Premium
Le côté obscur de Joniwan
Signaler
Articles plus ou moins sérieux

Publié le 23/11/11.

Suite à mes 100.000 points il y a peu, voici un petit article que j'ai rédigé pour permettre une réflexion sur le système de gamertag, avec les succès/trophées associés. Je vais essayer de décrire le système, vous faire part de quelques anecdotes, puis dégager les points positifs, et les points négatifs, du point-de-vue d'un hardcore gamer par rapport à son activité de jeu, et de l'observation que j'ai pu en faire sur d'autres gamers. Cet article risque de ne pas être vraiment objectif... je parlerai plus de 360 que de PS3, mais l'analyse reste la même.

I - Le Gamerscore : 

Le principe du système est de permettre au joueur de se créer un identifiant en ligne pour se connecter à son réseau (psn ou xbl), avec gestion de liste d'amis, de messages, etc... A chaque compte est lié ce qu'on appelle (du moins sur 360) un GAMERSCORE : Ce score est la somme de tous les points cumulés sur les jeux auquel l'utilisateur du compte a joué. Chaque jeu nous propose de gagner environ 50 succès pour marquer au maximum 1000 points (parfois plus, si extension). Il est possible de comparer les succès/trophées et le score global avec ses amis.

On peut en tirer quelques avantages, comme la satisfaction personnelle d'avoir réussi un jeu à 100%, et aussi le fait de savoir qu'on à bien rentabilisé les 70 euros dépensés et que c'est pas grave si l'on n'y joue plus à l'avenir :P Ou encore, avoir déverrouillé un succès bien difficile à obtenir. Cela peut aussi servir à parader, et montrer ses skills sur un jeu à ses amis. Un système de récompense pour avatar a été mis en place, mais malheureusement, il n'est pas très développé...

 

II - Les succès/trophées :

On en trouve de plusieurs types, je les ai classés dans  6 catégories différentes :

Les challenges :

            «  Finir tel niveau en moins de tant de secondes »

            «  3 headshots de suite en multi »

            «  10 victoires de suite en versus »

            «  Faire un octuple kill avec telle arme »

            «  Finir le jeu en facile/normal/difficile/extrême/ extrême de la mort qui tue »

Ce sont, je pense, les plus intéressants, car ils montrent les skills du joueur, et c'est en général ceux qu'on est le plus fier d'avoir sur son GT...


Les progressions :

            «  Finir 100 matches en ligne »

            «  Finir le level 1 »

            «  Finir le level 12 »

            «  Débloquer toutes les zones de la map »

            «  Améliorer une stat au maximum »

Ce sont les plus basiques, ceux qu'on retrouve dans tous les jeux et qui sanctionnent l'avancement du joueur.


Les « collections » :

            «  Ramasser tant de drapeaux »

            «  Trouver 12 petites culottes et 3 parts de pizza » (véridique, Borderlands !!!)

            «  Descendre 12.000 pigeons »

            «  Trouver x ordinateurs ennemis »

Les plus chiants à faire à mon avis. Sur certains jeux, ça peut être très intéressant (bioshock, FEAR, ...) car une grosse partie de l'histoire et du background nous sera contée de cette façon. Sur d'autres, comme Alice madness returns, Tomb Raider ou Bayonetta, ça l'est aussi car chercher les trésors enfouis nous fait profiter du level design dans son ensemble et permet, ou, dans certains cas, d'upgrader notre perso.

Mais dans 90% des jeux, c'est très très très très très très chiant ^^' On est obligés de jouer avec une soluce sur youtube, ça prend énormément de temps, et dans 90% des cas, il n'y à même pas de bonus à débloquer:/ Je déteste ce type de succès, et, en général, je les faits en dernier quand je veux les 1000G sur un jeu...


