ERROR 404 BLOG NOT FOUND

ERROR 404 BLOG NOT FOUND

Par Le Gamer aux Mains Carrees Blog créé le 04/11/11 Mis à jour le 22/03/17 à 13h44

Ce blog n’'existe PLUS. Si tu y as accès, c’'est que tu n’'existes plus non plus. Au mieux, tu es l'’émergence d’'une anomalie systémique au sein d'’une structure virtuelle parfaite. Mais ça pourrait être pire. Tu pourrais attendre impatiemment la sortie de Final Fantasy XV.

Ajouter aux favoris
Signaler

 

Je marche Seul...

 

The Moon Sliver n'est pas très beau.
Techniquement pas très abouti non plus.
Et il ne s'y passe pas grand chose.
A vrai dire, tout bien réfléchi et maintenant qu'on en parle, on peut même dire qu'il ne s'y passe rien, ou si peu.
Et il se termine en une heure, montre en main.
On peut avancer, reculer, aller à droite, à gauche et sauter.
Au clavier.
Mais pas lancer des boules de feu ou sortir la sulfateuse à canon scié.
C'est très perturbant.
Il n'y a pas de monstres non plus, ni de ninjas cybernétiques, ni d'aliens qui font scrounch avec leurs mandibules.
Il faut juste avancer, explorer et penser, de temps à autres, à recharger la lampe torche.
Et lire, aussi.
Beaucoup.
En anglais.
Dans le désordre.
Avancer pour reconstituer le puzzle des évènements.
Qui ? Quoi ? Où ? Pourquoi ?


Au fil des errances, les souvenirs remontent à la surface de ce monde désolé, cette île déserte, ces vestiges Lostéens, mais ils ne font pas sens. Pas encore. Le récit se construit au fil (décousu) des découvertes, tandis que le vent souffle et que la mélancolie s'installe avec les ténèbres. Plus on progresse, plus la nuit tombe, plus on voit clair, plus on comprend.
Jusqu'à la conclusion, toute en finesse, en ellipse, en chair de poule et en retenue.

 

 

Jeu indé fauché dans les règles de l'art, The Moon Sliver oppose à des mécaniques d'un autre âge ses visions de désolation datées, certes, mais hypnotiques. Il ne ment pas, il ne triche pas, il ne fait pas son David Lynch à la petite semaine, comme trop de ses concurrents sur le marché. Il ne la joue pas élitiste, il ne la joue pas prétentieux. Il promet une intrigue et il tient ses promesses. Une intrigue qu'il peut bien raconter à l'envers, ou sens dessus-dessous, ça n'a pas d'importance : elle est si bien écrite qu'elle n'en fonctionne que mieux.

Narrative plus que ludique, l'expérience ravira ceux qui joueront le jeu.

Les forcenés de la manette, eux, seraient avisés de passer leur chemin.

 

 

Diagnostic Psychiatrique :  8 weirdo /10

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

 

pour : "Le Gamer aux Mains Carrées, l'homme qui murmurait à l'oreille du manque de race"

(Du coup je ne sais pas trop comment je dois prendre cette distinction)

 

Gameblog Community Award de l'article de l'année 2016 pour un post sans texte, c'est sûr, ça fait toujours plaisir, mais c'est quand même assez surprenant.

Ce qui l'est beaucoup moins, par contre, c'est que ce post traite ENCORE de Final Fantasy.

 

Bref, pour de vrais "articles de l'année" passionnants, passionnés, pertinents et bien écrits, allez plutôt lire :

- Migaru

- Noiraude

- Snake_in_a_box

 

 ET QUE CA SAUTE, COMME TIDUS DANS L'INTRO DE FFX !

 

*

 

Parce qu'on n'est pas tous nés avec des doigts aux mains (fonctionnels, en tout cas) !

 

Parce qu'on a tout à fait le droit de ne pas savoir parer aux jeux de combats, ou de ne pas savoir freiner aux jeux de course automobile, ou de ne pas savoir diriger son bonzhomme à Resident Evil 1 !

 

Parce qu'on n'est pas tous à l'aise avec plus de deux boutons, surtout quand il faut alterner leur utilisation !

 

Parce qu'on n'est pas tous au courant qu'on est au XXIème siècle et que de toute façon, c'était mieux avant !

 

Parce qu'on est libre de préférer acheter nos jeux à Cash Converter plutôt qu'à Micromania !

 

Le Blog du Joueur aux Mains Carrés vous propose des tests périmés et de mauvaise foi, des dessins réalisés à la hache, à l'arrache et avec des mains carrées (aussi), des découvertes culturelles à manger son code du psychiatre (sans sauce) et autres billevesées qui vous demanderont au mieux beaucoup d'indulgence, au pire du prozac. Mais surtout, surtout, depuis quelques mois, du gros troll qui tache.

 

Le Blog du Joueur aux Mains Carrées se veut un blog tout à fait inutile, sous-documenté, sous-illustré et sous-créatif, qui ne vous guidera en rien dans vos futurs achats ou vos quêtes du fini-à-200%. Le Joueur aux Mains Carrées fait un plus gros score à Tetris s'il laisse les pièces descendre sans toucher à la manette.

 

Tout est dit.

 

Enfin, le Joueur aux Mains Carrées est fan de Mr Patate, Paul Binocle et Boulet, dont il s'évertue à plagier les meilleures idées, des fois que. 

Archives

Favoris