Le Dojo de Kenji

Le Dojo de Kenji

Par Kenji Seang Blog créé le 20/06/12 Mis à jour le 18/05/16 à 12h01

Neo Geo, Shenmue, Berserk, Ghibli, Tests, Vidéo-tests etc.
Du pixels, du polygones... saupoudrés de tout comme de rien !

Ajouter aux favoris
Signaler
Jeu Video

Comme je vous l'annonçais dans l'article sur le Gameboy Player (qui en a manifestement converti plus d'un vu les retours que j'en ai eu), je souhaite vous parler un peu plus en détails de sa ludothèque, car elle mérite que l'on s'y attarde. 

Hardware succédant à l'héritage de plus d'une décennie de règne de la Gameboy (N&B, Pocket et Color), la portable 32 bits de Nintendo monopolisa le marché des consoles portables durant toute sa souveraineté, sans partage. Même si je peux vous l'avouer : j'ai une nette préférence pour la ludothèque de la DS (un carnage, digne des ludothèques Super Famicom et Saturn), la GBA nous aura pondu de nombreuses merveilles. Essentiellement des jeux en 2d, réalisés en sprites fait de pixels, comme on les aime (la puissance en plus) !

Commençons sans plus tarder par le sujet qui fâche. En effet, les plus ronchons d'entre nous pourront pointer du doigt le fait qu'elle ait accueilli de nombreux portages de l'ancienne génération (surtout chez Nintendo, avec l'absence total de nouveau Mario plateformer, un comble !!!). Citons les :

Super Mario Advance 1/2/3/4, Zelda A Link to the Past, Donkey Kong Country 1/2/3, toute la gamme Nes Classics, Final Fight One, Street Fighter II Revival, Super Puzzle Fighter II, Breath of Fire 1/2, Magical Quest Starring Mickey & Minnie 1/2/3, Contra Advance, Double Dragon Advance, Rayman Advance, Final Fantasy IV, V et VI, etc. etc. etc. Restons sur les plus intéressants.

Des portages, souvent faciles, qui ont cependant le mérite de proposer l'expérience console de salon entre le creux des mains. La plupart de ces portages proposent également du contenu bonus des plus appréciables comme le mode Four Sword de Zelda ALTTP, les modes défis et autres voix digits dans les Mario par exemple. Il est intéressant aussi de s'attarder sur la manière dont les jeux ont été portés. Certains ont bénéficié d'améliorations graphiques (les Breath of Fire, Final Fantasy, etc.) certes minimes mais sympathiques alors que d'autres ont dû être totalement refondus (comme les Donkey Kong Country).

Mais Nintendo n'a pas doté sa portable hégémonique uniquement de portages. En se concentrant sur les spin-off de l'univers Mario, nous avons eu droit à d'excellents jeux au concept souvent novateur à l'image de l'excellent RPG Mario & Luigi Superstar Saga, le délirant déluré Made in Wario, le Lemmings-puzzle-like Mario VS Donkey Kong, et l'étonnant Donkey Kong : King of Swing. Et n'oublions pas Mario Power Tennis ainsi que Mario Golf et leurs modes RPG captivants (made by Camelot, feat musiques de Sakuraba, un régal).

Fort heureusement, il n'y a pas eu que des spin-off de séries prestigieuses et la GBA a eu droit à son lot de jeux qui font honneur aux séries qu'ils intègrent. Citons l'exceptionnel Zelda : The Minish Cap (aka, le dernier vrai Zelda en 2d), et toute une tripotée de "suites" toutes plus excellentes que les unes que les autres : Mario Kart Super Circuit et ses courses aux pistes serrées qui demandent un véritable skills, Wario Land 4 et son Wario plus en forme que jamais, l'effroyablement efficace Metroid Fusion qui dote enfin Samus d'un background intéressant (précurseur de Other M), Kirby & The Amazing Mirror et son mode multijoueurs hilarant, Pokemon Emeraude et son rythme endiablé, les captivants Advance Wars 1/2 (la série ayant débutée sur le satellaview de la Super Famicom) ainsi que les passionnants Fire Emblem et Fire Emblem The Sacred Stones (aka, les derniers Fire Emblem en full 2d et leurs magnifiques sprites animés) pour ceux qui ont soif de stratégie. Pour les amateurs de jeux de course, F-Zero : Maximum Velocity et GP Legend assurent un max.

Nous parlions des portages mais la GBA a accueilli nombre de remake qui valent le détour. A l'image de l'oppressant Metroid Zero Mission qui rend une copie améliorée de l'épisode fondateur de la série, Kirby : Nightmare in Dream Land (qui se base sur le meilleur Kirby à ce jour : Kirby's Adventure sur Nes), le remake de Seiken Densetsu plus chaleureux que jamais Sword of Mana, Pokemon Rouge Feu / Vert Feuille pour les vieux qui ont connu la saga à ses débuts, l'étalon du jeu d'arcade par excellence Bubble Bobble Old&New, le beat them all impertinent River City Ransom EX (remake de Kunio-kun Downtown Monogatari / Street Gangs sur Nes), sans oublier le merveilleux Shining Force : Resurrection of the Dark Dragon qui remet ce classique de la Megadrive au goût du jour avec une très jolie 2d.

