A napper sur tes pommes de terre.

Par Cancoillotte Blog créé le 30/11/10 Mis à jour le 07/11/12 à 13h44

Bienvenue!
Découvrez le blog du Gamer Franc-Comtois pure souche. Retrouvez des test, chroniques, news, critiques, et autres babioles sur les sujets que j'aime. N'hésitez pas à me laisser des commentaires pour me faire partager vos impressions.
Bonne lecture...

Ajouter aux favoris
  
Signaler

Une version de ce test a déjà été publié dans la rubrique "Tous les articles de la communauté". Vous pouvez voir l'article en question ici. Par rapport à l'article original, il contient plus de photos.

 

Édité par Single Trac (à qui on doit les deux premiers Twisted Metal et d'autres jeux sur la Playstation) et développé par GT Interactive (Oddworld, Driver, Duke Nukem sur Playstation). Sorti en 1998 sur Playstation.

 

Dans la catégorie des jeux loufoques de la fin des années '90 qui ne sont pas très connus mais qui méritent de l'être, je demande... Rogue Trip: Vacation 2012!

Surfant sur la vague crée par Twisted Metal, à savoir celle des jeux de combat motorisés, Rogue Trip se distingue par son ambiance nettement plus décalée (et pourtant, on sait à quel point Twisted Metal est un jeu à part, du fait de son ambiance!) et à ses situations loufoques. Il reprend presque trait pour trait les caractéristiques de son modèle: différents véhicules plus ou moins résistants, pilotés par des pilotes plus ou moins originaux, s'entretuant dans des arènes plus ou moins hospitalières, à coup de missiles et de mitraillette!

 

Voilà le topo : en 2012, l'Amérique est devenu un univers post-apocalyptique. Le tourisme est quelque chose qui marche pourtant bien! Big Daddy est un businessman qui impose son monopole dans le domaine. Et il ne compte pas changer les choses, le bougre!

Mais des mercenaires sont là pour changer les choses. Pilotant des véhicules sur-armés, ils vont tout faire pour attirer les touristes et exploiter le business bien juteux de Big Daddy. Qui va pouvoir le détrôner?

Ouh, il est vilain ce Big Daddy!

Le but du jeu: pour gagner, vous avez deux objectifs à accomplir, l'un est primaire, l'autre est secondaire. Primo, il faut éliminer tout les concurrents de l'arène grâce à vos armes; et secondo, tenter d'aider le seul et unique touriste du coin à prendre des photos aux quatre coins de l'arène. Il ne faut pas prendre cet objectif à la légère, car ils vont vous faire gagner de l'argent!

Gagner de l'argent vous permettra de franchir des portails qui vous permettront d'améliorer l'efficacité de vos armes ou bien de réparer votre véhicules. Par conséquent, vous pourrez améliorer votre espérance de vie dans cet univers chaotique.

De nombreuses armes sont à votre disposition. Tout les concurrents ont par défaut une mitraillette aux munitions infinies qui fait peu de dégâts. Il va falloir récupérer dans l'arène des missiles à tête chercheuse, des barils d'explosifs, des obus, des roquettes... bref, tout ce qu'il faut pour atomiser ses concurrents!

A ce propos, chaque concurrent a une arme spéciale qui lui est spécifique. Cela va du lance-flamme aux lâcher de caniches enragés, en passant par des halos divin et des ondes de choc! Excusez du peu!

 

On distingue différents modes de jeu. Le mode histoire, tout d'abord, consiste à réussir une succession de niveau et de battre les boss que vous rencontrerez à certains moments.

On distingue ensuite le mode libre, qui permet de jouer de la manière qui lui plait, seul ou avec ses potes.

Vous n'avez plus qu'à choisir votre véhicule préféré et à choisir un stage le cas échéant, et c'est parti!

 

En terme de gameplay tout d'abord, le jeu est tout à fait représentatif du genre. La conduite est très arcade, vos véhicules sont assez véloces et peuvent rejoindre facilement un bout et l'autre de la map. Il existe quelques trucs pour être encore plus efficace dans ses déplacements. On peut en effet bénéficier des vertus de la nitro en pressant deux fois rapidement le bouton d'accélérateur, et on peut faire un petit saut en switchant très rapidement d'armes. Idéal pour passer au dessus d'un adversaire ou pour récupérer une arme en altitude.

La nitro et le saut sont des exemples de combos. Mais ce n'est pas comme dans les jeux de combat; il s'agit de faire une combinaison de bouton sur la manette pour disposer d'effets spéciaux très intéressants. On peut par exemple lâcher des mines, se dresser sur deux roues, ou bien pomper le fric de nos adversaires.

Faites attention cependant en utilisant certains de ces combos, car ils vident une barre de manipulation spéciale à chaque fois que vous utilisez un combo. Heureusement, elle se recharge petit à petit, mais faites gaffe à ne pas être à sec dans les moments les plus importants.

