L'extraordinaire et Intemporel Blog de Cronos

L'extraordinaire et Intemporel Blog de Cronos

Par Cronos Blog créé le 12/12/09 Mis à jour le 22/09/13 à 19h33

"Vers l'infini et l'au-delà!"

Ajouter aux favoris

Édito

Un peu de tout, souvent de rien, quelques billets selon l'humeur. Jeux vidéos, cinéma, comics, animation (surtout), et chaque dimanche, une petite sélection de travaux pointés ici et là. Accompagné de critiques de films ou de billets sur les mouvances vidéoludiques du moment. Sans mauvaise langue, foie de canard.

 Gamertag: Cronosff04
IDSteam: Cronosff04
PSN: Cronosff04 

Disney, le Grand Dossier

- Mulan
- Le Bossu de Notre Dame
- Kuzco
-
Bernard et Bianca au pays des Kangourous
- Pinocchio
- Merlin l'Enchanteur
Le Livre de la Jungle

 

Archives

Favoris

Signaler
Cinoche

Après un premier épisode très chouette et un second plus en demi-teinte mais qui se révélait tout de même divertissant, Shane Black a le devoir de continuer sur la lancée et surtout de survenir après le carton Avengers, qui se révélait un excellent film de purs super-héros. On se retrouve donc avec un Tony Stark en mode trauma post-Avengers et un Mandarin campé par Ben Kingsley qui se révèle aussi froid qu'implacable. Evidemment, les problèmes d'angoisse de Tony auront des effets directs sur sa copine Pepper Potts.

Autant y aller franco, cet Iron Man 3 est une grosse déception. Le film remporte les suffrages un peu partout, ce que je peux comprendre sur pas mal de points, mais nul doute qu'il possède d'évidentes maladresses, surtout au niveau du scénario, qui rend la bobine pas toujours excellente. En premier lieu ce mélange entre sérieux et comique. Dans les deux autres, ce qui marchait du tonnerre, c'était l'auto-dérision, les petits gags bien disséminés, avec parcimonie, et surtout un sens du timing qui fonctionnait vraiment bien. Dans ce troisième épisode, le changement de tons est beaucoup plus perceptible. On passe de quelque chose de sérieux et sombre à un gag digne d'un épisode de Tex Avery. Pendant tout le film, les ruptures de tons s'opère, mais sans jamais être aussi fluide que dans les premiers films. Ce qui fait qu'au bout d'un moment, on se retrouve perdu et on ne sait plus comment aborder le film: on passe d'une noirceur presque flippante qui fait penser au Dark Knight (les interventions à la télé du Mandarin, les crises d'angoisse de Tony, l'attentat au Chinese Theater) à des gags grands guignolesques qui ont l'air sortis d'un autre film (les pièces d'armure qui le font valdinguer, les gags pendant les grosses scènes d'action qui ruinent toute la classe de la séquence). Bref, les deux premiers films savaient mieux gérer ces ruptures de tons pour dégoupiller une situation, ici, on se retrouve avec des extrêmes bien plus lourds qui portent vraiment préjudice au film.

Mais la palme revient au twist du film (attention au spoil): la fameuse révélation du Mandarin. Alors que toute la promo était centré sur le fait que le Mandarin était un homme impitoyable, prêt à tout pour faire trembler l'Amérique (ce qui est confirmé dans la première partie du film), on se rend compte que l'homme n'était qu'un acteur pour cacher le véritable méchant. Dans l'absolu, je n'ai rien contre, je trouve ça au contraire plutôt malin et couillu, tout en abordant des thèmes comme la manipulation des médias, l'installation de la terreur, le concept de l'épouvantail. Sauf que Shane Black veut encore une fois renforcée cette image en faisant de l'acteur un débile assuré, qui se félicite de sa performance aux chiottes devant des bimbos dénudées, ou qui chante avec une bière devant un match de foot. Plus lourd, c'est impossible, et là où on voyait le Mandarin exécuter un gars en direct à la télé vingt minutes plus tôt, on se retrouve face à ça, qui a l'air de sortir de nulle part, d'un vrai spectacle de guignol. Il n'y a pas de fil qui permet de lier cette grosse rupture, et pendant le film, je me demandais pourquoi avoir été aussi too much? Quel est l'intérêt, à part apporter une touche comique qui aurait pu être BEAUCOUP plus subtile que ce que je suis en train de voir?

