Bréviaire des vaincus - Expérimentations littéraires

Bréviaire des vaincus - Expérimentations littéraires

Par maitrenanar Blog créé le 30/04/10 Mis à jour le 26/07/14 à 13h50

Le Bréviaire des vaincus vous proposent une plongée originale dans la littérature : science-fiction, romans noirs, fantastique ou oeuvres inclassables. Nous sommes ouverts à toutes les propositions, ceci est un terrain propice aux expérimentations littéraires !

Ajouter aux favoris
Signaler
Jean-Claude Michéa est un penseur actuel d'une grande vivacité et d'une grande pertinence. Réhabilitation de la pensée politique d'Orwell, fine réhabilitation, l'homme est surtout connu pour sa critique du libéralisme avec un ouvrage comme L'Empire du moindre mal, complété par Retour sur la question libérale, comme pour mieux consolider les éléments négligés.
Philosophe jargonnant un peu, mais pas trop, il n'en demeure pas moins en constante prise avec le réel grâce à la mobilisation de sources concrètes (ses notes forment presque un livre à part entière). Si l'abstraction est nécessaire dans un tel discours, on manipule avant tout des notions, elle n'est jamais laissée seule, comme une étrange nébuleuse. L'extrait ci-dessous, tiré de L'Empire du moindre mal, n'est rien moins que la conclusion de l'ouvrage. Une conclusion forte et juste.

« Le nouvel ordre humain que les élites libérales sont désormais déterminées à imposer à l'échelle de la planète, exige, en effet, que les hommes cessent précisément de « se sentir hommes » et se résignent enfin à devenir de pauvres monades égoïstes, condamnées à produire et consommer toujours plus, chacune luttant impitoyablement contre toutes les autres, dans l'attente de son hypothétique « quart d'heure de célébrité ». Hannah Arendt avait donc parfaitement raison de souliggooglener, dans La Condition de l'homme moderne, que « ce qu'il y a de fâcheux dans les théories modernes ce n'est pas qu'elles sont fausses, c'est qu'elles peuvent devenir vraies ». S'il est ainsi toujours exact que l'homme n'est pas égoïste par nature, il est non moins exact que le dressage juridique et marchand de l'humanité crée, jour après jour, le contexte culturel idéal qui permettra à l'égoïsme de devenir la forme habituelle du comportement humain. Les partisans de l'humanité seraient donc malvenus de sous-estimer cette réalité nouvelle. Ils doivent impérativement prendre conscience, au contraire, que la course est déjà commencée et que, dans cette course, le temps jour maintenant contre eux. »
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Oeuvrant sous le pseudonyme d'Alfoux, je vous propose ici de découvrir les talents d'hier (oubliés) et les talents d'aujourd'hui et de demain. Des personnes intelligentes et proposant des écrits sortant des sentiers battus.

Archives