Le Blog de Lirche

Par Lirche Blog créé le 22/11/15 Mis à jour le 29/11/15 à 19h01

Bienvenue sur mon Blog, je suis étudiant en économie s'intéressant au monde de l'entreprise, à l'économie et aux Jeux vidéos.
Mon blog s'orientera surtout sur le high-tech et le jeux vidéo

Ajouter aux favoris
Signaler
(High Tech)

 

Bonjour et bienvenue sur mon blog pour mon premier article ! Je me présente, Dylan, 19 ans, je suis étudiant en première année d’économie à l’Université de Bourgogne. Je suis passionné de Jeux Vidéos, de high-Tech et à ce qui touche à l’entreprise en général. Mon blog s’articulera donc principalement autour de ces trois ‘’piliers’’. Ceci-dit je n’hésiterais pas à faire des articles déviant de ces domaines s’il me tienne à coeur.

 

Cet article m’a été inspiré par une discussion sur les forums de MacG nommé « Moi je dis stop », que je vous invite à lire (même si les dernières pages sont beaucoup moins pertinentes que les premières). Pour faire simple, ce sujet portait sur un ras-le-bol général suite aux dernières politiques tarifaires/hardwares des produits à la pomme. 

Pourtant même avec des prix souvent (beaucoup) plus élevée que ses concurrents, Apple fait face à une croissance presque insolente même dans les marchés en stagnations, il se permette même d’exploser année après année leurs records personnels que ce soit en terme de chiffre d’affaires ou d’unité distribuée. 

Comment expliquer ce ras-le-bol ? Pourquoi la pomme se permet-elle des prix si haut ? Et est-ce vraiment si cher que ça ? 

 

 

 

Pour expliquer ce ras-le-bol, nous allons faire une synthèse des plaintes du forum. Pour commencer ce qui revient souvent et qui est l’argument principal du créateur de la discussion; le prix. Soyons claire le prix des produits Apple n’a jamais été ‘bas’’, ils ont toujours visé un segment haut de gamme, que ce soit avec les Macs, les iPhones ou encore les iPads. Alors pourquoi ces plaintes puisque les produits ont toujours été chers ? Pour répondre à cela nous sommes en face de plusieurs facteurs. 

L’un des premiers facteurs que l’on peut citer est la politique monétaire menée dans la zone euro qui a conduit à une dévaluation de l’euro par rapport au dollar. Cette politique a l’avantage de faire baisser les prix des biens d’exportations européennes à destination des États-Unis (ou pays utilisant le dollar US comme monnaie d’échange) et ainsi d’augmenter la compétitivité de la zone euro (en théorie). Mais à contrario, les prix des biens échangés en dollars vont augmenter.

 

Exemple : 

- Dans la situation X 1¤ vaut 1,2$ donc pour vulgariser 1$ vaut environ 0,8¤. 

Donc un bien étant à 100 euros vaut 120 dollars et toutes choses est égales par ailleurs, un produit étant à 100 dollars vaut 80 euros.

- Dans la situation Y 1¤ vaut 1,1$ donc 1$ vaut environ 0,9¤. Cela correspond donc à une dévaluation de l’euro par rapport au dollar de la situation X d’environ 0,083%.

Dans cette situation un bien à 100 euros vaut 110 dollars et à contrario un bien à 100 dollars vaut 90 euros.

On peut donc voir qu’une personne achetant en dollars payera moins chère les produits venant d’Europe puisqu’il devait dépenser 120 dollars dans la situation X alors que maintenant il ne dépense plus que 110 dollars pour un bien valant toujours 100 euros.

Mais au contraire une personne achetant en euros devra dépenser 90 euros dans la situation Y au lieu de 80 euros dans la situation X alors qu’il coûte toujours 100 dollars, avec cet exemple on voit clairement les effets de la politique monétaire sur les biens échangés. 

 

Le deuxième facteur pouvant être cité sont les différentes taxes mises en place ces dernières années (Copie privée). Ce sont ces deux paramètres qui expliquent principalement la forte hausse de prix des produits Apple ces dernières années, qui rappelons-le on prit jusqu’à 600 euros  sur certain modèle de Mac ! Pour illustrer mon propos, je vous ai concocté une petite infographie de l’évolution des prix des iPhones en euros et en dollars.