Les « Nuls » :

            «  Tuer 20 ennemis avec le mode 2 de la mitraillette »

            «  Tuer 10 ennemis avec tel pouvoir »

«  Passer 3 heures en mode ralenti »

            «  Jouer 10 heures »

            «  Jouer en ligne 6 mois après la première partie »

            « Passer une heure entière en mode entrainement »

Ces derniers viennent naturellement dans la progression, et ne servent pas à grand si ce n'est à nous montrer les différentes possibilités du jeu. Je trouve qu'ils dénaturent l'expérience qu'on peut avoir sur un soft, puisque qu'on va être tenté de faire les 20 kills avec le shotgun qu'on vient de récupérer pour avoir son succès tout de suite, alors que le snipe aurait été plus adapté à la situation. On peut aussi se suicider pour reprendre un checkpoint avec une arme rare et faire augementer son counter-kill avec... Quand à ceux de durée, qui n'a jamais été tenté de laisser tourner sa console toute seule pour récupérer son succès... ? :P


Les marrants et les débiles :

            « Jeter la canette dans la poubelle » (mouton, half life², 5g)

            « Jeter la canette sur le garde » (rebelle, half life², 5g)

            « Bruler 3 fois les pieds du pauvre droide » (star wars force unleashed)

« Monter sur le bateau à l'autre bout de la map »

            « Se suicider 5 fois »

            « Tuer 5 rats »

Ceux là ne servent à rien, souvent cachés, mais ils sont très drôles et nous permettent de gagner un peu de G facilement ^^ 


Les Impossibles :

            «  10.000 frags en ligne »        o_O  

            « 100.000 frags »         o__0''

            «  Toutes les médailles gagnées 757 fois chacune et level 12.218 atteint »  o___O\\\

« Etre numéro 1 mondial du leaderboard » (sic:/)      //T_____T\\

Comme le nom de la catégorie l'indique, ces succès sont plus ou moins impossibles à réaliser, à moins de devenir un gros no-life sur un jeu en particulier... Certains font appel au skill, d'autres sont très chronophages... Le seul succès de cette catégorie que je possède, c'est 1000 victoires en ligne sur soulca 4, mais je crois bien qu'il s'est débloqué via un glitch :P

Un jeu agréable se doit d'avoir un peu tous les types de succès. Mais certains jeux abusent en rendant la progression trop récompensée, ou encore trop d'objets à collectionner... (« Alan Wake et ses 372 items » power...). Des succès impossibles, on en voit de moins en moins, et c'est tant mieux ^^ Certains jeux proposent une progression agréable avec un peu de skill, un peu de progression, du challenge, très peu de collections, et quelques nuls et débiles. Je pense à Bayonetta, Borderlands, Fallout 3, ...      

D'autres jeux abusent carrément, dans un sens ou dans l'autre : Certains nous permettent de dévérouiller les 1000g en quelques heures (Les jeux de la honte : Lost, Terminator, Idolmaster live for you, King Kong...) Voire même en quelques secondes pour un certain « avatar »... Et dans le sens inverse, marquer plus de 300 points sur lost planet 2 ou sur FEAR, pour ne citer qu'eux, relève de l'exploit...

Aux développeurs de nous pondre une belle liste de succès pour chaque jeu, car ils influent vraiment sur notre façon de jouer... Les nuls vont nous faire agir bêtement, les impossibles nous dégouter... Une bonne liste rend en général un bon jeu bien plus agréable à jouer ^^ Malheureusement, la plupart du temps, certains jeux donnent l'impression que les succès ont étés rajoutés au dernier moment à la va-vite... Mais bien sur, certains jeux sont vraiment bien fichus, comme Soulcalibur 4 ou les succès sont directement liés au déblocage de contenu in-game... C'est malheureusement bien trop rare...

 

III - Petite sélection de succès :

Dans cette partie de l'article je vais vous parler de quelques petits trucs très sympas, avec pas mal de clins d'oeil qui viennent se glisser dans les succès de nos jeux préférés. Quelques exemples :

Les « gueguerres » : 

Sérieusement... - 50G

Gears nous sort le succès des 10.000 frags en ligne...

Ce à quoi sega répond par un succès pour son jeu « The club » :

 

T'abuses - 40G

Faire 10.001 frags en ligne !!!

Et là c'est l'escalade :

 

Nettoyage en règle - 30G

10.002 kills sur battlefield xD

Et le pire, c'est qu'on gagne de moins en moins de points xD

Dans le même genre, on à le succès de dead rising :

 

Zombie genocider - 20G

Tuer 53.594 zombies (la population de Willamette xD)

Ce à quoi Left 4 dead répond :

 

Zombie Genocidest - 20G

Et oui, tuer 53.595 zombies !!! bien plus long que dans dead rising au passage :P

Succès repris bon nombre de fois ensuite, je vous laisse imaginer ^^

            Les « clins d'oeil » :

 

T'a le bonjour de Ryo !

