The Neves Times

The Neves Times

Par Neves Blog créé le 29/03/14 Mis à jour le 22/02/17 à 17h48

Reporter vidéo-ludique.

Hebdomadaire dominical.

Tirage en couleur.

Ajouter aux favoris
Signaler

L'E3 2016 s'achève sur une bonne note. Une édition mêlant sobriété à efficacité pour une copie rendue très propre sur elle. Un E3 plus proche des joueurs à mon sens, moins brumeux, moins enfumeux, plus terre à terre, plus pragmatique. Avec du gameplay en veux-tu en voilà au détriment du trop plein de bandes-annonces qui caractérisaient les éditions précédentes. Alors, certes, cela n'a pas empêché Kojima de parainer la conf' de Sony mais il s'agissait là de la bien seule incartade à un programme qui n'a pas manqué de jeux divers et variés et ce quel que soit le tenancier de ladite conférence. Il est donc l'heure de livrer mes inspirations ainsi que mes petites déceptions d'un E3 franchement réussi dont j'espère que l'édition suivante saura sauvegarder l'esprit moins tapageur, plus sobre, centré sur l'essentiel, les jeux.

 

TOP

 

God of War pour ouvrir le bal, c'est donc pour Kratos que j'ai voté. En même temps, comment aurais-je pu faire autrement ? Ayant découvert Kratos et toute sa clique sur le tard (je n'ai fait pour l'heure que le premier l'année dernière), j'ai découvert un premier opus réalisant le sans-faute et je connais d'ores et déjà la réputation des suivants. Alors, je sais aussi ce qu'on reproche à la licence après 2 épisodes sur PS2, PS3, PSP : d'en avoir fait complètement le tour au bout de 5 suites et préquelles. Comment critiquer cette révolution quand les mêmes auraient afublés de 3.2 (le 3.1 est déjà pris par Ascension) un GoW PS4 reprenant trait pour trait les codes des précédents ? Changement d'ambiance, changement de décors, changement de mythologie, changement de mise en scène, changement de narration. Avec Kratos, le changement, c'est au bout du 6ème.

Spider-Man. Enfin, j'ai envie de dire. Bon, là, généralement, on m'arrête pour me signifier que le jeu n'est pas encore sorti, qu'il se peut très bien qu'il soit mauvais au bout du compte ... Mais qu'importe ! Laissez-moi rêver. J'ai souvent regardé du mauvais oeil les adaptations de l'araignée sous l'égide d'Activision. Comme vous j'imagine. Non pas que le studio Beenox soit mauvais mais ces gars là n'ont pas les moyens pour bosser convenablement, au mieux les titres produits (Dimensions notamment) sont sympathiques. Avec un projet démarré depuis 3 ans, les droits remis à un éditeur sérieux (Sony), les clés confiés à un développeur de talent Insomniac Games, un projet de non commande pour n'absolument pas coller à la sortie d'un film et un budget alloué que j'espère à la hauteur de l'ambition palpable dans le trailer, j'espère voir s'ésquisser en ce Spiderman exclusif à la PS4 la même mue qu'aura permis la sortie du Batman Arkham Asylum pour le pendant vidéoludique du justicier masqué.

Earth, Wild, Zelda & Fire. Eh oui, traitez moi de faible mais je fais bien figurer Zelda Souffle de Sauvagerie dans le TOP. Malgré le FOG digne de LA ou la déconfiture graphique quand on repense au premier trailer (voire même au trailer de cette année). Tout simplement, parce que c'est le premier Zelda qui me donne envie. Il est à l'origine de mon souhait de prendre la WiiU. Et je compte bien poser mes mains dessus. Entre une direction artistique à couper le souffle et le vent d'ouverture que semble insuffler le bousin à la saga trentenaire (dans ses mécaniques comme son terrain de jeu), je reste relativement enjoué par ce que j'ai découvert lors de ce TreeHouse. Je reste au gué pour la version NX même si entre mon jem'enfoutismetotal de la plus-value graphique potentielle et mon impatience (la NX ainsi que le jeu au prix fort, euh, comment dire ... Non.), je ne pense pas faire le titre sur le support à paraitre en même temps que le baroud d'honneur de la mal-aimée.