 

 

On peut remarquer que les prix en euros ont toujours eu tendance à prendre entre 30 et 40 euros entre chaque modèle excepté entre l’iPhone 4 et l’iPhone 4S où le prix est resté le même. (Et entre l’iPhone 5S et l’iPhone 6 où il y a eu une augmentation de 10 euros.) Il fallait donc débourser 629¤ pour s’acheter le nouvel iPhone en 2010, alors qu’aujourd’hui avec ces augmentations régulières il faut débourser 749 euros pour le dernier-né d’Apple. Cela représente une augmentation de 120 euros en 5 ans ! Maintenant si on regarde du côté du dollar (Mais attention les prix en dollars sont hors taxes puisque les taxes varient en fonction des États aux États-Unis) le prix du dernier iPhone a pris ‘’seulement’’ 50 dollars en 5 ans avec une seule augmentation lors de la sortie de l’iPhone 5. Donc Apple n’augmente pas forcément ses tarifs mais les adaptent en fonction du marché pour conserver sa marge. 

 

Le deuxième argument qui ressort de la discussion est la fermeture des machines (attention je parle de fermeture matérielle) et les différentes pingreries pratiquées sur ses différentes machines. Il faut savoir que plus aucun Mac en vente par Apple n’est upgradable excepté les Macs Pro, les MacBooks pro Superdrive (Qui a des composants datants de 2012) et la ram des iMacs 27. Ajouté à cette fermeture progressive, certains composants qui n’ont rien à faire dans une machine haut de gamme en 2015 et on obtient un certain ras le bol des clients de longue date d’Apple, qui est tout à fait compréhensible. Ce n’est pas normal en 2015 de payer une machine 1700 euros et de devoir se taper un disque dur 5400 tr/min ou encore de devoir avoir un SSD de seulement 24 Go sur le Fusion drive 1 To, alors que cela fait depuis le début qu’il était à 128 Go.

la deuxième partie des plaintes vient du fait qu’Apple a décidé d’équiper la majorité de ses machines de chipset graphique intégré d’Intel qui offre bien moins de performance qu’une carte graphique dédié. Si on veut une carte graphique ‘’véloce’’ dans un Mac, il faut faire l’impasse sur tous les iMac 4K, les Mac mini et les MacBook pro/air de moins de 15 pouces. Cela réduit les choix au MacBook pro 15 haut de gamme (2799,00 ¤) pour la catégorie portable, aux iMac 5K (à partir de 2099,00¤) et aux Mac Pro (à partir de 3399,00 ¤ ) pour les ordis de bureaux. Pour illustrer, il vous faudra donc dépenser plus d’un demi smic pour avoir une carte graphique dans un Mac.

L’iPhone n’échappe pas à cette radinerie avec seulement 16go de mémoire pour l’entrée de gamme alors que tous les concurrents proposent minimum 32go de base. Il faut savoir qu’on est très vite à l’étroit avec 16go sur un téléphone. On a déjà environ 5go occupé par IOS, plus la musique, les applications, les vidéos 4K sur l’iPhone 6S, les photos, etc… On remplit vite la mémoire proposée. 

 

Pourtant malgré ces hausses de prix et la fermeture de plus en plus présente Apple vend de plus en plus de Mac et d’iPhone. Alors comment la firme de Cupertino arrive faire oublier ces détails ? 

Avec le Mac, Apple s’est construit une image de produit haut de gamme, fiable et qui ne bogue pas, avec l’iPod Apple s’est construit une image d’une entreprise cool et branchée. Faite un mix des deux et on obtient l’iPhone. Aujourd’hui dans l’inconscient des gens Apple c’est fiable et représente le haut de gamme des produits high-tech. Apple essaie même de se faire une image d’entreprise de luxe comme avec l’Apple Watch (Édition). Lors de leurs discours marketing, ils ne vendaient pas une smartwatch ou un produit technologique mais une montre d’horlogerie équivalente à l’horlogerie Suisse. Maintenant si on regarde du côté ses concurrents directs sur le marché des smartphones, aucun n’ont une image vraiment haut de gamme. La concurrence prix des smartphones Android est tel que les androphones ont tendance à tendre vers le milieu de gamme. Les smartphones haut de gamme Android ne se vendent pas assez et on voit leurs prix baisser après seulement quelques mois de commercialisation. ce qui n’est jamais le cas du côté d’Apple.

