Premium
Web.O.ToFF on Gameblog

Web.O.ToFF on Gameblog

Par kothlis Blog créé le 23/01/10 Mis à jour le 02/04/12 à 22h04

Preview de Web.O.ToFF sur Gameblog

Ajouter aux favoris
Signaler
Impressions

Retrouvez l'intégralité de cet article sur Web.O.ToFF.

Castlevania : Lords of Shadow... on ne l'attendait vraiment pas venir celui-là. En effet, depuis le début des Castlevania, les épisodes en 3D sont généralement restés au stade d'une certaine médiocrité qui n'a pas vraiment rendu honneur à la saga. Mais tout ça c'est du passé grâce à cet épisode qui relève le niveau avec brio.

Les développeurs du studio Mercury Steam ont compris une chose : c'est dans les vieilles marmites qu'on fait les meilleures soupes. Ainsi, si Castlevania : Lords of Shadow ne brille pas par son originalité, on peut dire qu'il recycle très bien les bonnes idées : un système de combat à laBayonnetta, des phases de plateformes type Uncharted et des boss gigantesques comme dans Shadow of the Colossus. L'aventure reprend bien évidemment les mécaniques desCastlevania classiques avec une évolution de notre équipement qui permet au fur et à mesure de résoudre les énigmes et de débloquer des passages. Ce melting pot de gameplay reste simple mais terriblement efficace. Déjà rien qu'avec ça il enterre tous les épisodes précédents (je parle toujours des 3D bien évidemment).

Malgré ces différents emprunts, cette aventure garde l'âme des Castlevania grâce à son ambiance très réussie. L'histoire nous fait prendre part à la quête de Gabriel Belmont. Ce chevalier de la Confrérie de la Lumière part se confronter aux forces du mal dans le but de ramener sa bien aimée à la vie. Son périple lui fera rencontrer tout un tas de créature plus démoniaques les unes que les autres. Le bestiaire est donc très varié et on fouettera du loup garou, des goules, des trolls et bien d'autres sans oublier bien évidemment un paquet de vampires. Servi par des décors somptueux, une histoire prenante, des graphismes plutôt réussi (même si l'ensemble scintille un peu trop) et une bande sonore envoûtante,Castlevania : Lords of Shadow bénéficie donc d'une atmosphère digne de son nom.

Un autre élément apporte une brique supplémentaire au charme de cet épisode. Il s'agit de son côté old school avec une difficulté assez corsée qu'on était plus habitué de voir dans les titres actuels. On retourne à des bons vieux Die & Retry qui feront pester de plus d'une fois mais qui au final nous rappellera la bonne époque ;). Découpée sous forme de 12 chapitres et d'une quarantaine de niveaux, l'aventure dispose d'une durée de vie plutôt conséquente et bénéficie d'une très bonne rejouabilité avec l'introduction de défis pour chaque niveau terminé. Autre petit bonus, le jeu est bourré de clins d'oeil et de références à d'autres jeux comme Portal ou Metal Gear Solid. Ce n'est pas grand chose mais ça fait toujours plaisir ;p.

Aussi bien réalisé soit-il, le titre n'est pas exempt de défaut. En effet on peut citer par exemple une maniabilité un poil hasardeuse notamment dans les phases de plateforme. De plus, on se rend vite compte que notre liberté de mouvement est plutôt réduite et de nombreux murs invisible nous empêcherons d'explorer ces magnifiques décors. Du coup on se trouve un peu trop sur des rails. Déjà cité un peu plus haut, les graphismes sont dans l'ensembles très réussis toutefois, un scintillement persiste sur les contours qui gâche un peu l'ensemble. De même le character design est assez inégal avec notamment des humains qui sont un peu trop disproportionnés (corps immense et toute petite tête).

Malgré ces petits défauts, le titre vaut vraiment la chandelle et a permis de remettre sur pied une licence qui avait perdu de son charme. L'histoire très réussie et le cliffangher de fin nous font espérer la naissance d'une nouvelle saga.

Les plus :

  • Décors somptueux + superbe bande son = ambiance magnifique
  • Histoire très prenante
  • Gameplay peu original mais efficace
  • Durée de vie
  • Plutôt old school
  • Castlevania is back
  • Les easter eggs

Les moins :

  • Inégalité du characters design
  • Sinctillement
  • Murs invisibles

Retrouvez l'intégralité de cet article sur Web.O.ToFF.

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Commentaires

Rigolol
Signaler
Rigolol
j ai beaucoup aime ce jeu, que j attendais avec impatience et prudence.

Au final, on a un tres bon jeu action/aventure, mais on est tres loin d un Castlevania, non pas dans la qualite mais d un ensemble de choses qui font de ce titre un tres bon jeu mais pas un bon Castlevania.

Tout d abord, ce project n etait pas suppose etre un jeu "Castlevania" au depart, on lui rajoute ce tittre car c etait vendeur et car il n y a pas eu de Castlevania depuis un bon moment sur console de salon...

Ensuite, si l ambiance et les musiques sont tres bonnes, elles sont totalement differentes de celles des Castlevania! Des Castlevania "originaux", seuls des clins d oeil sont presents (le nom de Belmont, les armes secondaires, le "fouet metallique"...). Le design, la encore bon, est radicalement different de celui que l on voit dans les autres Castlevania, etc...

Ce jeu aurait parfaitement pu (du?) ne pas s appeler "Castlevania", que cela n aurait rien change, au contraire, pour les fans de la serie, c est une faute d avoir ce jeu ainsi, aussi bon soit il. Il faut voir ce jeu comme un "reboot", ou une version paralelle aux Castlevania "normaux".

Ce Castlevania fait par Mercury est un tres bon jeu, que je conseille a tous fan d action/aventure, mais peut etre pas un bon Castlevania pour les amoureux de la saga.

Édito

Hello,

Je m'appelle Christophe (aka Kothlis / Sygmah / ToFF), et je vous souhaite la bienvenue sur ce gameblog qui sera l'extension de mon blog principal Web.O.ToFF.fr.

A travers cette page, je vous partagerai donc les différents billets que je publie sur www.webotoff.fr et qui regroupent toutes mes petites passions et l'actualité qui les concerne.

Je vous invite donc à me suivre Web.O.ToFF mais aussi sur Twitter ainsi que sur Tumblr.

Bien à vous,

Christophe

 

PSN : sygmah

XBox Live : Kothlis

 

Archives

Favoris