Le QG de ryuzaki57
Signaler
économie du jeu vidéo

 

Alors que la presse jeux vidéo fait un retour sur son histoire à l'occasion de la Japan Expo, je ne peux m'empêcher de penser que le journalisme d'hier comme d'aujourd'hui n'est jamais sorti de cette contradiction fondamentale que sont les tests.

Au cours de mes nombreux échanges avec Anagund de jv.com (qui l'unique personne en qui j'ai un tant soit peu confiance dans le milieu), et surtout après mon récent clash avec Torillian de Vgchartz, j'en arrive de plus en plus à me poser cette question : un test doit-il être objectif? Peut-il être subjectif ou réunir les deux?

Raisonnons par l'absurde et considérons la première hypothèse. Si le test ne contient que des éléments objectifs (réalisation graphique, jouabilité, présence ou non de bugs), il est en effet libéré de l'aspect «coup de coeur» ou «coup de gueule» qui a priori n'engage que son auteur et qui s'appliquera probablement pas à quantité d'autres personnes. Mais ce faisant, le test est vidé de sa substance et se résume à la vérification d'un cahier des charges pré-établi. Laissons-donc là cette hypothèse et passons à la deuxième.

La thèse de l'opinion personnelle est revendiquée à la fois par Anagund dans le forum Atelier Meruru et par Torillian lorsqu'il me dit «I write reviews as objectively as I can, I'm afraid this just comes down to a difference of opinion».En pratique, le testeur ressens le besoin d'imprimer son ressenti pour construire son argumentaire. Il va donc nous dire si l'histoire, les personnages, la musique, la mise en scène ou l'humour lui on plu ou pas (ou s'il est bête et malpoli, il dira que c'est «nul»). Le test devient alors un avis personnel et ne fait donc plus autorité dans le jugement de la qualité du titre. Une opinion négative poussée à l'extrême à tôt fait de se transformer en mépris ou en médisance, et une opinion trop positive lorgne vers le fanboyisme. Et si ce n'est qu'une opinion personnelle, il n'y a aucune raison qu'elle prenne la pas sur une autre opinion personnelle, celle d'un lecteur par exemple. La carte de presse ne fait pas du professionnel un expert en tout, et il le sera toujours moins que le joueur lambda spécialisé dans tel ou tel genre de jeu. D'autant moins que, et cela m'a été confirmé par Anagund, les professionnels ne finissent pas les jeux qu'ils testent. Peut-on imaginer un critique de cinéma sortant de la salle à mi-séance et commencer à écrire son papier?

Le journaliste professionnel a donc bien peu de légitimité en regard des enjeux. En effet, si un test lecteur peut espérer quelques dizaines voire quelques centaines de vues dans le meilleur des cas, celui du journaliste assermenté reçoit plusieurs milliers de visiteurs! Est-ce juste? Le test influence la décision d'achat, il ne saurait être traité aussi légèrement qu'un simple avis. Cette problématique commence d'ailleurs à agiter le monde journalistique, cela étant par exemple visible dans la conclusion du test de Hyperdimension Victory de jv.com. Anagund voit bien que l'écart entre sa note et celle des lecteurs est énorme et cherche à s'en dédouaner. Dans un système démocratique (qui soit dit en passant est garant du bien commun en matière politique dans nos sociétés avancées), Hyperdimension Neptune devrait avoir un note plus proche de 17 que de 10! Pourquoi dans ce cas laisse-t-on toujours ces deux notes séparées et la primauté à la note «professionnelle», si ce n'est pour des raisons politico-économiques? Il est donc nécessaire, si l'on veut conserver le test en tant qu'avis personnel, de fusionner toutes les notes en une seule note globale afin que le lecteur ait une représentation fidèle et non faussée du spectre des opinions. 

Sinon, il reste la première option : n'évaluer que les aspects purement objectifs et présenter le reste (histoire, personnages, etc.) fidèlement sans y mettre son grain de sel et ainsi garantir l'équité entre tous les jeux. C'est en substance la vision de la presse japonaise et j'y reviendrai dans un prochain billet.

Voir aussi

Jeux : 
Hyperdimension Neptunia V
Ajouter à mes favoris Commenter (37)

Commentaires

KingTeDdY
Signaler
KingTeDdY

Bien entendu, il peut y avoir des systèmes de combat intéressants, même dans des RPG de 80 heures, tout comme il peut y avoir des systèmes nuls dans des jeux qui durent 6heures @_@ !
Mais le principe du RPG, quand il est pris tel quel, est pas vraiment intéressant. Et c'est pourtant ça qui est de plus en plus adopté dans les jeux AAA, avec de l'XP et des systèmes de craft sortis de nulle part, sur ce principe d'évoluer son personnage (et pour le coup, il en a souvent même pas besoin).


L'XP qui s'incruste dans d'autres genres de jeux est une déviance, un détournement de la mécanique originelle. Mais l'existence de ce détournement ne retire pas la pertinence de cette mécanique en elle-même.
Si à l'origine le jeu de rôles n'est qu'une question de choix opérés par le joueur, très vite la notion d'évolution/de progression de son personnage s'y est rattaché. Et même s'il y a eu des jeux de rôles "purs" en jeu vidéo (Les jeux d'aventure textuel par exemple), l'évolution du personnage est devenu un code parmi d'autres du RPG comme le contenu annexe. Et c'est encore plus vrai pour le J-RPG où on trouve pas mal de titres où tout l'intérêt repose là dessus et non sur l'histoire (Qui est passe-partout dans ces cas-là. En particulier lorsqu'il s'agit d'un cross-over). Des jeux destinés à ceux qui veulent "jouer pour jouer" par ce que le système leur plaît.

Alors oui il y a des développeurs qui détournent des éléments de RPG pour les incorporer dans d'autres genres pour avoir une durée de vie plus longue sans se fatiguer, mais je ne suis pas d'accord pour dire que le principe du RPG pris tel quel n'est pas intéressant. Au contraire, toute mécanique est légitime en elle-même. Il faut juste qu'elle soit bien implantée et pas mise là juste pour faire comme le voisin.

