Deux secondes! J'exp
     
Signaler
Analyses/rétrospectives/comparaisons

Pikmin 1 & 2 (GC/Wii)

Souvenez-vous, un nouveau concept est né en 2001 sur la Nintendo GC. Tout droit inspiré du genre STR avec un peu de gestion et de savoir faire, Nintendo nous a pondu un titre tout à fait hors du commun : Pikmin.
Ce jeu fut pour moi une véritable surprise, bourré de références mais aussi d'ingéniosité. A l'heure d'aujourd'hui, seuls deux opus sont sortis et le troisième est toujours en attente. On aura beau crier au loup, cette série est plus qu'originale et n'est pas, à mes yeux, une saga très exploité, ce qui lui donne une certaine identité. Les nouvelles licences, ce n'est pas urgent. Il y a tant d'anciennes licences qui eux, valent vraiment le détour.

Le microcosm Pikmin

L'idée, selon les rumeurs, serait que Shigeru Miyamoto serait sortis dans son jardin, peu inspiré et, en regardant les fourmis, eut un éclair de génie. C'est de là que serait née Pikmin. A l'image des fourmis, individuellement, un Pikmin est innoffensif et ne peut rien faire. Mais, tous assemblés, ils peuvent accomplir de grande choses. Tout du moins, à leur échelle.
En effet, le premier délire a été de fournir dans le manuel en début, qu'un pikmin mesurerait 2,5 cm environ (si on compte la tige et la feuille) soit environ la taille d'une pièce de deux euros, et encore plus petit qu'une carte mémoire GC. Imaginez ce que cela donnerait si les Pikmin étaient réel, j'en aurai quelques frissons!

Ecoutez-moi donc ce thème. Cette musique (Ai no Uta) a été utilisé pour promouvoir le jeu, et elle fut si populaire qu'un CD en est sorti. Elle est vraiment bien relaxante ce qui représente tout à fait l'esprit Pikmin, un jeu où on se détend sans prise de nerfs. Certes, les paroles, quand on découvre leur signification font un peu peur vis à vis de nos petites créatures. On parle quand même de leur mort! M'enfin, passons.
On retrouve cette chanson si envoutante dans le jeu Super Smash Bros Brawl, et elle est d'ailleurs en compagnie d'une autre version dont les paroles ne vous serons pas inconnus : Ai No Uta french version! Les non francophones trouvent cette chanson énormissime mais je dois vous avouer que la sauce ne prend pas tout à fait sur moi. Libre à vous de cliquer sur le lien ou non, toujours est-il que l'esprit Pikmin est préserver : un lieu où la détente domine.

Pour l'anecdote, sachez que selon certaines rumeurs, les photos prisent pour faire la texture du jeu viennent du jardin de Miyamoto lui-même! C'est dire à quelle point il a poussé le délire Pikmin à son paroxysme. Et comme dernier trace de son oeuvre, le nom du héros Olimar n'a pas été choisit au hasard. En effet, en japonais, les "L" et les "R" ont à peu près le même son, remplacez donc le "L" d'Olimar, puis déformer le nom pour obtenir... Mario! Ceux ayant fait le second opus, Pikmin 2 où on rencontre un nouveau personnage du nom de Louis, auront peut-être deviné l'origine du nom de ce dernier. Enfin, pour terminer les références, le vaisseau d'Olimar n'est d'autre que le Dolphin, le même nom de code que Nintendo avait donné à la Nintendo Gamecube lors de son développement.

Bref, après ce petit blabla, serait-il temps de vous conter l'histoire?
On contrôle le capitaine olimar, astropilote réputé sur sa planète natale Hocotate. Alors qu'il partît dans l'espace sans destination particulière en vue, le Dolphin fut secoué par un choc violent! Ce dernier s'écrasa sur une planète bleue, dont le nom et la localisation sont inconnus. Heureusement, Olimar est saint et sauf mais ses capteurs lui indique que l'air est toxique pour sa vie car elle contient de l'oxygène, dangeureux pour sa race. Le système de survie de sa combinaison est intact mais il ne lui reste uniquement 30 jours d'autonomie avant sa fin. D'ici là, il se doit de retrouver les parties de vaisseaux éparpiller sur toutes la planète pour repartir d'ici. Il fit la rencontre d'une petite forme de vie qu'il bâtisa les Pikmin... Ceux-ci étaient prêt à l'aider.

Encore ici, la référence avec notre propre planète, la Terre, est frappante. Et on en a la confirmation dans le second opus où Olimar revient avec... une capsule de bouteille. Sa société l'analyse et remarque que cela vaut une fortune! C'est pourquoi il repart avec Louis afin de collecter un maximum de trésors pour l'entreprise. Et là, les objets à ramasser vont de tout et n'importe quoi : de la Game and Watch à des canettes en passant par des piles Duracell. On est bien sur la Terre les amis. Avec ces humains qui balancent leurs déchets un peu partout, on a légèrement ce côté écologiste dans Pikmin. La couleur dominante étant clairement le vert, les objets n'ayant aucun rapport avec la nature sont si facilement identifiable. Par delà un jeu, Nintendo aura peut-être tenter de lancer un petit message à nous, polueur?
... Ce qui est peut-être tout aussi faux quand on connait le fait que la Wii est la console la plus dangeureuse pour l'environnement. Bah alors, Nintendo? Ne faites pas comme nous, si vous dites quelque chose, il faut l'assumer jusqu'au bout.

