Signaler
Articles (Jeu vidéo)

Castlevania: LOS est mon jeu le plus attendu de l'année. Et on peut dire que je l'ai attendu... L'univers et l'ambiance des Castlevania m'ont toujours attiré et marqué. Après avoir essayé la demo, ma conviction que ce jeu pourrait être LE jeu de l'année n'en était que renforcée. Voici mes premières impressions après quelques heures de jeu qui m'ont mené au chapitre 5, soit à un peu moins que la moitié du jeu.

 


Certain plans sont si beaux qu'on se croirait parfois en face d'un film et non plus d'un jeu.

 

LOS c'est avant tout une histoire, qui m'a accroché depuis le premier trailer du jeu. L'histoire d'un homme qui se lance dans une quête improbable et irréalisable pour ramener à la vie la femme qu'il aime. Cet homme, c'est Gabriel Belmont. Et pour cela il devra faire face à d'innombrables créatures du mal. Je ne vais bien sur pas vous réveler une seule miette de l'histoire en dehors de ca. Cette histoire mérite d'être découverte. Pour l'instant, n'en étant qu'au chapitre 5, elle me parait assez bonne, arrive à capter ma curiosité avec de nombreuses interrogations. Pourtant, elle n'avance pas vite. Mais là, c'est plus une qualité qu'un défaut. L'histoire tisse sa toile, lentement, ne nous donne pas beaucoup d'éléments à la fois, et j'ai l'impression que tout se met en place petit à petit, pour arriver à un final grandiose.
Mais il n'y a pas que l'histoire qui est fantastique, l'univers l'est tout autant. De ma première minute de jeu à maintenant, je n'ai jamais ressenti la moinde lassitude, le moindre sentiment de "déjà vu". On avance dans des niveaux qui sont tous plus beaux et inspirés les uns que les autres, mais ne se ressemblent pas. Une forêt, un marécage nauséabond, des grottes ou de magnifiques ruines, ce ne sont que quelques exemples de tout ce que j'ai pu voir jusqu'à présent. Ce jeu est dépaysant, nous fait voyager, nous emporte! Je ne suis pas du genre à parler des graphismes en particulier, mais là il y a vraiment quelque chose. A certains moments précis du jeu, je me suis même demandé si ce n'était pas photoréaliste, je n'arrivais plus à faire la différence.

L'histoire nous est parfois racontée sous forme d'Artworks magnifiques.

 

La direction artistique est aussi très inspirée. Les différentes créatures apparaissent petit à petit, participent à donner vie à un univers cohérent. Mais ils ont surtout de la gueule, et un design qui reste dans la tête. On prend plaisir à redécouvrir les nombreux monstres issus du folklore occidental. Encore plus de plaisir quand on sait qu'on peut les retrouver à n'importe quel moment, sous forme de croquis dans notre journal, avec en plus une description. Typiquement le genre de petit plus qui fait toute la différence à mes yeux. Pour finir sur l'enrobage du jeu, une mention spéciale aux doublages anglais qui sont excellents (surtout le narrateur, qui a vraiment une voix de "narrateur de légendes", enfin je me comprends!) et les musiques qui sont magnifiques.

Les décors sont juste magnifiques et très agréables à explorer. Ca, c'est de l'aventure!

 

