The Brainwasher

The Brainwasher

Par in_amber_clad Blog créé le 15/11/11 Mis à jour le 15/03/13 à 14h18

Marine UNSC :"Ennemi à douze heure ! Non une ! Quelqu'un a une montre ?"

Shepard : "Ils ne sont pas nés de la dernière pluie, c'est sûr. Mais les Turiens non plus et on leur a mis une déculottée"
Alenko : "Cette fois-ci, j'imagine pas la taille du slibard, commandant"

Ajouter aux favoris
Signaler
Ceci est la nouvelle histoire de ...

Celui qui cherche à sauver sa vie la perdra.

Saint Jean

 

 

 

Un des plus grands noms du monde du jeu vidéo. Si ce n'est le plus grand. De par l'ampleur de son action qui aura rayonnée sur une galaxie toute entière, et face à la persévérance et au courage de sa quête, Shepard est sans contexte un héros hors norme.

Une histoire hors du commun, une histoire aujourd'hui légèrement revisitée. Egalement, la suite et la fin de mon hommage à Bioware. Attention, des spoilers sont présents dans ce récit. Soyez prêt(e)s à lire ce qui suit, car dès maintenant vous connaîtrez l'histoire de Shepard ... dans tous ses états.

 

 

 

 En ce jour de novembre 2183, Shepard, meilleur soldat du programme d'élite N7 de l'Alliance, est convoqué d'urgence par l'Amiral Anderson. Son supérieur hiérarchique, et soutien de longue date, lui annonce que la plus grande des menaces vient de s'abbattre sur la galaxie. @ donabruja

 

 

 En effet, les Reapers, une race de machines intelligentes vieilles de plusieurs millénaires, commencent la Moisson de tout être organique vivant doté d'une intelligence supérieure. Cruels, féroces et surtout sans ptité, les Reapers dévastent tout sur leur passage. Et la Terre est à présent dans leur ligne de mire. @ Unknown

 

 

 Disposant de très peu de temps, Shepard parcourt la galaxie à l'aide de l'éminent scientifique galarien Mordin Solus dans le but de constituer un groupe d'élite composé du meilleur membre de chaque espèce. La finalité étant de rallier chaque race à une cause commune : stopper les Reapers. @ Sin Vraal

 

 

Après un mois de recherche et de tractations intensives, le commando était formé. Ces puissants alliés allaient convaincre chaque entité gouvernante de leur espèce, et opérer des missions à haut risque sous la houlette du Commandant Shepard. Le risque, ils re-demandent ! Plus têtes brûlées, tu meurs. @ adiera

 

 

 La guerre est totale, le chaos règne dans quasiment tous les systèmes planétaires. Shepard, accompagné de son groupe de soldats de la mort, organise la riposte. Surtout, ce petit groupe sur-entraîné et aux pouvoirs biotiques dévastateurs frappe les Reapers sur des points névralgiques de leur organisation militaire. Mais face au nombre écrasant de machines, le combat semble perdu d'avance ... @ sp1ash

 

 

 

Mais même les plus valeureux guerriers ont besoin de répit. La guerre, dans toute son horreur, avait également soudé l'équipe dans les moments de bravoure rencontrés. La douceur féminine de Miranda, associée à son côté femme forte, avait eu raison du coeur de Shepard. Et c'est ainsi qu'il s'éprit d'amour pour la jolie brune clonée. @ ganassa

 

 

 

 

 Malgré l'enfer, malgré la douleur, cet amour était leur bouffée d'oxygène et un mécanisme psychologique de survie à toutes ces atrocités. Lors de brefs moments de répit, ils contemplaient les étoiles, l'un contre l'autre, à rêver d'un monde meilleur. @ skllhrt

 

 

 

 Le temps passa. L'idylle continua et s'intensifia. Miranda, qui ne croyait plus en la vie, reprit espoir. Elle était enceinte de son tendre commandant. Remplie de joie, elle qui n'a jamais connu le bonheur d'une parenté biologique, elle était également effarée à l'idée d'élever un enfant dans un monde d'horreur. @ geektruth64

 

 

 

 Naturellement, Miranda s'écarta des missions menées par le commando le temps de sa grossesse. Mais la guerre ne permettait aucun relâchement. Shepard, bien conscient du danger, devait néanmoins continuer son travail. Coûte que coûte. @ paladeen

 

 

 

 Le rayon de soleil arriva enfin dans le coeur du couple. Leur enfant vit le monde un bel après-midi de juillet 2185. Fruit de leur union et rempart à la cruauté, cet enfant leur procurait un bonheur sans nom. Un bonheur qui n'allait cependant pas durer ... @kaymarierose

