Chroniques du Jeu vidéo

Par Morphine Blog créé le 12/07/10 Mis à jour le 16/04/11 à 14h04

Ajouter aux favoris
  
Signaler
Jeu vidéo

Header article

Ce n'est un secret pour personne, le catalogue de la portable de Nintendo se fait de plus en plus "casual". Mais est-ce vraiment un mal pour nous autres joueurs à plein temps ? Après tout, quoi de plus agréable que de lancer un jeu simple et sans prise de tête avant de s'endormir, la tête confortablement calée dans l'oreiller ? 

Je vous propose une petite sélection de jeux sans prétention, qui se laisseront volontiers jouer cinq minutes sous la couette... voire plus si affinité ! 

 

 

 Pic pic

On commence fort avec un jeu vraiment peu connu. Et pourtant, sous ses airs innocents se cache un jeu étonnamment addictif. Alors c'est quoi Pic pic ?

Un puzzle-game tout d'abord, comme la plupart des jeux dont je m'apprête à vous parler. Le mode de jeu qui selon moi est le plus intéressant est le mode "dessin", qui reprend le principe du Logipix. Tout d'abord, chaque puzzle se présente sous la forme d'une grille de taille variable, composée de cases blanches, le but étant d'en noircir certaines pour voir apparaître un dessin. Pour ce faire, certaines cases sont numérotées, et il faut relier les cases contenant les mêmes chiffres, en traçant une ligne qui comporte autant de cases. Par exemple, pour relier deux cases indiquant le chiffre 4, il faudra noircir quatre cases (dont les deux cases chiffrées). Bien sur, on a parfois quatre cases ou plus avec les mêmes valeurs, il faut donc bien réfléchir pour savoir lesquelles relier. Enfin, la plupart des dessins à reconstituer seront en couleurs, seuls les premiers sont en noir et blanc.

Ajoutons à cela quelques modes supplémentaires moins convaincants tels un labyrinthe ou une variante (ultra-hardcore) du démineur, et on arrive à un total de plus de 1000 puzzles. Vous êtes donc sûr d'en avoir toujours un à vous mettre sous la dent. Niveau sonore, on s'y attendait mais c'est pas terrible, on est en présence d'un de ces jeux qui se jouent le son coupé. Autre défaut plus gênant cette fois, certains dessins sont vraiment, mais vraiment très moches... D'un autre coté, difficile de faire mieux avec des petites grilles, par contre on pardonne moins sur les grilles géantes. Néanmoins, le plaisir de jeu est intact.

En conclusion, Pic pic est un jeu simple mais addictif. Une fois un dessin fini, on n'a qu'une seule envie : en faire un autre !

Dans le même genre : Picross (cf. plus bas)

 

 

 Jam with the band

Sorti il y a quelques années au Japon, ce jeu de rythme quelque peu décalé et survolté a débarqué sur nos consoles entièrement traduit en français, au printemps dernier. Un jeu de ce genre, c'est parfait pour des sessions de jeu courtes (du moins elles sont supposées l'être quand on commence), et vu le peu de concurrence sur DS, on aurait tort de s'en priver.

Alors qu'est-ce que ce jeu a de plus qu'un Guitar Hero : On Tour ? Déjà il ne nous oblige pas à utiliser un accessoire impossible à manier... Et à part ça, en fait....bah rien. Ah si, on peut jouer de la guitare exactement comme le jeu sus-nommé, mais avec le stylet....

Malgré ça, le gameplay est aussi simple qu'efficace : on choisit une chanson, son instrument, et une fois la musique démarrée chaque bouton de la console correspond à une note. Si au début on n'a que trois ou quatre boutons à gérer, les modes de difficulté les plus corsés incluront tous les boutons de la consoles, gâchettes incluses. Petit bémol à propos de ces boutons L et R d'ailleurs, mieux vaut avoir de petites mains, sinon on aura du mal à s'en tirer.

Le gameplay est donc classique et la difficulté progressive. Mais il y a quelque chose que les autres jeux de rythme n'ont pas, c'est cette ambiance si particulière. Voire des castors et des singes danser pendant les chansons, se jeter dans la foule ou encore prendre feu, tout ça en rythme s'il vous plaît, ça a quand même un certain charme. Je ne sais pas trop à quoi ils tournent dans ce public, mais comme dirait l'autre c'est de la bonne.

La playlist est bien fournie est surtout très hétérogène, entre des musiques classiques remixés, Europe, Britney Spear ou encore le thème de Zelda, elle comblera tous types de joueurs. Et en plus, on peut jouer à plusieurs !

Pas de scénario (c'est un rhythm game après tout), un gameplay simple et plaisant, Jam with the band mérite bien sa place dans cette liste.

Dans le même genre : Maestro! Jump in music, Rhythm Paradise, Elite Beat Agent (aka Oendan au Japon),  Guitar Hero...les jeux de rythme de la DS en somme... Mais je vous conseille quand même très très vivement le premier de cette liste, pour son univers bien barré et tout mignon à la fois.

 

 

 Meteos

Revenons à un puzzle-game. Celui-là, par contre, est plus connu, et c'est mérité. Meteos c'est l'essence-même du genre : des blocs différents qu'on doit aligner pour qu'ils disparaissent. Seulement il y a tellement d'autres choses à prendre en compte que finalement, ça n'a rien à voir avec du Tetris.