Parlons maintenant du gameplay. LOS c'est 50% de combats, 35% d'exploration/plateforme et 15% d'énigmes, si on découpe ca grossièrement. La partie combat est très réussie. Au début, on a peut de possibilités. Mais on en gagne une, comme ca, à chaque niveau. Et finalement, on se retrouve avec des possibilités nombreuses et un système très profond. Le système de combo est bon, même si ce n'est pas le plus varié que j'ai vu. Mais là, chaque coup est utile, voir nécessaire. Il n'y a pas de combos dont on ne se servira jamais. Le système de parade est classique, mais je donne un bon point à l'esquive, qui se révèle bien plus souple que dans la majorité des BTA. Au fur et à mesure du jeu s'ajoutent à ca le système de magie blanche (qui permet de récupérer de la vie à chaque coup porté) et de magie noire (qui permet de taper plus fort), ainsi que l'utilisation des reliques que l'on trouvera tout au long du jeu. Il y a aussi quelques QTE pour achever les adversaires. Et pour apporter encore un peu plus de profondeur, chaque ennemi est vulnérable à quelque chose. Les lycans par exemple sont très sensibles aux dagues d'argent. Ajoutez à ca quelques phases de combat qui sont... spéciales et vous obtenez un jeu où la monotonie ne s'installe pas! Mon impression sur le gameplay est très bonne. A noter que j'ai commencé le jeu immédiatement en mode difficile (je le fais rarement pour les BTA, mais là je voulais une pure expérience!) et que chaque combat peut être fatal. Les combats sont vraiment bons, et on se bat rarement contre beaucoup d'ennemis (sauf quand ils sont très faibles), ce qui donne une certaine impression de réalisme, de "un contre un", avec des chances de victoire des deux cotés.

Les phases sont assez agréables dans l'ensemble

 

En ce qui concerne les phases de plateforme, on se rapproche d'un Uncharted 2 dans le fond: on peut mourir en tombant, mais on n'est pas non plus dans la précision d'un Tomb Raider. Ca reste quand même assez agréable, et pas super assisté comme dans un autre jeu que j'ai récemment testé. Il y a un minimum de challenge et d'actions à faire, et on n'est pas dans la contemplation pure, même si les décors que l'on escalade sont parfois très beaux (voir image au dessus). Il y a aussi un coté exploration, et je trouve assez injuste qu'on reproche à ce jeu de s'éloigner de la formule "metroidvania", puisqu'il y a de nombreux passages cachés (l'angle de la caméra ne permet pas de bien les voir, on doit explorer un peu pour les trouver), plusieurs chemins dans un même niveau, ainsi que de nombreux endroits qui sont inaccessibles dans un premier temps, et que l'on doit revenir débloquer avec des capacités obtenues plus tard dans le jeu. Il y a donc à mon sens un petit coté "Castlevania 2D", même si ce n'est pas non plus le coeur du jeu. Les énigmes enfin sont assez intéressantes, même si certaines ont déjà été épuisées dans de nombreux jeux (le coup du rayon refleté par les miroirs...).

Certaines énigmes sont bien pensées.

 

 

Mes premières impressions sur ce Castlevania sont extrêmement bonnes. Si ca continue comme ca jusqu'au bout du jeu, je pourrais bien tenir là mon jeu de l'année! L'histoire est prometteuse, l'univers et la direction artistique magnifiques, et le système de combat agréable et surtout il y a ce rythme intelligent. On nous donne tout petit à petit, que ce soit l'histoire ou les possibilités de jeu, on découvre un nouvel élément à chaque niveau, et ca renouvelle le plaisir de jeu à chaque fois. Ce jeu est vraiment bon, et si vous chercher un jeu d'action aventure, je pense que vous pouvez céder sans crainte. LOS est un jeu avec une partie action très réussie et une partie aventure qui nous fait redécouvrir le sens du mot aventure dans un jeu vidéo.

Ajouter à mes favoris Commenter (13)

