Screenopathe
Signaler
Cinéma

 

                                      Date Limite affiche

Quand on fait se rencontrer Todd Phillips, le réalisateur de Very Bad Trip, Robert Downey Jr (Iron Man, Sherlock Holmes) et Zach Galifianakis (Very Bad Trip) cela donne Date Limite (ou Due Date pour les anglophiles) et ça déménage!

Remarque : Je n'ai pas pu voir le film en version originale, ce qui m'empêche de parler du jeu d'acteurs. En revanche, sachez que la version française est plutôt bonne.



Imaginez un Robert Downey Jr sanguin, qui lutte avec son irritabilité, coincé dans une voiture, dans un road trip forcé d'Atlanta à Los Angeles, avec son pire cauchemar, Zach Galifianakis, qui, sans le savoir, fera tout pour se faire détester par Downey Jr. Rien que ça, c'est tout un programme!
Peter Highman va pour prendre l'avion et rejoindre sa femme qui est sur le point d'accoucher, à Los Angeles. Mais, par la force des choses, il se retrouve interdit de vol et sans le sou. Il devra donc accepter malgré lui de faire du covoiturage avec Ethan Tremblay, un acteur amateur excentrique qui trimbale son chien, Sully, sous le bras. Ces deux hommes que tout sépare vont vivre des aventures incroyables.

Date Limite est une comédie « pour adultes » sous la forme d'un road movie croisé avec un buddy movie. En effet, les deux compères vont bien être obligés de s'accepter pour pouvoir apprécier le long voyage! Le film est une succession de scènes où les compagnons d'infortune s'opposent (parfois violemment) l'un à l'autre. Il faut dire que tout les séparent, Peter est un grand stressé un brin politiquement incorrect (vous comprendrez pourquoi en regardant le film) alors qu'Ethan est un excentrique pas forcément conscient de l'énervement général qu'il cristallise autour de lui. Ils devront cependant vivre ensemble, malgré les coups pendables que chacun infligera à l'autre, pour pouvoir arriver à bon port en temps voulu.

Date-Limite-image-1.jpgDate-Limite-image-2.jpg

Vous l'aurez sans doute compris, le film repose entièrement sur les épaules de ses acteurs. Et il faut bien avouer que les deux sont excellents. Chacun rivalise de drôlerie aussi bien dans les gestes que dans les paroles. Galifianakis, quoi qu'il fasse, parvient toujours à être drôle, mais, plus fort encore, il est tout aussi capable de donner un aspect plus dramatique à son personnage. Quant à Downey Jr, que dire à part qu'il est tout simplement bon? Avec un partenaire aussi fort que Zach Galifianakis, il parvient à rester drôle et à créer un personnage haut en couleurs. Bref, on aurait presque envie de voir les retrouvailles de Peter Highman et d'Ethan Tremblay!


Avec sa bande-annonce, Date Limite donnait furieusement envie. Et le film ne déçoit pas outre mesure! Un duo de choc, des situations souvent hilarantes, des dialogues bien écrits. Bref, Todd Phillips nous revient avec une très bonne comédie à ne pas laisser sous tous les regards!

Réactions en salle : Pour une séance de minuit, la salle était à moitié pleine, ce qui n'a pas empêché le public d'éclater de rire à plusieurs reprise. Si l'on excepte quelques abrutis qui planaient un peu, c'était une très bonne séance et le public est reparti ravi.

Souce vidéo et photos : Allociné

Mordraen

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Commentaires

Mordraen
Signaler
Mordraen
@ Rain : Je dois avouer ne pas avoir vu Very Bad Trip. Quand il y a un phénomène inattendu, j'ai tendance à ne pas aller le voir en salle, je sais pas pourquoi... Du coup j'oublie de le voir et c'est un tort. Du coup je me retrouve bien en peine face à ta question, malheureusement. Désolé! Mais, si Very Bad Trip est ton film culte, je doute que Date Limite te déçoive. Après, ça n'est qu'un avis!
Conker
Signaler
Conker
Je l'ai vu aussi et j'ai beaucoup aimé. Une bonne soirée de rire au ciné. Je le conseille vivement si vous avez envie de vous marrer. Le personnage interprété par Robert Downey Jr est vraiment excellent. Le duo fonctionne à merveille et ça fonctionne !
rhed308
Signaler
rhed308
vu hier soir, et j'ai beaucoup aimé surtout que je n'ai pas encore vu Very Bad Trip. Le début commençait mal vu que les gags n'avaient a mon sens rien de drôle. Je pense avoir été emballé par le film lors de la scène où Ethan fait ce qu'il faut pour s'endormir. Le film commence là pour moi et ne s'arrête pas jusqu'au générique.

Il semblerait aussi que j'ai bien fait de ne pas voir la Bande annonce avant le film, pas mal de sketch étant montré dans cette dernière. Surprise totale donc pour moi et une bonne surprise.
Rain
Signaler
Rain
Le fait que Zach Galifianakis tient quasiment le même rôle du relou dégénéré que dans Very Bad Trip ne dérange pas du tout? Moi c'est ce qui me rebute un peu. Je sais que c'est un peu bête parce que j'imagine que le film est très bien (au vu de ta critique notamment) mais ca ne t'as pas dérangé du tout?

Il faut dire aussi que Very Bad Trip est mon film mythique mais bon :P

Screenopathe

Par Mordraen Blog créé le 08/05/10 Mis à jour le 01/07/13 à 18h10

Itinéraire d'un jeune homme atteint de screenopathie (maladie en phase terminale causée par l'abus de biens visuels comme les jeux vidéo ou les films). Le screenopathe n'est rien d'autre qu'un amoureux de l'écran et de tout ce qui s'y passe, pour son plus grand plaisir...

Ajouter aux favoris

Édito




La fascination de l'écran et de tout ce que l'on peut en faire m'amène à créer ce blog. Amoureux de jeux vidéo et de cinéma depuis mon plus jeune âge, je rêve de faire partager ces passions qui m'animent quotidiennement. Etant donné que j'aime aussi écrire, l'idée d'un Gameblog était faite pour moi!

J'estime qu'une grande partie d'entre nous est atteinte d'une délicieuse maladie : la screenopathie. Tout ce qui peut être projeté sur tout type d'écran (des jeux vidéo aux films en passant par les séries télévisées...) emporte en nous un grand intérêt.

Ce blog a l'intention modeste de vous faire partager mes opinions sur tout ce qui peut passer sur mes écrans. Quand j'irai voir des films au cinéma, je vous en parlerai. Quand je jouerai à un jeu vidéo, je vous en parlerai. Tout simplement parce que j'aime parler de ces choses là et, qu'entre nous, être amoureux des petits comme des grands écrans est tout à fait compréhensible, nous ne savons que trop bien ce qui s'y passe!

Je vous invite donc à continuer un bout de chemin avec un screenopathe et fier de l'être!

Archives

Favoris