Transmédia feat. Jeux vidéo

Par hepiq Blog créé le 07/09/13 Mis à jour le 30/11/15 à 11h30

L'intérêt de ce blog est de traiter de la transmédialité audiovisuelle, et plus particulièrement des projets liés aux jeux vidéo. Chargé de projet Transmedia (FR/EN/DE).

Ajouter aux favoris
Signaler
Société (Jeu vidéo)

Le Online a tué le Jeu Vidéo

 

 

 

 

Loin est l'époque où plus jeune je retrouvai mes amis le mercredi après midi pour jouer à Street of Rage sur Mégadrive ou Mario Kart sur Super Nintendo. On jouait à plusieurs en multi et je dois avouer que c'était la bonne époque, avec nos mamans qui préparaient le goûter entre deux sessions de jeu. Puis sont arrivées la Playstation et la N64 et là, on a vraiment commencé à s'éclater à 4 avec Bomberman ou Mario Kart/Party.

 

Entre temps j'ai découvert le jeu sur PC avec MYST et Tomb Raider 1, et fait mes débuts sur Internet, à une époque où les modems tournaient en 56k, bloquaient les lignes téléphoniques et où le temps de connexion était facturé quelques francs la minute.

 

C'est vraiment fin 1999 début des années 2000 pendant mes années collège que j'ai découvert le multijoueur online avec The 4TH Coming sur GOA, un des premiers gros MMORPG sorti 2/3 ans après Ultima Online, à l'époque on jouait en 2D isométrique, et d'après mes souvenirs l'ambiance était bien différente et plus sage qu'aujourd'hui. Le Troll n'existait pas encore et on ne pouvait pas vraiment pourrir l'expérience de jeu des autres joueurs. Même s'il était possible de Free Kill les autres joueurs, cet acte était puni par les GM et modérateurs, si on voulait se taper sur la gueule, il fallait organiser un duel en bonne et due forme ! Sinon, c'était la prison et le personnage était immobilisé dans une cellule pendant des jours.

 

Par la suite, au collège, avec mes amis, nous avons fait nos premières expériences dans le FPS online, avec le culte Counter Strike v1.5, alors que Steam n'existait par encore. Nous jouions en team, faisions des matchs le soir après les cours, puis un jour est sorti Call of duty, c'était en 2003/2004. Mes amis ont alors migré vers ce jeu et moi je m'en suis allé vers de nouvelles aventures en solo sur mes consoles du moment : PS2 et GC (notamment Paper Mario : la porte millénaire, qui reste pour moi l'un des jeux ayant marqué mon enfance).

 

J'ai brièvement retrouvé mes amis sur World of Warcraft au lycée, mais je n'ai jamais réussi à accrocher aux MMORPG en 3D, et d'ailleurs même aujourd'hui en ayant tenté de retrouver mes amis presque 10 ans après sur GW2 ça ne passait pas, je n'aime pas la 3D.

 

Tout ça pour venir à la génération PS360, l'Internet démocratisé, et le multijoueur online adopté par presque tous les jeux et le comportement des nouvelles générations nées avec Internet.

 

Malheureusement, Flame et Troll sont devenus des pratiques courantes exacerbées, la faute à l'écran interposé, le pseudo anonymat et le manque de maturité provoqué par le culte de l'ignorance. Je suis profondément convaincu que l'équipement en high-tech des jeunes d'aujourd'hui provoque un désintérêt pour la bienséance et la culture, ajoutons à cela le laxisme parental dans l'éducation, et on crée la génération langage SMS/post MSN/Facebook/Smartphone, dévergondée et impudique.

 

Le problème est que le Jeu vidéo, tend à être hyper connecté : jeux en démat', modes multijoueurs obligatoire quelque soit le type de jeu, tendance à vouloir rendre impossible le jeu si la console ou l'ordinateur n'est pas connecté à Internet (cas Xbox One, dispositifs anti-piratage pour l'installation des jeux, blocage des applications smartphone si le joueur n'est pas connecté etc...), installation des patchs/MAJ obligatoire sur consoles dès la première mise en route d'un jeu, et surtout le désintérêt d'une grande partie du public pour les jeux ne possédant pas de multijoueur.