Duke Nukem Forever, Tuer 6 ennemis avec le chariot élévateur, 10G

 

Ce succès est bien sur un clin d'oeil à Shenmue et ses passages ou l'on devait travailler au port sur un chariot ^^

 

It's-a-me ! le plombier !

Borderlands, Tuer un ennemi en lui sautant dessus, 15G

 

Gros clin d'oeil à la saga Mario ici, puisqu'on doit tuer un ennemi en lui sautant dessus. Pas très évident car les mobs de base ont au moins 200-300 HP, et on en enlève 2-3 par saut xD.

 

Angel may cry

Bayonetta, Terminer la moitié des portails D'Alfheim, 20G 

 

Petite rappel d'une référence du genre, Devil May Cry, étroitement liée à Bayonetta...

 

Assassin's greed

GTA4, Terminer les missions d'assassinat, 20G

 

La référence est évidente ici ^^ Et plutôt bien trouvée ^^

 

Fisher, c'est un autre Sam

Vanquish, Ne pas se faire repérer par les projecteurs dans la mission sur le monorail, 15G

 

Référence à splinter cell assez marrante, le jeu n'ayant rien à voir et le héros s'appelant Sam ^^

 

Six degrés de Schafer

Brutal Legend, succes viral online, 15G

 

Ici on change un peu de domaine, puisque la référence est musicale, et fait écho à l'album « Six degrees of inner turbulence » du groupe Dream Theater.


Ride the Lightning

Resident Evil 5, Tuer un ennemi avec un transformateur, 15G

  

Autre référence musicale, cette fois ci liée l'album éponyme du groupe Metallica.

On peut trouver tout un tas d'exemples comme ceux là, des succès  qui ne se prennent pas vraiment au sérieux et qui participent à rendre le système très sympa !

IV - Rubrique Trucs & Astuces :P

 

A)    La double dose de succès : 

Il est possible, pour certains jeux, d'ajouter une nouvelle ligne de succès pour le même jeu à son GT, en jouant à une version PC ou à un disque d'une autre région...

Par exemple, j'ai fait deux fois Fallout 3 : une fois sur 360, une fois sur PC, et les deux fois à 100% ^^

 

3100g de mon Gscore rien que sur ce soft. J'ai refait une seconde fois le jeu sur pc, mais pour les plus avides, en utilisant la « console » du jeu, il est possible de marquer les 1550G en tout au plus 5 minutes...

Dans le même esprit, Onechanbara version Fr sur ma console, et en version jap sur celle de Kami :

     

On peut se faire à peu près une centaine de jeux dans plusieurs versions différentes pour marquer plusieurs fois les succès, à condition de posséder une machine d'une autre région ou un pc (Gears of war PC/360, Resident evil 5 pc/360, Deathsmiles euro/jap/us, ...)

Il n'y a parfois même pas besoin de changer de console, puisque certains jeux de la même région proposent de marquer deux lignes différentese, comme par exemple la version normale et la version GOTY de Batman Arkam asylum, ou encore les versions Françaises et Allemandes de Dead Space 2.

La palme de la re-jouabilité « Géifique » revient à Bioshock avec pas moins de 5 versions différentes sur lesquelles on peut marquer du G sur un total de plus de 5000 points possibles pour un seul soft !!! Je ne crois pas que cette astuce marche sur ps3...

 

La « gruge » de succès :

Que ce soit sur Play3 ou 360, il existe pleins de méthodes pour gruger les succès :

 

Brancher un second pad pour faire les succès multi en « local-splitté ».

Grand classique, on peut se faire pas mal de points très faciles sur certains jeux comme Gears of War 1 et 2 (Au moins 300-400 à eux deux).

 

-       Changer la date de sa console pour faire fructifier son argent.

Dans Fable, on peut faire fructifier son argent en ne jouant pas au jeu. Faites faires des bons de 30 ans dans le futur à vos sauvegardes et devenez riche !

 

Techniques de fourbes pour piéger L'IA du soft.