Steep. Je ne pense pas que je jouerais à Steep. Je n'ai rien contre Ubisoft. Rien de personnel en tout cas puisque je suis client des licences Assassin's Creed, Pleurs Lointains, Watch Dogs, ChildofLight, SoldatsInconnus, Driver et même SouthPark mais. Mais, tout ce qui est trip associatif-coopératif-compétitif, très peu pour moi. Du coup, à la trappe les TheCrew, TheDivision, GhostReconWildLands et donc ce jeu de sports d'hiver. On voit tout de suite qu'en solo, ça a l'air moins marrant. Maintenant, si ils trouvent un moyen d'intégrer quelque chose de dynamique en pouvant jouer seul dans son coin, je raviserai ma position. Je ne pratique pas de sports d'hiver, je n'ai jamais été intéressé par SSX sur PSX mais il faut bien reconnaitre que le délire s'il est affublé d'un gameplay pas trop dégueulasse peut vraiment donner quelque chose de sympa. Et à l'heure où il est difficile de se réinventer dans un marché plutôt fermé aux enjeux toujours plus grand, cette bouffée d'air frais (elle était facile celle là !) détonne des autres productions. J'attends à ce propos la proposition de Criterion sur la question des sports extrèmes - véhiculés cette fois.

Resident Evil VII. En réalité, j'en ai rien à faire de Resident Evil. Je n'ai jamais supporté les jeux d'horreur, le sursaut, la flip, tout ça, très peu pour moi. L'anti-plaisir comme crédo, limite, je ne comprends pas. Mais bon, quand je regarde ma ludothèque de jeux déjà acquis, je me rends compte que j'ai tout de même commandé (à mon insu ?) les 3 Dead Space, qu'Evil Within est programmé et que j'ai - en fait - déjà les 3 Resident Evil de la seconde vague qui m'attendent. Alors certes, ils lorgnaient plus du côté shooter de zombies dans un esprit truculent teinté de série Z mais ça restait du survival-horror (en tout cas, c'est ce qu'indiquent les revers de jaquettes). Donc, va falloir que je me mette à RE VII et en tant qu'observateur anonyme, je note la prise de risque de faire rebooter un jeu sans le faire rebooter (ce qui, vous le remarquerez, est déjà un concept en soi). Prise de risque maximale là où il aurait été aisé de continuer sur le TPS au contenu gargantuesque, forcément, Capcom au top.

 

FLOP

 

ReCore. Vraiment surpris et en mal par le levé de voile sur le prochain titre de Keiji Inafune. Mine déconfite fut-elle quand je découvris de quoi il en ressortait gameplayiquement parlant. On dirait un pauvre shooter dans des environnements même pas beau pour compenser le générisme du système embarqué. ReCore me fait pour l'instant et de ce que j'en ai vu pensé à un pendant pas très fun du action-plateformer maison de Sony : Ratchet&Clank. Deux titres sur le même crénau sauf que l'un trouve sa place et que l'autre pas vraiment. A ce stade, j'espère vraiment que les 3 robots sauront élever le niveau de jeu, sans quoi les mauvais retours se verraient confirmer et l'on commencerait à comprendre pourquoi le jeu ne fut réellement révélé que 3 mois avant sa sortie.

Crash Bandicoot. Pourquoi Acti' veut pas céder la licence ? Qu'est ce qu'ils en ont à faire ? Ils ont CoD, Destiny, Skylanders. On aurait pu avoir un Crash 4 en plus de remasterisations (qui s'en occupe de celles-là déjà !?), au lieu de ça, une pauvre apparition mercantile dans le prochain Skylanders et une fausse excitation à la vue de l'ombre du marsupial sur le showfloor de la conf' Sony. Depuis le début du teasing de la PS4, le nom et l'aura du rejeton de Naughty Dog est plus que bigrement utilisé de toutes les manières (souvenez vous du T-shirt de ce même Shawn Layden lors de l'E3 de l'année dernière !) et toujours pas de 4 à l'horizon. Et me sortez pas les jeux non faits par Chien Méchants, ils ne comptent pas.

