Premium
Parallaxe : Humeurs et réflexions

Parallaxe : Humeurs et réflexions

Par Dopamine Blog créé le 28/12/09 Mis à jour le 04/12/16 à 10h04

Ajouter aux favoris
Signaler
Critiques matériel

L'article ci-dessous était au départ destiné à être publié sur Rue89. Il ne le sera finalement pas, mais cette version écrite ne sera pas perdue pour tout le monde puisque je vous la propose ici. Il y avait également une version vidéo que vous pouvez regarder ici.

Gioteck est une société qui marche bien cette année. Forte d'une croissance de 40% sur le dernier exercice, la société londonienne continue de conquérir des marchés sur le secteur des accessoires orientés jeu vidéo. Gioteck semble vouloir proposer des produits de qualité dans un créneau de prix abordable. C'est le but du casque EX-05 à l'essai aujourd'hui.

Disponible en deux versions l'EX-05 est un casque micro enveloppant destiné au jeu vidéo. La première version proposée est filaire, la seconde comprend un système d'émission réception sans fil pour jouer en toute liberté. C'est cette dernière qui est essayée ici. Le casque est livré avec son système d'émission réception, un câble mini jack pour être connecté à une manette XBox, ainsi qu'un câble USB qui servira à charger le récepteur du casque. Une mini notice assez explicite permet d'installer le système facilement.

 

Confortable, ergonomique et versatile

La taille des écouteurs et la qualité des coussinets assurent autant un confort optimal qu'une isolation sonique efficace. Le casque est très bien supporté, même pendant des sessions de plusieurs heures. L'arceau ventilé répartit le poids uniformément et permet d'éviter de transpirer. On garde ainsi la tête froide en toute circonstance. Le casque lui même ne pèse qu'un peu moins de 300 g. L'arceau est réglable en hauteur afin de s'adapter à toutes les morphologies. La qualité des plastiques est sommaire, mais suffisante pour l'usage prévu.

Le design est relativement sobre, les finitions sont correctes

Les finitions des coutures sont bonnes, il n'y a aucune arrête saillante en contact avec la tête. Les écouteurs sont libres de mouvement sur les trois axes et le micro peut être placé selon les désirs du joueur : Juste devant la bouche, ou carrément retiré puisqu'outre sa tige semi rigide réglable, il peut aussi basculer totalement sur un axe. La visserie inspire confiance et semble maintenir tous les éléments composant l'engin avec efficacité.

Sur son écouteur gauche, il est relié au système d'émission réception sans fil constitué d'un petit boîtier relié avec une connectique spécifique. L'intérêt du système est discutable. S'il est pratique de pouvoir prendre le boîtier séparément pour aller le brancher en charge par exemple, il n'y a aucune possibilité de brancher directement le casque sur une interface USB ou sur une prise audio standard. Dommage, puisque ces connecteurs sont tout simplement des prises jack et mini jack mâles. Il faudra utiliser une rallonge audio pour utiliser l'EX-05 comme un casque audio classique et brancher absolument l'éméteur, même si on se trouve à 50cm de la source...

D'emblée, le confort et l'ergonomie de l'EX-05 semblent être les gros points forts du produit. Sur ce plan, il n'a en effet rien à envier à des casques réputés très haut de gamme. Le système récepteur sans fil aurait en revanche mérité plus d'attention. La compatibilité avec la Xbox, la PS3 et le PC est un excellent point qui permet de rentabiliser l'investissement sur l'ensemble du parc d'un gamer.

 

Un système sans fil... avec des fils

Le récepteur est relié au casque à l'aide d'un câble. Il est prévu pour être attaché à la ceinture ou sur une poche à l'aide d'un clip. Cette option est intéressante pour que le lien entre le casque et le boîtier ne gêne pas le jeu lorsque le joueur change de position.

Sur les tranches du récepteur, on trouve le bouton de mise en marche (façon slider), un bouton pour couper le micro (fonction « mute »), ainsi que les boutons de volume. Ils permettent de régler indépendamment le volume du jeu et celui des discussions vocales. Toujours utile pour mieux entendre ses camarades pendant des batailles acharnées.

Le boîtier de transmission côté casque est plutôt ergonomique

Pour terminer, deux prises femelles sont encore disposées sur les tranches. L'une est destinée à accueillir un câble mini jack qui sera branché sur la manette de la 360. On peut s'interroger ici sur la pertinence de ce choix. Il est en effet curieux de ne pas profiter de la possibilité de synchroniser directement le système avec la console. Une histoire de licence peut être ? C'est en tout cas un fil de plus...

L'autre prise accueil un câble d'alimentation spécifique qui peut être branché sur n'importe quelle entrée USB. On peut ici encore s'étonner que Gioteck n'ait pas choisi une prise mini USB du côté du récepteur. Il faudra être très attentif à ne pas égarer ce câble, sinon le système sera inutilisable. Après deux semaines d'utilisation intensive (environ une dizaine de cycles de charge), l'autonomie constatée en usage casque plus micro est d'environ une huitaine heures. Elle variera évidement selon les réglages de niveau sonore et votre propension au bavardage.

