they thought to turn against us. We will be fighting for our very existence. But if are those who denies us peace, refuses our rightfull place in the gaming universe, then we will unleash such a terrible console that the generations yet unborn (Gamecube, Wii, WiiU, WiiThem, etc.) will cry out in anguish.

 

Discours de galvanisation des troupes, Sony Headquarters, Neves Visari, 2 Décembre 1994.

 

--------------------------------------------------

 

The Wii may shatter our PS3 body. But they cannot break our spirit. Even tough the Miiverse advance on our Playstation Home to seize by force what they cannot claim by right. They cannot imagine what awaits them. WE WILL PLAYSTATION ALL-STARS BATTLE ROYALE (SMASH, in english) THE INVADERS FROM OUR SKIES. [...] While they sweep over our lands like the sand of winter, never again we will bow before them, never again endure their awful casual games, never again endure their Mario Kart tyranny. We will strike without warning and without mercy, fighting as one hand, one heart, one soul. We will shatter their dreams of hegemonia and haunt their nightmares of failure. Drenching our ancestor's grave with their blood. And as our last breath tears as their lungs, as we rise again form the ruins of our Playstation 3. They will know Gamers belongs to SONY.

PLAYSTATION 4.

 

Discours de présentation de la PS4 à la presse, Scolar Neves, 19 Février 2013.

 

--------------------------------------------------

 

 Never compromise.

[Tearing apart the contract between the two of them.]

Neves "Rorshach" Yamauchi, 1990.

 

--------------------------------------------------

 

Cette communauté mérite une qualité supérieure de contributeur.

 

Et je compte bien la lui donner.



The Neveser.

 

--------------------------------------------------

 

Je suis devenu un criminel pour éviter de devenir une victime.

 

 

Le joueur WiiU.

 

--------------------------------------------------

 

Dans l'Espace, personne ne vous entendra crier.

Renault, division acoustique.

 

--------------------------------------------------

 

Les hommes naissent libres et égaux en droit.

Il ne fait nul part ici, mention du sort de la femme.

Neves Bonaparte, 1803.

 

--------------------------------------------------

 

Nul n'est pro-fête en son pays.

 

Pourtant j'en vois plein des français à Saint-Tropez.

 

L'auteur de la citation n'a pas souhaité dévoilé son identité.

 

--------------------------------------------------

 

Un homme avertit en vaut deux.

 

Une femme ? Quatorze.

 

Comprenne qui pourra.


L'auteur de la citation n'assume pas ses propos et n'a par conséquent pas souhaité faire figurer son nom dans le registre.

 

--------------------------------------------------

 

L'important, c'est de gagner.

 

Et surement pas de participer.

 

Absurde.

 

Neves de Coubertin, 1896.

 

--------------------------------------------------

 

- Vous aimez invoquer la Sureté Nationale afin d'allègrement violer la constitution et restreindre les libertés individuelles si durement acquises par ce pays.

- Vous n'êtes qu'une emmerdeuse Karen.

Karen Hayes puis Tom Lennox, 24 - saison 10.

 

--------------------------------------------------

 

Ce blog ne se prévaut pas d'être le meilleur d'entre tous.


Il l'est.


Et c'est bien là l'essentiel.

 

Neves Bygmelon

 

--------------------------------------------------

 

L'important, c'est d'imposer son avis.


Et non de le donner.


Absurde ça aussi.


Putain, les gens comprennent vraiment rien.


Neves Underwood.

 

--------------------------------------------------

 

Un taxi vide s’est arrêté au 10 Downing Street.

 

Clement Attlee en est sorti.

 

Winston Churchill.

 

--------------------------------------------------

 

Un vrai joueur se réclamant être un sympathisant de la cause ne dit pas "allo" en décrochant le combiné.

 

Il dit Killzone.

 

Neves RyuzAKi47.

 

--------------------------------------------------

 

A compter de ce jour, vous ne m'appellerez plus Neves.

 

Mais le Grand Neves.

 

Napoléon Neves, 1822.

 

--------------------------------------------------

 

Les grands esprits discutent des idées.

 

Les moyens esprits discutent des évènements.

 

Les petits esprits discutent des gens.

 

Ils m'arrivent de discuter de moi auprès des autres.

 

Neves Roosevelt.

 

--------------------------------------------------

 

Un jour, je rentre dans un taxi et j'entends un mec me dire :

"Vous allez où ?"

Comme on se connaissait pas, je lui ai répondu :

"Qu'est ce que ça peut te foutre ?"

Les gens d'aujourd'hui, aucune manière ...

 

--------------------------------------------------

 

- Qui est le premier homme à avoir marché sur la Lune les enfants ?

 

- Neil Armstrong Mr le Professeur.

 

- Faux. Tintin.

 

--------------------------------------------------

 

Il n'a rien d'un GOTY, mais surpasse sans souci ceux à qui on a donné ce titre.

 

Blacklabel, 17 Janvier 2012, critique d'inFamous 2.

 

--------------------------------------------------

 

Contrairement à ce que prétend la vindicte populaire ...

 

... Dieu ne s'est pas reposé le 7ème jour.

 

Non. Dieu créa Sony.

 

Vox Déï.

 

(Citation non datée mais retrouvée sur un parchemin daté du Monolithique.)

Archives

Favoris