 

Le Online décuple la durée de vie d'un jeu, mais l'association de la mise en compétition quasi permanente des joueurs, avec l'immaturité d'une grande partie du public tue l'expérience de jeu, et on assiste le plus souvent à des échanges d'insultes, de Troll, de Flame, de menaces, plutôt qu'à une entente cordiale entre les joueurs. Et cela ne fait qu'empirer, il suffit de se pencher sur les jeux online les plus joués, notamment Call of duty avec sa moyenne d'âge de 14 ans, où l'on ne peut pas faire une partie sans se faire insulter par ses adversaires ou ses coéquipiers dès qu'on tue ou qu'on se fait tuer, il n'y a plus de juste milieu, quelque soit l'action, elle est susceptible de provoquer un flot de haine, est-ce là le but d'un jeu ? À la base, jouer c'est s'amuser.

 

On peut aussi s'attarder sur League of legends, qui pour moi est le jeu le plus représentatif de ce nouvel état d'esprit du jeu en ligne, chaque action qu'on y effectue est soumise à la critique des autres joueurs, et on en perd vite l'envie de jouer. Même avant que la partie ne commence on peut lire des : « Mid or Troll » ou des « i report you » pour tout et n'importe quoi. Quand un joueur se connecte à la game avec quelques minutes de retard à cause d'un soucis de connexion, ce qui est inhérent à tout jeu online, quel est l'intérêt pour lui de continuer la partie si dès sa reconnexion il se fait insulter et qu'on lui signifie qu'il va se faire « reporter », ce qui aura à long terme des répercussions sur son compte et son expérience de jeu avec des avertissements de la part de Riot, et la possibilité de voir son compte banni, alors qu'il n'est pas responsable de ce qui lui arrive.

 

Pareil pour les débutants, que ce soit dans League of Legends ou autres jeux multijoueurs online, aujourd'hui on a pas le droit d'être débutant, il faut d'office débuter le jeu en étant expert et « skillé », sinon on a droit à un déluge d'insultes et d'être qualifié de « Noob » pendant toute l'expérience de jeu, ce qui démotive et crée une frustration.

 

Ce ne sont que quelques courts exemples, mais à une époque pas si lointaine, on pouvait jouer en multijoueur avec ses amis, dans la même pièce sans avoir de rapport de force négatif et sans acharnement verbal, malheureusement avec le online et les raisons citées, le jeu online aujourd'hui rime plus avec frustration et déconsidération des autres joueurs, et finalement, le Jeu vidéo perd son aspect divertissant, pour devenir quelque chose bien loin de pouvoir être qualifié de Jeu.

 

 Vous pouvez découvrir d'autres articles du blog : L'attraction des Youtubeurs ou Le futur du jeu Vidéo (Transmédia).

 

Ajouter à mes favoris Commenter (50)

Commentaires

Ayao
Signaler
Ayao
Cette article représente tout le contraire de ce qu'on aime et l'on veux !

Tu sais Hepiq, j'ai envie de te dire que ton article était bien parti car tu étais positif. Et tu as basculé dans le côté obscur avec tout ce négatif !!
Moi c'est malheureusement ça que j'aime pas dans la mentalité gamer: On aime trop le négatif !
J'ajouterai qu'on est trop contradictoire car ce que tu cites est l'évolution des JV ! On passe notre temps à demander des nouveautés et du changements (à tort !) et lorsque l'on a ces nouveautés et ces changements, on râle !! (Car c'est pas en 2D ou maintenant on peu jouer à 16 online ??)
J'ai envie de dire à tous les gamers: KIFFEZ !!! Oubliez tout ce que vous aimez pas dans les JV et arrêtez de nous faire croire que tout était mieux avant !! C'est faux
Amon
Signaler
Amon
@Allensan : D'accord avec toi.