 

En ce qui concerne l'armement, on est donc équipé de mitraillettes en quantité infinies, mais il va falloir ramasser des armes sur le terrain pour attaquer avec efficacité les concurrents.

On a droit aux traditionnels missiles, qui sont soit manuels, soit à visée automatique, ou même téléguidés (difficile à utiliser, mais très puissant). On a aussi droit à des barils d'explosifs ou même des chutes de météorites. N'oublions pas qu'une arme est spécialement destinée à faire expulser le touriste du véhicule adverse dans lequel il traine. A ce propos, rappelons que l'IA, elle aussi, est motivée pour gagner du cash, et ne se gênera pas pour voler votre touriste.

Essayez d'upgrader vos armes en passant dans les portails spécifiques, vous serez équipés d'armes nettement plus efficaces, que ce soit en terme d'utilisation ou de dégâts.

Reste enfin les armes spéciales, spécifiques à chaque adversaires. Il est important de bien connaître les spécificités de ces armes, en particulier en ce qui concerne les distances. Soit on a affaire à une arme au corps à corps (tel que les roues avant de la Ratmobile qui se transforment en scie circulaires) soit on a affaire à des projectiles (tel que les fléchettes explosives). Vous pouvez enchainer avec des coups de mitraillettes pour faire des dégâts encore plus importants! Sachez enfin que vous ne pouvez pas les upgrader.

En fin de compte, un tel gameplay permet de développer une stratégie au cours des parties. Faut-il privilégier le rush, ou bien "faire ses emplettes"? Faut-il consacrer son pognon à l'état de son véhicule ou bien à la puissance de ces armes? Dois-je préconiser la vitesse de déplacement ou l'accès à certaines plate-formes?

Mieux vaut avoir un planning, car votre santé, vos munitions et votre jauge de capacité spéciale peuvent influencer sur notre manière de jouer. Mais vous en conviendrez, dans le feu de l'action, il est difficile de tout prévoir à l'avance. Donc il faut accepter le fait de jouer "au pif" à certains moments, errant à travers l'arène sans but particulier.

En parlant d'arènes, on ne sera pas surpris du nombre de stages, qui n'est pas extraordinaire (une douzaine), mais tout de même, on se rattrape sur la diversité. RT a au moins l'intérêt de varier les paysages. On peut se battre en vrac dans un aéroport, entre les monuments de Washington, dans des casinos, dans la fameuse Aera 51, sur un parc d'attraction en bord de plage, etc... En terme de superficie, elles sont ni trop exigüe, ni trop vaste. Dans le premier cas, on serait trop à l'étroit, défavorisant les véhicules fragiles, et dans le second cas, on passerait trop de temps à se chercher et faire son shopping, oubliant notre objectif principal. Il en va de même pour la répartition des bonus et des portails. En ce qui concerne les touristes, ils vous demanderont de vous poser sur une sorte de flèche, dans le bon sens. Une fois cela fait, la flèche passe au vert pendant une seconde. Dès que la photo est prise, vous empochez votre pognon. Remarquez, vous n'êtes pas obligés de laisser votre touriste prendre des photos, car du moment que vous êtes en possession du touriste, vous gagner régulièrement une petite dose d'argent. A vous d'adapter votre stratégie pour être à la fois riche et en vie. En effet, succomber aux caprices du touriste vous rends trop vulnérable (vous êtes obligé de ne rien faire pendant une bonne seconde, si vous n'avez plus beaucoup de vie, cela semble être une éternité!). Mais si vous tenez à votre peau, vous n'oserez pas laisser votre passager prendre des photos, donc ça se répercutera sur vos gains.

 

Parlons maintenant de la patte graphique du jeu. Dans l'ensemble, les graphismes en eux mêmes sont assez modestes. Que ce soit la modélisation des véhicules, assez primitive, aux décors qui sont à certains moments un peu moches, on a déjà vu plus intéressant dans le domaine. Il suffit par exemple de jouer à Vigilante 8, qui est meilleur dans le domaine.

Pourtant, si on a l'impression que le jeu est un peu... moche, c'est plutôt à cause de l'ambiance. Effectivement, on hésite beaucoup à se situer dans un contexte précis. Est-on dans un cartoon, avec ces bâtiments ridicules à l'effigie de Big Daddy? Ou bien sommes-nous dans un jeu au contexte sérieux, avec ces quartiers urbains très sombres et peu de vies?

Et pourtant, tel est l'un des charmes du jeu qui est selon moi le plus important : l'univers dans lequel il se déroule. Il suffit de jeter un coup d'oeil sur les véhicules jouables, et se rendre compte à quel point on mélange les ambiances. C'est comme si on piochait des idées ici et là, sans chercher à "donner un lien" entre elles.

 

C'est vrai, quoi, regardez ces trois véhicules.