Dans le mode « spec ops » de Modern Warfare 2, lors de la mission ou l'on doit affronter 10 mastodontes, il suffit de placer un joueur dans l'embrasure de la porte de l'unique accès d'un cabanon, l'autre joueur à l'intérieur à l'abri des tirs. Le joueur de la porte se fera tuer souvent et rapidement mais : Il aura le temps de mettre un ou deux coups de couteau à un mastodonte, et en plus, Il bloque l'entrée ! L'autre joueur, bien planqué n'a plus qu'à le ranimer ;)

 

On peut aussi profiter d'un ancien bug de programmation de succès en enlevant des mises à jour du jeu ou même encore mettre un étau sur sa manette :P

Pour trouver ce genre d'astuces pour vos jeux favoris (et il en existe pleins d'autres !!!), je vous conseille un très bon duo de sites, en anglais, ou on peut trouver des tas d'infos comme ça : Xbox360Achievements et PS3Trophies.

 

C)    Le gamerscore « réel » :

Il existe un site qui calcule les succès des joueurs non plus seulement sur leur valeur, mais aussi sur le nombre de personnes inscrites qui ont déverrouillé le succès. Les succès les plus durs sont ceux qui valent le plus de points ! Vous pouvez vous inscrire et voir la valeur réelle (selon leur mode de calcul...) de vos succès. Ca se passe par ici : TrueAchievements Les jeux sont du coup calculés sur 1600G, et Perso je suis à 145300G au lieu de 100000 ^^

 

D)     Les succès Gratuits :

On peut trouver, sur le xboxlive, plusieurs jeux gratuits, qui vont, très rapidement nous permettre de marquer des succès faciles sans rien payer ^^ Avec un compte US, on peut DL Aegis Wing, un petit shoot'em'up en coop à 4 très sympa. Sur son compte FR, on peut trouver Doritos Crash Course, totemball (caméra requise) et Harm's Way, Des jeux avec des succès très faciles à déverrouiller. Il en existe un 3eme, toujours sur doritos, mais malheureusement retiré du marché:/

      

On peut aussi trouver quelques jeux en mode free-to-play, avec seulement une partie de contenu disponible nous permettant de gratter quelques G : Pinball FX2, Family Game Night, Kinnect Fun Labs, ou encore la Game Room.

    

Et enfin, sur PC, on peut télécharger deux jeux qui nous permettent de marquer des succès, et gratuits ^^ Age Of Empire Online, et Tinker. On peut lier les succès PC avec notre compte Xbox ;)

   

Dans le même ordre d'idée, sur play3, vous pouvez DDL les 20Go de Dc Universe Online et y jouer en free-to-play ^^

 

 

E)    Emporter ses succès partout !

Si comme l'ami KiFlam vous avez investi dans un Windows Phone 7, sachez qu'une petite cinquantaine de jeux permettent de marquer des succès depuis son téléphone, dans le métro, pendant une réunion de famille qui s'éternise, au boulot... :P Les succès sont bien sur liés au profil principal Xbox ;) Je ne sais pas si le Xperia play propose les trophées, mais la psVita vous demandera surement de lier votre GT Ps3 ;)


V - L'addiction & ses conséquences :

Cette partie de mon article sera plus sombre... Ce système peut avoir une dérive, que j'ai malheureusement connue, et qui a atteint des sommets à une certaine période de ma vie.

Comme une personne peut jouer à un MMO, moi je ne jouais pas à Gears of War ou à Street Fighter, je jouais à la xbox dans le but d'augmenter ce score... Le jeu étant presque devenu secondaire... J'ai d'ailleurs dû me forcer à désactiver les notifications de succès pour me faire certains jeux et en profiter à 100% sans arrière-

pensée...

L'objet du délit...

Cela a changé mon mode de consommation de jeux vidéo, ou je refaisais avec plaisir certains jeux, ou je jouais très irrégulièrement, avec des pauses de plusieurs semaines parfois. Là, c'était tous les jours, et une fois un jeu fini, au placard...


Sans succès, j'aurais refait Mass Effect au moins 10 fois (pour ne citer que lui) !!! Mais non, y'avait un score à faire augmenter...

