Screenopathe
Signaler
Cinéma

 

montage carnet critique novembre

Après les films qui, selon moi, ont marqué ce mois, pourquoi ne pas faire un récapitulatif de tous les films qui ont été critiqués ici, les bons comme les moins bons? En gros, si jamais vous avez raté quelque chose, vues-subjectives.fr vous proposera un carnet critique pour que vous puissiez vous y retrouver dans la dizaine de films dont j'ai parlé entre temps. Voici donc, par ordre chronologique :


Buried
La Princesse de Montpensier
Date Limite
Potiche
Unstoppable
No et Moi
Red
La Famille Jones
Harry Potter et les Reliques de la Mort, première partie
Mords-moi sans hésitation


J'espère que ça aura plu à ceux qui sont passés à côté de tous ces films. A très bientôt pour de nouvelles critiques!

Mordraen

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Screenopathe

Par Mordraen Blog créé le 08/05/10 Mis à jour le 01/07/13 à 18h10

Itinéraire d'un jeune homme atteint de screenopathie (maladie en phase terminale causée par l'abus de biens visuels comme les jeux vidéo ou les films). Le screenopathe n'est rien d'autre qu'un amoureux de l'écran et de tout ce qui s'y passe, pour son plus grand plaisir...

Ajouter aux favoris

Édito




La fascination de l'écran et de tout ce que l'on peut en faire m'amène à créer ce blog. Amoureux de jeux vidéo et de cinéma depuis mon plus jeune âge, je rêve de faire partager ces passions qui m'animent quotidiennement. Etant donné que j'aime aussi écrire, l'idée d'un Gameblog était faite pour moi!

J'estime qu'une grande partie d'entre nous est atteinte d'une délicieuse maladie : la screenopathie. Tout ce qui peut être projeté sur tout type d'écran (des jeux vidéo aux films en passant par les séries télévisées...) emporte en nous un grand intérêt.

Ce blog a l'intention modeste de vous faire partager mes opinions sur tout ce qui peut passer sur mes écrans. Quand j'irai voir des films au cinéma, je vous en parlerai. Quand je jouerai à un jeu vidéo, je vous en parlerai. Tout simplement parce que j'aime parler de ces choses là et, qu'entre nous, être amoureux des petits comme des grands écrans est tout à fait compréhensible, nous ne savons que trop bien ce qui s'y passe!

Je vous invite donc à continuer un bout de chemin avec un screenopathe et fier de l'être!

Archives

Favoris