Le Gameblog de LordSinclair

Par LordSinclair Blog créé le 08/02/11 Mis à jour le 31/05/17 à 16h50

Des rumeurs et news sur la Nintendo Switch et d'autres analyses fumeuses !

Ajouter aux favoris
Signaler
Analyses fumeuses

 

1/ Nintendo n'a créé aucune nouvelle licence depuis Pikmin (2002 sur Gamecube) 

Cette idée est répandue. Elle est liée au fait qu'aucune des nouvelles licences de Nintendo n'a atteint la notoriété de Mario ou Zelda auprès des gamers. 

Pourtant, quelques énormes licences grand public ont été créées par Nintendo sur la génération Wii/DS. Vous en doutez? En voilà quatre: 

- Wii Sports

- Wii Fit

- Quel âge à votre cerveau - La méthode d'entrainement cérébral du Dr. Kawashima

- Nintendogs.

Vous tenez 4 licences récentes qui ont chacune rencontré un succès colossal dans leur domaine, Wii Sports étant tout simplement le jeu vidéo le plus vendu de tous les temps. Ce sont, hélas pour certains, des licences très grand public.

Mais les nouvelles licences de Nintendo ne se limitent pas à ce quatuor gagnant. Nintendo a créé ou soutenu beaucoup d'autres nouveaux jeux depuis Pikmin, en voici une petite liste:

Sur DS

- Art Academy* (logiciel pour apprendre à dessiner)

- La Maison du style (excellent jeu de mode où vous gérez une boutique de fringues)

- Professeur Layton* (point-and-click/énigmes/dessin animé)

- Meteos* (puzzle game signé Masahiro Sakurai, le papa de Smash Bros)

- Elite Beat Agents* (jeu de rythme déjanté)

- Electroplankton* (jeu musical contemplatif)

- Polarium* (puzzle game)

- Hotel Dusk: Room 215* (visual novel/polar au style graphique crayonné)

- Another Code* (jeu d'aventure / visual novel, thriller ado)

- WarioWare, inc: Mega Microgames (mini-jeux totalement loufoques)

- Mario vs Donkey Kong (puzzle game très riche)

- Starship Patrol (tower defense )

- Reflect Missile (shooter 2D/puzzle)

- Flipnote Studio (logiciel de dessin et d'animation)

- Freaky Forms: vos créations prennent vie (jeu bac-à-sable de création de monstres et d'exploration)

Sur Wii

- Wii Sports

- Disaster, Day of Crisis* (un jeu d'action / thriller assez méconnu, signé Monolith Software, créateurs de Xenoblade!)

- Endless Ocean* (un jeu très calme d'exploration de fonds marins)

- Chibi-Robo*

- Super Mario Galaxy (ok, pas un nouveau personnage mais un gameplay 3D inédit)

- Wii Music (jouer de la musique quand on ne sait pas jouer de la musique)

- Wii Fit

- Art Style* (des puzzle games abstraits et sobres)

- Pandora's Tower* (jrpg)

- The Last Story* (jrpg)

Sur 3DS

- Kid Icarus Uprising (ok, pas un nouveau personnage mais un gameplay inédit, shooter 3D/tps)

- Steel Diver (simulation arcade de sous-marin)

- Pullblox, Fallblox* (puzzle game)

- Dillon's Rolling Western (tower defense/action)

Sur Wii U

- Nintendoland (jeux asymétriques et jeux solo avec le gamepad)

- The Wonderful 101* (jeu d'action/combat/stratégie)

- nouveau jeu de rôle de Monolith Software* (jrpg ?)

* pour les titres suffixés par une étoile, Nintendo est uniquement l'éditeur et pas le développeur

Ca fait tout de même une belle liste de nouvelles licences, souvent grand public, mais pas uniquement.

 

2/ Nintendo n'aime pas les développeurs indépendants

C'était vrai, ça ne l'est plus. Mais plus du tout. 

Depuis la 3DS et la Wii U, Nintendo a opéré un changement stratégique à 180° dans sa politique vis-à-vis des développeurs indépendants. Quelques faits:

- Nintendo offre l'outil de développement Unity, pour tout développeur Wii U. Cet outil peut coûter dans les 40 000 € sur des plates-formes concurrentes. C'est un outil très utilisé par les indépendants ou les studios petits ou moyens, car il est plus facile d'accès que les gros moteurs et moins coûteux.

- Nintendo a conçu le Nintendo Web Framework, pour que les développeurs habitués par le développement web (JavaScript, HTML 5, CSS) puissent faire des jeux sur Wii U plus facilement.