Le jeu n'avait plus une place centrale dans ma vie de gamer, le score avait pris le dessus. Cela se traduisait par de très longues sessions de jeux (parfois 8 heures dans une journée...) à jouer à pleins de jeux différents, sans se focaliser sur un seul, sans que le jeu me plaise forcément, pour arriver à faire 300-400 ou 500G dans la journée...

Aussi, je refusais de faire certains jeux sans trophées sur PS3, ou encore, la 3DS qui ne m'intéressait pas du tout avant sa sortie, parce que je savais que le système de trophées n'existerait pas... Dans le même ordre d'esprit, j'ai du allumer ma wii deux ou trois fois en deux ans...

Autre exemple, dans l'article sur la rencontre FF13, je vous disais que je n'avait passé que 2-3h dessus : Y'a pas de secret, c'est parce que le jeu était sur ps3 et que je privilégiais mon Gscore ! Sur 360, le jeu serait bouclé depuis bien longtemps !

Parlons en, des jeux ps3 : La plupart de ceux que j'ai faits et finis, sont en majorité des jeux que j'avais déjà faits sur 360... Par souci de facilité, parce que je connaissais déjà les succès, et aussi pour me permettre de refaire certains jeux que j'avais kiffé mais n'avaient plus aucune légitimité à êtres joués, puisque je les avais finis à 100% sur xboite... Mes deux platines ps3 sont des jeux que j'avais au préalable déjà 1000géifiés sur 360...


En  tenant la comparaison avec un MEUPORG, où l'on veut toujours faire "une dernière quête" avant d'arrêter, ben là fallait marquer un dernier succès... c'était pas mon perso que je buffait mais mon Gscore... Pas forcément très bon ça... Ca ne tenait plus tellement du « geekisme », mais plutôt du « nerd-isme »

 

Bon je vous rassure, le tableau de « gamer addict » que je peins, je m'en suis sorti. Une bonne « diversification des activités » et tout s'arrange ^^ Et j'ai aussi pu me rendre compte avec plusieurs personnes elles aussi « addicts » dans mon entourage (famille, amis, relations amoureuses), combien cela pouvait influer sur les interactions entre deux personnes, pas forcément en bien.

VI - Conclusion :

Même si j'aime et que j'aimerais toujours ça, mon score, je vous avoue, je n'en ai plus rien à foutre... Je joue beaucoup moins depuis plusieurs mois et ce n'est pas plus mal. Je me concentre sur d'autres choses. Le jeu a repris une place centrale, et ce n'est pas grave si je ne marque pas de succès ^^Malgré cela, il est sûr que cette addiction a pesé sur ma vie à un moment...

La meilleure façon d'utiliser ce système, c'est de jouer aux jeux qui nous font plaisir, de la façon qui nous fait plaisir, ne pas se forcer à en refaire un pour récupérer des drapeaux à la con ou un succès difficile si le jeu ne nous plait pas, et éventuellement, 1000géifier (platinifier si vous préférez :P) si on l'a vraiment kiffé.  Et le Gscore global, franchement, il n'a pas d'importance...Le mien montre ce que j'ai été à une époque et que je ne suis plus. Avec une consommation de jeu "normale", comme celle que j'avais sur la génération précédente de consoles, je serais, je pense, aux alentours de 25.000G, pas plus. Un hardcore gamer "normal" en somme. On peut dire que le système est bon, très intéressant, mais comme pour tout ce qui peut être une passion ou un loisir, il faut faire très attention à la dérive qui peut arriver très facilement.

Les succès sont les enfants de cette génération de consoles, le seul vrai truc en plus depuis la Gamecube et la Ps2 ou encore la Xbox... (Désolé kinnect, désolé le move...) Et je pense que ça va continuer encore quelques temps, toujours avec le même profil qui migrera sur Xbox720 ou PS4 ^^

Plus que des likes ou des coms, j'espère avoir un vrai retour sur tout ce que je viens de dire, ce sujet qui me passionne, le bien, le mal, les petites choses qui vont font rire, bref sur vos expériences, similaires ou pas, quelque chose qui va un peu plus loin que "les succès ça ne sert à rien"...


