Dehell - Le blog qui donne des ailes

Dehell - Le blog qui donne des ailes

Par Dehell Blog créé le 04/04/11 Mis à jour le 20/03/14 à 17h46

Ajouter aux favoris
Signaler

 

Bien le bonjour les amis !

Si aujourd'hui, le monde vidéoludique n'a de cesse de parler de la next-gen, il y a tout juste 10 ans les yeux étaient rivés sur Prince of Persia: Les Sables du Temps. Renaissance d'une série de plate-forme tombée dans l'oubli, ce jeu fut une véritable claque à l'époque. Visuellement sublime, le jeu s'offrait un gameplay plate-formes très fluide, dynamique et acrobatique. Et oui, il y a 10 ans, courir sur un mur dans un jeu vidéo était extraordinaire. En plus de ça, Les Sables du Temps était doté d'une ambiance très réussie, ainsi que d'une narration pleine de bonnes idées, même si le scénario en lui même n'était pas extraordinaire. 

Véritable jeu-étape dans son genre, et symbole de la grande forme d'Ubisoft à partir de 2003, je vous propose de (re)découvrir ce jeu, demain à partir de 20 heures sur ma chaîne Twitch, encore pucelle. J'y jouerai toute la soirée / nuit en votre compagnie, finir le jeu ne devant pas être un trop gros challenge. Vous êtes la bienvenue pour venir partager vos souvenirs, déclarer votre amour, votre haine, votre indifférence, passer une petite annonce pour vendre votre scooter.

 

Le rendez-vous est pris, à demain donc !

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Commentaires

Goudgaime
Signaler
Goudgaime
Super idée, malheureusement je ne serai pas la non plus mais j'avoue que c'était un super jeu !!!!
Kalakoukyam
Signaler
Kalakoukyam
J'aime ce jeu d'un amour fou (mon pseudo vient de là), mais je ne serai pas disponible demain soir. Désolé. :/
Tobitake
Signaler
Tobitake
Mais on sera à l'IRL :(

Édito

Au commencement, il y a un homme. Un homme qui, guidé par un instinct qui le traverse, découvre. Découvre par la vue, puis est pris de l'envie de toucher.

Toucher. Appuyer. Regarder. Ressentir. 

 

Vivre.

 

Sa découverte surpasse toutes ses espérences. Cet étrange objet qu'il tient entre les mains ne veut plus le lâcher. Ou bien peut-être est-ce le contraire?

Peu importe. L'homme est bien loin de ces considérations, maintenant. Il ne ressent même plus ce qu'il tient dans ses mains. Il ne sent plus son corps. Son esprit, lui est ailleurs.

Transporté dans cet univers sur lequel il agit. Evidemment, il sait que tout ceci n'est pas réel. Il a conscience qu'il est simplement assis, face à cet écran. Mais il se laisse volontairement happer par ces images, ces sons. Ces interactions.

 

L'homme s'évade. Il a trouvé un echappatoire pour ses tourments. Une source de plaisir, un divertissement si complexe, et si simple à la fois.

 

Cet homme, c'est Vous. Moi. Toi. Nous. La première fois que nous avons joué à un jeu vidéo.

Archives

Favoris