Premium
Lands of the Geek

Lands of the Geek

Par Waylander&Kevane Blog créé le 02/01/12 Mis à jour le 09/02/14 à 19h12

Bienvenue à tous sur notre blog, nous sommes Waylander&Kevane. Deux geeks qui ont en commun une passion : les Jeux Vidéo. Ici vous trouverez tout ce qui composent nos univers, jeux, films, mangas, musiques, objets collectors ou non. Enjoy the ride ! Peace.

Ajouter aux favoris

Édito

 
 
Rejoignez nous sur Facebook
 
________________________________
 
    
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Image IPB

 
 
 
___________________________________
 
 
 
 
 

 
___________________________________
 
 
Nos machines de Geek :
 
 
Master System
MegaDrive
3DO
 
N64
Playstation
 
Playstation 2
 
Playstation 3
Xbox 360
 
PS Vita
Nintendo 3DS
 
Wii U
Playstation 4
 
 
 
___________________________________
 

Archives

Favoris

Signaler
Retro Gaming

    Bon ok on va dire que je vous mens, que je me parjure tout ça tout ça, car oui mon premier article sur un produit Sega n'est pas un pamphlet contre cette firme immonde américano japonaise.
Mais là pour le coup je ne regrette pas d'avoir été dans les tréfonds de l'enfer vidéo-ludique, car là! Oui là! On à un jeu et un héros qui méritent d'être sauvés !

 

 

CHAKAN!!!!! the forever man! (chakan l'homme éternel) sortie en 1992 sur megadrive et game gear

 

Dès l'écran titre c'est du couillu, du lourd, du sombre, du puissant ! Sa sent l'hémoglobine, les os brisés et la viande qui va recouvrir les murs ! Éclair, fondu au noir, apparition fantomatique du héros et musique qui pousse le processeur sonore de la mégadrive à l'orgasme! Mais je m'égare je m'égare, oui oui du calme publique je vais tout t'expliquer.

    Pour la faire courte Chakan, le héros éponyme du jeu, à la classe, c'est un héros solitaire un vrai qui ferai passer Dante pour un emo dépressif, et Simon Belmont pour un simple amateur de donjon SM. Notre héros est le péché d'orgueil incarné! Meilleur duelliste de tout les temps, il à défié la mort en duel, l'à mise à l'amande et du coup la faucheuse lui fait un jolie croche pieds dont elle à l'habitude (vous savez le genre médicament périmé, ou chauffeur d'autobus ivre qu'elle utilise pour gonfler ses chiffres de production) et entraine notre ami dans un enfer, dont il ne pourra s'échapper qu'en vainquant les gardiens de 4 donjons, petit détail : la mort offre à Chakan la vie éternel, donc à chaque fois qu'il est broyé, déchiqueté, brulé ou noyé il revient à la vie et doit reprendre sa tache tel Sisyphe.

    Avec une tel ambiance ce jeu ne pouvais être que génial!!! Mais bon là je modère mon propos, serte ce jeu à une pâte graphique sublime très adulte, très glauque (à la H. R. Giger), l'ambiance musicale est sublime et très angoissante pour une simple megardive, mais on retrouve le défaut de beaucoup de jeux Sega de l'époque : C'est dur ! Complexe! À la limite de l'auto-flagellation ! Pas trop de problème de hit box, ou de frame d'invulnérabilité, mais les ennemis sont vraiment puissant les énigmes retorses et le système pour retrouver de la vie plutôt inexistant, mais les développeurs sont sympas et nous on donné un mode « practice » où on a des potions a volonté. Ah oui j'oubliais ! Chakan se prend pour Nicolas Flamel en jouant au petit alchimiste, vous pourrez mélanger des potions, pour améliorer temporairement vos armes, regagner de la vie et résoudre des énigmes.

    A vous de choisir votre aventure! À partir d'un tableau de départ vous pourrez choisir quatre donjons, chacun rattaché à un élément (eau terre feu air) et il va falloir s'accrocher ! Chaque donjon se compose de 4 niveaux clôturés par un boss, et le tout est à faire deux fois à deux niveau de difficultés (bien sure les donjons changent entre deux), et là il faut être un croisement entre un ninja et un coureur du tour de France d'une célèbre équipe américaine pour réussir les phases de plateformes, tout se fait au centième près ! Heureusement que Chakan est immortel, pour la phase combat c'est du tapotage frénétique de bouton, l'I.A. de l'ennemi étant vraiment... inexistante ? Et encore je suis gentil! Bref le seul point noir c'est cette difficulté mal orchestrée, j'aurai préféré des phases de plateformes plus simples et des ennemis plus complexe peut être.



 Et je ne vous raconterai pas la fin du jeu, elle mérite d'êtres découverte!  

    Bref Chakan aurais du être sauvé! Il est cool! Ténébreux comme un vol de corbeaux une nuit d'hiver, silencieux, calme et déterminé comme deux Clint Eastwood ! Laid et torturé comme un troupeau d'adorateur de Slanesh, pour une fois que Sega avait une bonne idée ils auraient put nous la ressortir! (plutôt que de faire des choses immorale a un mustélidé bleu) bref je veux un Chakan sur next gen et pas un truc immonde! Même de la 2D je veux bien mais gardez nous le jus de ce soft qui reste une perle du jeu vidéo pour moi.


Nota bene : bien que le jeu soit peuplé, de monstres, d'horreur infernale, qu'il y a de la malédiction éternel à tous les étages, le jeu ne portait aucune mention de restriction d'âge ! A quelle belle époque quand la norme PEGI n'existait pas.


Pour aller plus loin : Le site du designer de Chakan qui continu a produire quelques comics avec son héros, même si ca n'a rien à voire avec le jeu, sa peut donner aux plus mordu une idée de l'univers du héros. http://www.rakgraphics.com/chakan-books.html

Bonne journée à tous moi je retourne faire un peu la planche dans le Phlégéton, il est à une température parfait à cette période de l'année.

 

Kevane

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires