Eighties le podcast

Eighties le podcast

Par Eightieslepodcas Blog créé le 09/09/15 Mis à jour le 13/01/16 à 12h51

Ajouter aux favoris
Signaler
la mixtape de mister wizz (Musique)

Ce mois-ci le programme n'abordera pas une année spécifique. J'ai décidé de couper les cheveux en quatre et d'explorer les eighties à la recherche de la coiffure ultime. Seront passées au banc d'essai une sélection de chanteuses dont les exotismes capillaires furent, au moins pendant un temps, une composante essentielle de leur personnage. Alors que tu sois méchée, permanentée, déstructurée, ou même rasée, viens chanter avec nous, tu le vaux bien.

Cassette 04

Face A (...comme airspray)

01 La plus choucroutée : Rachel Sweet : Hairspray. Je suis fan de John Waters, et Hairspray est mon Waters n°1. Divine en choucroute ou Pia Zadora en beatnik repassant ses cheveux, j'adore ^^ Pendant 92 minutes la kératine est à l'honneur sur une BO sixties des plus réjouissante. [bande originale du film "Hairspray" - 1988]

02 La plus carré : Françoise Hardy : Tirez pas sur l'ambulance (03:06). Exit les cheveux longs des années yéyé, Françoise Hardy aborde les eighties avec un nouveau look. Ce disque marque hélas le dernier épisode de ses aventures groovy avec Gabriel Yared  et Michel Jonasz commencées à la fin des années 70. [album "Quelqu'un qui s'en va" - 1982]

03 La plus explosive : Bonnie Tyler : It's a jungle out there (06:37). La cassette avait naturellement été achetée pour "Total eclipse..." mais finalement c'est ce titre qui tournait en boucle. Pour moi une de ses meilleures chansons. [album "Faster than the speed of night" - 1983]

04 La plus sculptée : Desireless : John (11:13). Une des coiffures les plus emblématiques des années 80. La production d'époque a un peu massacré des chansons qui auraient mérité moins de synthés et plus de délicatesse. A ce jeu John s'en sort mieux que Voyage Voyage.  [album "François" - 1989]

05 La plus multicolore : Cyndi Lauper : Like a cat (15:06). Elle a prouvé qu'on pouvait faire à peu près n'importe quoi avec ses cheveux et en plus trouver le temps d'enregistrer des albums impeccables. Sa trilogie eighties est juste indispensable. [album "A night to remember" - 1989]

06 La plus tondue : Brigitte Fontaine : Baby boom boom (18:26). J'avoue, le look sabot à 5 millimètres date plutôt des années 90, mais Miss Brigitte fut peu active dans les années 80. En prime elle a banni de sa discographie cet album qui n'est plus disponible qu'au Japon. Bizarre, c'est mon préféré... [album "Les églantines sont peut-être formidables" - 1980]

07 La plus afro … au scalpel : Grace Jones : Private life (21:37). Une chanson envoûtante, une production grande classe, l'icône des eighties au top. What else ? [album "Warm leatherette"  1980]

08 La plus décolorée : Charlotte : Jem (27:06). Série diffusée dans Vitamine, conçue pour être un support publicitaire destiné à faire vendre les poupées à l'effigie des héroïnes. La thématique musicale était en soi une originalité suffisante pour justifier le visionnage. Les coiffures … bon c'était l'époque... [45 tours "Jem" - 1987]

09 La plus rasée : Sinead O'Connor : Mandinka (29:51). Un look "trademark" mais surtout une personnalité et un style musical unique. A croire qu'il n'y a pas d'irlandais fade :) [album "The lion and the cobra" - 1987]

10 La plus déstructurée : Jeanne Mas : Femme d'aujourd'hui (33:23). Souvent réduite à ses cheveux, on oublie qu'elle a aussi de très bonnes chansons, de surcroit moins marquées que d'autres par le son plastico-bontempi qui ravageait bon nombre d'albums ces années là. [album "Femmes d'aujourd'hui" - 1986]

11 La plus féline : Tina Turner : What's love got to do with it (36:44). Le grand comeback de la lionne après les années sombres et les vaches maigres. Son album est un classique de la décennie. [album "Private dancer" - 1984]

12 La plus vichy. Les Calamités : Vélomoteur (version longue) (40:21). Je fais ici référence à la pochette du single. Allure sage, chemises vichy, cheveux dans le vent juste comme il faut, un écrin rétro croqué par Pierre et Gilles. Côté musique, prod & arrangements Daniel Chenevez, mixage Dominique Blanc-Francard. La chanson est géniale, et est restée 16 semaines au Top 50. La reformation (le groupe, créé en 84 s'était séparé l'année suivante) n'aura durée que le temps d'un 45 tours... quel dommage... [single "Vélomoteur" - 1987]

