I-FRIQIYA un studio franco-japonais à Tokyo

I-FRIQIYA un studio franco-japonais à Tokyo

Par I-FRIQIYA Blog créé le 16/09/10 Mis à jour le 09/03/13 à 19h50

Ajouter aux favoris
Signaler
Spécial

 

Aujourd'hui j'ai envie de vous parler du jeu qui a pas mal influencé Fuel Overdose et auquel je souhaiterais rendre hommage, ce jeu c'est Death rally un jeu  sorti en 1996 sur PC.

Death rally était tout simplement le premier jeu de Remedy un petit studio finlandais qui quelques années plus tard nous pondait Max Payne et Alan Wake. La première originalité de de Death Rally c'est que le jeu adoptait une  caméra top down view. Death rally n'était pas le premier jeu à adopter une telle caméra puisque  des jeux de racing tels que Super cars, Micro machines, Powerdrive, ou même d'action racing comme Spyhunter étaient déjà passés par là mais à l'époque la mode était à la 3D et la référence du genre, mario kart,  elle adoptait une caméra 3D. La deuxième originalité était que le jeu ne reprenait pas complètement le système des pick ups qu'on trouve dans les mario Kart, et autres Blur et qui permet de garder les retardataires dans la course.  En fait le jeu distillait très peu de pick ups et proposait en échange un système qui permettait à chacun d'équiper et de customiser son véhicule avant la course comme bon lui semble.

    

Et puis c'est tout. Pas de surenchère sur le nombre d'armes ou de véhicules, pas d'originalité en termes de level design. En fait il n'en fallait pas plus pour garantir une expérience de jeu à la fois intense et facile d'accès, l'équilibre global du jeu faisant le reste. La conduite était ultra simplifiée avec des véhicules qui avaient très peu d'inertie, la caméra était suffisamment éloignée pour permettre au joueur de pouvoir anticiper les attaques ennemies et de prendre les bonnes trajectoires et les armes étaient correctement bridées de manière à ce qu'on puisse faire au moins faire un tour sans risque le game over. En parlant de game over,  il faut savoir que le jeu est relativement difficile, surtout comparé aux standards actuels mais si vous l'essayez persévérez un peu et vous découvrirez nue profondeur de jeu qu'on ne soupçonne pas après seulement quelque parties.  


Si vous n'avez jamais joué à ce jeu et que vous aimez le genre je vous invite à y jouer, le jeu étant téléchargeable gratuitement depuis le site de Remedy, ça serait vraiment dommage de s'en priver. Ne soyez pas rebuté par le début très difficile du jeu et vous découvrirez un jeu d'une profondeur étonnante.

http://www.remedygames.com/games/deathrally

Skander Djerbi

 

Skander Djerbi est un producteur de jeux vidéo. Après quelques années en France et eu Japon au sein de gros éditeurs à travailler sur des AAA,  il co-fonde I-FRIQIYA une nouvelle société basée à Tokyo et Dubaï et spécialisée sur le développement et l'édition de jeux vidéo destinés aux canaux de distribution dématérialisés. 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Commentaires

Slaanesh
Signaler
Slaanesh
J'y ai rejoué hier soir, je me suis fait une petite partie vite fait, et c'était vraiment extra. Comme je le pensais, le jeu est quand même très facile.

Pour ce qui est des gélules il s'agissait bien d'une quête qui est donné avant que la course se lance. On a le choix d'accepter ou de refuser. Pour ce qui est du debuff qui fait tordre l'écran il s'agit en fait de champignons. Quand on a le malheur d'en prendre un, l'écran se met à se tordre et à se gondoler dans tous les sens rendant la conduite assez difficile (et optionnellement vous flingue les yeux). Il y avait d'autres moyens de gagner des crédits supplémentaires. Lorsque on remporte plusieurs courses d'affilée, l'organisateur vous filait une allonge. Il arrive aussi parfois que quelques parieurs qui se sont fait un paquet de tunes en pariant sur vous, vous filent quelques biftons de leur gain. Et enfin à chaque fois qu'on parvient à mettre en feu les voitures de nos 3 adversaires la mort venait vous filer une récompense. Bref, avec tout ça il y avait moyen de se faire un bon paquet de pognon donc.
I-FRIQIYA
Signaler
I-FRIQIYA
Si je me souviens bien la plupart du temps gelules étaient des drogues qu'il fallait éviter sous peine de voir l'écran de jeu se tordre dans tous les sens pendant quelques secondes rendant l'écran de jeu quasi-illisible.

Par contre, il y avait bien des side quests au cours de certaines courses où il fallait récupérer certaines gelules ou sommes d'argent.
Slaanesh
Signaler
Slaanesh
Han ! Death Rally ! J'avais sur-adoré ce jeu à l'époque, c'était super simple, mais super efficace. On pouvait même croiser le Duke dedans :D Franchement l'un des meilleurs jeux de bagnoles auquel j'ai joué à l'époque. Et c'est clair que si je devais faire un jeu de course je m'inspirais très fortement de ce jeu.

Bon par contre il n'était pas si difficile que ça. Enfin dès qu'on avait fait quelques courses, on prenait le plis et il y avait moyen de se faire un paquet de pognon rapidement. Je me souviens des missions qui demandaient de récupérer des espèces de gélules. :)

Édito

Basé à Tokyo et Dubai, I-FRIQIYA est un nouvel éditeur et développeur de jeux dédiés aux canaux dématérialisés. L’équipe de development franco-japonaise dont les membres ont travaillé sur des franchises telles que Splinter Cell, Need for Speed ou encore WWE travaille actuellement sur Fuel Overdose.

Archives

Favoris