Un jeu où on prend son temps

Contrairement à ce que l'on pourrait croire aux premiers abords, Pikmin est un jeu très relaxant. Même si le joueur est limité en 30 jours (une journée durant un peu plus de 20 minutes), on a largement le temps de le finir. Il n'est pas néccessaire de ramasser toutes les parties du vaisseau pour finir le jeu. A partir du moment où l'essentiel est là, le reste n'est que pour le score. Ensuite, il ne sera pas difficile certains jours de récupérrer plus d'un morceau en un coup. Dans mes souvenirs, il y a certains jours où je me consacrer uniquement dans la production de Pikmins, afin d'assurer une armée conséquente.
Certes, la limite pourrait malgré tout constituer une légère pression pour certains, mais malgré tout, Nintendo l'a entendue et offrit un second opus sans aucune limite de temps. Bien plus long et plus riche, Pikmin 2 offrait de nouvelles perspectives. Jongler entre les deux capitaines étaient simple et rapide, idéal pour veiller sur deux fronts. Chaque joueur joue au jeu à sa façon, toutes les manières de jouer finissent par aboutir.

Je reviens un petit moment sur Pikmin 1 avec un petit souvenir de GameOne. Souvenez-vous de cette émission hebdomadaire dans laquelle ils nous livraient une petit soluce à chaque épisode. Une petite voix féminine conter aux téléspectateurs le point de vue d'Olimar comme si c'était lui qui nous parlait. C'était vraiment une idée ingénieuse de leur part, je ne parviens hélas plus à retrouver la moindre trace de cette émission sur le web, si quelqu'un s'en souvient, libre à vous de m'en faire part dans les commentaires. Chaque épisode ne durait pas longtemps du tout (de l'ordre de cinq minutes), et ils ont réussi à donner une ambiance tout aussi relaxante que le jeu en lui-même. On pouvait entre autre entendre la musique Ai No Uta cité plus haut sur ce post.

Le jeu Pikmin se veut délibérement simple d'accès et pas du tout prise de tête. On pourrait croire le contraire mais le titre utilise intelligement les deux sticks du pad pour tout diriger. Avec le stick gauche, on dirige Olimar ainsi que la zone où il peut envoyer/rappeler des Pikmin, et avec le stick C (le jaune), on peut décider de la formation de nos amis soldats. Et pour prouver la simplicité du jeu, une version "nouvelle façon est jouer" est crée sur Wii pour les deux opus. Ce coup-ci, on utilise le pointeur de la Wiimote pour gagner en fluidité et rapidité dans nos ordres. Je le regrette légèrement, mais je pense tout à fait que la wiimote est idéal pour le genre STR si celui-ci veut bien arriver sur console. Pikmin est hélas le seul jeu du genre à se présenter sur la Wii alors que d'autres le pourraient. Un tântinet dommage mais pas dramatique.

Contrairement à ce que je prévoyais au départ, je ne vais pas vous détailler toutes les fonctionnalités du jeu. Sachez juste qu'il est on ne peut plus simple et facile à maîtriser. Un mode deux joueurs dans le second opus fait son apparition dans laquelle deux joueurs s'entraident pour remplir diverses challenges. Pour les avoir essayés, je peux vous assurer que certains sont vraiment difficile.

Mais dans tout les cas, Pikmin est un jeu remplit d'ingéniosité artistique. Si vous avez une GC ou une Wii, je vous recommanderai de vous procurer l'un des deux épisodes. Rappelons-le, le troisième opus a été annoncer et se fait toujours attendre. Je serais le dernier étonné si Nintendo décide d'en parler très prochainement.

Sur ce, a une prochaine fois.
Hakayami

Voir aussi

Groupes : 
Pikmin
Jeux : 
Pikmin, Pikmin 2
Sociétés : 
Nintendo
Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Commentaires

Subby kun
Signaler
Subby kun
Les jeux préféraient de ma femme. Je suis presque obligé de la calmer tellement elle les refait souvent. Et elle me demande tout le temps quand le 3 sortira :). Jolie rétrospective en tout cas :)

Deux secondes! J'exp

Par Hakayami Blog créé le 08/03/10 Mis à jour le 28/09/12 à 18h47

Des avis, des aperçus, des analyses et bien d'autres petites choses agréable sur un seul thème : le jeu vidéo.
Mon blog est un espèce de carnet de bord personnel sur tout ce qui est jeu vidéo. Mon petit espace personnel.

Ajouter aux favoris

Édito

 

Bien le bonjour, voyageur!
Soit bienvenue sur ce blog sans prétention. Je suis Hakayami, un joueur plutôt orienté fana Nintendo mais avec quelques regards très intéressés sur ce qui se passe à côté. De peur de passer pour un inculte, je parle idéalement que de ce que je connais (ou avec quelques recherches dans le pire des cas). Ceci expliquant pourquoi je ne parle pas autant de grandes série comme MGS ou même les FF en général. Non, pas taper. J'ai fais des efforts depuis, hein! Enfin, un petit peu. 

Surtout, n'oubliez pas qu'il s'agit d'un blog sans prétention. Je ni la science infuse ni une connaissance parfaite de la grammaire française ou du sujet que traite l'un de mes articles. Si quelque chose ne vous convient pas sur ce blog, que ce soit une faute d'orthographe ou une remarque sur l'un de mes billets, n'hésitez pas à m'en faire part. Je reste ouvert à toutes suggestions/remarques.

Hakayami. 

Sinon, j'ai récemment crée un compte twitter. Il n'y aura rien d'extraordinaire mais si vous voulez me suivre sur twitter, je vous remercie d'avance :

@Hakayami 

- Septembre 2012 -
Bonjour à toi, jeune courageux qui lit l'édito.

Le blog s'est pris un peu de vacances au mois d'Août puisque je n'ai rien posté du tout. Je pense sincèrement que pour le mois de septembre, il n'y aura pas grand chose. Encore un petit stand by... mais je me reprendrai... enfin, je pense.

Archives

Favoris