Recommandé par mon blogologue
Signaler
Musique

Ou "Pèpeur Taïgueur" comme disent sans doute les producteurs indépendants américains tels que John Congleton (Explosions in The Sky, This Will Destroy You, The Polyphonic Spree, etc) lors de l'enregistrement du troisième album des nantais au Studio Electrical Audio de Chicago, par exemple.

Un enregistrement qui s'est fait dans les conditions du live et ça s'entend bien évidemment de la première à la dernière seconde de ce(tte) Recreation. Un disque qui porte donc très bien son nom puisqu'il ne connaît pas l'ennui, le rythme est central et il le restera même dans les phases légèrement atmosphériques, comme sur le long et superbe The Later Reply. Un sens du groove qui se confirmera sur Afternoons ou encoreTeenage Lifetime et ses variations sautillantes, bien ciselées, mathisées. Le trio n'oublie pas d'insuffler constamment une touche d'afrobeat à son rock fiévreux dans la plupart des compositions (Chimera, Demand, Afternoons), en jumelant le tout avec une fluidité totalement réjouissante, faisant preuve de la même maîtrise que leurs copains de Fordamage.

La voix d'Eric ressort davantage et nous emmène tantôt vers des phrases scandées, accompagnant les instruments dans une entreprise de déstructuration (I'm Someone Who Dies, Home Truth, This And That And More Of This And That, Wandering Cage), tantôt vers une mélodie pure et sincère toujours accordée au poil avec batterie et guitares (The Later Reply, Demand, Teenage Lifteime). Le tout est emballé dans une sorte de chaleur subtile, le son est d'une clarté éblouissante, plein de relief. Il en résulte que l'on est instantanément happé par cette ambiance sonore aux contours imprévisibles, donnant une personnalité complètement affirmée aux trois nantais, déjà riches et célèbres dans nos sous-sols depuis The Beginning And The End Of Now. Notez par ailleurs qu'il s'agit d'une sortie étrangement synchronisée avec l'arrivée du printemps et tout ce que ça implique d'un point de vue "récréatif".

Qu'on se le dise, Recreation est une belle réussite s'inspirant du meilleur de la scène 90's et qui risque bien de faire exploser le groupe à l'internationale, si ce n'est pas déjà fait. J'extrapole certainement mais Papier Tigre comme représentant du rock alternatif français à l'étranger, ça aurait plutôt de la gueule, non ?


Tracklist :

  1. I'm Someone Who Dies
  2. Chimera
  3. Home Truth
  4. This And That And More Of This And That
  5. The Later Reply
  6. Demand
  7. Afternoons
  8. Teenage Lifetime
  9. Parents And Neighbours
  10. Wandering Cage

 

On peut écouter ça sur la plateforme bandcamp d'Africantape.

 

"I'm Someone Who Dies" en vidéo stop-motion bien réalisée.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Recommandé par mon blogologue

Par herEgen Blog créé le 21/05/11 Mis à jour le 18/03/14 à 18h53

Zone autogérée, prioritairement musicale.

Tang Cé (Tang @Metalorgie)

Ajouter aux favoris

Édito

Zone à priorité musicale autogérée.

Archives

Catégories

Favoris