Le modeste blog de Fstyle
Signaler
Impressions

Je vous avais déjà un brin parlé de Scott Pilgrim le jeu lors d'un bref post consacré à ses musiques, et lire ce post m'a motivé à rédiger mes impressions, donc go !

Mini rappel, Scott Pilgrim le jeu est un beat édité par ubi et sorti courant aout sur xbla et psn, coutant 10 euros. Scott Pilgrim, vous connaissez probablement, c'est un comics en 6 volumes, en a également été tiré un film prévu chez nous en décembre. Le jeu est donc un produit à licence. Avant de jouer au jeu, je ne connaissais que de réputation le comics, et n'avait vu que la bande annonce du film (au final le jeu m'aura donné envie de découvrir le comics, mais je vous avouerai hélas ne pas avoir accroché à la lecture des 2 premiers tomes).

 

 

Je kiffe l'intro, je crois que je la matte à chaque fois que je lance le jeu...

Mais j'avais tout de même un apriori positif sur le jeu. J'aime les jeux retro, alors un beat, avec en plus un look un peu old school avec de gros pixels, et une musique chiptunesque... j'étais donc diablement tenté, et me suis donc rué sur la démo une fois celle-ci disponible sur le xbla.

Et là je dois dire que j'ai été un peu déçu, certes c'était agréable visuellement, archi coloré, belles animations des persos, la zik sonnait bien, mais le tout semblait cruellement manquer de rythme, de punch, et même être limite ennuyeux. Le stage parait donc long, et du coup la boucle musicale (qui est assez courte) se répète beaucoup ce qui, malgré sa qualité, est un peu relou...

Des premières impressions pas tip-top donc. J'étais déçu, mais je ne sais pourquoi, j'avais envie d'y croire, l'habillage cool et mon envie de jouer à un beat y étant surement pour beaucoup. Après avoir lu de ci de là que le jeu se bonifiait au fur et à mesure, et joué une seconde fois à la démo en ayant éprouvé un peu plus de plaisir, je me délestais finalement de 10 euros et achetais la version complète (c'est peut-être couillon, mais c'est une chose que je n'aurais certainement pas fait si le jeu avait couté 5 euros de plus, à bon entendeur, amis éditeurs).

On peut ramasser bon nombre d'objets pour cogner les ennemis

Le jeu est donc un beat, mais pas vraiment un beat à la Street of Rage, Double Dragon, Final Fight, Robo Army, Mutation Nation, (insérez ici le titre de votre beat favori :p)... En effet dans ces jeux, l'équation était simple, traverser les stages, poutrer les ennemis, les boss, et aller aussi loin que le permettait le nombre de crédits jusqu'à ce que le game over nous fauche. Dans Scott Pilgrim, il faut toujours cogner, mais les données sont différentes. En effet au fur et à mesure des ennemis vaincus, le personnage monte en niveau (le niveau max est 16), et à chaque niveau acquiert une nouvelle technique. Autant dire qu'au début du jeu, votre perso ne sait pas faire grand-chose, et ce n'est que vers le niveau max qui vous apprendrez les techniques les plus kiffantes...

Aussi chaque perso a sa ligne de stats (force, vitesse, défense, volonté), stats qui démarrent à 0, le max étant 100, et sont indépendantes du « niveau » du personnage. Monter en niveau fait donc apprendre des techniques, mais ne booste pas les stats. Pour les booster, il faut aller dans les magasins et y acheter des repas/boissons/autres joyeusetés. En effet, chaque ennemi vaincu laisse tomber des pièces, à vous ensuite de les dépenser dans les boutiques.

Arrive là un souci (enfin c'est probablement un choix des développeurs, mais qui m'a bien ennuyé) : quand vous êtes dans une boutique, vous ne savez pas quel bonus vont vous octroyer les repas, vous ne l'apprenez qu'une fois le produit acheté. Il faut donc tâtonner, par exemple, on achète parfois de quoi se remettre de la vie alors qu'on en a nullement besoin, ou un bonus de volonté alors qu'on aurait bien aimé un bonus de force... J'ai trouvé ça assez pénible, d'autant plus qu'on est souvent plutôt ric-rac niveau pièces, et que certains repas/items sont chers, du coup ça n'incite pas vraiment à tout tester « in the dark »...