Les schémas de montage sont clairs (Notice Gioteck)

L'installation et les branchements sont relativement simples et correctement expliqués à l'aide d'une courte notice incluant des schémas. Il est possible d'obtenir des informations plus détaillées directement sur le site du fabriquant. Idéalement, il faut brancher l'émetteur sur une sortie audio du téléviseur afin qu'il puisse transmettre les sons de la console. A défaut, il faudra disposer de câbles vidéos pourvus de sorties audio dérivées. Le boîtier émetteur doit être branché en USB sur la machine utilisée. Aucun souci constaté que ce soit sur PC ou consoles, le système a été reconnu immédiatement. A noter qu'il fonctionne également avec la Wii sans que cela soit mentionné dans ses spécifications. Seule la musique d'ambiance des menus reste inaudible

 

Une qualité inconstante

Les caractéristiques techniques annoncent une technologie de transmission basée sur les dernières normes en 2,4 Ghz avec un flux ininterrompu. Cela n'a pas été le cas pendant les essais sur certains jeux sur de la Xbox. En particulier sur Game of Thrones, dont la transmission sonore souffrait parfois de nombreuses coupures. Aucun problème en revanche lorsqu'il s'agissait de l'utiliser avec Modern Warfare ou encore Ghost Recon Future Soldier. Pas de coupure non plus en écoute audio simple.

Ces soucis de coupures n'ont pas été constatés sur PS3 et sur PC. A noter que pour la Playstation, c'est la transmission Bluetooth qui se chargera des flux vocaux une fois que cela aura été configuré correctement sur la console.

La qualité sonore est bonne et dynamique (en tout cas pour les oreilles d'un profane dont je suis), mais elle ne surpassera évidement pas celle d'un casque audio dédié à la seule écoute de musique. Ici encore, on note des inconstances. Si aucun souffle ne vient perturber l'écoute sur Playstation, ce ne sera qu'à la condition d'avoir le système vocal désactivé. Dès lors que le micro est autorisé, un souffle pénible en retour est constaté. Pire, c'est aussi le cas en permanence sur la 360. On oublie certes très rapidement la présence de ce souffle en utilisation normale (jeu et dialogues), mais ce défaut est d'autant plus dommageable que le constructeur annonce une transmission non compressée de signal et une atténuation des bruits environnants pour le micro.

La spatialisation est assurée par un système Dolby 5.1, mais attention, il ne s'agit que d'une émulation. Si on peut effectivement avoir la sensation de repérer un adversaire qui arrive par l'arrière dans un FPS, il n'y a que deux hauts parleurs de 40mm dans les écouteurs. Cela assure une bonne dynamique, des basses profondes et peu de distorsions, mais il n'y a pas un haut parleur par voie audio comme pour un véritable système 5.1.

 

Un rapport qualité-prix intéressant

Malgré ces quelques carences, le Gioteck reste bien placé principalement à cause de son prix. A 80€, il propose des services et une qualité globale que d'autres casques ne revendiquent qu'au dessus de la la barre des 100€. L'investissement est donc envisageable et si un son de meilleure qualité est souhaité il faudra sans doute se tourner vers sa version filaire. Elle comporte les mêmes avantages et on peut espérer que les soucis de souffle et de coupures soient définitivement résolus avec cette option. De plus elle est vendue aux alentours de 50€.

L'EX-05 est une solution audio intéressante et principalement dédiée aux FPS qui nécessitent une spatialisation du son pour mieux repérer les adversaires à l'oreille. Il plaide pour la paix des ménages (plus de bruits d'explosions et de tirs dans la maison), et le jeu en équipe efficace grâce à des communications vocale claires.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

La parallaxe est l'’incidence du changement de position de l'’observateur sur l’'observation d'’un objet. En d'autres termes, la parallaxe est l'impact (ou l'effet) de changement de position de l'observateur sur un objet observé. 

 

Quoi de plus approprié pour vous parler de jeux vidéo que de titrer ce Blog Parallaxe ?

 

Pour ceux qui commencent à être des vieux clous du jeu vidéo (je ne suis pas aussi décrépi qu'AHL tout de même), la parallaxe c'était aussi le fait d'afficher plusieurs scrollings à des vitesses différentes dans le décor de fond d'un jeu. Cela donnait une impression de mouvement, de vitesse et surtout de profondeur. On s'extasiait devant le nombre de scrollings parallaxes qu'il pouvait y avoir (vive Thunderforce et autres shootings mythiques).

 

En ce moment


Silence Episode 1
Silence Episode 2
Silence Episode 3

Le Test de la GEM Box



 

  

Mes vidéos sur Dailymotion

 

Mes vidéos sur Youtube

 Sur Twitter

Archives

Favoris