Je dirais même qu'en soit mélanger les genres est une excellente chose. C'est ce qui a d'ailleurs permis à des jeux et même des sous-genres de voir le jour. Pour rester sur le cas de la mécanique RPG on peut citer Deus Ex ou Devil May Cry. Chacun a donné naissance à un sous-genre en incorporant des mécaniques de RPG (Arbre de compétence, expériences et même quêtes annexes pour Deus Ex).


Plus on aura de jeux différents, plus les gens s'y retrouveront.


Je suis bien d'accord là dessus.
Fachewachewa
Signaler
Fachewachewa
Bien entendu, il peut y avoir des systèmes de combat intéressants, même dans des RPG de 80 heures, tout comme il peut y avoir des systèmes nuls dans des jeux qui durent 6heures @_@ !
Mais le principe du RPG, quand il est pris tel quel, est pas vraiment intéressant. Et c'est pourtant ça qui est de plus en plus adopté dans les jeux AAA, avec de l'XP et des systèmes de craft sortis de nulle part, sur ce principe d'évoluer son personnage (et pour le coup, il en a souvent même pas besoin).

Sinon ouais, c'est aussi vrai dans ce sens, mais le problème d'ouverture d'esprit est aussi un problème de maturité. C'est aussi de ça que je parle quand je mentionne l'évolution : que ce soit au niveau du jeu vidéo, de son traitement, et de son public. Plus on aura de jeux différents, plus les gens s'y retrouveront.
KingTeDdY
Signaler
KingTeDdY

Mais au final, sur un RPG de 60 heures, quel pourcentage de l'aventure a vraiment marqué le joueur, restera dans sa mémoire ou lui a procuré du fun ? En vrai, pas grand chose, on se souvient de quoi des RPG en général ? bah les cinématiques, et pas ces 100 combats épiques contre des bombos.


Là tu parles de ton cas. Moi quand je joue à un JRPG, même si j'aime une bonne histoire, c'est pour le système de jeu. En ce moment je joue à Strange Journey sur DS et même si je suis avec intérêt les dialogues, ce qui me pousse en avant, ce qui me plaît dans ce jeu, c'est de passer des heures à confectionner mon équipe de démons et à remporter des combats intéressants.

Ce que tu cites, c'est le modèle Final Fantasy qui a trop longtemps éclipsé le reste du genre et faussé la donne. Le grand public croit que le RPG ne peut se définir que par ça, et c'est pour ça que des jeux comme les Atelier, les SMT et autres sont des jeux de niche. Conséquence d'un marché qui s'est auto-formaté autour d'un blockbuster servant de modèle au public.

Oui. En fait, tu parles que du coté "artistique" là. Mais c'est vraiment pas ce dont je parlais. Le fait est qu'actuellement, au moins 90% des interactions qu'on a dans un jeu vidéo consiste à tuer ou mettre KO ses ennemis. Et le plus souvent en leur tirant dessus. Suffit de voir les quelques critiques qui ont été faites par presque tout le monde pour The Last of Us : ça aurait été mieux sans flingues.
Surtout que The Walking Dead a montré que les gens SONT intéressés par les histoires, même quand tuer des gens / zombies est pas l'activité principale.
Donc oui, je pense que le jeu vidéo a BESOIN d'évoluer, pas parce qu'il doit devenir artistique ou quoi que ce soit, mais parce que depuis plus de 20 ans, on retrouve toujours la même chose. Okay y'a quelques jeux qui sortent du lot, mais quand on essaye d'en parler on passe pour un hipster, c'est bien la preuve que y'a un manque de communication / reconnaissance.

Puis il faut pas non plus se concentrer uniquement du coté action/raconter une histoire hein. Le jeu vidéo est capable de faire bien plus, et je pense qu'il est largement sous exploité. Donc oui, se tourner vers le cinéma et recopier, c'est pas une bonne idée. Mais ça reste un bon point de comparaison, parce que c'est un média "récent" et qui a souvent un public similaire.
Mais le fait est que si on devait décrire les jeux vidéo avec le cinéma, on aurait 90% de Tranformers, d'autres films d'actions random où plein de gens tirent partout, et des comédies romantiques grand public. Et quelques fois y'a un bon film d'action ou une bonne romcom, mais tout le reste est complètement zappé.


Mea culpa, j'ai cru que tu me ressortais le discours classique du "Le jeu vidéo doit évoluer, devenir mature et cesser de se contenter d'être amusant".


Cela dit concernant le coup de passer pour un hipster, ça marche également dans l'autre sens. Si j'ose dire que je trouve Journey ou Shadow of the Colossus nul, beaucoup seraient tenté de me dire de "retourner jouer à COD". (Série que je n'aime pas, d'ailleurs) C'est une situation que les créateurs imbus d'eux même favorisent dans leurs discours.
Fachewachewa
Signaler
Fachewachewa

Et pourquoi pas?
Je trouve que là tu tombes dans la subjectivité sans t'en rendre compte. Qu'est ce qui te permet d'affirmer que le farming c'est mal? Par ce que selon toi le genre devrait évoluer? Par ce que l'essentiel d'un RPG n'est pas dans la construction de son personnage?(Subjectivité là-encore)

Un jeu qui réussit à captivé le joueur 60 heures n'est-il pas en soi meilleur qu'un jeu qui ne le captive que pendat 8 heures en tout et pour tout?


Parce que, globalement, c'est des mécanismes utilisées dans le but de donner envie au joueur de continuer, et pas dans le but d'améliorer le jeu. En soi, ça n'apporte aucun défi, c'est une tache répétitive, récompensée par des chiffres ou des objets. Chiffres et objets qui sont là pour améliorer le personnage (et pas le joueur) pour pouvoir faire cette tache répétitive un peu plus loin.
Le principe dans tout ça est de donner l'impression au joueur qu'il progresse, qu'il atteint des objetifs à court terme : gagner des niveaux, gagner des objets. C'est aussi le principe du craft, au lieu d'avoir l'objet directement, on obtient plusieures parties de l'objet afin de le faire nous même : plein d'objetifs intermédiaires qui sont là pour que le joueur continue sur sa lancée.

Mais au final, sur un RPG de 60 heures, quel pourcentage de l'aventure a vraiment marqué le joueur, restera dans sa mémoire ou lui a procuré du fun ? En vrai, pas grand chose, on se souvient de quoi des RPG en général ? bah les cinématiques, et pas ces 100 combats épiques contre des bombos.