- Les démarches administratives pour devenir développeur officiel Nintendo ont été simplifiées. Plus besoin d'une adresse de société séparée de celle de votre domicile par exemple, un simple individu peut candidater.

- Les seuils de paiements aux développeurs ont été abaissés. La rumeur indique qu'il fallait vendre au moins 6000 jeux pour toucher le 1er euro sur le WiiWare. Ce n'est apparemment plus le cas aujourd'hui, vous touchez l'argent dès les premières ventes.

- Nintendo a embauché des gens qui sont chargés de faciliter la vie des développeurs indépendants, et les aider à monter leurs projets. Des gens comme Dan Adelman chez Nintendo of America.

- Les jeux indépendants sont maintenant montrés dans les Nintendo Direct ou cités dans la newsletter Nintendo.

- Nintendo est plus souple lorsqu'il s'agit de demandes un peu spéciales de développeurs. Exemple 1: l'application Colors!3D a été autorisée à échanger des dessins directement entre utilisateurs 3DS ne se connaissant pas (Nintendo l'avait toujours refusé pour protéger les enfants de contenus indélicats); Nintendo a autorisé une forme de cross-play vers le PC ou d'autres plates-formes pour Pure Chess (à venir sur Wii U) et d'autres jeux.

- Plusieurs témoignages d'indépendants confirment cet infléchissement de politique de Nintendo, qui leur est clairement favorable.

 

3/ Nintendo, c'est pour les enfants

Cette opinion est présente auprès du grand public et de certains gamers. En résumé, Nintendo = enfants; Sony et Microsoft = ados/adultes.

Même si grossièrement cette vision n'est pas tout à fait fausse, on soulignera aussi qu'un grand nombre d'adultes jouent à des jeux Nintendo. Par nostalgie ou parce qu'ils ne se reconnaissent peut-être pas totalement dans les autres jeux; ou simplement parce que les jeux Nintendo sont globalement bons. Une étude révélée par M.Iwata indiquait que l'âge moyen des joueurs "Nintendo" était d'environ 32 ans.

Pour la Wii U, Nintendo a tenu à ce que les éditeurs tiers présentent des jeux 18+, comme Zombi U ou Assassin's Creed 3 (UbiSoft). Au total, la Wii U compte à ce jour 10 jeux classés 18+ (source: Pegi). C'est peu par rapport aux consoles concurrentes, mais c'est déjà une indication.

En revanche, ce qui est vrai, c'est que la plupart des jeux édités directement par Nintendo sont jouables par des enfants, même si diverses astuces de gameplay les rendent aussi intéressants pour les adultes.

Il est également vrai que les jeux enfants ou grand public Nintendo ont eu un succès phénoménal, à commencer par Wii Sports, Mario Kart, Pokémon, New Super Mario Bros, Nintendogs, etc.

On pourrait donc dire "Oui, Nintendo, c'est pour les enfants. Mais les grands n'en sont pas exclus, bien au contraire." 

 

4/ Le seul but de Nintendo c'est de faire du fric, c'est le marketing qui leur dicte leur stratégie

Les remakes, les multiples Mario, les jeux qui ne baissent pas de prix au fil du temps, etc. Certains indicateurs laissent à penser que Nintendo veut toujours faire plus d'argent.

Mais il semble que Nintendo relève presque autant de l'entreprise artisanale que de la grande multinationale:

- Le président actuel de Nintendo, Satoru Iwata, est un ancien développeur de jeux; ce n'est donc à la base ni un financier ni une personne du marketing.

- Lors du travail en commun entre Platinum Games et Nintendo (sur The Wonderful 101 et Bayonetta 2), M.Kamiya a souligné qu'il s'attendait à avoir affaire à une entreprise bureaucratique et procédurière. Au final, il s'est retrouvé avec des décideurs beaucoup plus humains que ce qu'il attendait.

- Les indés travaillant avec Nintendo ont souligné qu'à tous les niveaux de décision, c'est toujours le plaisir du jeu et le gameplay qui est pris en considération, bien avant l'aspect graphiqu, financier ou autre.

- Certaines décisions chez Nintendo peuvent aussi se prendre en cinq minutes. C'est ainsi que le feu vert pour les audio-guides 3DS pour le musée du Louvres a été donné, M.Miyamoto ayant soumis l'idée à M.Iwata dans un couloir. La décision d'acheter les brevets de la société qui avait mis au point la détection de mouvement pour la Wiimote a été prise au terme de la première réunion de présentation du prototype (suivie d'un débat houleux entre plusieurs personnes de Nintendo présentes, il semblerait).