PSVR. Je n'ai rien contre le PSVR. C'est le PSVR qui a quelque chose contre moi. Sérieux, c'est quoi ce line-up !? Bon, ok, je fais un peu mon niais doublé de mon pourri-gâté sur ce coup là mais ça manque de titres compatibles avec le composant non ? Resident Evil VII, très bien, mais quid des autres ? Pourquoi Sony n'a pas forcé la main à Bethesda pour mettre Dishonored 2 et pourquoi pas Skyrim en VR ? Pourquoi juste des démos d'une heure pour 10 balles alors que les mecs ont claqués 400 francs CFA dedans ? Bref, j'en attends plus, j'en attends trop mais je me demande où est passé Gran Turismo Sport et #Driveclub en VR ? Bullshit ça aussi ? La VR doit prendre son envol en 2016, pas sûr qu'elle dispose du kérozen pour, sur PS4 en tout cas. En sachant que vous prêchez un convaincu de la technologie, pas du contenu.

Sea of Thieves. J'ai vraiment peur pour Mer de Voleurs et j'espère avoir tort de m'inquiéter. Le concept n'est pas débile, loin de là, la DA est à tomber à la renverse mais outre cette mise en scène surjouée complètement décalé avec ce qu'on voit à l'écran, je me demande si le jeu a vraiment un but et si oui, lequel. J'ai peur qu'il finisse comme Projet Spark, délaissé au bout de quelques temps. Il a l'air sacrément plus emballant que Fable Legends mais lui comme Dreams côté PlayStation, il va peut-être falloir expliquer concrètement le concept un beau jour sans quoi, l'incompréhension grandira parmi les joueurs qui n'auront ensuite que faire de ces titres et iront jouer au PlayStation VR. Qui, pour rappel, n'a pas de jeux.

FFXV. Plus le temps passe, et plus je rejoins la meute. Vous savez, ces loups qui lui veulent du mal. Plus on m'en montre et moins il me fait envie. Je précise que je n'ai joué à aucune des deux démos du titre mais soit ce jeu est annoncé depuis trop longtemps, soit on voit la même chose (les mêmes environnements grisatres en fait), soit je deviens peu à peu un vieux rabougri du jeu vidéo. Alors, s'agit-il de l'effet vieillesse au détriment de la nouveauté qui me fait réagir comme ça ? Probablement en effet qu'il serait temps qu'il sorte enfin, m'enfin, je me demande si l'excitation de 2013 ne s'est pas transformé au fil des années de teasings, walkthrough, previews et démos en bête lassitude avant même de poser mes mimines sur le titre. A contrario d'un Kingdom Hearts 3 qui sait rester tapis dans l'ombre pour mieux nous harponner à chacune de ses rares apparitions.

Voilà, c'est tout pour moi. Une édition globalement satisfaisante même si le line-up de Microsoft me reste en travers de la gorge avec trop peu de nouveautés, un récital de ce que l'on sait déjà même si le tout s'uniformisait bien. Un Sony s'appuyant sur sa constellation de partenaire pour offrir toujours son lot de fringances non anticipée. Et un Ubi parvenant toujours à mettre en avant au moins un titre totalement inédit et pour le coup détonnant du reste du catalogue siglé AAA. EA a un peu déçu en balançant des carnets de développeurs sur Mass Effect Andromeda et les Star Wars en préparation mais Fe. Puis Bethesda qui nous fait l'honneur d'une réédition de Skyrim quand on espère le VI. Heureusement que le chantier sur Prey reprend. 'fin bref, difficile tout de même de faire la fine bouche pour cette partition 2016. Comme dirait Romain, à vous les studios !

 

 2014-2016 Time Neves, E3 2016 réussi Reserved.

