Le Dojo de Kenji

Le Dojo de Kenji

Par Kenji Seang Blog créé le 20/06/12 Mis à jour le 18/05/16 à 12h01

Neo Geo, Shenmue, Berserk, Ghibli, Tests, Vidéo-tests etc.
Du pixels, du polygones... saupoudrés de tout comme de rien !

Ajouter aux favoris
Signaler
Produits Dérivés

Eh bien... cela fait un bail que je n'avais pas publié (longue période sans véritable accès au net). Je vous propose pour me faire pardonner un petit article de choix pour les fans de merchandising ET de jeux vidéo.

Chrono Trigger est un jeu culte, tout le monde (ou presque) s'y accordera et nul doute que la simple évocation du titre suffit à vous arracher un frisson dans l'échine. Je fais partie des grands marqués par cette oeuvre magistrale qui, malgré son support désuet technologiquement aujourd'hui, n'a rien perdu ni de sa superbe ni de sa propension à faire vibrer.

A vrai dire, voilà plus de 10 ans que je peste contre l'absence totale de vrai beau produit dérivé concernant ce monument du jeu vidéo. Rien... aucune statue résine, aucune figurine. Quelle agréable surprise quand j'ai appris qu'une série de diorama miniatures (format gashapon+) à l'effigie des personnages clés allait sortir. Que peut-on en dire ? Je vous propose un petit tour d'horizon en détails.

On commence fort avec ce modèle qui fige dans le temps et l'espace un combat magistral. Dans le feu de l'action, Chrono vient de porter une coupe visiblement manquée avec son sabre, esquivée par Magus prêt à riposter.

Les poses sont jolies, les drapés flottent au vent et Magus survole la scène de sa menaçante faux. Les expressions de visages sont convaincantes et en particulier le regard de Chrono.

On notera en décor la tour de l'antre de Magus, surplombé par ce dragon dont le sprite reviendra en mémoire des plus attentionnés.Vraiment un beau modèle, l'un de mes préférés.

On enchaine avec le non moins sublime diorama d'une attaque combinée entre Robo, Ayla et Chrono. Gros coup de coeur sur ce modèle qui met en scène la pétulante Ayla dont la course quadrupède si particulière est reconnaissable entre mille. La façon dont le poing tournant de Robo a été rendu est vraiment exceptionnelle et confère beaucoup d'intensité au diorama. Et puis j'apprécie beaucoup cette petite touche d'humour avec un Chrono manifestement stoppé dans son élan par le fulguro-poing-tournoyant lancé imprudemment par Robo (on verrait presque quelques cheveux de Chrono virevoltant sous l'effet de l'hélice).

La pose de Robo et la façon dont sont restitués ses appuis sont vraiment saisissants ! La manière dont le corps de Chrono est distordu par son esquive impromptue l'est tout autant. Mention spéciale encore une fois au regard de ce dernier qui renforce le côté comique de la scène avec, en contrepartie, une Ayla à fond dedans (regard déterminé) qui ne semble pas se préoccuper de ses compagnons.

Excellent modèle beau, dynamique avec une pointe d'humour plutôt subtil. J'adore.

Un modèle plus calme et moins aguicheur : Lucca durant la phase de création (révision ?) de sa création Robo. Tiré d'un artwork, ce diorama est assez attendrissant et montre bien la complicité qu'il existe entre la savante et l'oeuvre de son génie. Délicatement assise sur l'épaule du robot sans vie, Lucca triture je-ne-sais-quoi dans sa carcasse cérébrale.

Je regretterais juste la façon dont les lunettes de Lucca ont été modélisées : le contour de la monture est trop grossier et il est difficile de capter son regard concentré.

A part ce léger bémol, il s'agit d'un émouvant petit diorama, sans superflu ni folie mais qui sera parler aux véritables fans de Chrono Trigger. 

Le diorama qui suit est assez étrange. Il met en scène l'escapade de Frog et Chrono dans les égouts. Tout est jolie sur le papier, l'improbable Frog frétille comme à son habitude et Chrono progresse avec discrétion, épée brandie hors de son fourreau prêt à en découdre contre quelconques assaillants inopportuns.   

Mais ce qui me gène profondément avec ce modèle, c'est qu'aucun angle de vision est adéquat pour profiter pleinement de la scène. Soit on voit Frog mais Chrono est de dos (très dérangeant) soit on voit le visage de Chrono et on ne voit plus rien du reste... J'aime quand même ce rat qui contemple au premier plan la scène et cette baignade de pieds senteur pestilentielle mais encore une fois, mon plaisir est gâché par la vision de dos. Vraiment dommage cette disposition.

Haaaaa, quelle scène !!! Avant toute chose, il faut savoir que ce diorama est assez rare : indisponible de base dans les coffrets packagés destinés au marché occidental, et il s'agit du gashapon le plus difficile à obtenir au Japon (foutu système super mesquin !).

Je pense que je ne vais pas m'attarder longtemps dessus car les images parlent d'elles-mêmes. Un modèle centré sur la délicate idylle qui se crée entre Chrono et Marle durant le jeu et whou, pas n'importe quelle scène pour incarner cette douce romance (halala, ce petit médaillon rempli de sens et de souvenirs).

L'atmosphère beigne de tendresse et de sérénité. La pose décontractée de Chrono rompt la tension d'une Marle toute pétillante et confère au diorama un charme fou ! Impossible de faire l'impasse sur les regards et les sourires tant ils sont expressifs et rayonnants. Remarquez l'épée de Chrono rangée dans son fourreau et appuyée contre le tronc de l'arbre qui encadre la scène et qui rappelle l'intensité de l'aventure. Une pièce magnifique, tout simplement.

Pour résumer, je suis complètement  ravi par ces manifestations tangibles et spécialisées de mes héros cultes d'une oeuvre qui m'a marqué au fer rouge. Les choix de scènes sont très judicieux (frissons en barres), et en plus la sculpture est d'excellente qualité avec tous les détails directement issus des sprites (et la mise en peinture est sympa, on est dans le haut du panier de chez Square-Enix qui ne brille pas d'ordinaire par la précision de son application colorée). Cela me fait du coup amèrement regretter en même temps de ne pas avoir les mêmes modèles mais en échelle 1/10 et peint à la main sur résine.

En tous cas, je ne peux que recommander ces dioramas aux fans de Chrono Trigger, ça fait de l'effet.

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Commentaires

Kenji Seang
Signaler
Kenji Seang
(Désolé pour la réponse tardive, j'ai eu un gros problème de pc)
Haha Nintenboy, je ne suis pas sûr que ce soit si simple ;)

PoulpyBlast, merci beaucoup pour l'intérêt que tu portes aux Pixel Dreamers. Vraiment !
Je peux te dire que j'ai 10 épisodes sur le feu (déjà écrits). Je fais le prochain dés que possible et j'essaierai de trouver mon rythme de croisière.
PoulpyBlast
Signaler
PoulpyBlast
Sympa ! Seul petit regret concernant l'horrible coupe de cheveux de Lucca, elle est vachement plus sexy dans le jeu :v

Et sinon, j'en profite pour le glisser : à quand un nouveau Pixel Dreamers ? :P
Ariakkan
Signaler
Ariakkan
Elle sont vraiment belles.
Nintenboy
Signaler
Nintenboy
C'est sublime, mais avec les imprimantes 3D de plus en plus au point, d'ici quatre ou cinq ans on pourra avoir nos propres statuettes préférées ! :D

Édito


 

Archives