D'autant que les jeux vidéos sont récompensés dans les test pour leur durée de vie, donc les dév rajoutent des truc sans intérêt pour dire que c'est plus long. Et comme le joueur a sa fierté, si c'est un vrai fan il va se sentir obligé de tout faire, même si c'est juste une perte de temps.

A-t-il vraiment besoin d'évoluer?

Oui. En fait, tu parles que du coté "artistique" là. Mais c'est vraiment pas ce dont je parlais. Le fait est qu'actuellement, au moins 90% des interactions qu'on a dans un jeu vidéo consiste à tuer ou mettre KO ses ennemis. Et le plus souvent en leur tirant dessus. Suffit de voir les quelques critiques qui ont été faites par presque tout le monde pour The Last of Us : ça aurait été mieux sans flingues.
Surtout que The Walking Dead a montré que les gens SONT intéressés par les histoires, même quand tuer des gens / zombies est pas l'activité principale.
Donc oui, je pense que le jeu vidéo a BESOIN d'évoluer, pas parce qu'il doit devenir artistique ou quoi que ce soit, mais parce que depuis plus de 20 ans, on retrouve toujours la même chose. Okay y'a quelques jeux qui sortent du lot, mais quand on essaye d'en parler on passe pour un hipster, c'est bien la preuve que y'a un manque de communication / reconnaissance.

Puis il faut pas non plus se concentrer uniquement du coté action/raconter une histoire hein. Le jeu vidéo est capable de faire bien plus, et je pense qu'il est largement sous exploité. Donc oui, se tourner vers le cinéma et recopier, c'est pas une bonne idée. Mais ça reste un bon point de comparaison, parce que c'est un média "récent" et qui a souvent un public similaire.
Mais le fait est que si on devait décrire les jeux vidéo avec le cinéma, on aurait 90% de Tranformers, d'autres films d'actions random où plein de gens tirent partout, et des comédies romantiques grand public. Et quelques fois y'a un bon film d'action ou une bonne romcom, mais tout le reste est complètement zappé.
sopor
Signaler
sopor
Je lis très rarement les tests car je sais déjà tous les jeux que je vais acheter au cours d'une année. Si je lis un test ça n'influe en rien mon envie de jouer au jeu, au mieux ça la renforce.

Je n'aime pas les tests, les notes, les trucs informatifs où on aborde point par point les éléments qui constituent un jeu. Vu qu'un test ne motive pas mon achat ça m'intéresse pas trop et puis les vidéos jouent désormais ce rôle ou à la limite les previews.

Moi j'attends et j'écris des critiques, donc pour moi c'est le ressenti d'un type devant son jeu, ça n'a rien d'universel ou de définitif. C'est une question de vision d'un média, de vécu et d'arguments.
Je consulte les critiques (souvent sur Sens Critique) une fois le jeu terminé pour comparer mes impressions.
KingTeDdY
Signaler
KingTeDdY

Je reste convaincu que si Ayesha avait eu un peu plus de lumière, il se serait facile 3 à 4 fois plus vendu que ce qu'il l'a été. Pour ses qualités claires et nettes, alors quela plupart pense encore qu'il s'agit d'un jeu pour gamin lolicon pervers.


J'en suis pas si sûr. Je ne connais ses chiffres de ventes actuels mais tout bon qu'il puisse être, un Atelier reste un jeu bien particulier. Un jeu de niche qui passe GOTY et se vend bien c'est hautement improbable... Des cas comme Walking Dead et Journey sont assez exceptionnels et ne sont finalement "de niche" que par leur genre pour l'un (Evolution du jeu d'aventure) et milieu d'origine pour l'autre. (Jeu indés pseudo-artistique qu'il est bon d'en parler pour montrer que t'es un connaisseur) Dans les deux cas ce sont des jeux accessibles, même pour le grand public alors qu'un J-RPG qui tranche déjà avec le reste du genre...

Bon sinon, un test, ça se doit d'être majoritairement objectif je pense, c'est un "test", c'est là pour donner des informations sur le produit, conseiller l'acheteur potentiel. Donc ceux qui savent déjà si un jeu les intéresse ou non devraient pas être concernées, et devraient encore moins aller cracher dessus parce qu'ils sont pas d'accord.


Reste que les critiques envers ce genre de test peuvent être légitimes. Un test est là pour aiguiller le consommateur. Quelque part c'est un outils pour formater le marché, ce qui est "bon" et ce qui ne l'est pas aux yeux du plus grand nombre.
Bâcler un test, massacrer un jeu qui s'éloigne du rang, ça ne rend pas service au marché car le test met au ban un jeu qui n'entre pas dans le moule alors qu'il devrait tester le jeu pour ce qu'il est et non selon un modèle soit-disant représentatif du plus grand nombre. Les joueurs de COD, Fifa ou FF pour citer que des grands nombres ne se sont pas tous mis à ces licences par goût. Certains sont devenus fans par ce qu'on (les tests) leur a dit que ça c'était la norme. Pour encore beaucoup de gens, un test vaut parole d'évangile.

Un mauvais test peut donc être source d'injustice.



On retrouve encore maintenant dans les points positifs une durée de vie de 60 heures pour finir un jeu. Vous pensez vraiment qu'un jeu développé pour être bon doit durer autant de temps ? Que le farming nécessaire dans un RPG est une bonne chose ? Bien sur certaines personnes aiment ça, mais c'est clairement pas un point positif.


Et pourquoi pas?
Je trouve que là tu tombes dans la subjectivité sans t'en rendre compte. Qu'est ce qui te permet d'affirmer que le farming c'est mal? Par ce que selon toi le genre devrait évoluer? Par ce que l'essentiel d'un RPG n'est pas dans la construction de son personnage?(Subjectivité là-encore)

Un jeu qui réussit à captivé le joueur 60 heures n'est-il pas en soi meilleur qu'un jeu qui ne le captive que pendat 8 heures en tout et pour tout?

La seule chose que je reprocherais aux considérations quant à la durée de vie dans les tests, c'est qu'elles sont souvent erronées : le testeur ne tient pas compte de la rejouabilité, du contenu annexe, des trophées etc...