A partir de ce moment, j'avais décroché. Même la dernière scène d'action censé être spectaculaire ne m'a pas emballé plus que ça, surtout que le véritablé méchant, Guy Pearce, aussi charismatique qu'il soit, ne possède franchement pas d'enjeux très clairs: le mec a été abandonné sur le toit d'un hôtel treize ans plus tôt, et pour avoir été délaissé, il veut mettre le monde à ses pieds. C'est un poil léger comme motivation. Et je ne parle pas de la botaniste joué par la charmante Rebecca Hall qui n'apporte rien au film, et de la mini-intrigue avec le vice-président qui ne sert à rien. Bref, beaucoup de grosses maladresses dans le film qui ressemblent plus à un puzzle mal assemblé qu'à un film qui marche véritablement de bout en bout. J'ai été tellement blasé par les révélations de l'histoire que le dernier tiers m'est passé complètement à côté, alors que toute la partie FX est toujours aussi impressionnante, et que Downey Jr. est toujours aussi impeccable en Tony Stark. Ce troisième épisode est donc clairement à part, mais franchement pas dans le bon sens. A force de vouloir apporter des gags qui sont franchement pas tous réussis (les meilleurs restent dans les dialogues) tout en créant un danger très post-11 septembre, Shane Black se fourvoie dans une direction qui prend les deux extrémités de la saga (à savoir contexte sérieux et ambiance rock'n roll) et les étend des deux côtés, jusqu'à franchir la limite qui tranforme le film en une sorte de truc informe qui ne prend aucun parti pris à 100% mais bel et bien deux. Et c'en est un de trop. J'attends la suite d'un oeil averti, parce qu'après une baisse de qualité du second épisode, je ne peux pas dire que ça se soit arrangé.

Ajouter à mes favoris Commenter (13)

Commentaires

Yeah
Signaler
Yeah
Cronos- oui c'est vrai que ça va un peut être à peine trop loin, même si je dirais pas jusqu'à l’écœurement. SPOILER Je me souviens pas parfaitement, mais il me semble qu'il y a deux scènes importantes autour de ce perso, la première ou Stark découvre la vérité et la deuxième ou Stark et Rhodes l'interroge, la seconde abuse peut être trop (quand il chante devant le but de Liverpool je crois). C'est juste qu'à chaque fois qu'il y à une critique concernant le scénario je cherche une alternative, et souvent je n'en trouve pas beaucoup ^^ En fait la plupart du temps, c'est ce qui est le plus "gros" est le plus efficace, d'où mon post, que je viens de relire et que je trouve assez catégorique, j'avoue ^^
Mais bon, même si pour moi c'était pas de trop, je comprends que cela en ai irrité certains.
Ca reste un bon film je trouve, mais j'avoue ne pas attendre trop de ce genre de superproduction, donc ça joue peut être un peu sur mon avis moins tranché que le tiens.
Cronos
Signaler
Cronos
Yeah- c'est surtout que pou4quoi continuer à enchainer lesavec les gags sur cet acteur? Ok on a compris que c'est pas lui le m1ndarin mais le film en fait des caisses pour bien montrer l'absurdité de la situation, jusqu'a l'ecoeurement
Samizo Kouhei
Signaler
Samizo Kouhei
Le second degré permanent est à la fois la plus grande force et la plus grande faiblesse du film. Un film très divertissant mais un quasi foutage de gueule en terme de film de super héros, surtout après Avengers. En gros, c'est très chouette tant qu'on ne s'attendait pas à un film de super héros.
Yeah
Signaler
Yeah
Beaucoup de sévérité dans cette critique je trouve. Les variations de ton restent équilibrées et dans le thème film. Et le twist est plutôt pas mal (même si je l'avais vu venir). Je comprends pas trop qu'on se plaigne de la transformation du fameux Mandarin qui faisait très peur en un guignol. Le mandarin n'est pas l'acteur qui le joue. Et celui qui le joue est un guignol, cela renforce l'absurdité de la manipulation que peut nous soumettre l'image et les médias. Pourquoi être plus subtil que cela? Bref.
Ce serait dommage de rater ce film, à mon avis. C'est pas un chef d'oeuvre mais ça reste très bon.
Bigquick
Signaler
Bigquick
Et ça manque de M.O.D.O.K.