Et je rajoute qu'en 6 mois de jeu sur The Secret World, j'ai pas vu une seule fois une insulte sur le chat, pas une seule fois. Encore aujourd'hui, je me demande si je n'ai pas halluciné.
Ki_Ki
Signaler
Ki_Ki
marrant le côté, coucou je joue qu'avec/contre des abrutis donc le multi c'est caca. J'ai une liste d'amis de qualité et j'aime beaucoup le online. Trouve toi des potes et reviens nous faire une MAJ de ton post de blog.
Allensan
Signaler
Allensan
Je trouve cet article très triste, tu dit que tu as connu le debut du online , pourtant j'en ai pas l'impression.
J'ai commencé le online avec UO et continuer avec EQ , j'ai eu ma période Unreal tournament ou j'était très bien classé.
Je peut te dire que de toute époque les flammers, gamins puériles ça a existé, la seule différence par rapport a avant est qu'un jeu comme EQ ou il y avait 300k joueur dont 1500 par serveur et qui demandait un abonnement assez chere + une bonne connection filtrait un peu ce type de comportement , l'autre filtre se faisait sur le fait que le jeu était pas connus du grand publique.
Si ton soucis actuel est vraiment ce genre de personne je t'invite a essayer des MMO, FPS ou MOBA moin connus, par exemple le début de la phase alpha de heroes of the storm quand il y avait que 100 game au meme moment était très polie, maintenant avec 2000 games au meme moment tu retombre sur des personnes peu fréquentable.
Le soucis vient pas du en ligne mais du coté hype d'un jeu, plus il est joué , plus tu aura de cas sociaux.
Exemple pour les mmo, The Secret world, je ne suis jamais tombé sur un flammer car ce mmo ne compte pas beaucoup de joueur et il a une ambiance plus mature et surtout plus intellectuel qui fait fuir pas mal de ces personnes qui rendent l'expérience en ligne moin interressante.
Blizzard avec Heroes a bloquer la conversation avec la team adverse, donc on ne peut se flammer qu'avec sa team et dans ce cas , je conseil toujours d'être accompagné d'amis ou de connaissance .

Je vais résumé mon pavé le online est pourris quand le jeu a trop de succès et qu'on y joue sans une bonne base d'amis.

Personnellement j'ai fait mon choix, j'ai 6 fois plus d'heure de jeu en 2014 sur des jeux en coop ou pvp que sur n'importe quel jeu solo (pourtant j'ai finit en moyenne 3 à 4 jeu solo par mois en 2014 )
Tiris
Signaler
Tiris
Je trouve que tu tires des conclusions bien hâtive et biaisées en plus de mettre un peu tout le monde dans le même panier. Sans oublier que pour les jeux que tu cites, je répondrais effectivement comme ça a été dit déjà : suffit de jouer avec tes amis online.

Perso je joue principalement online et c'est grâce au online que je peux continuer à m'amuser avec mes amis qui sont à des centaines de KM d'où je vis.

Et pour ce qui est de "jouer avec des inconnus", il y a aussi pleins de solutions, ne serait-ce que dans le design du jeu lui-même. Regarde Hearthstone par exemple.
flyingfox
Signaler
flyingfox
Tellement vrai. Mais ce ne sont pas les modes online qui ont tué le jeu vidéo (tel que nous le connaissions)... C'est sa démocratisation.
air-dex
Signaler
air-dex
Je trouve le titre mal choisi par rapport au contenu du billet de blog. L'article parle principalement de MMO alors que le titre sous-entend que ça va plus parler d'online d'une manière générale. Du coup je répondrai en deux temps à la question de l'article.