Et c'est pas comme ça que le milieu évoluera.


A-t-il vraiment besoin d'évoluer?
Vraiment moi, même si je partage ce besoin qu'on a tous que le jeu vidéo cesse d'être vu comme un loisir d'ados attardé je n'éprouve pas pour autant le besoin que le jeu vidéo change intrinsèquement. Certains jeux tendent à avoir, soit disant, une portée artistique. D'autres se distinguent par leur histoire tandis que certains tiennent du travail d’orfèvre en terme de gameplay. Seulement y'a pas UN modèle unique. Il serait malvenu, je pense, de forcer l'évolution du milieu dans un sens où l'autre (Pur produit de divertissement ou pur oeuvre artistique).

D'autant que ça a un effet pervers : combien de studio singent le cinéma pour paraître le plus artistique possible en oubliant que l'essentiel est de faire un jeu réussi et, si possible, pas copier-coller sur celui du voisin?
Sans parler des créateurs comme David Cage qui foncent dans la brèche du jeu mature et artistique recherchant à recréer l'expérience du cinéma alors qu'ils n'ont aucune compétence en matière d'écriture.

Il y a des joueurs qui admire l'aspect artistique d'un jeu comme Ico tandis que d'autres jouent par ce que ça les divertit, tout comme au cinéma on trouve des gens qui vont regarder un film en scrutant le message derrière alors d'autres cherchent juste à passer un bon moment devant un bon film et par par ce que ça les élève culturellement ou que c'est de l'Art.

Bref, le milieu n'a pas à évoluer. (Quoique quelque part il a déjà évolué. On a bien plus de jeux à prétention artistiques qu'autrefois. Les habitudes des joueurs ont évolué, certains consommant plus qu'ils ne jouent. Les développeurs essaient de plus en plus d'obtenir cette reconnaissance de "maturité" alors qu'autrefois tout le monde assumer le fait de créer un jeu) Faut juste en laisser pour tous les goûts.

Les CRITIQUES, quant à elles, n'ont rien à voir, et celles que j'ai lues à propos des jeux vidéos se comptent surement sur les doigts de la main. Pour le coup c'est subjectif, même si je pense qu'en réfléchissant un minimum, la majorité finirait par tomber d'accord. Et surtout, ça s'adresse pas vraiment au consommateur qui hésite encore sur son achat. Ni à la personne qui veut défendre ou assassiner un jeu.


J'ai jamais compris cet entêtement à vouloir distinguer critique et test. On est d'accord que sémantiquement, on n'est normalement pas dans le même contexte mais ça fait longtemps que les deux termes sont employés sans distinction. Et quel autre intérêt aurait un tel texte si ce n'est pas pour dire si quelque chose est réussi ou non, qu'il s'agisse d'un film, d'un jeu ou d'une chanson. A mon sens le test comme la critique existent pour que le consommateur sache à quoi s'attendre et pour que le créateur ait un retour sur son oeuvre.

Vraiment je ne vois pas à qui d'autre ça peut s'adresser.
Rhazya
Signaler
Rhazya
Dans l'absolu ce qui me gêne le plus c'est la désinformation des tests baclés parce que " de niche".
Le test de Neptunia Sur Gameblog était pathétique, sans interêt, juste du bashing gratuit d'un jeu incompris.
Il y a aussi le test de Animal Crossing plus recemment sur Jv.fr qui semble totalement a côté de la plaque, les qq tests de Atelier Ayesha qui sont pour la plupart totalement a côté de la plaque, même si on devrait peut être se rassuré qu'il ait été mentionné, alors que c'est un potentiel GOTY, bref..

On se retrouve avec des tests ayant pour critique "c'est moche" etc.. Mais Gameblog de ce côté laisse une bonne part aux tests des lecteurs donc c'est pas si terrible. Tant que c'est pas un massacrage comme pour Neptunia, ou un zappage total comme pour Ayesha, il y a possiiblité d'avoir d'autres avis de très grande valeur pour les lecteurs, et ca c'est bien.

Je reste convaincu que si Ayesha avait eu un peu plus de lumière, il se serait facile 3 à 4 fois plus vendu que ce qu'il l'a été. Pour ses qualités claires et nettes, alors quela plupart pense encore qu'il s'agit d'un jeu pour gamin lolicon pervers.
Bbali
Signaler
Bbali
+1 Danette, ça paraît évident.
De toutes façons aujourd'hui le test a une importance largement moindre qu'à l'époque du test papier. Autant il y a une vingtaine d'années on était obligés de s'y fier un minimum pour avoir un avis sur un jeu, autant maintenant qu'on a accès aux avis de la masse via internet, ce que pense la poignée de "professionnels", ça moins d'intérêt. Et de toutes façons là où il y a des hommes, il n'y a pas d'objectivité.

Accessoirement, tu pointes du doigt le fait que "les professionnels ne finissent pas les jeux qu'ils testent". Partant du principe que la notion de "fin" dans le jeu vidéo est très floue, ça ne me paraît pas être un bon argument.
Qu'est-ce que la "fin" d'un jeu ? Quid d'un jeu de baston, d'un diablo-like, d'un Super Meat Boy, d'un Animal Crossing, d'un CoD-like ?
Si on cherche l'objectivité, même Heavy Rain devrait être fait plusieurs fois de bout en bout pour en connaître toutes les embranchements scénaristiques. Il est bien évident qu'aucun testeur ne peut se le permettre.
Contrairement à un film qui a clairement un début et une fin, je pense qu'on ne peut pas reprocher à un testeur de n'avoir pas "terminé" un jeu : cette idée en soi n'a pas vraiment de sens.
Bon j'me permets d'enculer une mouche, mais au moins c'est une mouche qui porte à réflexion.
Fachewachewa
Signaler
Fachewachewa
Bon d'une, le seule exemple du texte, Neptune machin, est mauvais, parce que c'est un jeu de merde qui est défendu par un mini horde de fanboy, c'est l'exemple même du fait que faire un test ou une critique est une mauvaise idée quand on a pas un public précis.