On a un buggy assez stylé, avec cette tête buffle sur le toit et le gros moteur sur l'essieu arrière. Vous remarquerez qu'il est conduit par une sorte de cyber-cowboy, plutôt classe en fait !

Et il y a cet espèce de char, conduit par un type qui semble avoir passé son enfance au Japon, je dirais Hiroshima ou Fukushima pour être plus exhaustif.

Et il y a ce robot alien, venue d'une lointaine planète, prêt à mettre le feu au volant de son camion citerne !

 

Et puis il y a... les autres (pas ceux de Lost!).

 

Ce camion à hot dog, avec un masque étrange sur le bout de la saucisse, n'est pas conduit par Vega de Street Fighter, mais par un cuisinier psychopathe, qui ne semble pas être dégouté à la vue d'hectolitres de sang. Il ne vous rappelle rien ?

Mais si, bien sûr ! Needles Kane, le clown maléfique, qui conduit un camion à glace, Sweet Tooth, dans Twisted Metal ! On a donc affaire à une parodie d'un des principaux personnages de TM !

Et ce catcheur bien grassouillet, pourquoi il pilote une si petite voiture ?

Et cette gonzesse, avec son véhicule bizarre, pourquoi elle agrippe un alligator (dans sa biographie) dans une position très douteuse, son postérieur bien volumineux étant bien mis en évidence ?

Et c'est quoi, cet Elvis Presley obèse, qui se prend pour son idole avec sa Chevy Bel Air des années '50 ?

Et c'est quoi, cette garce avec sa Camaro des années '80 bien gonflée et toute rose ?

Et lui, c'est qui ce fou avec son ambulance qui rappelle Ghostbusters ?

Et lui, le superhéros bien craignos qui n'a pas une araignée ou une chauve-souris comme animal fétiche, mais un vulgaire rat ? Mais qui a eu l'idée de nous pondre le superhéros le plus craignos de l'histoire du jeu vidéo, à savoir Ratman ?

Oh, et que dire de ce bus scolaire, conduit non pas par Mlle Crabtree de South Park, mais par une soeur religieuse en sous-vêtements, prêchant la bonne parole et la retenue vestimentaire !!!

Info incroyable ! Benoit XVI, notre actuelle pape, a demandé à ses conseillers du Vatican de lui ramener une Playstation et RT rien que pour ça ! Amen...

Ps: vous ne voyez pas sur cet article la biographie des mercenaires, qui montre leur photos en entier! C'est particulièrement amusant... ou inquiétant!

 

Bref, vous constaterez, rien qu'en analysant le casting, que l'ambiance du jeu est réellement à part. Alors ajoutez les armes burlesques, la destruction de bâtiments entiers, des combos à faire régulièrement, des touristes à divertir, et donc ce casting fort original, et vous obtiendrez à coup sûr un des jeux les plus WTF de la Playstation!

Et que dire de la bande son, au fait? Là encore, le contraste se fait ressentir, et contribue à rendre l'ambiance du jeu un peu plus folle. Jugez plutôt:

 

On écoute cette musique dans le stage de l'aéroport.

 

Et cette musique là (qui n'a rien à voir avec celle du dessus en terme de feeling) s'écoute sur le stage lunaire.

Rebelotte, suite à l'écoute de ces musiques (il en est de même pour les autres morceaux du jeu), on se rend compte que l'univers de Rogue Trip est on ne peut plus particulier. Mêlant univers burlesque et post-apocalyptique, bien peu de jeux peuvent retranscrire une ambiance aussi singulière.

 

Take on Vacation!!!


Au final, ça vaut quoi, Rogue Trip? Je suis persuadé que ça demeure un bon jeu, qui ne puise pas sa richesse dans des graphismes irréprochables ou un gameplay au poil, mais par sa philosophie. Un peu à l'instar d'un jeu comme Mortal Kombat, en fait. Cette philosophie, c'est: "la meilleure source de fun, c'est la déconne". Rogue Trip est parfaitement représentatif de cette philosophie, qui demeure hélas de plus en plus rare dans notre monde vidéoludique actuel.

 

Faites l'expérience : invitez des potes à vous fragger à coup de missiles à têtes chercheuses, démontrez ce qui est mieux entre un camion citerne et un camion à hot dog, amusez-vous à détruire les bâtiments dont raffolent les touristes, détruisez la Terre entière (oui!!!), faites ce qui n'a jamais été possible de faire ailleurs! Le crédo de Rogue Trip, c'est le divertissement ! Et il en est de même pour les jeux de combats motorisés. Puisse le futur Twisted Metal sur PS3 relancer la mode de ces types de jeux, que les éditeurs n'osent plus exploiter! Quelle erreur!

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Blog inactif depuis quelques mois... je tiens à m'excuser de cette désertification.

Archives

Favoris