D'abord les MMO. C'est un cas typique de Septembre éternel ( http://fr.wikipedia....tembre_éternel ). Le genre a eu la chance de percer (merci WoW et CS) et de s'installer durablement dans le paysage vidéoludique, mais il doit désormais composer avec des gens bien moins évolués qu'avant. On n'a rien sans rien. Du coup est-ce que cet article est un article d'un vieux de la vielle époque des MMO d'avant leur Septembre éternel et qui regrette le bon vieux temps d'avant WoW et CS ? J'ai envie de dire oui. Mais est-ce qu'hepiq a tort pour autant ? J'ai envie de dire non. Après pour retrouver de la qualité il suffit de connaître les bonnes adresses. Lesquelles ? Je ne sais pas je n'ai jamais touché à un MMO de ma vie. À vous de les donner. Après est-ce qu'un MMO plus confidentiel, donc moins "massivement", est toujours un MMO ? Ceci est un autre débat. Pour revenir au débat initial non les MMO ont encore un bel avenir devant eux. Les kikoolols actuels le feront vivre encore longtemps. Est-ce que cela tue le JV d'une manière générale ? Ce qui est sûr c'est que ce n'est pas cela qui va l'aider à avoir meilleure réputation.

Ensuite le Online d'une manière générale, celui qui va bien au delà du multi en ligne. Lui par contre peut tuer le JV sur le long terme. Trop d'online tue le online et même le JV d'une manière générale. Les gros acteurs du marché sont en train de faire pencher le JV dans le "tous online tout le temps" et tout ceci s'effondrera quand une voie alternative deviendra populaire. À trop vouloir mettre de contraintes, notamment pour lutter contre le piratage et pour préserver les bénéfices des gros acteurs du marché, le marché s'effondrera de lui-même comme celui des CD musicaux il y a 10-15 ans.

Mais heureusement le online ce n'est pas que cela. C'est aussi du jeu en ligne. Et là aussi sur ce point trop d'online tue le online. Désormais beaucoup proposent du online sur tout et n'importe quoi. Autant cela est compréhensible pour des jeux naturellement tournés vers le multijoueur, autant je trouve que du online sur des jeux fortement solo nuisent à ceux-ci. Quel est l'intérêt d'avoir du online dans des jeux fortement solo à la base comme Assassin's Creed, The Last Story (il avait un mode online, à base de combats en arène qui faisaient office de farming) et bientôt Xenoblade Chronicles X ? Quel est l'apport du multijoueur et du online en eux-mêmes dans ces modes de jeu ? La réponse est "faible". Ces choses là ne sont là que pour aider aux contrôles online (cf. plus haut) et à l'obsolescence programmée, où il faudra acheter la dernière version pour continuer à profiter du online quand l'online du premier jeu sera débranché. Bref rien qui ne soit à l'avantage des joueurs et qui périclitera quand ceux-ci auront trouvé quelque chose d'autre plus à leur avantage.