Bon sinon, un test, ça se doit d'être majoritairement objectif je pense, c'est un "test", c'est là pour donner des informations sur le produit, conseiller l'acheteur potentiel. Donc ceux qui savent déjà si un jeu les intéresse ou non devraient pas être concernées, et devraient encore moins aller cracher dessus parce qu'ils sont pas d'accord.
Le problème c'est qu'actuellement, les professionnels en charge de ces test (en dehors des fantasmes de doritos et compagnie) n'ont aucune idée de comment faire ça. Il y a des points dans le jeu vidéo qu'on ne peut pas discuter, bien plus qu'au cinéma. Mais les testeurs ont la mauvaise checklist.
On retrouve encore maintenant dans les points positifs une durée de vie de 60 heures pour finir un jeu. Vous pensez vraiment qu'un jeu développé pour être bon doit durer autant de temps ? Que le farming nécessaire dans un RPG est une bonne chose ? Bien sur certaines personnes aiment ça, mais c'est clairement pas un point positif.

Et faut pas se voiler la face, la plupart des truc qui plaisent, que ce soit aux professionnels ou au public, c'est des truc soit markettés, soit vieux et acceptés comme "classiques", et qui dans les deux cas sont pas forcément bons.
L'exemple parfait est farmville et co. qui sont développés de la même manière que les cigarettes, pour donner aux gens l'envie de continuer en leur faisant croire que ça apporte qqch, mais on retrouve ça de plus en plus, suffit de regarder le nombre de jeux ou on a de l'XP, en multi mais aussi en solo, là où y'en a pas besoin (et non, pas que dans Tomb Raider).

Bref les test actuels c'est juste le reflets d'une checklist qui au final sert juste à dire si le jeu a bien respecté une étude de marché ou non. Et c'est pas comme ça que le milieu évoluera.

Les CRITIQUES, quant à elles, n'ont rien à voir, et celles que j'ai lues à propos des jeux vidéos se comptent surement sur les doigts de la main. Pour le coup c'est subjectif, même si je pense qu'en réfléchissant un minimum, la majorité finirait par tomber d'accord. Et surtout, ça s'adresse pas vraiment au consommateur qui hésite encore sur son achat. Ni à la personne qui veut défendre ou assassiner un jeu.
KingTeDdY
Signaler
KingTeDdY

C'est pas la question ^^
Comparativement avec la PS2 par exemple, des jeux à la durée de vie jugée artificielle sont devenus des jeux au contenu riche, ou des jeux généralement considérés à tort ou à raison répétitifs sont devenus des défouloirs.


C'est pas faux. ^^

Mais pour le coup je ne vais pas les blâmer car souvent des jeux que j'aime se faisaient taxer de répétitifs ou de trop courts. :P

Alors si avec les jeux répétitifs et à la durée de vie artificielle, il y a aussi ces jeux que j'aime qui ont droit aux titres moins péjoratifs de "Défouloir" et "Contenu riche" alors je suis preneur!
Que ça m'énerve quand les gens limite la durée de vie d'un jeu à un run en ligne droite... ^^


Je pense que les éditeurs demandent de dire certains trucs spécifiques sur leurs jeux (quand ils ont les moyens de le faire). Sur trois ou quatre tests de Absolution, ils disaient tous que c'était un vrai Hitman. Sur AC on nous fait toujours le coup du gameplay qui a évolué parce que maintenant t'as un pauvre crochet (et toujours pas d'IA :lol: ).

Après je sais pas comment ça se passe dans les faits même si je devine un peu, mais pour moi c'est assez flagrant que les gros sites sont dans une logique promotionnelle, et qu'un jeu vraiment naze sera noté 3 étoiles, parce que au-dessus ce serait trop flagrant, et en dessous pas payant (après pas payant de quelle manière, ça je sais pas).


Eh oui, la presse a le cul entre deux chaises. C'est supposé être à la fois la voix des joueurs, de leurs attentes mais c'est également un superbe outils promotionnel pas cher pour les éditeurs. Un agent marketting que tu rémunères en invit' à l'hotel au lieu d'un salaire mensuel.

Alien Colonial Marine, c'est je pense le jeu typique qui avec un support de l'éditeur aurait été un bon trip old-school, au lieu d'un jeu dépassé.


C'est tellement vrai en plus...
Quoiqu'il faudra que j'y joue à celui-là. J'adore tellement Aliens...


Et d'ailleurs ça marche aussi dans l'autre sens : combien de jeux à 3 étoiles se sont finalement révélé plus intéressants que les gros AAA à 4/5 étoiles?
BlackLabel
Signaler
BlackLabel

C'est clairement ça. Quand tu regardes les jeux dont les tests négatifs sont expédiés (Genre test express d'un paragraphe qu'on pourrait presque limiter à "C'est de la merde, faites nous confiance". xD) c'est le plus souvent les petits jeux, les trucs de niche ou sans budget com' ou possibilité de blacklister le site. ^^


De même j'en peux plus des jeux bien notés car ils ont des supers graphismes :wallbash:

Pour les défouloirs répétitifs... Hé, tu connais mon point de sur la question : pour moi l'aspect répétitif ça dépend surtout du joueur. ^^


C'est pas la question ^^
Comparativement avec la PS2 par exemple, des jeux à la durée de vie jugée artificielle sont devenus des jeux au contenu riche, ou des jeux généralement considérés à tort ou à raison répétitifs sont devenus des défouloirs.

Mais même sans partir sur un exemple où nous cacherait des défauts, où le testeur serait complaisant avec le jeu...


Je pense que les éditeurs demandent de dire certains trucs spécifiques sur leurs jeux (quand ils ont les moyens de le faire). Sur trois ou quatre tests de Absolution, ils disaient tous que c'était un vrai Hitman. Sur AC on nous fait toujours le coup du gameplay qui a évolué parce que maintenant t'as un pauvre crochet (et toujours pas d'IA :lol: ).

Après je sais pas comment ça se passe dans les faits même si je devine un peu, mais pour moi c'est assez flagrant que les gros sites sont dans une logique promotionnelle, et qu'un jeu vraiment naze sera noté 3 étoiles, parce que au-dessus ce serait trop flagrant, et en dessous pas payant (après pas payant de quelle manière, ça je sais pas).

Alien Colonial Marine, c'est je pense le jeu typique qui avec un support de l'éditeur aurait été un bon trip old-school, au lieu d'un jeu dépassé.
KingTeDdY
Signaler
KingTeDdY

y'a plein d'aspects qui sont pas abordés, surtout dans le négatif, sauf quand le jeu a pas les moyens de se défendre.


