Screenopathe
Signaler
Cinéma

C'est l'été, sans doute les vacances pour bon nombre d'entre vous. Vous avez chaud et vous n'êtes pas encore allés à la plage? Que diriez-vous d'un petit tour dans les salles obscures et climatisées? Cette semaine encore, de nombreux films sortent. Voyons voir ce qui pourrait nous intéresser...

                   La Planète des Singes Les Origines afficheGreen Lantern afficheMelancholia

Cette semaine, pas mal de films qui figuraient dans mon fameux dossier des films de l'été. Notamment La Planète des Singes : Les Origines qui nous propose de revenir à la genèse de la saga pour enfin tout nous expliquer sur le pourquoi du comment les primates ont réussi à remplacer les Hommes à la place de l'espèce dominante sur Terre. Ici, on découvre les expériences concernant un remède contre Alzheimer au départ utilisé sur un chimpanzé nommé César. Celui-ci va vite développé une intelligence supérieure mais après un drame, celui-ci sera réintégré dans sa cage initiale et c'est là qu'il va fomenter la révolution simiesque. De quoi nous livrer des scènes d'action absolument énorme!

 

Et cette semaine, on continue avec les geekeries avec Green Lantern, le fameux héros de DC Comics, plus connu outre-Atlantique qu'en France, qui se voit adapter sur grand écran sous les traits de Ryan Reynolds, un acteur qui a le vent en poupe en ce moment. Pour situer un peu les choses, le corps de Green Lantern est en charge de la défense des différentes galaxies de l'Univers, ils sont dotés d'une bague d'énergie capable de matérialiser tout ce dont a besoin son porteur afin qu'il se sorte de toutes les situations. Mais un ennemi puissant, Parallaxe, qui utilise l'énergie jaune de la peur, approche. C'est dans ce contexte que sera choisi le premier Green Lantern humain : Hal Jordan, qui sera formé par l'ordre pendant le film.

 

Enfin, il a fait parlé de lui (pour des bonnes et des mauvaises raisons) au Festival de Cannes de cette année, Melancholia sort cette semaine. Le nouveau film de Lars Von Trier nous propose de nous plonger dans une cérémonie de mariage qui va plutôt mal tourner au moment où une étrange planète nommée Melancholia s'approche dangereusement de la Terre. Oui, c'est étrange, en effet, mais Kirsten Dunst a tout de même eu droit à un prix d'interprétation féminine cette année, et puis c'est Lars von Trier, comment l'ignorer?

 

 

Personnellement, je pense que je vais me diriger vers La Planète des Singes et Green Lantern si j'arrive à aller au cinéma. Et vous, vous irez voir quoi cette semaine? D'ici là, bonne semaine cinéphile et à très vite sur vues-subjectives.fr!

  Source vidéo et photos : Allociné

 

Venez soutenir vues-subjectives.fr sur la page officielle Facebook ainsi que le compte Twitter, pour ne jamais manquer quoi que ce soit de l'actualité cinéma!

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Screenopathe

Par Mordraen Blog créé le 08/05/10 Mis à jour le 01/07/13 à 18h10

Itinéraire d'un jeune homme atteint de screenopathie (maladie en phase terminale causée par l'abus de biens visuels comme les jeux vidéo ou les films). Le screenopathe n'est rien d'autre qu'un amoureux de l'écran et de tout ce qui s'y passe, pour son plus grand plaisir...

Ajouter aux favoris

Édito




La fascination de l'écran et de tout ce que l'on peut en faire m'amène à créer ce blog. Amoureux de jeux vidéo et de cinéma depuis mon plus jeune âge, je rêve de faire partager ces passions qui m'animent quotidiennement. Etant donné que j'aime aussi écrire, l'idée d'un Gameblog était faite pour moi!

J'estime qu'une grande partie d'entre nous est atteinte d'une délicieuse maladie : la screenopathie. Tout ce qui peut être projeté sur tout type d'écran (des jeux vidéo aux films en passant par les séries télévisées...) emporte en nous un grand intérêt.

Ce blog a l'intention modeste de vous faire partager mes opinions sur tout ce qui peut passer sur mes écrans. Quand j'irai voir des films au cinéma, je vous en parlerai. Quand je jouerai à un jeu vidéo, je vous en parlerai. Tout simplement parce que j'aime parler de ces choses là et, qu'entre nous, être amoureux des petits comme des grands écrans est tout à fait compréhensible, nous ne savons que trop bien ce qui s'y passe!

Je vous invite donc à continuer un bout de chemin avec un screenopathe et fier de l'être!

Archives

Favoris