Le blog de l'Inutile

Par Magpie Blog créé le 24/12/11 Mis à jour le 06/08/15 à 09h51

Tout ce qui parait absolument dispensable, comme mon point de vue, ma vision du jeu vidéo, des débats à la con... Bref, comme un Ipad, mon blog est inutile mais tout le monde l'aime!... Ou pas!

Ajouter aux favoris
Signaler
Le point de vue à la con du mois

Oui, la chaine, oui!

 

Le jeu vidéo fait de l'argent. C'est un fait. Mais visiblement pas assez. Devant le recul des ventes de jeux neufs en 2013, évidemment, les éditeurs cherchent avant tout la rentabilité. Mais n'est-ce pas nocif?

Nocif? Economiquement parlant, pas forcément. Prenons l'exemple de la série Assassin's Creed. Avec les années, la série se vend toujours aussi bien. Mais à chaque fin d'année, on a le droit à un nouvel épisode, qui nous amène vers un nouvel univers certes (l'empire ottoman, l'Amérique révolutionnaire, etc), mais qui ressort à chaque fois les mêmes mécaniques de gameplay. Et les mêmes mécaniques de bugs immondes, aussi.

Et vas-y que je t'attend sur un banc pour espionner une conversation, que je saute de toits en toits, que je t'enchaine 372 soldats anglais/ottomans/vénitiens... Bref, il y a certes quelques évolutions à chaque épisode, mais ça peut devenir lassant.

La première fois que j'ai vu une série à succès critiquée pour ses sorties trop fréquentes, ce fut à la fin des années 90, avec la licence Tomb Raider de l'époque. Eidos avait compris qu'il y avait une mine à exploiter avec le premier succès de Lara, alors pourquoi ne pas continuer? Sorti en 1996, Tomb Raider s'est très bien vendu et fut suivi d'un 2ème épisode dès l'année suivante... Puis le rythme devint régulier: TRIII en 1998, TRIV en 1999, TRV en 2000... Jusqu'à ce qu'Eidos et Core Design ne comprennent qu'à force d'exploiter le filon, les joueurs commencaient à se lasser, et les ventes faiblir...
Le moteur 3D restait le même, avec quelques petites évolutions cependant (effets d'eau, de fumée plus travaillés, etc), mais avec toujours plus de bugs (qui nous faisaient comprendre que le jeu était rushé pour sortir à Noel) et finalement presque aucune nouveauté de gameplay (on nous vendait le fait de contourner des parois tout en étant accrochées à celles-ci comme des révolutions... Où comment avouer implicitement que les innovations étaient inexistantes). Et il aura fallu attendre la seconde partie des années 2000 pour que la série reprenne du poil de la bête après être tombée dans le marasme de l'épisode 6.

Et que dire alors de Call of Duty? Un épisode qui sort chaque année, qui ne nous laisse même pas le temps d'admirer l'action frénétique du mode Campagne saupoudré de quelques phrases légendaires des adeptes du Tea Party, et un mode multi qui reste toujours le même. Les puristes diront que c'est faux, qu'il y a chaque année de nouveaux modes par ex, mais on ne peut pas contester le fait que les mécanismes de gameplay sont toujours les mêmes (petites maps pour des affrontements très rapides et sans prise de tête).

Des délais d'un an entre chaque épisode, c'est nocif autant pour les développeurs (qui n'ont pas le temps d'intégrer d'éventuelles innovations, même si le développement du jeu en question commence avant même la sortie du précédent volet) comme pour les joueurs. Pas le temps d'apprécier pleinement le jeu qu'il en sort déjà un nouvel épisode à peine un an plus tard. Pas le temps de se dépayser ailleurs, sur d'autres mécanismes, d'autres gameplay, qu'on revient déjà sur le même à quelques mois d'intervalles. Call of, c'est mon exemple perso. Il y a quelques années j'attendais sa sortie tel un petit être fébrile, et je me suis éclaté à ce jeu jusqu'à Black Ops, le dernier qui m'ait vraiment convaincu. Depuis, je m'emmerde. La recette est toujours la même. C'est comme la pizza: une fois de temps en temps, c'est bien. Mais tous les jours, ça devient écoeurant.

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Magpie
Signaler
Magpie
Honnêtement, je suis un joueur de Fifa depuis longtemps mais je me fais de plus en plus critique au fil des années. Ca se voit clairement que le jeu est rushé pour sortir à temps, fin septembre comme chaque année. Alors évidemment la sortie des jeux de sport chaque année se justifie par le renouvellement des licences, mais il faut aussi savoir prendre le temps de finir le développement correctement! Quand on voit tous les bugs que se traine fifa depuis des années...

C'est terrible de se dire qu'une licence, par la politique de l'éditeur, peut être à terme gâchée par ces sorties trop fréquentes... Tandis que d'autres séries anciennement connues ne voient plus le jour depuis longtemps.
ShootThemUp
Signaler
ShootThemUp
Tout le monde finit par se lasser des suites de suites un jour ou l'autre (même les joueurs;-) Seulement tout le monde ne semble pas avoir le même seuil de tolérance avant lassitude, écoeurement et finalement désintéressement de la licence.
Il n'y a que les jeux de sport pour lesquels la règle ne marche pas et qui peuvent encore et toujours s'autoriser une sortie annuelle depuis 20ans (et même des opus "coupe du monde" en plus, tous les 4 ans!)
Le blog de l'Inutile

Édito

Le monde du jeu vidéo est d'une richesse extraordinaire. Seulement, il semble qu'on ait mal choisi son nom. Car oui, dans "jeu vidéo", il y a "jeu", donc loisir pour gamin ou pour personnes immatures. Et en plus, c'est violent, qu'ils disent, les grands!

Mais heureusement, en plus d'être des serials killers à force de buter du soviétique ou de l'extraterrestre à deux balles, en plus d'être des obsédés en passant notre temps à regarder Lara se déhancher sur une plateforme fait en bois pourri péruvien, nous sommes aussi... des passionnés. Et c'est sûrement ça le pire. Paix à notre âme, "j'ai envie de dire!".

Si l'on rajoute à cela l'inutilité de ce loisir (c'est mieux de bosser comme un conn...d 72h par semaine), autant dire que nous sommes mal partis pour vivre notre future vie d'adulte responsable! (et chômeur).

Donc, si vous n'avez que ça à faire, si vous pensez que ce qui est inutile est indispensable, si vous aimez lire des tests bien peu objectifs et payés (j'aimerais bien!) par l'éditeur qui a lamentablement acheté ma conscience de joueur puéril, si vous pensez que les sujets débattus ici sont d'une débilité sans nom, et surtout, si vous pensez que ce blog ne sert à rien... Vous êtes ici chez vous!

 

Bienvenue, bonne lecture, et pour les autres, adieu.

 

Archives