Premium
Miscellaneous

Miscellaneous

Par Quetzal Blog créé le 13/10/10 Mis à jour le 25/02/16 à 16h07

Miscellaneous adj.(du latin miscellaneus, mot anglais pouvant être traduit en Français par divers) : Qui possède diverses caractéristiques, capacités, voire apparences.

Ajouter aux favoris
Signaler
Les dessins animés

Article issu de mon précédent blog ; je l'ai modifié quelque peu, mais rien de substantiel.

 

Moyashimon - Tales of Agriculture, un animé comme ne le dit pas son titre porte sur l'agriculture, diffusé en 2007 sur Fuji TV. Je poursuis donc ma logique de voir des animés originaux après Bartender et avant sûrement de lire un manga original, Les Gouttes de Dieu qui me semble pas mal du tout.  

 

Alors Moyashimon nous conte une histoire qui sort des sentiers battus, celle de Tadayasu Sawaki qui entre à l'université d'agronomie de Tokyo, accompagné de son ami Yuki Kei. Tout les deux sont liés par les métiers que pratiquent leur famille respective, à savoir fabricant de levure pour le saké pour le premier, et brasseur de saké pour le second.

 

Moyashimon___08___Large_29

 

Petite photo des deux protagonistes, sachant que Kei va assez vite "disparaître" de la série

Mais Tadayasu a une particularité qui le différencie de toute personne ordinaire : il peut voir les bactéries ! Et celles-ci, contrairement à ce qu'on pourrait croire, ne sont pas toutes méchantes (ça, c'est un des grands préceptes que nous enseigne la série), elles ont même un look kawai assez pikiminien que ne rechignerait pas certaines filles que je connais (n'est-ce pas copine de Subi-kun ou Molilol?) et en plus elles vaquent à des occupations plutôt humaines (ouais, entre la balle au prisonnier ou faire des batailles géantes, y a pas de si grandes différences!). Et pour le montrer, rien de tel que le générique de la série.

 

 

Passé la cérémonie d'entrée, très vite, ils vont rencontrer leur professeur dans une clairière du campus où ils sont attirés par une odeur mortifère. Très vite, un attroupement se crée autour d'eux. En fait, après exhumation, surgit un phoque dont on a laissé fermenté à l'intérieur des mouettes (c'est un plat inuit qui existe vraiment!). Là on voit notre bon vieux professeur, Itsuki sensei, qui mange l'intérieur de la mouette en aspirant par l'anus les entrailles (eh revenez, l'animé n'est pas si glauque que ça par la suite :p), ce qui donne le ton humoristique que l'on va avoir tout au long de la série. Car oui, Moayshimon est une série qui a le mérite d'être éducative (on apprend vachement sur les bactéries), mais d'être drôle et un scénario pas mal, même si assez tranche de vie.
Après cette escapade, les voilà dans le labo d'Itsuki où son élève, Haruka, va tester les compétences de Taydasu, examen qu'il passe haut la main, malgré la jalousie qu'il provoque. A noter qu'Haruka a un accoutrement un peu particulier puisqu'elle s'habille en SM. Voilà pour résumer le premier épisode.

 

09

Le professeur, toujours prêt à goûter des produits fermentés ! Dommage que l'animé ne soit pas en odorama...

On peut diviser la série en un gros arc et deux petits (ce qui est quand même pas mal quand on sait que la série seulement 11 épisodes) : le premier qui va jusqu'à l'épisode 6 présentent les différents personnages qui vont apparaître tout au long de la série, et comment se passe la vie à l'université. C'est ainsi que Tadaysu va se faire rapidement de nouveaux amis en les personnes de Misato et de Kawahama, amis non désintéressés puisqu'ils cherchent à se faire de l'argent grâce au don de Tadaysu. Vient par la suite une jolie rouquine du nom d'Okaiwa, qui souffre d'un trouble compulsif assez dérangeant dans le milieu où elle travaille : elle est maniaque et déteste les bactéries ! Enfin autre personnage qui va rejoindre l'équipée un peu plus tard pour cause de voyage, il s'agit de Mutô, qui est considérée comme la miss canon de l'université.