Voir aussi

Plateformes : 
Xbox 360, PlayStation 3
Ajouter à mes favoris Commenter (16)

Commentaires

Joniwan
Signaler
Joniwan
il y a pas mal de dérives c'est sur ! Mais j'apprécie personnelement beaucoup le système, même si mon comportement vis à vis d'eux à bien changé depuis l'écriture de ce post ^^
bouloulou
Signaler
bouloulou
Yo Jonivan

D'après les retours relatifs à ton analyse sur le phénomène des100G/ trophées, je crois faire partis des rares personnes fondamentalement contre ces derniers, où plutôt contre la perversion qu'elle a engendré à mes yeux.

Et pour une fois, je vais tâcher d'être un peu plus clair sur ma prise de position sur le sujet.

Pour commencer, le premier point qui me fait littéralement sortir de mes gonds concerne le caractère intrusif de ces derniers qui ont tendance à me faire sortir de mon expérience de jeu. Ne serait-ce que par leurs notifications qui attirent mon attention et me fait sortir de ma bulle. La curiosité et l'orgueil mal placé aidant; je me retrouve assez souvent à aller vérifier ce que je suis parvenu à réaliser.

Plus encore, l’un des problèmes majeurs avec ce système touche aux phénomènes des révélations avant l'heure.
Combien de fois; je me suis fait bêtement avoir en en apprenant plus que nécessaire sur le futur déroulement d’un jeu?! A mon sens beaucoup trop souvent…
Soit en allant faire un tour pour voir quelle était la marche à suivre pour que cette visite guidée, voir balisée, du jeu soit respectée, ou pire par la notification en elle-même qui se fait trop tôt. C'est à dire avant même la concrétisation de l’événement auquel il se rattache.

En ce sens, la dernière mis à jour de la PS3 a été pour ma part une véritable bouffé d’oxygène, car elle m’a permis de mettre fin à cette infamie en supprimant purement et simplement ces notifications. Je me retrouve dorénavant à jouer comme avant, en bon vieux con que je suis, ce qui me permets par exemple de ne plus savoir véritablement à quel stade du jeu je suis.
L’exemple me venant en tête concerne Xillia, où tout le monde parlait de faible durée de vie en se référant à un chapitrage dont je n’ai eu à aucun moment eu connaissance, ayant désactivé comme je l’ai dis précédemment les notifications.

Ensuite se pose le problème lié à la marge de manœuvre du joueur qui peut se voir purement et simplement annihiler si l’on ne souhaite pas être sanctionné et donc frustré par la non réussite d'objectifs totalement arbitraires, quand ils ne sont pas tout simplement débiles. On se retrouve dès lors avec des expériences de jeu ayant tendance à s’uniformiser puisque beaucoup auront tendance à respecter les consignes qui leurs sont assignées par le biais de ces trophées/1000G.
Viens ensuite le problème de l’illusion qu’ils confèrent aux joueurs qui pensent trop bien souvent avoir fait le tour du jeu uniquement parce qu’il est parvenu à platiner ou à 100Gfier un jeu.

De là, je me retrouve assez souvent face à des gens que je qualifie de kékés qui sont tout fier de mettre en avant leur pénis de gamer virtuel et qui on l’audace de mettre en avant leur qualité de joueur par ce biais. Le système d’attribution et de gratification des trophés 10Gétant totalement arbitraire et dépourvu de cohérence d’un jeu à l’autre ne serait- ce que que par la difficulté qu’il y a a les obtenir la chose me paraît encore plus dénuée de sens.
Comble de l’ironie un paquet de joueurs jettent leurs dévolus sur certains softs non pas pour leurs qualités vidéoludiques mais pour les points ou trophée qu’il serait possible d’obtenir par ce biais.
En gros cela revient plus ou moins à payer pour augmenter artificiellement son kiki virtuel.

En ce sens et que pour que l’enfilade soit total j’attends avec impatience l’arrivé Dlc (et ce n’est pas une blague je le souhaite vraiment) permettant de directement acheter ces derniers…. Quitte à marcher sur la tête autant aller au bout de la démarche.

