The Brainwasher

The Brainwasher

Par in_amber_clad Blog créé le 15/11/11 Mis à jour le 15/03/13 à 14h18

Marine UNSC :"Ennemi à douze heure ! Non une ! Quelqu'un a une montre ?"

Shepard : "Ils ne sont pas nés de la dernière pluie, c'est sûr. Mais les Turiens non plus et on leur a mis une déculottée"
Alenko : "Cette fois-ci, j'imagine pas la taille du slibard, commandant"

Ajouter aux favoris
Signaler
Pur nawak

L'humour renforce notre instinct de survie et sauvegarde notre santé d'esprit.

Charlie Chaplin

 

 

 

 

Les points de sauvegardeCa y est, je l'ai dit et j'en ai des boutons qui poussent immédiatemment juste en évoquant ce terme horrible. De terribles démangeaisons cutanées qui me rappellent à quel point ces fucking points de sauvegarde pouvaient être une hantise lorsqu'on attaquait un jeu vidéo à l'époque.

Je me souviendrais toujours de ce moment avec un pote jouant à Final Fantasy VII. On était à la bourre totale pour une soirée, je passais le chercher et lui me disait "je trouves pas cet en**** de point de sauvegarde, je peux pas m'arrêter là".

Une hantise, une peur bleue qui se retrouve finalement assez bien résumée dans ces 2 images bien explicites.

 

 

 

 

 

Nombre de visiteurs pour cet article

compteur gratuit

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Commentaires

Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
Haaaaa, les passwords de six mètres de l'ancien temps...
Nostalgie, nostalgie.

Les points de sauvegarde, ça a tout gâché :lol:
ladanettedu94
Signaler
ladanettedu94
Je sais pas si t'as joué à Dugeon Siege 3, mais apparemment la sauvegarde auto est pas un bon système, et ils voulaient pas faire l'erreur que t'as fait, donc c'est simple, y'a des points de sauvegardes tous les 5 mètres xD
Metyst
Signaler
Metyst
Ah, Smosh <3
C'est sûr que ça peut être hyper contraignant ces histoires de sauvegardes, en jouant aux premiers Resident Evil il m'arrivait quelquefois d'être à cours de ruban encreurs indispensables à la sauvegarde avant un bossfight, alors que j'avais accompli pas mal d'actions avant et tout. Bref, un peu de stress, mais ça faisait partie intégrante de l'expérience et j'en viens presque à regretter ce bon vieux temps :P

Édito

 

Tombé dans le chaudron du jeu vidéo étant petit, j'ai commencé à découvrir mes premières émotions de gamer avec une NES sur le jeu Nintendo World Cup. Puis, les Mario Bros, Zelda, Secret Of Evermore et les jeux Atari ont pris le relai sur la fantastique Super NES.

 

Aujourd'hui, toujours un brin retro nostalgique, je m'évade dans des univers plus riches. Mass Effect, Halo, Darksiders sont désormais mes références sur cette génération mais il ne faut pas oublier que l'essentiel est de jouer.

 

Sur ce blog, vous ne trouverez rien de sérieux. Ou quasiment pas. Car pour moi, jeu vidéo rime avec plaisir, sans prise de tête. Ici rien de sérieux. Que de la bonne humeur.

 

Bienvenue chez The Brainwasher !

 

 

 

 

 

Les principales rubriques en un clic

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

              

 

 

 

    

 

 

Archives

Favoris