Ici, une fois les blocs alignés, ils décollent, et partent alors envahir l'écran de l'adversaire (virtuel ou réel), jusqu'à ce qu'un des deux joueurs voie son écran saturé. Suivant les stages, la gravité varie et il faut envoyer plus ou moins de Meteos (le nom des blocs) à la fois pour que notre amas de blocs atteigne le haut de l'écran, faute de quoi il redescend lamentablement vers son point de départ.

C'est peut-être difficile à comprendre, il y aurait encore tant d'autres d'autres choses à expliquer. Il est vrai que si vous regardez quelqu'un jouer et que vous ne connaissez pas le jeu, vous n'y comprendrez certainement absolument rien. Mais quand c'est vous qui jouez, ce joyeux bordel est tout simplement jouissif.

Les points faibles du titres résident surtout en sa redondance, même si les stages sont variés et que l'apparence des blocs s'y adapte, c'est très répétitif. Le scénario est sans intérêt (malgré différentes fins) et réussi à être à la fois simple et difficile à comprendre. Ce jeu est tout de même la promesse de nombreuses heures de jeu, et ne saura vous ennuyer une seule seconde.

Dans le même genre : Tetris (quoiqu'un peu stressant pour jouer avant de dormir...)

 

 

 Picross DS

Difficile de faire plus simple et plus explicite comme titre. Pour ceux qui ne connaissent pas le Picross, il s'agit d'un jeu dont le but est de noircir des cases pour former un dessin. Oui, comme le Pic pic présenté plus haut, mais en pas pareil. Ici, chaque ligne et chaque colonne est accompagnée d'une série de chiffres, qui correspondent simplement aux nombre de cases à noircir. Si vous avez 3-2-2 sur une ligne par exemple, cela signifie qu'il y a un groupe de 3 cases noires, puis deux groupes de 2. A vous de trouver lesquelles...

Picross DS c'est juste ça, pas de modes spéciaux ou de  features superflues, le soft va à l'essentiel. Enfin j'exagère un peu, il y a bien un mode multijoueur, et un outil pour créer ses propres grilles. Outil très performant d'ailleurs, puisqu'il peut transformer n'importe quel dessin en grille de Picross.

Pas mal de grilles et une musique de fond qui, contrairement aux autres titres du genre, n'est pas bien gênante et est même agréable, Picross DS a tout pour plaire.

Dans le même genre : Picross 3D, c'est peut-être de celui-ci dont il aurait fallu parler...malheureusement, je ne l'ai pas (encore) testé, alors je ne me prononce pas.

 

 

 

 

 

 

 Professeur Layton

Je parle bien évidemment des deux opus déjà disponibles, Professeur Layton et l'étrange village, et Professeur Layton et la boîte de Pandore. J'allais quand même pas en faire deux paragraphes, je suis pas payé à la ligne (ni autrement d'ailleurs, snif) ; en réalité seul le scénario diffère d'un jeu à l'autre.

Le scénario justement, parlons-en. Il est très simple, très facile à suivre. Et c'est parfait pour un jeu "casual", et bien sur ça rentre parfaitement dans la thématique de cet article. Impossible de se perdre, d'autant que dans le deuxième volet, on a droit à un résumé à chaque chargement. Mais comme chacun le sait (ou pas), la force de cette série ne réside pas dans son scénario.

Professeur Layton, ce sont d'abord des énigmes, beaucoup d'énigmes. Et des énigmes au sens propre, le genre qu'on peut ressortir à des potes pour se la flamber un peu. Mais au lieu d'un menu austère et classique de sélection, toutes ses énigmes sont justement liées par des phases de gameplay façon point'n click, qui font avancer l'histoire (doucement, mais surement). Une idée géniale, en fait.

Je ne vais pas m'étendre sur les qualités et défauts du titre, d'autres l'ont déjà fait. Reste qu'il est toujours plaisant de ressortir sa DS de temps en temps pour se faire une énigme ou deux.

 

 

 

 Et les autres...

La DS fourmille de ce genre de jeux, alors évidemment la liste n'est pas exhaustive. Des jeux aux mécaniques tellement simples, mais tellement addictives. Beaucoup de navets évidemment, mais pas mal de petites perles également. Comme ils se jouent sur de faibles durées, même les gamers purs seront plus enclins à leur pardonner leurs petits défauts.

J'aurais pu évoquer des jeux comme Zendoku, les remakes de Bubble Bobble, l'inconnu Puzzler World (je ne sais pas s'il est sorti en Europe), Tube Mania, NEVES... mais ceux-là sont mes préférés, ceux qui m'ont parfois tenu éveillé jusqu'à des heures indues, alors que je voulais juste "jouer un peu avant de dormir".

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Morphine
Signaler
Morphine
Effectivement, mais je n'ai jamais eu la chance d'y jouer... Je connais simplement de nom.
Dans le genre puzzle-game/RPG, Gyromancer a l'air vraiment sympa aussi, enfin c'est pas sur DS mais PC et 360. Peut-être un peu moins casual aussi.
Fstyle
Signaler
Fstyle
Dans le genre j'aime beaucoup Puzzle Quest, un mix puzzle/aventure vraiment prenant.

Archives

Favoris