Le blog de l'Inutile

Par Magpie Blog créé le 24/12/11 Mis à jour le 06/08/15 à 09h51

Tout ce qui parait absolument dispensable, comme mon point de vue, ma vision du jeu vidéo, des débats à la con... Bref, comme un Ipad, mon blog est inutile mais tout le monde l'aime!... Ou pas!

Ajouter aux favoris
Signaler
Le point de vue à la con du mois

Alors que tous les sites de jeu vidéo sont sur le branle-bas de combat pour tester et mettre à jour les moindres news sur le futur succès de Rockstar, il faut savoir se dire aussi que ce jeu n'intéresse pas forcément tout le monde.

Evidemment, GTA, je connais. J'y ai joué à cette bouillie de pixels infâme sur PsOne qui n'avait aucun intérêt pour moi à l'époque. « C'est moche, ça ressemble à rien ! » Eh oui, comme tant d'autres, quand j'étais gamin, ce que je voulais, c'était des claques techniques. Et GTA en était très loin, à l'époque en tout cas. Même s'il offrait déjà une certaine liberté, tant qu'il était en 2D, je ne parvenais pas à m'immerger dans l'ambiance de gangster propre à la série. D'ailleurs, à l'époque, ce jeu était régulièrement descendu par la critique !

A l'arrivée de la Playstation 2, j'ai changé de position. Embarqué par la « hype » que suscitait GTA 3, je me suis dit qu'il fallait que moi aussi, je franchisse le pas. Et j'ai adoré. Graphiquement sublime, avec un vrai scénario et tout un tas de possibilités. Je ne sais pas combien j'y ai passé d'heures dessus, mais si j'en avais passé autant à bosser mes exercices de maths, je serais aujourd'hui directeur de la NASA... Ou pendu à un arbre. En tout cas, je ne suis pas devenu délinquant pour autant. Et la violence gratuite, que ce soit dans le jeu ou en dehors, ne m'intéresse pas. En lisant cet article, Familles de France ne comprend pas...

La 3D changeait tout. Fini les vieux amas de pixels dont on ne percevait pas toujours ce que ça pouvait représenter, dans GTA 3, on passe dans un autre monde. « Oooouaaahhhh on peut prendre des avions, trop fort ! » disais-je avec ma voix d'ado. Une ville immense, avec l'ambiance qui va bien d'un New Yo... euh Liberty City, à la fois grandiloquent et sale... Sous la pluie, les réverbérations des feux de croisement qui servent de décors à nos missions de gangster donnent vraiment l'impression d'un film à l'ambiance malsaine mais assumée.

2004 : GTA San Andreas, l'aura autour de la série se développe. Je tombe encore dans la hype autour du jeu, cette fois-ci à tort. La licence se tourne vers une ambiance gangsta-rap t'as vu. Tout ce qui m'emmerde. Graphiquement le jeu a peu évolué, en revanche les possibilités sont encore plus importantes que par le passé. Plus de liberté, plus de tout en somme, avec toujours la même recette de base. Et tout ça m'a profondément ennuyé. Déjà parce que je suis terriblement hermétique à l'ambiance Rap/Rn'B, et puis parce qu'il n'apporte rien de réellement nouveau.

Je passe sur l'opus Vice City, auquel je n'ai pas joué, de manière tout à fait volontaire. Là encore, je ne voyais pas d'évolution par rapport aux précédents épisodes. GTA IV arrive sur PS3 et X360, et, bien qu'il me paraissait être un bon, voire très bon jeu, il ne suscita pas non plus chez moi un intérêt débordant. J'étais déjà tourné vers Red Dead Redemption, dans une toute autre ambiance, que j'ai adorée. Et pourtant la recette est quasiment la même, mais le fait de m'immerger dans l'époque du Front Pionnier américain, de voir ces décors sublimes du désert du Colorado avec ces canyons imposants, c'était pour moi un rêve devenu réalité virtuelle.