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Commentaires

Cthulhu
Signaler
Cthulhu
Sea of thives , si tu le prononce rapidement en français tu obtiens un message caché sur ce que va être vraiment cette exclue MS manette en mains :ninja:

Édito

 

Ne vous demandez pas ce que vous pouvez faire pour Neves.

 

Faites-le.

 

Neves F. Kennedy, 1964.

 

--------------------------------------------------

 

'Bienvenue au Neves Club.'

 

La première règle du Neves Club est 'il est interdit de parler du Neves Club'.

 

La seconde règle du Neves Club est 'IL EST INTERDIT DE PARLER DU NEVES CLUB'.

 

Troisième règle du Neves Club : ' lorsqu'un joueur WiiU l'intègre, il doit jurer sur la Dualshock de ne jamais prononcer les termes suivants dans l'enceinte du Club : "fun, gameplay, level-design, game design, multi-local" '

 

Quatrième règle : 'le joueur Sony et affiliés est exempté de combattre'

 

Cinquième règle : 'le joueur Xbox est un mythe qui n'existe pas'

 

Sixième règle : 'seulement deux joueurs par combat messieurs'

 

Septième règle : 'deux joueurs WiiU minimum par combat'

 

Huitième règle : 'quand le joueur WiiU crie stop, ou n'en peut plus, le combat continue jusqu'à ce que j'en décide autrement'

 

Neuvième et dernière règle : 'si c'est son premier jour, le joueur WiiU doit combattre'

 

Tyler Neves, 1997.

 

--------------------------------------------------

 

Il y a bien longtemps, dans un galaxie lointaine, très lointaine ...

 

 

C'était une époque de guerre civile, à bord du vaisseau opérant à partir d'une PlayStation inconnue, les Rebelles  ont emporté leur première victoire sur l'abominable Empire Nintendo.

 

Au cours de la bataille, les Rebelles ont réussis à dérober les plans secrets d'une machine infernale : le CD-Rom, une technologie spectrale dôtée d'un armement tridimensionnel assez puissant pour ébranler la stabilité bidimensionnelle du cosmos vidéoludique.

 

Poursuivi par les sbires sinistres de l'Empire, le Prince Kutaragi regagne sa base aux commandes de son vaisseau spatial, porteur des plans volés à l'ennemi qui pourrait boulverser le cours de l'histoire et restaurer l'espoir dans la galaxie ...

 

Neves Lucas, 1977.

 

--------------------------------------------------

 

"That's one small step for Sony ...

 

... but one giant leap for videogame industry"

 

Neil Neves, 1993.

 

( 'landing' his hands on the yet  UNCHARTED Playstation Dualshock soil)

 

--------------------------------------------------

 

- J'aurais pu vous offrir une babouche.

 

[4 seconds ... 3 ... 2 ... 1 ]

 

- Une babouche ne suffit pas.

 

Le mime Neves, 1998.

 

--------------------------------------------------

 

Yes, Week-End.

 

Neves Obama, le Vendredi.

 

--------------------------------------------------

 

My people ... Sons & Daughters of Sony. This much I vow. The history of these days will be written in the Saturn blood, by crashing the N64 of my ennemi, by seizing the CD technology they thought to turn against us. We will be fighting for our very existence. But if are those who denies us peace, refuses our rightfull place in the gaming universe, then we will unleash such a terrible console that the generations yet unborn (Gamecube, Wii, WiiU, WiiThem, etc.) will cry out in anguish.

 

Discours de galvanisation des troupes, Sony Headquarters, Neves Visari, 2 Décembre 1994.