C'est clairement ça. Quand tu regardes les jeux dont les tests négatifs sont expédiés (Genre test express d'un paragraphe qu'on pourrait presque limiter à "C'est de la merde, faites nous confiance". xD) c'est le plus souvent les petits jeux, les trucs de niche ou sans budget com' ou possibilité de blacklister le site. ^^

Mais même sans partir sur un exemple où nous cacherait des défauts, où le testeur serait complaisant avec le jeu... Dans l'absolu, on manque cruellement d'information. Et c'est pas en subissant des vidéo-tests sur chaque site qu'on va améliorer la chose. :D


Pour les défouloirs répétitifs... Hé, tu connais mon point de sur la question : pour moi l'aspect répétitif ça dépend surtout du joueur. ^^
BlackLabel
Signaler
BlackLabel

Or, trop souvent dans la presse (Et surtout chez Gameblog... Mais bon je suis pas là pour leur plume... xD) c'est pas possible. Tout ce que tu peux tirer d'un test c'est que le jeu a plu au testeur pour X raisons.


C'est aussi trompeur des fois, et je pense que c'est voulu pour positiver la note.

Par exemple avant les quêtes bidons c'était du "remplissage de durée de vie", maintenant c'est du "contenu riche". Un jeu limité et répétitif, c'est devenu un "défouloir". Ça insinue des trucs qui font que t'as l'impression de te faire une idée du jeu, tu meubles avec tes autres expériences de jeu dans le même genre, et au final tu as un truc qui n'a rien à voir.

Sur Max Payne 3 aussi les tests insistaient pas assez voire pas du tout sur l'omniprésence envahissante des cut-scenes (bon même s'ils avaient insisté je l'avais précommandé :lol: ), y'a plein d'aspects qui sont pas abordés, surtout dans le négatif, sauf quand le jeu a pas les moyens de se défendre.

Ça m'énerve aussi l'insistance sur une DA qui sort de l'ordinaire (ou fait semblant :genre: ) comme si ça la rendait automatiquement mieux que les autres, plus recherchée, alors que des fois les choix sont complètement gratuits pour faire original.
KingTeDdY
Signaler
KingTeDdY

Je trouve ça très chiant aussi parce que ça suggère des trucs que finalement tu trouves pas dans le jeu ou pas sous cette forme là, le coup du "On n,a pas dû jouer à la même chose". D'ailleurs tes tests sont bien faits car au-delà de ton avis, le lecteur peut savoir assez précisément si le jeu est fait pour lui ou non, et c'est sur ce genre de modèle que devrait se baser la presse.


Merci. J'essaie de faire au mieux pour décrire à fonds le jeu dans un test. Comme tu dis : le joueur doit pouvoir savoir si le jeu est fait pour lui.
Or, trop souvent dans la presse (Et surtout chez Gameblog... Mais bon je suis pas là pour leur plume... xD) c'est pas possible. Tout ce que tu peux tirer d'un test c'est que le jeu a plu au testeur pour X raisons. Mais pour savoir si à toi le jeu va plaire, tu peux aller te brosser à moins que par chance les critères évoqués par le rédacteur sont ceux que tu privilégies.
Pheonix
Signaler
Pheonix
En plus ta demande d'objectivite va a l'encontre de ton souhait de voir ton jeude niche mieux noter. Car justement quelqu'un de totalement acquis au genre de jeu en question sera de fait pas du tout objectif dans sa note.
Enfin, le tes que tu remet en question n'induit absolument pas en erreur l'amateur du genre, car celui ci est de fait parfaitement conscient que ce jeu est un jeu de niche et donc, de fait, encore une fois, difficilement abordable pour le testeur qui ne le percevras donc pas sous le meme angle et ne l'apprecieras pas de la meme façon.
ladanettedu94
Signaler
ladanettedu94
Bon déjà je vais pas y aller par quatre chemins, la réponse à la question c'est bien évidemment oui.

Ensuite :
" Il est donc nécessaire, si l'on veut conserver le test en tant qu'avis personnel, de fusionner toutes les notes en une seule note globale afin que le lecteur ait une représentation fidèle et non faussée du spectre des opinions. "

Quand est-ce qu'on va ENFIN arrêter de vouer un culte aux notes ? Sur jeuxvideo.com y'a la note du lecteur en cohérence avec ce qu'il a écrit dans son test, ET JUSTE EN DESSOUS la note des gens. C'est pas assez ? Si on fait une moyenne de toutes les notes, ça sera pas cohérent avec ce que le rédacteur dit.
L'avis du rédacteur a beau être un avis, ça ne sert à rien de le fondre parmi tous les autres avis. C'est complètement débile, le 10/20 de jeuxvideo.com n'a rien d'absolu, il est lui même un avis parmi tant d'autres sites internet ou magasines. Ce que tu désires existe déjà, ça s'appelle metacritic.

Et au passage, hyperneptunia machin là, c'est vraiment über nul. Limite objectivement quoi.
BlackLabel
Signaler
BlackLabel

En revanche, il faut absolument que le test soit informatif. Car s'il y a bien une chose que je déteste ce sont les tests vite expédiés où le rédacteur a expliqué son ressenti, a vaguement expliqué si tel aspect était réussi ou non mais où tu n'apprends rien ou presque sur le jeu.



Je trouve ça très chiant aussi parce que ça suggère des trucs que finalement tu trouves pas dans le jeu ou pas sous cette forme là, le coup du "On n,a pas dû jouer à la même chose". D'ailleurs tes tests sont bien faits car au-delà de ton avis, le lecteur peut savoir assez précisément si le jeu est fait pour lui ou non, et c'est sur ce genre de modèle que devrait se baser la presse.

Le truc d'un testeur, c'est d'arriver à trouver l'équilibre entre ce qu'il voit objectivement et la façon dont il l’interprète.


Le problème c'est que plein de joueurs voient absolument rien du jeu à part les graphismes, et le bullshit de la presse.