L'avantage des GTA, en grandissant, tout comme son public, est de proposer une trame scénaristique qui met en avant la décadence de la société américaine (on peut aussi parler de la nôtre par extension), avec, pour le 4ème épisode, le fameux mythe décrépi du rêve américain qui tourne rapidement au cauchemar pour un immigré des Balkans. Et ça, c'est cool.

Mais même avec ça, je n'ai pas réussi à accrocher. Peut-être avais-je d'autres jeux à fouetter à cette époque, et peut-être parce qu'il est passé après Red Dead. Mais en soi, j'ai l'impression que la formule ne se renouvelle pas. Elle se bonifie avec le temps. Mais c'est tout. Je reconnais les qualités du jeu, son incroyable liberté d'action, ses possibilités immenses, son ambiance... Mais non, ça ne m'amuse plus. Rassurez-vous, je ne fais pas du « GTA bashing », je comprends qu'il y en ait qui apprécient et je respecte leur avis, tout comme je suis heureux de voir qu'il y a encore de véritables engouements comme ceux qui entourent GTA dans le monde du jeu vidéo. Mais j'ai déjà ressenti ça avec d'autres titres : Assassin's Creed me gonfle, Call Of m'endort, Gran Turismo me lasse... Toujours la même recette, dans le même pot, mais « toujours plus beau, plus fort, plus mieux ! ». Oui mais non.

A la place, j'ai pris une claque avec le revirement de la série Tomb Raider, qui, même si elle s'inspire d'Uncharted, apporte vraiment quelque chose de nouveau, une exploration plus poussée, un scénario sombre et, à la base, un renouvellement de la saga, qui n'est plus forcément qu'une gonzesse aux gros seins injouable qui court partout pour trouver un objet légendaire. J'ai pris aussi des baffes avec Dishonored, Mass Effect...

Et mes plus grands espoirs pour cette fin d'année, c'est Puppeteer, dont je trouve le design absolument génial, Diablo III et Final Fantasy XIV A Realm Reborn car ces deux-là me permettraient de côtoyer un univers marqué « PC » que je connais finalement assez peu, et puis... Fifa 14 aussi. Oui oui, « toujours la même recette, dans le même pot » ! On n'est pas à une contradiction près...

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Commentaires

Le-Hobbit-Ninja
Signaler
Le-Hobbit-Ninja
Tomb Raider est pourri, c'est un jeu fort moyen !
Fachewachewa
Signaler
Fachewachewa
*s'en fout de GTA, passe 30 minutes a expliquer pourquoi*
KR Nolween
Signaler
KR Nolween
Uncharted surement, parce que par rapport aux anciens...
ladanettedu94
Signaler
ladanettedu94
Tomb Raider a une exploration plus poussée que quoi ? Uncharted ou les épisodes précédents ?
Le blog de l'Inutile

Édito

Le monde du jeu vidéo est d'une richesse extraordinaire. Seulement, il semble qu'on ait mal choisi son nom. Car oui, dans "jeu vidéo", il y a "jeu", donc loisir pour gamin ou pour personnes immatures. Et en plus, c'est violent, qu'ils disent, les grands!

Mais heureusement, en plus d'être des serials killers à force de buter du soviétique ou de l'extraterrestre à deux balles, en plus d'être des obsédés en passant notre temps à regarder Lara se déhancher sur une plateforme fait en bois pourri péruvien, nous sommes aussi... des passionnés. Et c'est sûrement ça le pire. Paix à notre âme, "j'ai envie de dire!".

Si l'on rajoute à cela l'inutilité de ce loisir (c'est mieux de bosser comme un conn...d 72h par semaine), autant dire que nous sommes mal partis pour vivre notre future vie d'adulte responsable! (et chômeur).

Donc, si vous n'avez que ça à faire, si vous pensez que ce qui est inutile est indispensable, si vous aimez lire des tests bien peu objectifs et payés (j'aimerais bien!) par l'éditeur qui a lamentablement acheté ma conscience de joueur puéril, si vous pensez que les sujets débattus ici sont d'une débilité sans nom, et surtout, si vous pensez que ce blog ne sert à rien... Vous êtes ici chez vous!

 

Bienvenue, bonne lecture, et pour les autres, adieu.

 

Archives