 

 

 

Conscients que cet enfant et Miranda étaient la faiblesse de Shepard, les Reapers organisaient leur enlèvement avec la complicité de l'Homme Trouble. Ce dernier, endoctriné pour avoir trop joué avec le feu lors d'horribles expérimentations, pris Miranda par surprise et la kidnappa elle, mais aussi son bébé. @ Sabbar

 

 

 

 Abattu, enragé lorsqu'il apprit la terrible nouvelle, mais pas vaincu pour autant, Shepard envoya tous les membres de son commando à la recherche de ses êtres les plus chers. @ arkis

 

 

 

 Mais la guerre est une horreur. Et les Reapers, dépourvus de sentiment et de pitié, décidèrent de frapper un grand coup au moral de Shepard. En livrant Miranda et le bébé en pature à une meute de Butariens sauvages endoctrinés, ils condamnèrent ce qui était le plus cher aux yeux du commandant. Sur l'autel du Grand Bucher de Shyka, les Butariens brulèrent vifs leurs victimes et envoyèrent ce qu'il restait de cendres à Shepard. @ gizmodus

 

 

 

 Effondré, fou de rage, Shepard partit à la recherche de l'Homme Trouble. Cette mission ne pouvait être menée avec son commando car les Reapers surveillaient leurs moindres faits et gestes. Ainsi, il s'allia à deux autres super-héros de sa trempe. Le but ? Mener une mission éclair au quartier général de Cerberus. L'expédition devait être punitive, rapide ... et surtout cruelle. Il se murmure qu'on entend encore les cris du leader de Cerberus lorsqu'on approche un peu trop près de sa cabine ... @ aquarim

 

 

 L'Homme Trouble désormais effacé des tablettes, Shepard n'en oubliait pas néanmoins que les Repaers étaient derrière tout cela, et que s'il n'en venait pas à boût, la galaxie sera bientôt rayée de la carte. Bien loin de foncer tête baissée pour se venger, il décida d'utiliser la ruse pour renverser les machines. La vengeance est un plat qui se mange froid ... et Shepard allait devoir attendre. Après avoir mis au courant son équipe de son stratagème, le Commandant fit un dernier au revoir à ses équipes ... sous cette forme-là. @ Andrew Ryan

 

 

 

 Le stratagème de Shepard était osé mais ingénieux : laisser croire qu'il était mort. En changeant de corps, d'apparence, de sexe et d'identité, Shepard allait pouvoir attaquer par surprise les Reapers qui se focalisaient sur lui. Et ne plus craindre de représailles envers ses proches. @ Bioware

 

 

 Déchaînée, endiablée, Shepard était désormais inconnue aux yeux des Reapers et attaquait leurs points stratégiques un à un. N'ayant plus rien à perdre, elle était déterminée à mener cette guerre jusqu'au bout. @ viggorrah

 

 

 

 

 Le monde n'était plus qu'un champ de ruines. Les combats usaient les organiques face à des machines infatiguables. Mais la détermination restait intacte. @ jinxiedoodle

 

 

 

 

Désormais seule, n'ayant plus aucune attache, Shepard vécut cette nouvelle partie de la guerre plus douloureusement. Le réconfort qui l'accompagnait à chaque retour de mission n'était plus. Mais, contre toute attente, Garrus ne restait pas insensible à ce nouveau corps auquel Shepard était forgée. Bien que frères d'armes auparavant, le tireur d'élite du groupe n'avait que faire du passé. Shepard, quant à elle, trouvait cette relation bizarre et repoussait les avances de Garrus durant de longs mois. Jusqu'à ce que ... @ aleigh

 

 

 

Jusqu'à ce que la cruauté de la guerre fut tellement forte que Shepard, asservie de besoins physiques féminins imposés par son nouveau corps de femme, céda sous le poids des avances du beau Turien. Une nouvelle aventure commençait mais celle-ci, au contraire de la précédente, devait rester secrète pour ne pas perturber l'intégrité du commando. @ Makena

 

 

 

 

C'est ainsi que durant de longues semaines, les deux tourtereaux ne batifolaient que dans la cabine du Commandant. @drawanon

 

 

 

 

 Mais l'heure du combat final approcha. Les Reapers, ayant compris la stratégie de l'Alliance concernant le Creuset, avaient décidé de protéger la Citadelle en la rapatriant sur Terre. Il fallait donc la reprendre coûte que coûte. Et Shepard était prête à mener l'assaut final. @ Unknown

 

 

 

