Intrigue

Intrigue

Par Snake_in_a_box Blog créé le 14/12/10 Mis à jour le 18/10/16 à 17h43

Look up at The Sky...
There must be a fantasy.

Ajouter aux favoris
Signaler

Alors que ryuzaki57 pose le juste débat de la nature du test de jeu vidéo, je me suis forcé, malgré sa pertinence et sa légitimité de ne pas participer à la discussion.
C'est donc avec l'oeil un peu désabusé mais malin du philosophe, avec la lassitude de celui qui a trop vécu (je suis vieux, bientôt 30 ans...), que je m'éloigne de cette agora fébrile. N'oubliant pas les leçons du passé (les leçons du passé, ca se garde sous le coude, c'est Confucius qui l'a dit ou un truc du style), je me revois fringuant, dandy même! et surtout en plein dans la tourmente de ce débat houleux (genre 10-11 sur l'échelle de Beaufort quand même).
A l'époque, je suivais les interrogations de Jay de Gameplay RPG, où entre deux "Va te faire enculer" et quelques autres "Arrêtez de vous branler en cercle." Il avait poser la question de la subjectivité dans le test de jeu vidéo.
Ce débat, reposant sur la dichotomie entre "Test" qui se veut objectif et "Critique" qui se veut subjectif, possède autant de gradation que de personnes. Certains comprenant la nécessité du test, d'autres lui préférant la liberté de la critique quitte à ne pas rendre compte de certaines réalité...

Zig, l'homme qui gagne toujours à la fin, exprime avec son verbe haut et sa verve prolixe (déliée même!) un avis tranché ne supportant ni conjecture, ni critique, pas même un petit "heuuu" timide, oui, ce petit "heuuu" timide que l'on fait en levant doucement le doigt et qui veut dire: "Tu fais une connerie plus grosse que toi, laisse-moi te calmer en peu." mais en plus pacifique.
Et cet avis, le voici.

 

Alors, cela signifie-t-il qu'on ne peut pas critiquer une machine à laver? Que nos tendres myocardes doivent rester de glace face aux tâtonnements d'une machines à laver qui fait mieux dans d'autres domaines? Peut-on réduire l'électroménager à la notion de bien et de mal?

Non.
Car les machines à laver sont des créations sensibles, tout comme les gens qui les testent.
...

...
Il est des moments que l'on oubliera jamais. De ces étincelles de vie qui jaillissent au gré de nos rencontres et illuminent le quotidien souvent pesant.
Alors que l'on pensait le monde des machines à laver corrompu par les constructeurs peu scrupuleux, il existe encore des respirations bienvenues, des moments de grâce aussi délicat que le programme du même nom.
Aujourd'hui, nous allons parler de la Listo LF1005.3

Devant un modèle si peu couteux, nombreux sont ceux qui parleraient, tout en médisance à peine voilée par la pudeur, que l'on a faire à un modèle d'entrée de gamme.
Prolétaire même.
Si désormais les coeurs se sont durcis devant les atermoiements technologiques des machines Whirlpool, il serait criminel de ne pas voir dans les lignes simples, les courbes mesurées et discrète de cette machine, toute la grâce des machines à laver d'antan.
Ramenée à la quintessence de la machine à laver, la Listo LF 1005-3 n'est pas banale. Elle est simple, naturelle. Elle donne à la buanderie une transparence, une discrétion qui nous ramène aux choses simples, à la beauté d'une activité noble et reconnue. La Listo redonne à la lavandière toute sa place car elle sait s'effacer pour laisser, à nouveau, l'humain faire son travail.
Si cette machine n'est pas stupidement intelligente comme chez Bosh,où le linge est auto-pesé, auto-contrôlé, c'est pour laisser respirer l'Homme, lui redonner le rôle auquel il a droit dans le microcosme du foyer.
Usant d'une programmation tout aussi simple et fluide, la LF 1005-3 n'oublie pas non plus d'accompagner l'utilisateur en lui donnant un choix large et précis de programmes adaptés aux plus fréquentes utilisations.
Un esprit chagrin trouvera certains programmes trop longs, et des bourrages trop fréquents au niveau de la bonde de vidange. Mais s'arrêter à cela, c'est médire sur une machine fidèle, stable, qui restera le partenaire accueillant du célibataire endurci ou du couple amoureux.
Oh certes, elle n'est pas parfaite... Mais si nous allons plus loin, cette machine à laver n'est-elle pas à notre image?
Les prisonniers du tout-technologique verront une machine brouillonne et malhabile.

Le poète y verra son reflet...

Ajouter à mes favoris Commenter (15)

Commentaires

Snake_in_a_box
Signaler
Snake_in_a_box
@Sirtank: La critique de mon prochain gaufrier sera en alexandrins, tu devrais kiffer B)

@Nimmegil: Au contraire c'est la réflexion la plus sensé que tout le débat! :lol:

@Migeru: Et encore j'aurai pu faire un parallèle avec un sujet de société déchirant comme la mort de la Xbox One.

