Screenopathe
Signaler
My life as a robot

 

Les jeux vidéo, c'est ma grande passion, comme le cinéma et, chaque semaine, j'essaie de trouver du temps pour les deux. Du coup, il m'arrive de jouer le soir pour vous préparer gentiment des tests, vidéo tests et autres vidéo rien que pour vos beaux yeux. Voici un petit récapitulatif des jeux auxquels j'ai joué cette semaine.

Heavy-Rain-origami-wallpaper.jpeg

La semaine dernière, je vous laissais en vous parlant avec ferveur de mes débuts dans
Heavy Rain, le jeu événement de Quantic Dream sorti en février 2010 en exclusivité sur PS3. Je crois que je vais encore donner dans la ferveur puisque j'ai eu le temps de terminer le jeu cette semaine et je peux vous dire que j'ai été secoué.
Encore une fois, je ne donnerai pas dans le spoiler mais les thèmes centraux du jeu, à savoir la paternité et jusqu'où l'on serait prêt à aller pour sauver quelqu'un qu'on aime, sont extrêmement bien gérés et font surgir des émotions que j'ai rarement vécues la manette à la main. Je me suis particulièrement identifié au personnage d'Ethan Mars, ce père rongé par la culpabilité et en contact direct avec le tueur aux origamis. Les choix qu'il doit faire m'ont vraiment ému et j'ai souvent été poussé dans mes derniers retranchements.



D'une manière générale c'est ce qui caractériserait le mieux Heavy Rain, sa capacité à toucher le joueur. Ma fin du jeu est, il me semble, une des plus heureuses qu'il puisse y avoir sur la vingtaine disponible. Pour le moment je n'ai pas de point de comparaison mais ça a l'air. Je ne recommencerai pas le jeu tout de suite parce que je souhaite que cette aventure me reste. Car Heavy Rain n'est pas une aventure comme les autres, c'est une expérience personnelle, presque intime, propre à chaque joueur. Et c'est pour cela que je ne m'empresserai pas d'aller découvrir les différents embranchements scénaristiques que j'ai ratés ou que je n'ai pas choisis, parce que ce sont bien souvent des choix qui ne me ressemblent pas.
Heavy Rain est donc une expérience mémorable. Je comprends qu'il ait fait couler beaucoup d'encre car ce n'est évidemment pas parfait et la question du jeu ou film interactif peut se poser, mais là n'est vraiment pas l'intérêt du jeu. C'est une expérience qui doit se vivre et il est évident que les moyens de transmettre l'expérience sont différents du jeu vidéo traditionnel. Et c'est pour ça que Heavy Rain sort si nettement du lot, parce que ses développeurs n'ont pas eu peur de sortir des sentiers battus et de proposer un jeu inhabituel. En un mot comme en mille, Heavy Rain est un grand jeu. Tout simplement.

Heavy-Rain-Ethan-Mars.jpgHeavy-Rain-Madison-Paige.jpg

La semaine dernière, je n'étais pas sûr de pouvoir terminer Heavy Rain à temps. Eh bien, je dois avouer qu'une fois plongé dedans j'ai eu du mal à me décrocher de la manette. C'est bien qu'il y a quelque chose de grand dans ce jeu dont je me souviendrai longtemps. Enfin, la semaine prochaine, je lâche un peu la PS3 pour aller (enfin) découvrir un jeu avec du gâteau et des mensonges, à vous de deviner (c'est franchement pas dur... Quoique, il faut pas se tromper de numéro). D'ici là, jouez bien et à la semaine prochaine!

Venez soutenir vues-subjectives.fr sur la page officielle Facebook ainsi que le compte Twitter, pour ne jamais manquer quoi que ce soit de l'actualité cinéma!

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Screenopathe

Par Mordraen Blog créé le 08/05/10 Mis à jour le 01/07/13 à 18h10

Itinéraire d'un jeune homme atteint de screenopathie (maladie en phase terminale causée par l'abus de biens visuels comme les jeux vidéo ou les films). Le screenopathe n'est rien d'autre qu'un amoureux de l'écran et de tout ce qui s'y passe, pour son plus grand plaisir...

Ajouter aux favoris

Édito




La fascination de l'écran et de tout ce que l'on peut en faire m'amène à créer ce blog. Amoureux de jeux vidéo et de cinéma depuis mon plus jeune âge, je rêve de faire partager ces passions qui m'animent quotidiennement. Etant donné que j'aime aussi écrire, l'idée d'un Gameblog était faite pour moi!

J'estime qu'une grande partie d'entre nous est atteinte d'une délicieuse maladie : la screenopathie. Tout ce qui peut être projeté sur tout type d'écran (des jeux vidéo aux films en passant par les séries télévisées...) emporte en nous un grand intérêt.

Ce blog a l'intention modeste de vous faire partager mes opinions sur tout ce qui peut passer sur mes écrans. Quand j'irai voir des films au cinéma, je vous en parlerai. Quand je jouerai à un jeu vidéo, je vous en parlerai. Tout simplement parce que j'aime parler de ces choses là et, qu'entre nous, être amoureux des petits comme des grands écrans est tout à fait compréhensible, nous ne savons que trop bien ce qui s'y passe!

Je vous invite donc à continuer un bout de chemin avec un screenopathe et fier de l'être!

Archives

Favoris