Perso je joue là où je vois mon intérêt de gamer, c'est-à-dire principalement dans du solo offline. Qu'on aime ou pas c'est l'un des rares genres où tu pourras encore jouer au jeu dans 10-15 ans si l'envie te prends d'y rejouer. Là j'ai encore ma N64 d'origine et son OoT. Si j'ai envie d'en profiter pleinement je n'ai qu'à rebrancher le tout et m'y mettre, 16 ans après la sortie du jeu. Ce n'est pas comme les premiers Battlefield (tous sauf les 2-3 derniers en fait), plus récents et avec les modes de jeu les plus intéressants qui ont déjà été débranchés par EA depuis belle lurette. Après je ne crache pas non plus sur du multi online de temps en temps, en particulier pour Mario Kart (MK Wii puis MK8). Un jour ces jeux là seront offlines (MK Wii l'est déjà) mais je serai passé à bien autre chose depuis longtemps et si je veux faire du multi il me restera le multi local.
Ki_Ki
Signaler
Ki_Ki
Avec une bonne liste d'amis toute cette liste d'inconvénients disparaît comme par magie.
JPthe zombie
Signaler
JPthe zombie
tout est dit, rien à rajouter
Guanfei
Signaler
Guanfei
Le online pourrait apporter un plus, si il n'était pas obligatoire.
Quand on regarde, l'ajout du online pourrit plus le jeu qu'autre chose. Outre les connexion obligatoire à la con, on a aussi des jeux qui ont souffert pas mal du online totale. Le plus célèbre, c'est quand même CoD, qui d'un jeu avec des solo épiques, est passé en jeux multi pour kevin.
Assassin's Creed aussi, qui a finalement lâché le multi compétitif pour n'en garder que la coop.
Les jeux de bagnoles pareil. Quand on pense FPS de légende, on ne pense pas aux FPS récent mais bien aux anciens. Duke Nukem, Doom, Quake, Hexen, Shadow Warrior... Tous des jeux solo avec un vague multi.
Et puis la grosse victime maintenant, c'est tout le côté "social" du jeu vidéo, avec les potes. Avec le multi en écran splitté bien sûr, mais aussi le prêt de jeux, et aussi l'époque où il suffisait de prendre sa cartouche ou sa carte mémoire avec sa sauvegarde et l'amener chez un pote pour jouer.
Et enfin, le pire je crois, le online donne une excuse aux éditeurs pour sortir des jeux foireux sous prétexte que "on le corrigera plus tard avec un patch!". Avant le online, les devs devaient finir et tester le jeu à fond, pour être sûr que tout allait bien, parce qu'une fois le jeu sorti, c'était fini et un bug majeur signifiait le retour en magasin et le remboursement. Aujourd'hui ils sortent des jeux à moitié fini, laissent les joueurs trouver les bugs et les corrigent après.
GazetteSDF
Signaler
GazetteSDF
AMEN !
De plus, le Online tue les avancés en IA : il y avait plus de travail sur l'IA il y a 10/15ans que maintenant, les IA n'ont pas changé depuis l'avènement des FPS console. Je sors éternellement le même refrain mais je trouve qu'on a pas trop fait mieux que Soldiers Of Fortunes en terme d'IA : Localisation des dégats, DÉSARMEMENT de l'IA (jamais revus depuis si ce n'est dans Red Dead Redemption et j'ai un doute sur GTA) ...

A quand un jeu où on peut juste blesser et désarmer un adversaire ??? pas dans un jeu pensé avant tout multi avec un tuto solo (heureusement que TitanFall n'ai pas été un trop gros succès car sinon, on pouvait dire adieu au solo pour pas mal de FPS) car oui, comment gérer en multi le désarmement, la blessure pourquoi pas, mais difficile avec la mode de la vie qui revient d'elle même ...

Donc je suis d'accord assez avec la conclusion, le multi et donc le jeu trop axé multi devient plus une frustration qu'un divertissement, surtout quand on vieillit, que les responsabilités nous tombent dessus les unes après les autres (travaille, famille, ...) le temps de jeu est de plus en plus limité, les horaires et les conditions de jeux de moins en moins favorable à la performance : Le temps de coucher les petits et madame : 23h, donc pour jouer après une journée de boulot, à partir de 23h au mieux jusqu'à s'endormir sur la manette [truc impensable quelques années plus tôt] il est vraiment frustrant de se faire fraguer toute les 10s par des "mômes" qui n'ont que ça à faire [comme moi à leur âge mais il n'y avait pas de multi si ce n'est sur PC].

Après, petite contre argumentation : A l'époque du "C'était mieux avant", nos vieux jeux (je parle des jeux jusqu'aux consoles 16Bit incluses), nos jeux étaient pour certains atrocement dur car il collait à un autre modèle que le multi : l'Arcade qui n'avait aucun intérêt que le premier Noob de passage puisse "OneLifer" un jeu, leur intérêt était de nous en faire bavé jusqu'à connaître le timing de tout les niveaux pour le finir ... et à la moindre erreur, GAME OVER => RESTART !