- Si Nintendo voulait faire de l'argent très facile ou faire monter le cours de bourse, Satoru Iwata aurait déjà décidé deux choses:

a) faire des jeux sur iOS et Android, quitte à négocier chèrement cette décision à Apple ou Google.

b) licencier des employés quand la situation va mal (ce qu'Iwata a catégoriquement refusé de faire en 2012 et 2013 même suite aux pertes opérationnelles). On sait tous que dès qu'une entreprise licencie, son cours de bourse monte. 

Cela dit, comme toute entreprise, Nintendo a pour vocation de faire de l'argent, donc ce qui est dit ci-dessus doit être modulé. Mais la certitude, c'est que les dirigeants de Nintendo sont des geeks qui aiment les jeux vidéo.

Voir aussi

Sociétés : 
Nintendo
Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Commentaires

Fersen
Signaler
Fersen
Je pense qu'à la base, la 3ème idée reçu vient d'une autre idée reçu : un jeu adulte est forcément un jeu violent aux graphismes ultra-réalistes et au couleurs ternes alors que Nintendo propose souvent des jeux très colorés et des personnages rondouillards.

Enfin, concernant le 4e point, le premier but d'une entreprise est de survivre et pour survivre, elle doit faire de l'argent. Une entreprise en difficulté a donc intérêt à réduire la voilure (et donc à licencier) pour pouvoir passer la tempête et pouvoir réembaucher quand ça va mieux. Nintendo a choisi de ne pas le faire, c'est tout à son honneur ; et ça montre surtout la grande confiance qu'ils ont en leurs consoles et en leurs jeux.
corwin
Signaler
corwin
bien sur que Nintendo veut faire de l'argent, ce ne sont pas des philanthropes non plus. Mais ils veulent faire de l'argent en vendant des jeux et par leur activité et non pas en spéculant sur leur cours de bourse. L'aspect financier ne prend pas le pas sur l'aspect création de jeux.
ljitu
Signaler
ljitu
Comme l'histoire du 2ème stick de la 3ds qui n'a toujours pas été intégré sur les nouvelles versions de la 3ds comme la 2ds par exemple.
Jayetbobfr
Signaler
Jayetbobfr
Sympa ce post sur les idées reçues. J'ai aussi un autre exemple pour l'idée reçues n°3 : Nintendo a même édité un jeu 18+ pour l'occident : Ninja Gaiden 3 Razor's edge.
LordSinclair
Signaler
LordSinclair
J'ai mis une astérisque à côté des jeux financés ou soutenus par Nintendo, ceux que tu cites en font effectivement partie.
Mais oui, Nintendo veut faire de l'argent comme toutes les sociétés. Je voulais juste souligner que s'ils étaient à 100% dans l'esprit de faire du fric, ils auraient choisi d'autres options.
ljitu
Signaler
ljitu
Je suis d'accord avec certains de tes arguments mais pas le dernier.
Nintendo est une entreprise dont le but est de faire de l'argent et ils ne sont pas les derniers à avoir une politique mercantile.
Comme par exemple leur politique d'interdire l'import depuis l'époque de la snes déjà ou au temps de la nes ou ils taxaient tous les éditeurs tiers qui voulaient sortir un jeu sur leur console , ou encore le fait de vendre leur wii 249 euros à sa sortie alors que c'est juste une gamecube recyclée !
Je suis désolé j'aime beaucoup nintendo mais ce ne sont pas non plus des anges , c'est une entreprise qui veut être rentable.
Ensuite dans les nouvelles licences que tu cites créées par nintendo il y en a plusieurs qui n'ont pas été créé mais seulement soutenues par nintendo.
Tu cites par exemple pandora's tower ou last story ce n'est nintendo qui les a créés.
C'est comme bayonnetta 2 ou wonderful 101 ou encore professeur layton ce n'est pas nintendo qui les a créés donc renseigne toi un peu plus quand tu veux citer des jeux dans ton argumentaire, et je pourrais t'en citer d'autres sur ta liste.
Les seuls vrais nouvelles licenses créées par nintendo sont wii music et tous les autres jeux qui commencent par wii et nintendogs , et le dr kawashima et j'oubliais le magnifique gym des yeux ! lol
Je suis un peu de mauvaise foi j'ai oublié nintendoland sur wi u.
En tous cas je te remercie de ton article qui m'a bien fait réagir.

Édito

Pour l'amour du jeu bien fini, bien fignolé, amoureusement débuggé. Nintendo ou Apple.

Archives

Favoris