 

--------------------------------------------------

 

The Wii may shatter our PS3 body. But they cannot break our spirit. Even tough the Miiverse advance on our Playstation Home to seize by force what they cannot claim by right. They cannot imagine what awaits them. WE WILL PLAYSTATION ALL-STARS BATTLE ROYALE (SMASH, in english) THE INVADERS FROM OUR SKIES. [...] While they sweep over our lands like the sand of winter, never again we will bow before them, never again endure their awful casual games, never again endure their Mario Kart tyranny. We will strike without warning and without mercy, fighting as one hand, one heart, one soul. We will shatter their dreams of hegemonia and haunt their nightmares of failure. Drenching our ancestor's grave with their blood. And as our last breath tears as their lungs, as we rise again form the ruins of our Playstation 3. They will know Gamers belongs to SONY.

PLAYSTATION 4.

 

Discours de présentation de la PS4 à la presse, Scolar Neves, 19 Février 2013.

 

--------------------------------------------------

 

 Never compromise.

[Tearing apart the contract between the two of them.]

Neves "Rorshach" Yamauchi, 1990.

 

--------------------------------------------------

 

Cette communauté mérite une qualité supérieure de contributeur.

 

Et je compte bien la lui donner.



The Neveser.

 

--------------------------------------------------

 

Je suis devenu un criminel pour éviter de devenir une victime.

 

 

Le joueur WiiU.

 

--------------------------------------------------

 

Dans l'Espace, personne ne vous entendra crier.

Renault, division acoustique.

 

--------------------------------------------------

 

Les hommes naissent libres et égaux en droit.

Il ne fait nul part ici, mention du sort de la femme.

Neves Bonaparte, 1803.

 

--------------------------------------------------

 

Nul n'est pro-fête en son pays.

 

Pourtant j'en vois plein des français à Saint-Tropez.

 

L'auteur de la citation n'a pas souhaité dévoilé son identité.

 

--------------------------------------------------

 

Un homme avertit en vaut deux.

 

Une femme ? Quatorze.

 

Comprenne qui pourra.


L'auteur de la citation n'assume pas ses propos et n'a par conséquent pas souhaité faire figurer son nom dans le registre.

 

--------------------------------------------------

 

L'important, c'est de gagner.

 

Et surement pas de participer.

 

Absurde.

 

Neves de Coubertin, 1896.

 

--------------------------------------------------

 

- Vous aimez invoquer la Sureté Nationale afin d'allègrement violer la constitution et restreindre les libertés individuelles si durement acquises par ce pays.

- Vous n'êtes qu'une emmerdeuse Karen.

Karen Hayes puis Tom Lennox, 24 - saison 10.

 

--------------------------------------------------

 

Ce blog ne se prévaut pas d'être le meilleur d'entre tous.


Il l'est.


Et c'est bien là l'essentiel.

 

Neves Bygmelon

 

--------------------------------------------------

 

L'important, c'est d'imposer son avis.


Et non de le donner.


Absurde ça aussi.


Putain, les gens comprennent vraiment rien.


Neves Underwood.

 

--------------------------------------------------

 

Un taxi vide s’est arrêté au 10 Downing Street.

 

Clement Attlee en est sorti.

 

Winston Churchill.

 

--------------------------------------------------

 

Un vrai joueur se réclamant être un sympathisant de la cause ne dit pas "allo" en décrochant le combiné.

 

Il dit Killzone.

 

Neves RyuzAKi47.

 

--------------------------------------------------

 

A compter de ce jour, vous ne m'appellerez plus Neves.

 

Mais le Grand Neves.

 

Napoléon Neves, 1822.

 

--------------------------------------------------

 

Les grands esprits discutent des idées.

 

Les moyens esprits discutent des évènements.

 

Les petits esprits discutent des gens.

 

Ils m'arrivent de discuter de moi auprès des autres.

 

Neves Roosevelt.

 

--------------------------------------------------

 

Un jour, je rentre dans un taxi et j'entends un mec me dire :

"Vous allez où ?"

Comme on se connaissait pas, je lui ai répondu :

"Qu'est ce que ça peut te foutre ?"

Les gens d'aujourd'hui, aucune manière ...

 

--------------------------------------------------

 

- Qui est le premier homme à avoir marché sur la Lune les enfants ?

 

- Neil Armstrong Mr le Professeur.

 

- Faux. Tintin.

Archives

Favoris