Le Blog de Lafouette

Par Lafouette Blog créé le 16/06/11 Mis à jour le 17/06/11 à 17h18

Ajouter aux favoris
     
Signaler
Alan Wake

 

Voici, comme premier article, un rapide petit commentaire sur le cross-média comme moteur de la narration d'Alan Wake.

-Le jeu vidéo (évidemment !) :

  La narration d'Alan Wake utilise toutes les composantes du jeu vidéo : les phases de gameplay actives, les « contemplatives » (aller chercher les clés du chalet, parler à Rusty, à Rose,...) et les scènes cinématiques. Seulement, tout cela est plus compliqué qu'il n'y paraît dans la mesure où toutes ces composantes reposent grandement sur des ficelles cinématographiques (autant dans leur traitement que dans leur écriture). Ce rapprochement est bien plus prégnant que dans d'autres jeux (grâce à des références directes, indirectes, des pastiches et autres emprunts...). Si l'on creuse encore plus, la construction narrative du jeu renvoie directement aux séries télévisées (avec la construction en épisodes, le previously on, les cliffhangers,...) et à la littérature (la prégnance de la voix-off et donc l'utilisation d'un narrateur à la première personne ; sans parler du fait que le jeu est parsemé de références littéraires et que le personnage principal est écrivain). Ainsi, en un seul média - le jeu vidéo - nous en trouvons en fait quatre : lui-même, le cinéma, les séries télévisées et la littérature.

 

-La littérature :

   En plus de sa prégnance dans le récit et des emprunts que nous évoquions, la littérature parcourt le jeu et son univers de façon directe. Cela passe ainsi par les pages du manuscrit qui parsèment l'aventure et que le joueur peut chercher. Il y a également le livre Les dossiers d'Alan Wake fourni dans l'édition collector. Dans ces deux cas, l'utilisation de la littérature est un moyen habile de développer l'histoire et l'univers du jeu sans nuire à l'interactivité ni rendre le joueur passif (le livre peut être consulté ailleurs qu'en jouant tandis que les pages du manuscrit - grâce à la voix-off renvoyant aux journaux audio de Bioshock - permettent d'être entendus sans mettre l'aventure en pause).

 

-Le cinéma et la vidéo :

   En plus des scènes cinématiques et de certaines phases de gameplay, ce jeu utilise directement le cinéma (ou, du moins, la vidéo). Ainsi, le jeu est jalonné de séquences « lives » filmées avec de vraies acteurs. Cela peut être à des fins d'ambiance (l'oeil dans la télévision, les délires d'Alan Wakes dans les DLCs,...) ou dans le but de compléter l'histoire et l'univers (l'émission de télévision portant sur le dernier livre de Wake et dans laquelle Sam Lake fait un cameo). Nous retrouvons d'ailleurs cela avec la mini-série Bright Falls qui sert de prologue au jeu et qui - comme toujours - approfondi à la fois l'univers tout en ajoutant de nouvelles pierres à l'histoire. Le tout, à l'instar de Les dossiers Alan Wake, sans alourdir la narration ni l'expérience du joueur puisque cette série est proposée - gratuitement - en complément du jeu.

 

-L'audio :

   Je n'évoquerai pas ici la bande-son en soi (bien sûr que les dialogues jouent un rôle dans l'histoire, ce n'est pas pour autant du cross-média : les jeux vidéo étant un médium audiovisuel) mais certains éléments comme les radios (la station locale ou celles de la police), la chanson composée pour le jeu The Poet and The Muse des Old Gods of Asgard (qui possède d'ailleurs un clip réalisé avec les acteurs des vidéos) et les titres « empruntés » (Space Oddity, la chanson de Depeche Mode, etc...).

 

  Pour conclure ce court article, nous pouvons voir que les différents médias utilisés (jeu vidéo, littérature, séries télévisées, cinéma, audio,...) par Alan Wake ont de façon récurrente une fonction duelle. Ainsi, cette utilisation du cross-média a tout d'abord une fonction diégétique, c'est-à-dire qu'il permet de façon directe de comprendre l'histoire ou l'univers du jeu et de les étoffer. Le cross-média dans Alan Wake a ensuite une fonction narrative, c'est-à-dire que c'est par son biais qu'est racontée l'histoire, que l'ambiance du récit est posée,...

 

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Lafouette
Signaler
Lafouette
Tout à fait, c'est de cette chanson dont je parlais pour l'histoire du clip mais j'avais oublié le nom ^^. Un grand merci, je corrige ça de suite.
oz_fromsl
Signaler
oz_fromsl
concernant les chansons, tu peux quand même citer le titre "the poet & the muse" des Old Gods of Asgard (qui conclut le 5 épisode si ma mémoire est bonne) dont les paroles racontent quand même tout un pan de l'histoire et qui permet d'éclairer certaines zones d'ombres du scénario.

Édito

Première tentative de blog sans prétentions, si ce n'est d'être agréable à lire. L'accent sera souvent mis sur la narration, les scénarios (ou scenarii pour les puristes) et la mise en scène des jeux vidéos.

Archives

Catégories