Le Blog de Donald87

Le Blog de Donald87

Par Donald87 Blog créé le 26/07/12 Mis à jour le 20/11/20 à 19h08

"Vieux" joueur passionné d'insolite et d'artistes étonnants, j'aime bien l'humour. Je suis multi-collectionneur et j'accumule jeux, objets divers, Bandes Dessinées pour le plaisir de mes 3 enfants et le désarroi de mon épouse.
Un blog qui n'a pour "prétention" que faire passer un bon moment.

Ajouter aux favoris
Signaler
Music Archives (Musique)

~¯~¯~¯~¯~

MUNGO JERRY

~¯~¯~¯~¯~

 

Ce 130ème opus fait renaître cette catégorie d’articles qui n’avait pas vu d’article sortir depuis avril 2018 avec, en vedette, Jethro Tull (cliquez sur le lien) un groupe de rock britannique.

Quand j’écris "Un autre Jerry", je fais allusion à Jerry Lee Lewis dont j’avais parlé dans cet article (cliquez sur le lien).

 


 

La première erreur à ne pas commettre quand on parle de Mungo Jerry, c’est de croire qu’il s’agit d’une personne.

Mungo Jerry est le nom du groupe formé en 1970, à l’initiative de Ray Dorset (chant) et Colin Earl (Piano).

 


Colin Earl (Piano) - Ray Dorset (Chant - Guitare)

Mike Cole (Basse) – Paul King (Guitare)

 

En mai 1970, le groupe sort son premier album, intitulé "Mungo Jerry". Puis rapidement sort leur premier single, "In the summertime", un succès incontestable qui se vend à près de six millions d’exemplaires.

 


 

Le succès est considérable et selon "The Book of Golden Discs" de J. Murrell (1978), la "Mungomania" était peut-être le phénomène pop le plus surprenant et le plus imprévisible qui ait frappé la Grande-Bretagne depuis Les Beatles.

 


 

Huit mois après "In the summertime", leur deuxième single, "Baby Jump", devient numéro un en Angleterre.

 


 

Des changements commencent à intervenir au sein de la formation. En effet, Mike Cole (ci-dessous à gauche) est remplacé par John Godfrey. Le son devient plus agressif.

 

 

Un  troisième titre, sort en 1971 : "Lady Rose".

Paul King et Colin quittent le groupe en 1972.

 


 

Mungo Jerry connaît un succès important avec la reprise en anglais du titre de Jacques Dutronc "Et moi, et moi, et moi", ré intitulé "Alright, Alright, Alright".

 


 

Et maintenant, place à la musique.

 

In the summertime

 

 

Baby Jump

 

 

Lady Rose

 

 

You Dont Have To Be In The Army To Fight In The War

 

 

Hello Nadine

 

 

Alright, Alright, Alright

(Reprise de "Et moi et moi et moi" de Jacques DUTRONC)

 

 

Pour approfondir vos connaissances cliquez sur les "liens sources" ci-après : 1 - 2

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito


Hormis la découverte de mes collections, vous divertir, vous étonner, vous faire découvrir des personnages originaux, des artistes hors du commun, des endroits insolites et bien d'autres choses ... voilà le but de ce blog.


 

Archives

Favoris