Le Blog de Gunhed

Par Gunhed Blog créé le 23/02/14 Mis à jour le 02/12/18 à 15h36

Maire d'Anzin-Saint-Aubin (62), vice-président de la communauté urbaine d'Arras en charge du numérique.
Mes passions jeux vidéo, retrogaming, BD et autres inepties... Bon ben les petits amis, on va essayer de concilier tout ça dans la joie et la bonne humeur...

Ajouter aux favoris
Signaler
Retroreading (Jeu vidéo)

Ces deux numéros d'Arcades, datés de mars et avril 1988, ont un aspect historique indéniable. En effet on y apprend la stratégie de Nintendo pour s'implanter en Europe et à travers un reportage au Japon sur SEGA, on découvre leur envie de ne plus être seulement un acteur mineur du secteur des jeux vidéo familiaux. On voit également qu'un outsider nommé PC Engine a de sérieux atouts... Du côté de la micro, la cassette vidéo des frères Bogdanov vantant les mérites de l'Amiga est diablement tentante...

Le magazine Arcades n'est pas resté dans les annales de la presse spécialisée. La faute à une qualité rédactionnelle assez inégale et qui manque cruellement de passion. Si on devait faire une comparaison, Tilt était à l'époque le magazine sérieux de la presse vidéoludique et Micro News (et plus tard Joystick) le magazine de la déconne. Génération 4 était entre les deux : "sérieux sans se prendre au sérieux". Arcades, sous-titré "jeux informatiques et communication", était une sorte de "Tilt" mais sans rédacteurs vraiment concernés par la matière. Les tests sont d'ailleurs assez particuliers : une bonne partie de l'article est une sorte de réécriture de l'histoire, plus ou moins réussie, parfois décalée, sans doute pour plonger dans l'ambiance le lecteur. Le vrai test se trouve finalement dans l'encadré "fiche technique" où on entre enfin dans le vif du sujet.

Le clou de ces tests est celui de Super Mario sur NES... Le journaliste est complètement à côté de la plaque et rétrospectivement c'est assez rigolo de comprendre qu'en gros c'est une sorte d'Alex Kidd mais en moins bien ! Les fans de SEGA s'en amuseront, ceux de Nintendo crieront au scandale. D'autant plus que le screnshot est complètement loupé : on ne voit même pas Mario ! Ce qui est dommage c'est qu'on ne sait pas vraiment qui sont les auteurs des textes, ça serait bien qu'ils se dénoncent les gredins :)

Les dessins qui agrémentent les articles oscillent entre le hideux, l'effrayant et le passable. Là encore c'est assez édifiant. Est-ce de l'art ? Est-ce du Joann Sfar avant l'heure ? La question est posée :)

Par contre force est d'avouer que certains reportages sont tout simplement excellents. Denis Bonomo qui fait office de journaliste tout-terrain nous offre un reportage sur le Japon (et sur SEGA) franchement superbe. Je me souviens qu'à l'époque, le fan de SEGA que j'étais, l'avait relu au moins dix fois :)
Cerise sur le gâteau, on y trouvait même un petit paragraphe sur ma console de coeur : la PC Engine !

Le numéro N°6 est lui "playhistorique" ! Florent Gorges en a fait allusion dans son numéro spécial Zelda sorti cet été. En effet l'interview de Ron Judy, une huile de Nintendo USA, balance de l'info assez lourde qu'on traduit comme une reprise en main de la distribution de la NES en Europe car jusqu'à présent ce n'était pas spécialement une réussite (seulement 40 000 consoles vendues jusqu'en 1987). Les connaisseurs savent que la transition ASD vers Bandai a été déterminante dans l'implantation de la NES en France.

Bref si cette plongée 30 ans en arrière vous tente, cliquez vigourement sur la vidéo ci-dessous et si vous souhaitez potasser ces magzines, rendez-vous sur abandonware-magazines.org !

Voir aussi

Sociétés : 
Nintendo, Sega
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Gunhed
Signaler
Gunhed
Oui j'avoue qu'elle n'a pas la même notoriété que les "classiques" Tilt, Joystick, etc.
Donald87
Signaler
Donald87
Bizarre ... Aucun souvenir de cette revue ...

Édito

Pourquoi faire un blog ici ?

Déjà parce que Gameblog, comme son nom l'indique, nous permet de le faire et que c'est la moindre des politesses que de répondre favorablement à leur aimable invitation.

Ensuite parce qu'à 43 ans, la passion des jeux vidéo m'anime toujours autant, avec une petite préférence pour les jeux d'antan. Pas parce que c'était mieux avant, nan, nan juste parce que je suis susceptible et que ça me fait mal d'être poutré par des gamins de 12 ans quand je joue en réseau sur les jeux actuels :)

Bien à vous.

Gunhed

PS : Mode frime activée avec le macaron qui va bien :)

Et ma chaîne : Gunhed TV

Archives

Favoris