AlcohoGEEK
Signaler
NEWS (Jeu vidéo)

Bonjour à tous,

Comme tout un chacun le sait (à moins de vivre au fond d'une caverne à manger des serpents ahah), le premier de septembre prochain arrive dans nos contrées de France ainsi que partout dans le monde, la dernière itération de la série "Metal Gear Solid", "The Phantom Pain". Comme de nombreuses personnes sur Gameblog, je suis pour ma part un grand admirateur de l'oeuvre d'Hideo Kojima dans sa globalité. Après avoir revisionné beaucoup de moments de grâce concernant la série ces dernières semaines, un souvenir est remonté à la surface, et j'avais envie de vous faire partager mon ressenti à l'époque (et encore aujourd'hui d'ailleurs) concernant le générique d'introduction de "Metal Gear Solid 3 : Snake Eater". Et je vous invite dans un premier temps, si vous le voulez bien, à visionner ledit générique ci-après :

 


Metal Gear Solid 3 - Snake Eater Intro HD par eclypsia

A l'époque, Kojima s'était une fois de plus, habilement joué de nous une fois encore après le coup du blondinet (Raiden si vous me suivez) dans "Metal Gear Solid 2 : Sons of Liberty". Il nous proposait finalement d'incarner celui qui deviendrait bientôt "Big Boss", dans un un contexte spatio-temporel totalement nouveau pour le joueur, qui se retrouvait projeté dans les années 60 en pleine jungle, façon Rambo (en plus subtile, je vous l'accorde).

Bref, tout ça pour en revenir à l'objet de cet article : ce générique. Tellement nouveau aussi pour un "Metal Gear". Ce fut une véritable claque pour moi. La première chose qui m'est venue à l'esprit en voyant ces images, accompagnées de ce "thème" c'est : mon dieu, mais c'est une véritable déclaration d'amour à l'oeuvre de James Bond !!! On dit toujours, et souvent à juste titre, que la série est complètement imprégnée de la culture cinématographique, qu'elle est narrée tel un film, avec ses musiques souvent "grandioses" (qui sont d'ailleurs composées par un compositeur qui travaille dans le cinéma, à savoir Harry Gregson-Williams). C'est pour cette raison qu'il m'a parut finalement naturel de voir apparaître ce générique totalement différent de ceux auquels Kojima nous avait habitués jusqu'à présent. Ces squelettes de serpent qui ondulent sur l'écran, ces effets de symétrie façon " test de Rorschach" (les taches sur feuilles blanches que le médecin montre dans les films en vous demandant si vous voyez des nuages, des licornes, etc), cette musique qui "pue littéralement la classe" (interprêtée par Cynthia Harrel) font pour moi de ce générique façon 007 de "Snake Eater", un des grands moments de la saga à part entière.

Comme d'habitude, n'hésitez pas à réagir vous aussi sur ce générique : quelles furent vos impressions à l'époque ? Vous avait-il plu ? Ou au contraire, aviez-vous été déçus par la façon dont il tranchait avec ces prédécesseurs ? Vos avis sont les bienvenus.

Bon week end à tous ;-).

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

AlcohoGEEK

Par paul_le_poulpe Blog créé le 13/10/14 Mis à jour le 29/08/15 à 09h42

Youhoupi c'est marcredi !!! Bienvenue sur mon blog où je vais essayer de vous rédiger quelques articles classés grand cru. Quand on aime, on ne compte pas...

Ajouter aux favoris

Édito

Bonjour à tous chers lecteurs adeptes de cette activité satanique qu'est la pratique du jeu vidéo.

 

Si je suis amené aujourd'hui à lancer cette modeste contribution personnelle à la blogosphère des Gamebloggers, c'est parce qu'il faut se rendre à l'évidence chers collègues...On nous ment depuis désormais plusieurs décénnies. OUI, notre activité favorite est en réalité vectrice d'à peu près tous les maux possibles et imaginables qui gangrènent notre belle planète bleue. OUI, nous autres "gamers", sommes trop aveuglés par l'amour que nous portons à notre passion pour réaliser à quel point elle est non seulement dangereuse pour notre société, mais pire encore, à quel point elle est révélatrice de notre comportement puéril, associable, et j'en passe. Mais soyez rassurés chers compatriotes, aujourd'hui, et pour le plus grand bienfait de l'humanité, une caste d'incorruptibles journalistes télé, radio (et même des sportifs, stars du showbusiness, V.I.P. en tous genres), extrêments bien renseignés sur leur sujet commence à se former et à développer des théories qui n'en sont malheureusement pas. Il s'agirait plutôt d'une réalité froide, implacable...La science infuse n'est pas un don donné à tous mais force est de constater qu'il a été conféré à une certaine élite qui, par chance pour nous, a les moyens de se faire entendre !

 

Soyez certains qu'il s'agit d'un véritable déchirement pour moi, mais tel Luke comprenant que Dark Vador est son père, tel Bruce Willis comprenant qu'il est en réalité un fantôme, je me suis résolu malgré moi à rejoindre ce mouvement et à devenir le disciple de ces "apôtres". Et à mon tour, je tenterai donc à travers différentes news, tests et autres, de vous faire ouvrir les yeux sur la mauvaise influence de l'art vidéoludique...

 

Non, je déconne.

 

Bien à vous.

 ;-)

Archives