De nos jours, avec les checkpoints demandés tous les 10m, des saves automatiques tous les 5m (perso, vu mes temps de jeux et mes opportunité de jouer, bien content qu'il y ait souvent des checkpoints car sinon, je passerait mon temps à refaire ...), le GAME OVER n'existe plus, donc les solo ont perdu de leur "consistance" et de leur "difficulté" artificielle dû principalement à l’existence du GameOver.
Alors dans ce cas, qu'est-ce qu'il nous reste pour SAIGNER un jeu comme dans le temps? Les succès / trophées ? C'est pareil, c'est très artificiel et je trouve souvent très mal dosé ... donc il reste le compétitif avec le multi.

J'ai pas fait beaucoup de multi principalement car si j'arrive à trouver déjà le temps de finir mes solos, c'est un miracle, donc m'investir dans des multi, comme tu dis, c'est frustrant car on a pas le niveau, les matchranking sont assez foireux est donc on tombe sur des PK alors qu'on est simplement un Noob.
Mais j'ai pu m'investir quelque jour sur MAG sur PS3, et c'est vrai, au début, t'es un boulet, mais au bout de 3 jours, j'arrivais à m'en sortir, alors j'allais pas en première ligne, j'avais favorisé une classe plus adapté à mes skills : Le Soutient. Et j'ai senti une belle courbe de progression ce qui rend donc l'expérience moins frustrante, on se retrouve donc avec du challenge qui est nivelé par la communauté de joueur.

Autre multi que je pratique : GTA Online qui ressemble maintenant plus à un GTA que GTA V Solo et c'est pareil, j'arrive à voir que j'ai progressé, que si je joue pas un moment, que je perds et qu'au bout d'un moment, ça revient. Après, je pense qu'un jeu comme GTA Online demande moins de skill qu'un FPS ou alors, comme je suis plus GTA Like que FPS en solo, je m'en sort d'avantage en multi ...

Bref, ce qui est sûr, c'est que le tout multi n'est à mes yeux pas une bonne chose, elle est bien pour les Ado, ceux qui en sont passionné qu'ils ne font que ça, mais c'est sûr qu'à mes yeux, le tout multi ne peut pas me convenir dû fait que j'ai besoin, à cause de mes enfants, de faire PAUSE, qu'il m'est difficile de suivre un RAID car je ne peux plus assurer des SESSIONS de jeu exclusive de X minutes / heures ...
MAIS je pense que le multi permet de donner du temps de jeu artificiellement comme le GAME OVER à la vieille époque.
kabukiclash
Signaler
kabukiclash
Pour moi, le jeu vidéo, c'est comme la branlette, pour que ca reste saint, faut que ce soit du solo ;p
BarryWhite
Signaler
BarryWhite
Le Online des consoles... est vulnérable !
Les consoles de salon vont disparaître pour donner place au gamingcloud, sur des supports portable sans que la manette ne disparaisse... les jeux PC sont très en avance par rapport aux consoles Next-gen, car elle tarde trop à se renouveler (au bout de 5 ans)... Alors que les tablettes et les smartphones sortent chaque année... pareil pour le PC qui commence à avoir de plus en plus de joueur potentiel... jeux moins cher en démat et en mat'... Donc, oui le jeu Online rime avec frustration sur les consoles de Sony et Xbox Live, car elles sont payantes, archaïques et instable !
elia-balade
Signaler
elia-balade
les jeux de 200h ne tue pas le jeux vidéo, tout comme le jeu en ligne: l’étroitesse d'esprit des joueurs fait que nous chère industrielle du jeu en profite allégrement.