@Ichikyo: On lisait tous la même merde entre 2000 et 2005 :D

@ZIg :Pas pu m'en empêcher, désolé...

@Furieux: le délai de garantie, c'est trop objectif.

@Waldo: C'est uen honte mossieur! La WKX 50 de Braun n'a rien à voir avec Listo! En aucun cas le bouton de programme ne reprend la même technologie, et tout le monde sait que les Braun ont un tambour bruyant...

Liehd: Je level-up pas, je m'inspire de tes écrits ;) Merci d'avoir révélé le vrai sous-texte :japh:

@Sissi: Trop violent, c 'est digne d'un test et nom d'une critique :D

@P.Y.T.-Kasai-Chris-Blinis-Kalak et Crito : Merci :japh: Je reviendrai quand l'art de la critique constructive aura besoin de mes services...
Critobulle
Signaler
Critobulle
Day one B)
Kalakoukyam
Signaler
Kalakoukyam
Très bon texte. :D
Blinis
Signaler
Blinis
Super !
Chrisleroux
Signaler
Chrisleroux
:japh:
Kasai
Signaler
Kasai
J'ai beaucoup ri ! Merci Snake :)
P.Y.T.
Signaler
P.Y.T.
Si seulement mes 1°ES d'aujourd'hui avaient eu une telle prose...
Sissi
Signaler
Sissi
Faut pas oublier la sécurité du produit...

Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
C'est la plus belle critique de la XBox One que j'aie lu de ma vie. :worship:


Oh, et quelle plume !
A croire que tu as encore level-upé pendant ton exil volontaire. Pourtant, la marge de progression était déjà réduite, mais...
Waldotarie
Signaler
Waldotarie
Je m'inscris en faux contre cette critique partiale et malhonnête !

Si la Listo LF 1005-3 possède (dans une faible mesure) son charme propre (ce qui parait logique pour une machine à laver, convenons-en), elle n'est qu'une resucée du fabuleux modèle WKX 50 de Braun, qui fut à son époque une véritable révolution dans la buanderie !
La complémentarité des programmes tissus sensibles et de l'essorage n'avaient d'égale que la robustesse des matériaux, la froideur de l'inox intérieur contrastant parfaitement avec les courbes douces et la subtile teinte greige de la carapace.
Oublier ce point, c'est insulter les ouvriers, les honnêtes travailleurs, qui tout au long de la chaîne de montage, on parfois risqués leurs vies pour permettre à l'Homme moderne d'atteindre une nouvelle étape dans son évolution, et de se réaliser par le biais du string en dentelle immaculé !
C'est insulter l'Histoire monsieur ! :sulktongue:


Blague à part, la bonne critique, c'est je pense celle qui fera savoir au lecteur si l'oeuvre est faite pour lui ou non. Ce qui est tout sauf évident en fait... D'ailleurs ais-je vraiment besoin du sèche linge intégré, si consommateur en énergie non renouvelable ?

Sur ce, je vous laisse laver votre linge sale en famille... :P
MrFurieux
Signaler
MrFurieux
Tu ne parles pas du tout de la période de garantie, je reporterai donc mon achat à une date ultérieure.
Ichikyo
Signaler
Ichikyo
Ouaich, bon entre toi, Samizo Kouhei, LordGenome et Akiru, je me demande combien d'anciens membres de GameplayRPG/Background je vais retrouver =).
Jay, la poésie pour les pleureuses, vive le langage de troll.
Migaru
Signaler
Migaru
C'est la plus belle et plus touchante critique de machine à laver que j'ai jamais lue.
Nimmegil
Signaler
Nimmegil
Finalement l'objectivé c'est subjectif :) Comment ça ce que je dit n'a aucun sens !? ^^
Sirtank
Signaler
Sirtank
Voila encore une nouvelle preuve que je ne comprend rien à la poésie.
Mais j'ai bien apprécié la lecture quand même :japh:

Édito

L'actualité trépidante du jeu vidéo oblige à la plus grande prudence.
Le but de ce blog est donc de proposer à tous les joueurs en quête de la vérité des news de qualité, vérifiées et objectives.
Mais la rigueur de ces articles n'empêche pas néanmoins d'exposer des avis affutés et des critiques constructives qui ne manqueront pas d'élargir l'esprit des gameblogueurs ouverts aux thèses le splus audacieuses.

Si ce blog reste un oasis d'où jailli une source intarrissable de savoir, il n'en reste pas moins un havre accueillant où les sens seront nourris d'illustrations de qualité, bien que portés plutôt sur un look en particulier.

Quand l'actualité (toujours trépidante, rappelons-le) me laissera quelque latitude, je parlerai aussi d'animation et de sujets autrement plus graves comme... Euh... Le jeu vidéo, tiens. Ou les mechas.... (c'est important les mechas, vu les  films de merde qui sortent en ce moment...)

Sur ce...

Il faut pardonner à ses ennemis mais pas avant de les avoir vu pendus. (Heinrich Heine)

Archives

Favoris