Parce que si tu es un minimum objectif, t'as pas besoin de beaucoup interpréter pour te rendre compte que plein de jeux AAA sont complètement cons.
Kaos
Signaler
Kaos
J'ai bien aimé ton billet, et je suis tout à fait d’accord avec toi.
Pour ma part, il n'existe pas de test objectif, car chaque critique ou autre est influencée par l’interprétation qu'on aura de l'objet à juger, interprétation découlant de notre vécu, nos expériences, connaissances, croyances etc

A partir de là, il faut un effort important de l'individu pour essayer de fournir un jugement impartial et objectif de cet objet, mais cela est bien difficile, notamment à cause de plusieurs raisons et non par forcément pas simple facilité de travail (il faut un nombre importants de connaissances dans le même domaine que l'objet testé pour pouvoir effectué une comparaison, mais aussi connaitre ses ascendants, le budget alloué, la réputation du studio l'ayant développé etc).

Mais même en ayant de faire tout cela, le test en sera-t-il réellement objectif? Car comme dit au début, tout découle de notre construit face au monde pour pouvoir juger celui-ci et donc l'objet. Même si certains traits de construits ou d’ensemble d'interprétations peuvent être partagés socialement, et donc devenir objectif par la conception de normalité, leur utilisation, leur fonctionnement, et leur globalité sont uniques et propres à chacun finalement. Il sera alors impossible pour un individu seul de pouvoir rendre une chose objective, pour atteindre ce but, il faudra utiliser le concept et le fonctionnement de la normalisation, ici au sens d'accumulation de plusieurs avis, aussi nombreux soit ils, pour pouvoir rendre un minimum de jugement impartial face à l'objet, mais même là encore on sera contraint par ledit concept cité, celui de normalisation, car cette dernière est elle objective ?
Pour certains oui, car le consensus général serait alors synonyme d'objectivité, l'être humain étant vue comme un être raisonnable par nature, il doit pouvoir observer ce qu'il existe réellement devant lui et en faire part à autrui ; de même la théorie du monde juste nous gouvernant, la norme trouve alors sa place dominante en tant que synonymie d'impartialité et d'objectivité même.
Pour d'autres, non car cette objectivité n'est que partiel du fait de son origine même, un rassemblement d'interprétations.

Oups je m'égard un peu, je vais peut être un peu loin là ..... désole :P

Pour en revenir à quelque chose de plus simple et concret,plusieurs choses à dire:
- Il ne peut avoir de test objectif dans l'absolu, mise à part ce que tu as énoncé en première hypothèse, c'est à dire établir une analyse descriptive (et inférentielle) sur le jeu, car une concertation d'avis ne pourrait donner qu'une idée d'objectivité qui resterait partielle.
- Par contre, on remarquera que l'avis du testeur sera dominant sur les avis des lecteurs par effet de normalisation, celle-ci se fera par le statut professionnel du premier au détriment du statut amateur des seconds (oui c'est stupide mais que voulez vous...).
- De plus, le test doit se faire sur tout le jeu, et non une partie, sinon on appelle ça une présentation et point de vue d'un jeu, point. Ici ce serait moins mensonger car finalement c'est ce que font les prétendus journalistes....
- Les articles qui prétendent tester un jeu, se doivent de fournir un minimum d'informations pertinente sur le jeu, de nous montrer de manière exhaustive le maximum d'éléments présent dans celui-ci (mais aussi peut être des ses ascendants pour permettre de comprendre des possibles relations) pour nous permettre d’évaluer ce dernier de la manière la plus optimale possible (non pas de biaiser notre évaluation et ne montrant que les éléments négatif/positifs du jeu).
- En c e qui concerne les jeux de niche, c'est un peu plus complexe mais une solution simple peut s'imposer: deux personnes, un mec lambda et un mec qui aime ce domaine de jeu de niche (fin ça peut être des filles aussi, gros abus de langage de ma part :P).

Enfin, et ceci est purement subjectif ( ^_^), je rajouterai juste une chose: je trouve que la notion de test appliquée, et encore plus celui de la note, pour ce qui concerne la musique, le cinéma et (surtout ! ^^) les JV, c'est une connerie sans nom, car oui on peut fournir une critique, produire un avis, mais peut on réellement comparer et évaluer ces choses là, comme on va évaluer une voiture un frigo ou ce genre de produits de consommation, comme dit plus haut dans les commentaires ? Avec un système de note qui se trouvera instable dans le temps (un jeu qui a eu telle note à un moment T pourrait-t-il avoir la même note à un autre moment ? La note donnée aura toujours la même valeur ?). Surtout quand les jeux ne sont pas pleinement joués, donc non finis, c'est juste aberrant je trouve.

On peut présenter un jeu (analyse descriptive de ce dernier) et ensuite donner son point de vue sur ce dernier, mais en aucun cas, ce sera un test (n'a aucune des caractéristiques essentielles de ce dernier).
Dans le même ordre d'idée, la note permet juste une meilleure accessibilité et un meilleur repérage pour le visiteur lambda qui veut regarder "les bons jeux "sortis récemment.


Et c'est fini pour mon pavé du soir, je me sens libéré d'un coup xD Si vous avez tenu jusque là chapeau bas :P
ryuzaki57
Signaler
ryuzaki57

Le 17 est légitime pour un joueur de la niche justement, et ce joueur a sous les yeux la note qu'il cherche dans les coms. Le 10 s'adresse au joueur lambda, le plus gros du trafic des sites généralistes, et en ça il est légitime. Tu ne peux pas promettre un jeu extraordinaire à la majorité, en sachant que la majorité va le trouver pourri.


En somme, tu dis que le testeur choisit sa note en fonction de ce qu'il pense que sera la réaction de la majorité? Prenons donc un autre exemple : Disgaea 4. Pas génial graphiquement, l'histoire n'est qu'un prétexte pour introduire l'humour et son design le réserve à la même niche que Neptunia. Ce jeu a 15/20, il est donc jugé bon pour le joueur lambda. Pourquoi?