Pire encore à mes yeux, il y a la donne relative à la redondance des actions qui n’ont que pour but que accroître artificiellement la durée de vie d’un soft, qui demandera, à titre d’exemple, à être fait plusieurs fois sans que de véritables raisons scénaristiques le justifient. En gros on en a déjà fait le tour, mais il serait de bon ton de devoir se retaper une expérience qui a pu se révéler plaisante une première fois mais qui peut rapidement devenir rébarbatif si l’on se voit contraint de la réitérer. Ce qui tue l’expérience vidéoludique et les plaisirs que j’ai pu en retirer qui se voient dès lors substitués par une pénibilité dans mon cas. Ça devient dès lors comme un taff et on ne joue plus pour se divertir mais uniquement par devoir ce qui va à l’encontre de ma perception du divertissement car quand je joue je déteste par-dessus tout me sentir contraint à brasser du vent en faisant des choses dont l’utilité m’échappe.

Bon faute de temps je vais m’arrêter sur ces quelques points mais ma liste de griefs est bien plus longue sur ce que je considère être ni plus ni moins qu’une aberration non pas totale mais tout de même sidérante.
Joniwan
Signaler
Joniwan
A noter que cet article meriterait bien une Grosse refonte !
intru85
Signaler
intru85
C'est une des meilleurs idées de cette gen :) mais pas avec les abus :) content que t'es revenu à la raison :D

J'ai pas beaucoup de platine, mais je me suis amusé à les faire, sur des jeux culte pour moi comme blazblue, street 4 avait une course avec les amis pour voir qui allait le platiner en premier ( les défis ! ) résultat personne a dépassé les 90 % :D
xPRINCE VALIUMx
Signaler
xPRINCE VALIUMx
Très bonne analyse personnelle. Et comme beaucoup de personne, je suis aussi un gros fana de ces succès, qui donne une rejouabilité non négligeable à un jeu :)
WandaNoOrchestra
Signaler
WandaNoOrchestra
Très bon. Bravo Joniwan.
Skel
Signaler
Skel
Très bon article.
Pour ma part je suis partagé sur les succès. D'un coté je me dit que ça n'a pas trop d'importance, mais d'un autre coté rater un succès a ma portée me tape sur les nerfs. J'ai l'impression d'avoir rater quelque chose, ce qui n'est pas le cas, mais quand même c'est rageant.

J'ai le succès Zombie Genocider de dead rising, j'y ai consacré une partie, mais je savais qu'il était réalisable, même si il demandait une implication de ma part. Alors qu'un succès comme survivant 7 jours par exemple (14h de jeu, perte de vie en permanence, et impossible de sauvegarder si je ne m'abuse (donc 14h d'affilé)) est en ce qui me concerne impossible.

En fait avoir les 1000 points de Deus EX (c'est le seul ou j'ai les 1000) je trouve ça mega cool, Avoir le succès "Red is Dead" c'est a dire 100% de complétion dans Red Dead (@ Lapino : "tu bluffes Martonni" et "Red is Dead" sont les références a la cité de la peur) est super aussi. Mais au final, j'ai surtout pris plaisir a jouer au jeu pour le jeu, plus que pour les succès. Autant je referai un jeu qui m'a plut pour un succès, autant je ne vais pas me prendre la tete a finir un jeu que je n'aime pas en hardcore juste pour 50 pt. Tout comme je ne reprendrai pas Deus Ex en hongrois juste pour 1000 pt de plus, bien que j'ai surkiffé ce jeu.

Pour ce qui est de true achievement, il ne rend pas compte de la difficulté des succès, mais du nombre de personnes qui l'ont. Par exemple le succès "le début d'une nouvelle ère" de Soulcal 4 5G, 6 d'apres TA. Euh, je pense que ce succes devrais valoir 1G ... il suffit de regarder l'intro du jeu

En gros mon avis, j'adore les succès mais ça a quand même un coté concours de joystick (vous comprenez certainement de quel bâton de joie je parle).
Lapino
Signaler
Lapino
Excellent post Joniwan ! Bon.. pour faire le vieux chiant, j'ai juste noté quelques fautes d'orthographe en début d'article mais rien de méchant..