FACE B (...comme bigoudi)

01 La plus Kilimandjaro : Catherine Lara : La rockeuse de diamants (45:00). Le casque argenté le plus connu de la chanson française. Je ne connais pas vraiment sa discographie, mais cette chanson est vraiment terrible. [album "La rockeuse de diamants" - 1983]

02 La plus flamboyante : Jessica Rabbit (Amy Irving) : Why don't you do right ? (48:52). La plus belle rousse de la décennie a été dessinée pour Robert Zemeckis. Elle reprend dans sa scène mythique un standard composé en 1936 et chanté pour la première fois en 41. Picoti, picota... [bande originale du film "Who framed Roger Rabbit?" - 1988]

03 La plus garçonne : Marie Dauphin : Y'a des papous (51:53). Pensionnaire de Récré A2, interprète des génériques de Clémentine, Bibifoc, Lady Oscar, et puis cette chanson, marrante comme tout. [45 tours "Y'a des papous" - 1987 / compilation "Télé 80 – Marie Dauphin" - 2013]

04 La plus protéiforme : Madonna : Into the groove (extended) (54:54). A part la boule à zéro elle aura expérimenté à peu près toutes les coiffures précitées et bien d'autres. Et puis le thème de "Recherche Susan..." en version longue, ça se refuse pas ^^ [originale sur single "Into the groove" - 1985 / album "You can dance" - 1987]

05 La plus en brosse (et en couleurs) : Eurythmics : Tous les garçons et les filles (01:01:33). Ah comme on aime le délicieux accent des chanteuses d'outre Manche quand elles s'essayent à la langue de Molière... Surtout que ce n'est pas tous les jours. Merci Annie! [45 tours "Tous les garçons et les filles" - 1985 / album "Be yourself tonight ~ special edition" - 2005]

06 La plus pléthorique : Sylvie Vartan : I don't want the night to end (01:04:57). Autant niveau explosion capillaire Sylvie était incontournable, autant ses chansons en français... je suis pas super fan. Alors j'ai triché en piochant dans son excellent album américain de 79, un peu de disco ne fait jamais de mal. [album "I don't want the night to end" - 1979]

07 La plus cornette : Soeur Sourire : Dominique '82 (01:11:01). Bon j'abuse encore un peu, la nonne chantante ayant quitté les ordres en … 1966, mais le temps passe et le souvenir reste. En 82 elle redonne une seconde jeunesse à son tube de 64 et Dominique découvre enfin le dancefloor. [45 tours "Dominique" - 1982 / album "S½ur Sourire, l'intégrale" - 2009]

08 La plus laquée : Sandra : Around my heart (01:14:06). Encore une figure culte des années 80. La petite allemande au brushing impeccable a enchaîné les succès pendant quelques années. L'album est un de mes plus vieux CD, et, même un peu daté, je trouve qu'il marche encore pas mal. [album "Into a secret land" - 1988]

09 La plus normale : Clarabelle Cockenpotz : L'idole des jeunes (01:17:18). Comme l'exception confirme à coup sûr la règle, il n'y a dans cette sélection aucun scalp exotique, aucune touffe des mers du sud. Juste le plaisir d'inclure une reprise rigolote interprétée par la chanteuse d'un de mes groupes fétiche. [inédit de 1981 ou 1982 / album "Odeurs - L'intégrale saison 1 : 1979 – 1983" - 2007]

10 La plus gothique : Lene Lovich : New toy (01:20:54). Une représentante de ce que la scène post-punk a produit de plus délicieux. Sa (hélas) courte discographie est source de 1000 et un plaisirs subversifs. [EP "New toy" - 1981 / en cd sur tous les best of]

11 La plus blonde : Jakie Quartz : Mise au point (01:23:58). Elle a avancé dans les eighties en gagnant une teinte de blond supplémentaire chaque année. J'étais fan de cette chanson à l'époque, et rétrospectivement je trouve que c'est un des succès français qui a le mieux vieilli. [album "Jakie Quartz" - 1983 / compilation "Référence 80" - 2012]

12 La plus ridicule : Bill Conti : Theme from Dynasty (01:28:26). La série dont le budget coiffure dépassait le cachet de certaines actrices. Je n'ai vu qu'un seul épisode. Par chance c'est celui où les 2 héroïnes (?!) se battaient dans une piscine à coups de sacs à main. [45 tours "Theme from Dynasty" - 1982 / compilation "Génération TV" - 1998]

Dans le prochain épisode, je vais faire un tour en Finlande. James

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Blog du podcast Eighties le Podcast.

Le podcast des nostalgiques des années 80.

http://www.eightieslepodcast.fr/

Archives