Commentaires

Iron-Tom
Signaler
Iron-Tom
Arrêtez !!! Vous me donnez trop envie d'y jouer !! Qu'est-ce qu'il fout le facteur ?????
Dark_Gatsu
Signaler
Dark_Gatsu
Je plussoie Parodius, c'est que du bon pour la suite du jeu : je viens de le finir hier et le final est juste énorme . Personnellement, je me suis beaucoup identifié à Gabriel en le jouant, ce qui fait que le jeu et sa fin m'ont énormément touché niveau émotions ressenties. Je vais m'y replonger d'ailleurs pour tout compléter. ;)
Parodius
Signaler
Parodius
Niveau plein la tronche ;)... En fait c'est surtout un niveau et un boss qui m'on marqué.... (Et je ne parle pas du boss final ...).
Pour ce qui est de la difficulté elle reste constante une fois que l'on à tout les pouvoir. (Faut juste frappé intelligemment à certains moments ... Mais j'en ai déjà trop dit ! Disons que sur la fin il y as carrément un hommage à Ikaruga !!!)...
Perso, malgré que je soit un fan absolue de la serie, je pensé revendre le jeu... Mais serieusement, j'imagine deja les DLC ! Si Mercurysteam assure il peuvent faire des truc de dingue !
Yao
Signaler
Yao
Si je me fis aux tracks de la bo lié au ending, je sens que je vais soit verser une larme soit être sur le cul, ça ne peut pas être autrement ! Quand tu dis "vous allez en prendre plein la tronche", t'entends par là : être estomaqué par la beauté des environnements ou niveau difficulté, ça monte en flèche ?... :)
Parodius
Signaler
Parodius
Je suis du même avis que vous sur le fait que le jeu débute réellement avec Cornell... Le monde des Vampire est TRES inspiré voir épique ! Mais je vous assure que la ou vous allez en prendre plein la tronche c'est dans le 3eme monde (En gros la fin ... )... Certain level sont passable, mais d'autre sont juste à pleuré !
En tout cas j'ai vachement hate de savoir ce que vous avez pensé de la fin !!!!!! Moi elle m'a marqué !
Yao
Signaler
Yao
Cool, merci pour le retour. C'était par curiosité car dans LoS y a des murs invisibles bien relou (mais bon, c'est du pinallaige). Le chapitre V, j'ai du faire 3 missions pour l'instant. Mais putain ça tue la gueule les décors quand même ! Mercurysteam a assuré mais d'une force ! Faut dire au début, ce jeu je ne l'attendais mais vraiment pas car la saga à pars les épisodes NES, je ne la connais pas, Kojima prod (je suis indifférent aux MGS/fresque de Kojima), etc... j'ai regardé la ba par curiosité et la me suis pris une claque avec la mise en scène et la zique !! Et depuis j'ai surveillé le jeu !! Et je ne suis pas déçu !! Et là, ce jeu il mérite l'argent investi (à mes yeux). Tu sens que derrière y a du boulot de dingue !!! Je suis fan, mais pas au point de me donner envie de connaître les autres épis car le côté goth tout ça, ça me rebute ! Là c'est un patchwork de contes (trolls, lycans, vampires), j'adore ! Je dirais même (je vais me faire taper dessus ^ 3 ^) mais je n'arrête pas de penser à Van Hellsing quand je joue à ce jeu (je n'irais pas jusqu'à le comparer, hein !). Certains décors, les lycans tout ça... Je ne sais pas pourquoi, je pense à ça !!! Bref...
Kokoro
Signaler
Kokoro
Je trouve qu'à partir de Cornell ca part dans l'épique mais totalement quoi, on enchaine vite avec des niveaux et des monstres qui m'en ont mis plein la vue! Et là tu me donnes bien envie d'enfin m'y mettre dans ce cinquième chapitre (je n'ai fait que le premier niveau hier, là je fais une tite pause pour mes yeux).
Pour ce qui est d'Enslaved, le jeu se fait défoncer, ca dépend où! Bizarrement j'ai lu plus de tests négatifs sur Lords of Shadow que sur Enslaved (mais là je parle surtout de la presse anglaise/américaine). La différence subtile, c'est que dans Lords of Shadow, les murs invisibles sont bien masqués (la végétation par exemple), alors que dans Enslaved, ce qui t'empêches de progresser parfois, ben c'est... du vide. Et en plus, on se sent parfois à l'étroit dans Enslaved. Alors que sur LOS, quand tu vois un décor au loin, tu sais que tu vas y passer, ca donne une impression d'immensité. Dans Enslaved, ce que tu vois au loin c'est souvent juste décoratif. Ce qui fait ressortir la linéarité d'Enslaved, c'est le gameplay qui est assez simple alors à force on s'ennuie (en particulier sur les phases de plateforme qui n'apporte aucun plaisir, contrairement à LOS). Et il y a aussi un certain manque de variété (aussi bien visuelle que dans le gameplay).
Honnêtement, en 5 chapitres de Castlevania, j'ai eu l'impression de voyager beaucoup plus que dans tout Enslaved. Après ca ne fait pas de ce dernier un mauvais jeu, mais sur ce point la Castlevania lui est très largement supérieur pour moi.
Pour les éléments en surbrillance, dans les deux jeux je n'aime pas trop mais bon, il faut faire avec...
Yao
Signaler
Yao
D'ailleurs toi qui a Enslaved, est-ce qu'ils se ressemblent ou pas sur certains points ? Je m'explique, j'ai regardé des tests sur Enslaved et le jeu se fait massacrer (entre autre) par ses murs invisibles, ses éléments en surbrillance, la linéarité alors que LoS est un peu pareil... Après je ne sais pas joué au jeu de Monkey... Je suis comme toi , je suis sur LoS en ce moment, et c'est une grosse baffe dans la gueule ! Je vois les défauts du jeu mais ça ne me pose pas plus de blem que ça. Mais je voulais avoir ton avis là-dessus ! Car ce n'est pas pour me faire l'avocat du diable mais Enslaved s'en prend plein la gueule pour les défauts cités alors que LoS à un peu les mêmes mais bon, le jeu est quand même trippant.
Les possibilité des gameplay sont énorme surtout l'utilisation des magies de lumière et ombre, sont une bonne trouvaille !!
Le chapitre V est pfiouuuuu quoi !!! le jeu part dans du grandiose !!!! ça a bien commencé avec Cornell j'ai trouvé !!!
J'ai envie d'y jouer là !!!! TT 3 TT
Kakao93
Signaler
Kakao93
Dante Inferno c'est pas tres dur de l'enfoncer :P