Moi les succès, je les vois comme tu les as décrit en fin de texte : un joli bonus apporté par cette génération de consoles. Mais je m'auto-discipline avec 2 règles :
1/ je ne regarde jamais la liste de succès avant d'avoir fini un jeu une première fois
2/ je ne m'acharne pas à débloquer des succès chiants et inintéressants

Et grâce à ça, je peux jouer normalement lors de mon premier run (avec bien sûr une satisfaction lorsque la notification d'un nouveau succès apparait) et cela offre à certains jeux un très gros potentiel de rejouabilité. En ce moment par exemple, je rejoue à Dead Rising 2 pour débloquer 5 ou 6 succès assez faciles et marrants à faire (décorer un zombie, apporter un cadeau à Katey...) mais je sais déjà que je n'essaierai même pas de tuer plus de 50 000 zombies, car pour moi cela sort carrément du trip : faire des aller-retour en moto sur la place centrale pendant des heures ??? non merci.. :)

Et puis... il y a un autre risque : le libellé de certains succès est très explicite et peut te spoiler un paquet de révélations si tu les regardes au début. Sur un jeu de sport ou un shoot, c'est pas trop grave. Sur un RPG ou un jeu scénarisé, c'est beaucoup plus problématique !

Comme toi, je suis fan de Trueachievements (je vais de ce pas t'ajouter dans ma liste d'amis d'ailleurs), et comme toi, le nom même de certains succès me font sourire. Je n'ai plus le nom exact en tête mais je crois me rappeler d'un succès de Red Dead Redemption faisant référence à la Cité de la Peur !!

Bravo en tout cas, c'était un plaisir à lire malgré la taille du texte ! ;)
Joniwan
Signaler
Joniwan
merci pour vos commentaires, je vais éditer l'article pour retirer les 2-3 boulettes qui se sont glissées dedans, et rajouter deux trois détails ^^ N’empêche, à chaque fois, c'est sur la ps3 que je me plante xD
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
Je ne comprends rien à vos trucs de jeunes.
Je me sens par conséquent terriblement vieux, tout à coup.
Un peu plus, un peu moins... :)

Mais j'apprécie l'article à part entière, moi aussi.
Loki-kun
Signaler
Loki-kun
Excellent article. J’ai parfaitement reconnus une période de ma vie de gamers dans la partie « sombre » de ton article (^_^)
yog yog
Signaler
yog yog
Quand je voit des mecs qui achètent genre Avatar sur 360 à plus de 40€ en occaz pour les succès c'est le genre de dérives qui gâchent un peu le système je trouve. Mais par contre pour soit même de pouvoir finir un jeu que l'on aime à 100% en ayant autre chose que seulement un chiffre de progression global c'est quand même très plaisant !
oz_fromsl
Signaler
oz_fromsl
j'ai pris beaucoup de plaisir à lire ton article alors que je me contrefous des succès et autres gamerscore. Toutefois, le fan que je suis d'Alan Wake te trouve sévère sur les objets à y récolter. Hormis les thermos qui ne servent à rien, les autres objets à découvrir (pages de manuscrits, émissions de radio ... ) permettent quand même d'en apprendre plus sur l'histoire et la ville de Bright Falls.
canard-sucrey
Signaler
canard-sucrey
Vraiment super article !
Aran
Signaler
Aran
Un véritable article de fond sur les succés @_@. Bravo et en plus, bien traité !
rhed308
Signaler
rhed308
Pour Info, le Free to Play de DC Universe Online ne donne pas accès aux trophées. Ils apparaissent bien sur la carte de trophées mais resteront à 0% tant que le joueur n'aura pas pris un abonnement.

Sur PS3, les trophées ne sont pas arriver de suite. Du coup nous avons échappé à des jeux dont les succès font peur. Je crois me rappeler de Sranglehold, The Darkness qui étaient tous sauf évident.

Pour les trophées Gratuit, il y a Little Riddle épisode 1, Back to the Future épisode 1, Sam & Max épisode 1.

Le côté obscur de Joniwan

Par Joniwan Blog créé le 16/09/11 Mis à jour le 21/02/17 à 17h11

Ajouter aux favoris

Édito

Prof gameur, otaku, collectionneur, acheteur compulsif  & looteur. Bienvenue ! 

 

 

Blog GB de l'année 2015 !

Pimp my Blog 2015 !

Co-Pimp my Blog 2016 !

 

 

Un petit manuel pour les tests :)

 

 Joniwanette !

 

 

Super Joniwan

 

 

Great Teacher Jonizuka

 

Joniwan 

 


Miss Joniwan Janvier 2017

 


Miss Joniwan Février 2017

Archives

Favoris