 C'était comme si toute l'atrocité de cette guerre de plus de 3 ans était réunie en un endroit. La ville de Londres était ravagée par les machines. Tout avait été brûlé, pillé, rasé. Shepard et ses équipiers se démenaient comme des diables pour faire tomber les Reapers un à un. @ class34

 

 

 

 

 Mais personne n'est intouchable et Shepard fut frappée de plein fouet par un laser moissonneur. Le coup fut rude et presque fatal. @ niddeh

 

 

 

 

 

 Elle fut secourue in extremis par un Garrus mourant lui aussi. Lui prodiguant des soins de premier secours lors de son dernier souffle, le Turien permit à Shepard de pouvoir tenir encore debout. Leur dernier moment de tendresse venait de se produire ... @ neehs

 

 

 

 Avec encore une once de vie mais subissant une douleur extrême, Shepard marcha discrètement jusqu'au faisceau lumineux l'envoyant à l'intérieur de la Citadelle. @ petite emi

 

 

 

 A bout de force, épuisée par cette guerre sans fin, Shepard rencontra celui qui s'appelle le Catalyseur. Cette IA rebelle qui mène les Reapers au combat depuis des millénaires s'avouait vaincue devant tant de bravoure et d'abnégation de la part du héros qu'elle avait en face d'elle. Se rendant compte que sa politique de moisson tous les 50 000 ans était finalement vaine face à un organique l'ayant battu, le Catalyseur proposa à Shepard de faire le choix du destin de l'Humanité et des autres races de la Galaxie. @ thecapturedspy

 

 

 

 Souhaitant par-dessus tout ne pas choisir pour le sort des autres races, Shepard paya le lourd tribu de contrôler les Moissonneurs et de permettre ainsi aux Geths et aux organiques de cohabiter ensemble. Disparue aux yeux du monde mais devenue la pensée des Reapers, elle entreprit de reconstruire la galaxie ravagée à l'aide des machines, et d'utiliser sa nouvelle force de frappe pour maintenir la paix entre les espèces. Du fait de sa mort maquillée, personne ne su qui avait vaincu les Reapers. Et Shepard devint alors un héros oublié. Mais finalement, n'est-ce pas cela la plus grande force des héros ? @ class 34

 

And end once and for all.

 

 

 

Retrouvez également :

Peach dans tous ses états

Chun-Li dans tous ses états

Ajouter à mes favoris Commenter (10)

Commentaires

in_amber_clad
Signaler
in_amber_clad
Du moment que tu ne te sens pas "saillie" :lol:
MrFurieux
Signaler
MrFurieux
J'ai vu Garrus tout nu.

Je me sens sali.
inFy
Signaler
inFy
<3
Chrisleroux
Signaler
Chrisleroux
Je like beaucoup ^^
Glados
Signaler
Glados
classe le trio 117 / isaac Clarke et Shepard ^^
Russel Casse
Signaler
Russel Casse
Le gif, c'est le trailer en CGI.

J'ai bien aimé le coup du changement de sexe, un peu moins l'idylle avec Miranda.
in_amber_clad
Signaler
in_amber_clad
@ Joniwan : trouvé sur le deviantart de viggorrah ;)
Joniwan
Signaler
Joniwan
d'ou il sort, ce gif ou on voit shepard se battre ?
in_amber_clad
Signaler
in_amber_clad
Ah ah ah bien vu Lhied !
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
Toujours aussi enthousiasmant, même si, pour le coup, c'était assez coton, vu que tu t'appuyais sur un scénario déjà existant...
ça fait aussi un chouette biopic pour un des deux Wachowski. :evil:

Édito

 

Tombé dans le chaudron du jeu vidéo étant petit, j'ai commencé à découvrir mes premières émotions de gamer avec une NES sur le jeu Nintendo World Cup. Puis, les Mario Bros, Zelda, Secret Of Evermore et les jeux Atari ont pris le relai sur la fantastique Super NES.

 

Aujourd'hui, toujours un brin retro nostalgique, je m'évade dans des univers plus riches. Mass Effect, Halo, Darksiders sont désormais mes références sur cette génération mais il ne faut pas oublier que l'essentiel est de jouer.

 

Sur ce blog, vous ne trouverez rien de sérieux. Ou quasiment pas. Car pour moi, jeu vidéo rime avec plaisir, sans prise de tête. Ici rien de sérieux. Que de la bonne humeur.

 

Bienvenue chez The Brainwasher !

 

 

 

 

 

Les principales rubriques en un clic

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

              

 

 

 

    

 

 

Archives

Favoris