:P
Matthewx
Signaler
Matthewx
Pour moi, Iron Man 3 est un film couillu, et rien que pour ça, je le trouve bon. Il faut oser se décrédibiliser à ce point. R. Downey Jr fait le boulot, on en prend plein la face.. ya de l'humour (peut-être un poil trop). Quant aux méchants charismatiques.. en existent-ils vraiment dans l'univers d'Iron Man? Quand je vois un Batman se faire voler la vedette par ses vilains, j'ai du mal à imaginer la même chose pour Iron Man. Il est mégalo, les films doivent l'être aussi. J'aimerais bien un 4 avec les problèmes d'alcool et un Tony qui n'est plus que l'ombre de lui-même. Mais j'ai vraiment du mal à imaginer un Iron Man pas centré sur .. Iron Man.
Kelun
Signaler
Kelun
@Donuts : Sauf que ce que tu soulignes n'a rien à voir avec l'acteur.
Karas
Signaler
Karas
Cet épisode était l'occasion de mettre en valeur la Némésis d'Iron Man et il est vrai que les premiers trailers semblait promettre à ce niveau. Mais au regard du "twist" et par respect du matériau d'origine, c'est vraiment du foutage de gueule...
Les fans attendaient le Mandarin depuis le début, je n'ose pas imaginer les larmes de sang versées par certains :/

Cette phase 2 commence de manière bizarre, surtout que le premier trailer de Thor 2 ne me rassure pas avec un côté un peu appuyé sur la romance 0% crédibilité Thor/Jane Foster, voire même le triangle amoureux possible avec Sif.
Donuts
Signaler
Donuts
Il faudra aussi se rendre compte un jour que Robert Downey Jr. est un acteur surestimé ces derniers temps. Je dis pas, il a fait de bon films, mais les Iron Man sont tout simplement ridicules tant c'est caricatural, peu drôle et poussif... Et puis franchement, y'a-t-il eu ne serait ce qu'un seul méchant charismatique dans cette saga ?...
Bigquick
Signaler
Bigquick
J'ai bien aimé, plus que le 2, après le film à ses problèmes effectivement, et le viole du Mandarin m'a un peu fait mal SPOILER (pas que le twist soit mauvais, mais le traitement grand guignol, si).SPOILER

Après il a ses qualités, je trouve que Tony est plus en proie aux doutes et j'ai eu cette sensation que, encore plus que dans le deuxième film, il se cachait derrière son humour pour éviter d'exprimer ce qu'il ressent au fond de lui. Après effectivement par moment il y en a trop. Sans compter les incohérences SPOILER(les mecs d'Extremis ne font pas brûler leur fringue par exemple, et Killian essaie de stabiliser une formule qui marche parfaitement sur lui)./SPOILER et certains manquent (mais où est passé le SHIELD ? :o).

Mais une déception malgré tout pour le film qui commence la phase 2. Surtout sur la scène post générique. :/
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
Je pense que je n'irais pas le voir vu ce que tu en dis. Je déteste les films qui veulent pas être sérieux un minimum quand ça commence à être bad-ass. C'est comme ça que Harry Potter a eu sa fin ruinée au cinéma...
shore
Signaler
shore
Moi aussi j'ai adoré le film, très drole un scenario qui tiens la route de très bon effets speciaux, moi je m'attendais a un très bon film SF avec une dose d'humour c'est le cas
Conk3r
Signaler
Conk3r
Moi j'ai plutôt apprécié le film, sûrement car je n'en attendais rien je pense ^^