De plus, le 10 de Neptunia ne s'adresse pas vraiment au joueur lambda. C'est une note de compromis, ce qui est confirmé par la phrase "Vous pouvez donc ajouter le nombre de points qu'il faudra selon vos goûts personnels en la matière. Ou en retirer". Histoire de dire "je coupe la poire en deux, vous l'évaluez comme vous voulez mais vous m'embêtez pas avec ça"
Keita68
Signaler
Keita68
C'est clair, je comprendrais jamais les notes des jeux niches......
5/5 pour Persona 4 Golden, alors qui vaut au moins un 9/5...... Franchement ça devient nawak o_o
-Setsu-
Signaler
-Setsu-
Je reviendrai sur un seul point, celui de Neptunia. Vouloir que le jeu ait 17/20 alors qu'il semble très moyen est tout de même étrange. Qu'un jeu soit moyen ne veut pas dire qu'il ne peut pas plaire.
J'ai pas joué à Neptunia, je ne vais donc pas le prendre pour exemple par honnêteté intellectuelle, mais prenons un jeu que récemment j'ai dévoré, Gundam Muso 3 (Dynasty Warrio Gundam 3 chez nous). J'ai passé un nombre incalculable d'heure dessus, j'ai réellement adoré ce jeu, en grand fan de Gundam je ne pouvais donc qu'être comblé. Le jeu mérite t(-il pour autant 17/20 ? Non, tout simplement parce que le jeu a beaucoup de défaut, qu'il mériterait certainement plus un 12 qu'autre chose. Je suis de ceux qui pense qu'un jeu moyen, très moyen, peut tout de même beaucoup plaire.
Donc dans ce cas là, le test se doit de rester assez objectif, même si le jeu s'adresse à une niche. On garde toujours un certain ressenti dans un test, ça va de soit, mais on ne peut pas faire un test qu'au ressenti.
ryuzaki57
Signaler
ryuzaki57

Sauf que t'oublie le fait que sur Internet "rien n'est vrai et tout est permis". Par exemple je te donne une affaire qui n'a pas fait de bruit mais qui est scandaleuse quand même. À la sortie de Star Trek (l'adaptation du film), je te copie/colle ce que je décrivais dans un des forums du jeu [..]


C'est vrai, tout les utilisateurs ne sont pas sincères et cela fausse complètement la méthode "démocratique". C'est là qu'intervient un élément déterminant qui est la modération et qui garantit le bien-fondé des interventions. Bon, un reste dans l'utopie : c'est pas demain qu'on va embaucher des milliers modos pour surveiller les tests... mais ça reste ce vers quoi il faut tendre.

Pour les sites plus généralistes comme JV.com, leur idée c'est d'arriver à jauger sur les éléments objectifs qu'est-ce qui sera génant pour le joueur lambda. Et pour le joueur lambda, apparemment (j'ai pas joué au jeu donc j'ai pas d'avis plus tranché) ton Neptunia, c'est pas terrible, ça a des tares que la plupart des gens n'accepteront pas.


Donc le jeu a testé pour renseigner le joueur lambda et pas l'acheteur potentiel du jeu : c'est un choix politique. Il informe le joueur lambda qu'il ne doit pas acheter ce jeu (alors qu'il n'en avait probablement pas l'intention), et il désinforme l'amateur du genre qui est en moyenne très heureux avec ce titre.
CrabFlavour
Signaler
CrabFlavour

Tout le monde peut voter sur jv.com, comme sur Metacritic, et le jeu est plébiscité par le public. Pourquoi? Parce que ceux qui le notent sont des personnes qui y voient un intérêt à la base (puisqu'ils l'ont acheté). Le reste des joueurs ne s'y intéresse pas et ne sait probablement même pas qu'il existe, ils n'ont donc aucune raison de lui donner une note. Le 17 est légitime : le jeu s'adresse avant tout à une niche, il est donc normal qu'il soit évalué par la niche pour la niche plutôt que par un journaliste qui s'adresse à "tout le monde" alors que "tout le monde" s'en fout.


Le 17 est légitime pour un joueur de la niche justement, et ce joueur a sous les yeux la note qu'il cherche dans les coms. Le 10 s'adresse au joueur lambda, le plus gros du trafic des sites généralistes, et en ça il est légitime. Tu ne peux pas promettre un jeu extraordinaire à la majorité, en sachant que la majorité va le trouver pourri.

Si tu veux du test objectif pour un jeu de niche, tu as les sites spécialisés pour ça. Tu as des sites pour les RPG obscurs, pour les Shmups, le versus fighting, etc... Par des connaisseurs pour des connaisseurs (et tu peux plus facilement débattre avec le testeur).
Arleider
Signaler
Arleider
@seblecaribou: On dirait que tu as vu le Angry Rant de Angry Joe sur le jeu de Star Trek :)
kiluuna
Signaler
kiluuna
Pour moi l'objectivité est impossible (et n'a pas de sens) après je pense que pour un test dans la presse, oui ça doit être objectif avant d'être quelque chose de personnel mais je le répète je pense que c'est impossible.

Quand t'aimes pas un truc, tu as beau essayé d'être objectif, ton écrit finira toujours par être bancal.

Il y a trop de joueurs, trop de genre de jeux, trop de façon de penser, jouer etc.

Par exemple la difficulté dans un jeu, comment la noter de façon objective, ce qui est dur pour certains sera facile pour d'autres, pareil pour la durée de vie, ça dépend de ta façon de jouer, certains vont finir un jeu en 5h quand d'autres le feront en 20 (pour plein de raisons)

C'est juste deux exemples mais il y en a plein d'autres ^^

Après moi je préfère 1000 fois un avis enthousiaste de fanboy, ça me parle beaucoup plus qu'un avis de type essayant d'être objectif ou neutre. Mais ça ne regarde que moi pour le coup.

Le QG de ryuzaki57

Par ryuzaki57 Blog créé le 18/01/13 Mis à jour le 13/03/15 à 20h02

Blog essentiellement consacré à l'économie et à la géopolitique du jeu vidéo.

Ajouter aux favoris

Édito

Ce blog est une extension de mon blog wordpress (que l'on appellera blog-mère). Il reprendera plus ou moins le contenu de celui-ci en y ajoutant toutefois des exclusivités plus ciblées.

Ce blog ne sera pas MAB, mais veillera dans la mesure du possible à respecter les uns et les autres.

Ce blog ne contiendra pas de tests, car ils seront déposés dans la rubrique test prévue à cet effet*.

*des exceptions seront toutefois faites en cas de base de données foireuse. 

Archives

Favoris