Un joueur qui passe son temps sur un même jeu pendant des années est jugé par d'autre comme je ne sais quoi.... tout comme celui zappe de jeu en jeu après un campagne solo rachitique....

bref là encore : ce sont les joueurs qui se cataloguent eux même , se jugent , se critiquent ...etc

le fait est que tout le monde s'offusque pour un rien ces derniers temps: prêter attention aux insultes dans un fps est aussi risible que celui qui les formule.... à mon sens

mais pendant ce temps là, l'industrie profite de nos faiblesses, mettre les joueurs les uns contre les autres est terriblement efficace, et les joueurs s'en charges eux même, elle est pas belle la vie.
kevin31talbot
Signaler
kevin31talbot
Je suis d'accord, j'adore me plonger dans une aventure solo. Depuis peu de temps je détestais le multi (cod) pour la mauvaise ambiance installer de par certains joueurs. Les mmorpg sont moins stigmatisés par le phénomène, je trouve, l'entraide y est développé. Depuis peu, il y a eu Destiny et c'est le jeux qui parvient à instaurer le climat parfait dans le social. C'est le jeu, qui me fait passé des heures de jeux avec des amis et d'autres joueurs simplement fantastiques.
Karuga
Signaler
Karuga

et arrêtez de gueuler contre les patch. mattez une vidéo du joueur du grenier pour vous rendre compte qu a l époque, si tu avais un jeu bugué ou mal réglé, tu le gardait tel quel à vie et pourtant tu l avais payé cher, même plus cher qu a l heure actuelle.
Aujourd hui on a toujours des jeu pas finis, mais grâce au consoles connectées on peu les avoir corrigés parfois même assez rapidement.

Ben oui mais c'était quand même vachement moins courant.

A l'heure actuelle, par contre, le jeu est pas fini c'est pas grave on te le jette au visage comme ça, plein d'bugs ... En gros, à cause de ça, on te vend un jeu pas fini et je parle même pas des DLC

Glados
Signaler
Glados
et arrêtez de gueuler contre les patch. mattez une vidéo du joueur du grenier pour vous rendre compte qu a l époque, si tu avais un jeu bugué ou mal réglé, tu le gardait tel quel à vie et pourtant tu l avais payé cher, même plus cher qu a l heure actuelle.
Aujourd hui on a toujours des jeu pas finis, mais grâce au consoles connectées on peu les avoir corrigés parfois même assez rapidement.
3 Nuances 2 Geeks
Signaler
3 Nuances 2 Geeks
Si le retrogaming est devenu aussi important, le online n'y est pas pour rien, les joueurs ayant la nostalgie d'un temps où le multijoueur local etait bien plus sympa à jouer...Après, tout n'est pas à jeter, Mario Kart 8 en est un exemple, avec sa communication limitée. Le online ne tue pas le jeu vidéo, il tue la convivialité originelle de ce dernier.
Amon
Signaler
Amon
Sympa comme article.

Mais t'oublies de prendre en compte le type de jeu et l'époque. Le type de jeu façon League of Legend, c'est un peu normal en même temps, ce genre de jeu est un nid à gamins, donc forcement la maturité, le sang-froid, le respect c'est pas dans ce genre de jeu qu'on va les trouvés.

Ensuite le temps, je me souviens qu'en 2005, à la sortie de WoW et du premier Guild Wars, les mentalités n'étaient pas du tout les mêmes. Pendant facilement les deux premières années, il n'y avait quasiment pas d'insulte, les joueurs s'entraidaient ou donnaient des trucs, parlaient entres eux, faisaient preuve d'un minimum de respect. Et même si tu te loupais et que tu faisais perdre ton équipe, et bien c'était pas grave et on recommençais, tu te faisais pas insulter comme du poisson pourri.

Il y avait bien sûr du troll, mais c'était plus le troll rigolo qui met l'ambiance dans un avant-poste et qui se moque gentillement, ça n'allait jamais plus loin.

Et après en 2007, une certaine catégorie de jeunes joueurs est arrivé, et doucement mais surement ils ont installés une ambiance de merde et un non respect total.
XxggxX
Signaler
XxggxX
@hepic : As-tu au moins joué au Online avec des amis ou simples connaissances, avec Tchat in-game et autre ? Parce que, en lisant l'article, j'ai l'impression de me voir moi, jurer sur le jeux online au moment où je n'avais pas essayé le tchat audio et que je n'avais donc pas encore passer des soirée à mourir de rire mais aussi sérieuse quand il le faut sur bien des jeux avec des amis... !