Edit apparté : Ce système est très fortement similaire à celui du jeu Street Gangs (River City Ransom en us, Downtown Nekketsu Monogatari en jap) sur nes, que Tiger mentionnait dans son test. Je ne connaissais pas le jeu, mais pour l'avoir brièvement testé en émulation, les ressemblances sont énormes sur certains points, et on peut dire sans trop se tromper je pense que le jeu Scott Pilgrim lui rend un certain hommage.

Comme dans Scott Pilgrim le jeu, on peut cogner avec de nombreux items, et les ennemis vaincus donnent des pièces...

Qu'on peut aussi dépenser dans des boutiques pour booster son perso ! Comme dans SP, on ne sait pas quels bonus vont nous octroyer nos achats.

L'aspect "aventure" semble bien plus poussé dans Street Gangs par contre.

Fin de l'apparté


Perso j'ai joué le jeu au début, puis me suis référé à cet excellent guide des items (en anglais mais rien de sorcier) pour pouvoir doper mon perso sans gaspiller trop de fric. Il va donc falloir faire et refaire les niveaux déjà faits (on y accède à loisir via la map) pour acquérir de l'expérience, monter en niveau, et accumuler des pièces pour pouvoir ensuite booster son personnage.

On peut refaire à volonté les niveaux via la map, qui rappelle pas mal Mario World, sympa

Du fait de ces niveaux à monter et les stats à booster, le jeu souffre je trouve d'un certain paradoxe. D'être un beat qui au début est poussif... alors que pour moi ce qui fait entre autres le charme d'un beat, c'est cet aspect fun immédiat, on arrive et on claque direct des mandales de folie et on fait sa loi, puis on se fait éventuellement punir par les ennemis plus on avance dans le jeu.

Dans SP, c'est un peu l'inverse, au départ le perso est faible, très lent, et dispose d'un panel de coups réduit. Du coup au début on en chie un peu, et le fun n'est pas forcement de suite présent. Finalement, plus on joue, plus on monte en niveau, et plus on a de pièces permettant d'améliorer les statistiques de son perso. On adhère ou pas, personnellement malgré mes réticences de départ j'ai quand même trouvé cela addictif.

Les graphismes et les animations défoncent

Mais ce système a aussi ses inconvénients par rapport à la difficulté du jeu. Si au début le perso est très faible, et donc le jeu difficile, une fois bien boosté ce n'est plus la même histoire. On peut donc se rendre le jeu facile en chargeant son perso comme une mule (une fois celui-ci au top, même le niveau de difficulté « grand-maitre » est une formalité, même quand on joue mal). Du coup, on n'a pas trop le coté gratifiant de la progression « en skill » qu'on retrouve dans un beat classique, où plus on est bon, plus on va loin. Là c'est plutôt les stats du perso qui sont décisives. Cela permet au moins à tout joueur un chouilla persévérant d'arriver à la fin du jeu sans problème.

Le sound test, à débloquer via un cheat code (voir plus bas)

Une chose qui m'a un peu fâché par contre, c'est la finition « à l'arrache » du jeu. Autant les graphismes sont très soignés (par contre le jeu n'est pas en plein écran, avec des bandes noires tout autour, assez étrange, bien que peu dérangeant au final), tout comme les animations, mais le jeu souffre parfois de freezes obligeant à redémarrer la console. Perso j'en ai eu 2... pas la mort, me direz vous peut-être, mais ça fait toujours 2 de trop, surtout que le souci semble généralisé. J'espère que le patch visiblement prévu en même temps que l'arrivée du premier dlc en novembre réglera ce souci qui gâche quelque peu la fête.

Aussi, quand on essaye d'accéder aux fiches de stats des persos, celles-ci mettent plusieurs secondes à s'afficher, alors qu'il n'y a rien de sorcier à charger, pas bien grave, mais plutôt bizarre. J'aurais aussi aimé pouvoir jouer au jeu avec mon stick arcade Tekken, mais on ne peut pas changer la configuration des touches dans le jeu, ce qui donne avec ce stick là un mapping des touches farfelu et donc désagréable. Ce n'est pas dramatique, d'autant plus que le jeu reste très agréable à jouer avec la manette, mais tout de même un brin dommage.

 

(à me relire là, j'ai presque l'impression de ne dire que du mal du jeu...)