En tout cas moi je decerne une mention speciale pour le grimoire avec tout les artwork, le bestiaire, etc...
C'est juste magnifique !! Si seulement on pouvais avoir ce grimoire en vrai <3
Parodius
Signaler
Parodius
Armody ... Même en facile on prend des branlé !!!! (Bon pas aussi grosse certes mais tout de même :))...
Maintenant perso je regrette de l'avoir fait d'un seul trais ce jeu... J'aurais du prendre mon temps pour apprécier un peut plus... Mais la pour le coup il me faut vite vite vite la suite ! Que ce soit en DLC ou autre !
Sinon clairement à mes yeux il enfonce God of war et Dante inferno rien que grâce à la diversité et l'ajout d
armody
Signaler
armody
Je rajouterais au passage que, même en mode normal, on est pas tout-puissant et il faut rester attentif.
Kokoro
Signaler
Kokoro
Oui j'ai vu ton post de blog, je l'ai mis dans mes favoris sans le regarder pour pouvoir le retrouver une fois que j'aurais fini le jeu ;)
Parodius
Signaler
Parodius
Heuuuu en fait le meilleur c'est la fin :) ... En particulier les dernier boss et cinematique ma louloute ^^ ... J'ai balancer un post la dessus sur mon blog, je t'invite à venir parlé de la fin lorsque tu l'auras terminé (je spoil sur mon post) !

Un coeur de joueur

Par Kokoro Blog créé le 13/12/09 Mis à jour le 10/08/14 à 12h45

Ajouter aux favoris

Édito

 ID Playstation Network: Kokoro_Games
Profil Steam: Kokoro_Games
Codes Amis Nintendo: Me contacter par MP

 

Archives

Favoris