Personnellement et contrairement à ce que tu pense, le Online est sans-doute ce qui va faire vivre le jeu vidéo dans les prochaines années. Avec la réalité augmentée et les nouvelles features, on est partis sur du "tout-online" bien que ça ne va pas se faire d'ici plusieurs années mais ce sera le cas.

Je comprends que certains soit réticents au online (je l'ai été) et préfère le solo mais cet article me semble être un condensé de frustration après avoir joué à du multi en solo pendant quelques temps. Choisis de bons amis, de bons voisins... et joues avec eux, les insultes, tu en rira avec eux et tu n'y fera même plus attention. ^^
Naoshige
Signaler
Naoshige
Pas du tout d'accord avec le titre, mais au final totalement d'accord avec l'article. Je rejoint ceux qui disent que ce sont les joueurs (enfin certains) qui tuent le online, et pas le online qui tue le JV. Le multi online est une évolution évidente de notre média préféré, qu'il soit là c'est pas une mauvaise chose, même si je déplore le fait de vouloir en foutre sur tout les jeux, même ceux qui ne sont clairement pas prévu pour. Mais personnellement, c'est à cause du comportement général des (jeunes) joueurs que je ne joue pratiquement pas en multi. Et je suis particulièrement d'accord avec la partie sur les débutants. Vu que je joue très peut online, c'est la foire à la bastos, les défaites s'enchaînes et vu que je m'en prend la tronche par les autres personnes de mon équipe j'arrête de jouer. Du coup, je m'améliore pas, et les rares fois où je retente l'expérience, c'est encore pire qu'avant. Le serpent qui se mort la queue.

Malheureusement, ça va pas en s'arrangeant. Et sur les gros titres qui se vendent par palettes, ça va être de pire en pire.
Solid Toad
Signaler
Solid Toad
Amen. Bravo d'avoir si bien formulé le problème de la nouvelle génération de joueur.
GTA online est la parfaite illustration de ce qui va mal aujourd'hui.
Un exemple rencontré à plusieurs reprises :
_Allô ? allô ? allô?
_(branche son micro)Quoi?
_(Flot d'insulte)
_(Flot d'insulte)
Karuga
Signaler
Karuga

Mais maintenant, a-t-on vraiment envie de savoir qui se cache derrière les joueurs adverses? le online n'est-il pas qu'un moyen pour se passer de l'intelligence artificielle?

 

Bof ... L'IA ne remplacera jamais le fait de jouer avec un vrai joueur je pense. Ne fut que pour les conversation micro :D

Musimon
Signaler
Musimon
Le titre n'est pas si faux que cela (je réponds au commentaire). C'est juste un choix d'aborder la question ici. Le jeu depuis sa création est avant tout un fait social (je parle de tous les jeux). Or le jeu en ligne est-il toujours un fait social. A-t-on réellement une action d'échange entre deux personnes en jouant en ligne, ou sommes nous que le prolongement de notre avatar virtuel! Existons nous dans le jeu en ligne?
J'ai le souvenir des premières parties en ligne de Soul Calibur sur DC. Dés que j'ai su qu'un joueur habitait très proche de chez moi, en pleine campagne audoise, hasard improbable, on s'est invité pour partager quelques soirées vidéoludique. C'est peut-être ma plus grande expérience de joueurs.
Mais maintenant, a-t-on vraiment envie de savoir qui se cache derrière les joueurs adverses? le online n'est-il pas qu'un moyen pour se passer de l'intelligence artificielle?
Karuga
Signaler
Karuga

Il y en a bc qui font la même erreur ici. Faut pas confondre jeu en ligne et solo avec jeux vidéos.

 

Que le jeu en ligne prenne de plus en plus le pas sur le solo, c'est malheureusement le cas pour certaines franchises bien connue mais tuer le jeux vidéos de manière générale, faut pas pousser parce que si le online tue le jeu vidéo, il n'y aura plus de jeu en ligne non plus

Archives