 

Moyashimon___08___Large_10   

Misato et Kawahama à l'attaque !

 

Moyashimon___08___Large_04

Ouais, voilà ce qui arrive à trop vouloir suivre Haruka (au milieu, à sa droite Muto et à sa gauche Oikawa)

 

Le second arc, de l'épisode 7 à 8, se consacre à la partie fête du lycée, qui est tout simplement énorme. Enfin les derniers épisodes sont consacrés plus à la recherche des personnages. Ces derniers sont pas mal développés, notamment au niveau de leur histoire personnel. Ils servent de conclusion à la série, qui est vraiment trop courte soi-disant au passant, ce qui d'ailleurs son seul véritable défaut. On s'attache rapidement à suivre les pérégrinations de Tadaysu, et même si chara design et animation possèdent un cachet honorable, c'est surtout par son humour et les personnages (Yuki est le personnage qui effectue le revirement le plus spectaculaire!) que j'ai accrochés et ses scènes vraiment drôles (genre le bizutage pour Tadaysu quand il arrive à l'université, les scènes tendancieuses ou ce qui se passe quand les soirées sont trop arrosés, cf photo ci-dessous)

 

Moyashimon___08___Large_27

 

Bref voilà une série avec laquelle on ne s'ennuie pas, on apprend vraiment plein de chose (le théâtre des microbes à la fin de chaque épisode est toujours sympathique et drôle à voir), et en outre j'ose espérer que le manga dont la publication est toujours en cours sortira un de ces jours en France. Dernier petite info : en 2010, une série live a déboulée sur les écrans nippons. Je n'ai pas pu la voir malheureusement, mais j'avais vu la nouvelle via Animeland. Surtout ce drama avait fait l'objet d'une diffusion sur KZPlay.

 

 

Petit cadeau avec le générique de fin, qui est dans la même veine que l'opening.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Il est toujours difficile de créer un blog quand on est à son cinquième ou sixième. Parce qu'à chaque fois, faut refaire la peinture, faut trouver l'hébergeur qui vous plaira, et pis faut la motivation et la bonne idée pour faire tout ça et enfin faut lui donner du grain à moudre. Blog sans article périclite !

Donc, autant dire que c'est toujours une galère invraisemblable d'être le démiurge d'un journal intime interactif ! Mais voilà qu'il existe Gameblog, un site où se trouvent des gens qui me ressemblent plus ou moins. Je ne suis pas un vieux routard, d'autres ont plus de bouteilles que moi, mais j'ai débuté avec un videopac y a une vingtaine d'année. Après, je n'ai jamais réussi à décrocher du paddle. Et après, j'ai connu pas mal de choses, jusqu'à ma petite DS crimson que peu de Français doivent posséder (ahaha !)

Bref, je ne suis pas là pour raconter toute ma vie, mais pour le blog, Miscellaneous. Celui-ci aura certes pour vocation de parler de jeux video, mais surtout d'aller au-delà de ce qu'est la vie du joueur. Je veux dire, après tout ce vécu, on se rend compte qu'il existe tout un monde gravitant autour du jeu vidéo, qu'il existe toute une culture autour. Là se trouve le coeur de ce blog, qui a pour but de faire partager des expériences, des connaissances et aussi des choses que j'apprécie, qui ne sont pas forcément proches du jeu vidéo, mais que c'est bon parfois de mettre le nez dehors !

Ainsi se justifie le titre de ce blog : en rassemblant des choses diverses et variées, j'ose défendre une culture du jeu vidéo, comme il peut exister une culture du cinéma ou de la bande dessiné. C'est de cette manière qu'on peut se doter d'une défense face à certaines inepties (ce n'est pas parce qu'on a viré Jack Thompson qu'elles ont disparu !) et dire simplement : on existe !

Alors, en espérant que la lecture des futurs articles vous plaira,

Bienvenue sur Miscellaneous !

Ps : il existe une autre raison pour le titre Miscellaneous. Pour l'instant, elle reste cachée et sera dévoilé en temps et en heure (disons quelques mois...)

Archives

Favoris