Les jeux des éditeurs tiers ne manquent pas. Le phénoménal studio TREASURE dota la GBA de titres en 2d sur-vitaminés avec un triptyque enchanteur : l'explosif Astro Boy, Gunstar Super Heroes (la suite du jeu culte sur Megadrive), Advance Guardian Heroes (la suite du jeu culte de la Saturn).

SEGA nous fit l'honneur des très bons Sonic Advance 1/2/3 (dignes héritiers des opus MD), CAPCOM de son côté nous a légué les merveilleux Megaman Zero 1/2/3/4 et rendons à César ce qui lui appartient : la série des Gyakuten Saiban (Phoenix Wright) vit le jour sur GBA avec les 3 premiers épisodes de la série.

KONAMI revient à la 2d sur sa série Catlevania plus en forme que dans ses apparitions sur N64 avec Castlevania: Circle Of The Moon / Harmony of Dissonance / Aria of Sorrow, sans compter sur les conceptuellement géniaux Boktai 1/2 de Kojima. SQUARE-ENIX se sera fait remarquer avec son fort sympathique Final Fantasy Tactics Advance bon-enfant et son excellent Kingdom Hearts Chain of Memories doté d'un système de combat à base de deck de cartes (Baten Kaitos Style, miam). Enfin, NAMCO aura pondu Klonoa : Empire of Dreams / Dream Champ Tournament, deux excellents plateformer.

Mais la GBA s'est aussi constitué une jolie petite ludothèque niveau RPG japonais. Nous en avons vu déjà quelques uns précédemment. Alors bien sûr, je cite en premier lieu mes petits préférés : Golden Sun / Golden Sun Lost Age. Deux pures bombes dotées d'un charme fou, de graphismes incroyables et de musiques simplement somptueuses.

Il y a eu également le très bon Lunar Legend, remake revisité (meilleur rythme) du jeu original. Mother 3 sera se faire apprécier des amateurs dotés d'un niveau de japonais satisfaisant (et si c'est le cas, vous avez devant vous un chef-d'oeuvre). Niveau tactical, on a eu du très bons avec le sublime Tactics Ogre The Knight of Lodis (supérieur selon moi à FF Tactics Advance) et les plus confidentiels mais néanmoins intéressants Yggdra Union et Riviera d'ATLUS, sans oublier Onimusha Tactics, très court mais terriblement efficace. Oriental Blue fait son petit effet et les Shining Soul 1/2 seraient dignes d'intérêt (je ne les ai pas, je ne peux vous en parler). Enfin, Dragon Ball Z L'héritage de Goku 2 s'avère étonnamment très bon.

Hors catégorie, je souhaite vous citer Metal Slug Advance qui perpétue à sa manière la série (système à base de barre d'énergie et de cartes). Dans le même style, Ct Special Forces et Counter Terrorist sont deux excellents Metal Slug like, bien trop méconnus à mon goût. Le stylé Gekido Advance dote la GBA d'un BTA nerveux et Rayman 3 Hoodlum Havoc succède d'une fort belle manière à l'excellent Rayman original.

Le pétulant Dragon Ball Z Supersonic Warriors de Arc System Work réconcilie les fans de DBZ avec le jeu à licence tout comme Dragon Ball Adventure qui, en plus d'être un excellent jeu DBZ, est un Beat Them All génial. L'hypnotisant  Kuru Kuru Kururin et son système de jeu mi puzzle mi réflexe en captivera plus d'un et le déjanté Rythm Tengoku mettra à rude épreuve votre sens du rythme tout en vous amusant. Kiki Kaikai Advance, sans égaler l'excellence des épisodes Super Famicom s'en sort plutôt bien et les Densetsu No Stafi 1/2/3 doivent faire partie de la ludothèque des fans de Kirby. L'adaptation de Ninja Cop caresse dans le sens du poil les fans des anciens jeux Taito et je terminerais par Game & Watch Gallery Advance qui vaut son pesant de cacahuètes (contient les versions originales + refaites des jeux Game&Watch cultes).

Alors voilà pour mon petit tour d'horizon version 1.0 de la très bonne ludothèque GBA, toute en couleurs. Je serais surement amené à compléter la liste de jeux et à améliorer les mini-reviews en fonction de mes acquisitions et de mon temps libre. Bien sûr, si vous avez en tête des jeux que j'aurais malencontreusement oubliés et qui vous semblent indispensables, n'hésitez pas à me transmettre les titres afin d'y remédier ^ ^.

Beaucoup de jeux en loose chez moi, il y a de quoi se faire cette petite ludothèque à moindre frais ainsi.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito


 

Archives