Malgré ces soucis j'ai pris beaucoup de plaisir à jouer au jeu, et je pense que j'y reviendrai, au moins histoire de me refaire le jeu avec un autre perso (4 sont disponibles de base), ou alors retourner laminer les ennemis avec mon over boosté Scott au niveau max, tout en kiffant les ziks chiptunes d'Anamanaguchi. Je n'ai pourtant quasiment joué qu'en solo, mais pour moi le fun était au rendez vous.

En effet, le jeu se révèle plaisant à jouer, et une fois le perso boosté en vitesse le jeu devient dynamique et punchy, et la palette de coups et techniques des personnages devient intéressante plus on monte en level. La maniabilité m'a parue bonne, même si parfois le jeu se révèle trop tatillon quand il s'agit de ramasser un objet, rien de bien méchant. On peut choisir de courir soit en effectuant une manip de type dash, ou de courir automatiquement dès le stick de la manette enclenché à fond. Perso j'ai finalement opté pour cette seconde possibilité que j'ai trouvé confortable, même si cela rend les (très rares) passages plateforme un peu délicats.

Le mode survival, à débloquer aussi via un cheat code

Le jeu est, pour peu qu'on adhère au style, superbe, et c'est un vrai plaisir d'évoluer dans les 7 stages qui sont visuellement très variés, l'animation des persos déchire vraiment, un régal. J'avais déjà parlé des musiques, pour moi très importantes dans le plaisir du jeu, je les ai, pour la grande partie, littéralement surkiffées.

J'ai bien aimé aussi le fait qu'on puisse, avec des codes secrets "à l'ancienne" débloquer le sound test et le mode survival (pas formidable mais toujours sympa, d'autant que c'est le genre de chose qu'on a tendance à nous faire payer avec des dlc... soupir). Manips ci dessous, sous spoier :

Mode Survival : A l'écran titre, faites : Bas, Haut, Droite, Bas, Haut, Droite, Bas, Haut, Droite, Droite, Droite (xbox et ps3)

Sound test : Sur la carte du monde, faites : L1, L1, L1, R1, R1, R1, L1, R1 (ps3) LB, LB, LB, RB, RB, RB, LB, RB (xbox)

 

Bref... vous le ressentez peut-être cher lecteur si vous avez eu le courage de lire/scroller jusqu'à la fin de ce post improbablement long, je suis vraiment partagé vis-à-vis de ce Scott Pilgrim the game. Certains aspects m'ont chagriné, bien d'autres m'ont beaucoup plu, et à la vue de ses nombreux défauts dont il faut être conscient, je ne conseillerai pas forcement le jeu ... Mais mince, en tout cas moi j'ai franchement beaucoup aimé en fait.

Pour finir, une petite capture, du début du niveau 4

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Fstyle
Signaler
Fstyle
Merci pour ton avis ;) C'est vrai que le perso est abusivement lent au début, ne peut pas parer, est mou... il faut un petit moment pour que ça se décante ! Ce qui peut saouler, c'est pour ça que je préfère mettre en garde. Pour info sur la capture, le perso est à 89 sur 100 des stats en vitesse, plutôt bien dopé donc :P
yogibeard
Signaler
yogibeard
Comme toi j'adore les beat et l'annonce du jeu m'avait fait salivé même si je ne connaissais rien de ce Scott Pilgrim. J'avais donc testé la démo et l'avait trouvé encourageante mais surtout rageante ! Extrêmement lent, le perso que j'avais choisi s'en prenait plein la poire sans que je puisse vraiment riposter correctement à mon goût. Mais je m'aperçois que le système de boost semble efficace surtout en regardant ta vidéo de gameplay du niveau 4. Je vais peut-être me laisser tenter par ce jeu finalement. Avec un peu de leveling ce petit Scott Pilgrim semble nettement plus jouable que ce qu'il m'avait semblé au départ. Merci pour ton partage en tout cas.

Le modeste blog de Fstyle

Par Fstyle Blog créé le 09/07/10 Mis à jour le 16/08/12 à 13h24

Un blog peu mis à jour dernièrement... arg !

Ajouter aux favoris

Édito

Bienvenue cher visiteur ! Je suis Fstyle ou Fab pour les intimes, merci de votre visite.

Let's go !

Archives

Favoris