 

 

Cette guerre des prix des smartphones Android peut dissuader les acheteurs d’acheter un androphone dès sa sortie puisqu’il sait que le prix va baisser d’ici peu de temps. Mais alors pourquoi les iPhones se vendent autant alors que les haut de gamme Android sont facilement 200 euros moins chères ? Tous simplement car Apple a une concurrence hors prix très forte, grâce d’abord à son image de marque mais également grâce à ses différences en terme de système exploitation. Si on adore IOS ou OS X et qu’on ne jure que par ces OS, on n’a pas le choix de la marque, il n’y a que Apple. Si Apple venait à vendre ses OS à d’autre marques, ses ordinateurs et téléphones subiraient exactement les mêmes contraintes de prix que connaissent ses principaux concurrents. Apple c’est chère car s’est unique, c’est le principe de rareté. 

 

Au final est-ce que c’est si cher que ça ? Oui et non. Car il faut dire ce qu’il est, les produits Apple sont très fiables, que ce soit au niveau hardware ou software. Je vous invite à lire cet article qui parle de l’expérience d’IBM au niveau des Macs et qui annonce clairement qu’il y a moins de requête envers le département support des utilisateurs de Mac que des utilisateurs de PC. De plus les mises à jours du matériel sont très bien suivies et sur plusieurs années. Cette année l’iPhone 4S a été mise à jour alors qu’il est sortie il y a 4 ans ! Aucun concurrent ne propose un tel suivi de Mise à jour sur leurs produits. Et il faut savoir qu’à la revente, les produits de la firme de cupertino se vendent très bien et à des prix élevés. Pour la petite anecdote, j’ai vendu mon Galaxy Note 2 l’année dernière pour 130 euros alors que ma copine a vendu son iPhone 5 pour plus de 200 euros, pourtant c’est deux smartphones sortis à seulement un mois d’intervalle. 

Du côté du hardware, on peut voir qu’Apple est très souvent à la pointe. Les iPhones sont souvent les premiers à adopter de nouvelles technologies qui deviennent des standards dans l’industrie comme le processeur 64bits, le Touch ID, Siri et peut-être 3D touch dans le futur. Du côté des Macs c’est la même choses, ils sont toujours équipé du processeur dernière génération d’Intel et ont souvent des écrans à la pointe de la technologie. On râle beaucoup sur le prix des iMacs dû à leurs composants qu’on trouve trop faible pour le prix, mais on oublie souvent l’écran. C’est pour cela que je vous ai fait trois infographies sur les composants qu’il faudrait pour faire un iMac 5K entrée de gamme et haut de gamme.

J’ai été sur LDLC pour les prix des composants à par pour les écrans et deux trois autres bricoles. 

 

 

On peut remarquer qu’au final ses iMacs ne sont pas hors de prix, puisqu’il faudrait souvent dépenser plus pour se ‘’faire’’ un iMac maison. Surtout que les écrans équipant les iMacs sont soit très chers, soit introuvable sur le marché grand public comme les écrans des iMac 4k. 

De plus sur le segment ordinateur portable, Apple est presque tous seul avec ses MacBooks Pro 13 et 15 qui au niveau de la finition, du trackpad, de la légèreté et de l’écran sont supérieurs aux autres constructeurs. Car si on veut s’acheter un PC avec la même finition qu’un MacBook on dépense tout autant.

 

 

 

Et vous qu’en pensez-vous ? Êtes-vous toujours convaincu que les produits Apple sont trop chers pour ce qui est proposé ? Ou trouvez-vous que pour la qualité et les services proposés à côté ça vaut son prix ? 

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Commentaires

Olff
Signaler
Olff
Dans le prix d'un appareil Apple, il y'a le software. MacOS et iOS. Bien souvent oublié... et pourtant la base de tous leurs produits historiquement. Hard+Soft, tjs les deux, leur holisme, et surement le pilier de leur réussite commerciale.
Lirche
Signaler
Lirche
@anto48 J'ai pris les prix de chez LDLC pour mettre en relief que même si les prix des iMac est très élevé, ils ne sont pas forcement dérisoire si on veut se monter son PC équivalent à l'iMac soit même (écran compris). Bien sûr qu'Apple ne vend pas à perte, d'ailleurs sa marge brut est à environ 40% et sa marge net à 20%
antho48
Signaler
antho48
croire que Apple a les même prix que LDLC sur les composants est faut dans le commerce haut de gamme les constructeur on l'habitude de multiplié par deux le coût de revient distribution,exportation etc... compris Apple est connu pour prendre pas mal plus que c'est concurrents adverse en thermes de marge.

Édito

Twitter : https://twitter.com/QuelletD

Wordpress : https://quelletd.wordpress.com

Archives