Geek Touristique

Geek Touristique

Par eclypse Blog créé le 11/04/10 Mis à jour le 26/06/14 à 20h15

Ce guide a pour but de vous faire découvrir certains aspects, certaines anecdotes virtuelles ou simplement les pensées de votre serviteur afin de profiter pleinement d'un voyage dans les univers virtuels

Ajouter aux favoris
  
Signaler
Vie de Gamer

 

Hier en avant première (Merci le boulot) j'ai pu voir le dernier Disney, que tous les joueurs attendent, Wreck-it Ralph ou Les mondes de Ralph en version française, c'est d'ailleurs cette version que j'ai vu.

Si vous l'ignoriez, Les mondes de Ralph raconte l'histoire d'un méchant de jeu vidéo qui en a marre de son boulot, et pars chercher une meilleur reconnaissance dans d'autres jeux vidéo. Comme par exemple dans Hero's duty (parodie a peine déguisé de Halo,Gears of war, COD, Starcraft 2 et Metroid.

Voilà pour l'intrigue, je n'en dévoilerai pas plus, et je vais plutôt continuer sur mes impressions globales sur le film.

Avant de voir le film j'étais persuadé que le studio Pixar était derriere le film: il était beau, l'univers était original, les personnages sympathiques. Pourtant je n'ai apprit cela qu'après la projection, et je dois dire que je suis surpris, car pour moi il surpasse la majorité des productions Pixar (pas toutes mais la majorité) surtout comparé à Rebelle qui ne m'avait pas plus enchanté que ça.

Ce que j'ai trouvé de bien c'est qu'on conserve toujours la double lecture des Disney, les enfants comme les adultes peuvent apprécier ce film...s'ils ont connu au moins un jeu vidéo dans leur vie. En effet, le film a de nombreuses références, que ce soit des références grand public (Mario), retro (Centipede), hardcore (FF7 ou MGS) ce film n'oublie personne, et chacun y trouve son compte. Concernant les caméos, contrairement à un Asterix aux J.O., il n'en abuse pas et ce sont des clins d'oeil subtilement placés.

La raison pour laquelle j'ai aussi cru que c'était un Pixar c'est qu'il est semblable surtout certains point à un Toy Story ou un Monstres&Cie dans la mesure où un nouveau monde prend vie quand la salle d'arcade ferme ses portes au public. Ce monde du jeu est aussi dicté par ses règles un peu farfelues mais marrantes (ex: si on meurt dans un autre jeu que le sien on ne ressucite pas).

 

Concernant l'univers et les personnages, j'ai trouvé le scénario riche en rebondissement sans être trop compliqué, il surprend et étonne par sa justesse. Certaines scènes sont poignantes et m'ont fait décrocher quelques larmes (je suis un grand sensible). Cela faisait longtemps que je n'avais pas vu un film d'animation aussi émouvant.

Sur les personnages eux-mêmes et contrairement à certains pixar, le heros n'est pas un jeune débile qui va apprendre la dure loi de la vie (Rebelle, Cars etc...), on n'a pas le sentiment que "c'est bien fait pour lui". On s'attache vraiment à Ralph, mais surtout aux autres personnages, qui sont tous uniques, drôles et attachants :le heros de jeu boy-scout, la lieutenant autoritaire, la petite peste Vanellope. D'ailleurs Vanellope est surement le personnage le plus attachant de la bande, elle est juste trop mignonne, et le doublage français ne fait que rajouter de la cutness à ce personnage.

Vanelloper est trop cute !

 

Bref pour conclure sur ce film, il est génial, drôle, émouvant, pour les grands et les petits, les gamers et les casuals, et pour les fans de sucreries ! (Le jeu de Vanellope, Sugar Rush te donne du diabete rien qu'en regardant le film).

 

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

eclypse
Signaler
eclypse
@seblecaribou
Merci :)

Pour les vannes je suis bien d'accord, que ça ne volait pas haut (surtout celle dont tu parle), mais apres c'est un ressenti personnel, parce que j'ai pas le sentiment que le film avait le c*l entre deux chaise. Je l'ai trouvé bien mieux equilibré qu'un Gang de Requins (et toutes ces références plus adultes).
L'univers du jeu est quand même plutot bien amené, sans spoiler on pourrait dire ça dans la plus part des Disneys et des pixars .
Surtout que je vois mal comment amener l'histoire d'un méchant qui ne veut plus etre méchant sans ce second degré propre au JV
J'ai vraiment l'impression que les routards sont justement destinés à retomber en enfance avec le coté référence plutot que d'attendre un sucker punch en 3D (du genre tous les heros se battent contre tous les méchants, on a les smash bros et autre dissidia pour ça)

Le défaut est que finalement l'interactivité entre le vrai monde et le monde des jeux reste assez faible (contrairement a un Toy Story).
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
Moi j'ai trouvé que le film parvenait pas à savoir à qui il s'adressait entre ses références aux routards du JV de 30 piges avec des références à Donkey Kong, Qbert ou Gears of War, et ses vannes super basses du front (sur le "duty" mais au secours) pour môme d'école primaire. En plus je trouve que le JV sert juste de toile de fond et qu'à la limite, ça aurait été la même histoire dans n'importe quel autre univers.

Je regrette vraiment qu'ils aient pas tenté une narration à la JV comme le très moyen Sucker Punch par exemple, à base de vraie level, avec plusieurs boss de fin de niveau etc. La pour moi, le côté référence sert juste d'attrape-nigaud fan de jeu.

Bref, je trouve le film sympathique, mais je trouve vraiment qu'ils auraient du aller beaucoup plus loin sur la narration et pas se contenter de balancer deux trois références pour faire sourire le gamer dans la salle.

Édito

Bienvenue sur mon blog, que j'ai intitulé "Geek Touristique" pour faire un petit jeu de mot avec Guide Touristique (pour les deux du fond qui s'endorment)  parce que parmi les hard-core/ultimate/monster/casual gamers, je me considère comme un gamer tinérant, c'est-a-dire que je ne me considere pas comme une bete de competition, juste quelq'un qui cherche a profiter pleinement de ses achats en considerant chaque univers virtuels comme une nouvelle destination.

Bien sur on a vu mieux comme destination de vacances (surtout comparée à un programme aussi musclé qu'un gears of war ou un uncharted) mais on a vu pire, et surtout le billet d'avion ne coûte pas si cher que ça pour des destinations qui vont nous transcander l'âme comme jamais.

Bouclez vos ceintures, et bon voyage!

Archives

Favoris