Premium

Le blog de Choco : jeux vidéo, films, séries, animés

Par ChocoBonPlan Blog créé le 19/12/12 Mis à jour le 17/11/17 à 11h13

Bienvenue sur le Blog de ChocoBonPlan consacré à l'actualité jeux vidéo, films, séries et animés.Retrouvez tous les bons plans jeux vidéo et avis des joueurs sur ChocoBonPlan.com

Ajouter aux favoris
Signaler
Découverte (Jeu vidéo)

 

La semaine dernière, j'ai eu la chance de recevoir une Bittboy, une Nes de poche non officielle au design d'une Gameboy produite par la société éponyme. D'une valeur de 39,99 $ (un peu moins de 34 euros, frais de port compris), que vaut cet accessoire qui semble très bien marché aux Etats-Unis ? Et bien, le constat est plus que mitigé et je vais vous dire pourquoi. 

 

La Bittboy : un bel objet, oui oui

 

La première réaction que j'ai pu avoir en découvrant la Bittboy fut plus que positive. Dans les mains, on se retrouve avec un produit disposant de bons matériaux. La console est légère mais loin d'être fragile. Le rendu / design est vraiment proche de celui d'une gameboy d'origine même si comme vous pouvez le voir, ce ne sont pas 2 boutons mais 4 boutons qu'il y a à droite. 

 

 

Juste en dessous de l'écran (qui affiche une très bonne définition des jeux, sans reflets ou interférences parasites), on retrouve un petit bouton discret qui vous permet de retourner à l'écran de sélection des jeux. 

Dans l'ensemble, je trouve l'objet joli et qui se fond parfaitement dans la déco d'une étagère avec d'autres consoles / figurines. L'idée de base est donc bonne avec des points forts que je vais évoquer ci-dessous, mais également et hélas pas mal de points négatifs dont certains seront carrément bloquants pour beaucoup. 

 

 

Les points forts : rendu, sensations, finition, simplicité

  

 

Comme dit plus haut, le rendu de la console est vraiment bon. On se retrouve avec une mini gameboy rechargeable (le rêve de tous les gosses des années 90 qui comptaient leur temps de jeu avec des piles qui coûtaient un bras...) et d'une autonomie cependant un peu légère d'environ 3 à 4 heures. Un câble accompagne aussi la console pour brancher cette dernière sur un téléviseur mais le rendu est comment dire...absolument immonde voilà. Clairement, la BittBoy n'est pas faite pour passer sur une télévision. 

Côté finition, la croix directionnelle et même le bouton pour changer le volume sont de bonne qualité. Le produit est simple et accompagné de quelques classiques de la NES plaisants à jouer parmi lesquels : Super Mario Bros, Super Mario Bros 3, Ninja Gaiden (toute la série) , Contra (toute la série) Gradius, Adventures Island, Excite Bike, Batman, Double Dragon (toute la série)... et puis c'est à peu près tout. Le reste de la liste est constituée de certains titres Nes officiel plus ou moins sympathiques (Tortues Ninja, Popeye, Tiny Toons...) mais surtout de jeux absolument catastrophiques et hilarant. Et là, on entre dans les gros points faibles de la Bittboy. 

 

 

Les points faibles : tous ces jeux douteux, interface, prise jack...

 

 

Malgré l'excellent Batman ou encore les Ninja Gaiden, la BittBoy manque cruellement de jeux cultes de la NES pour s'imposer

 

Pas de Zelda, pas de Castlevania...et j'en passe. Nombreux sont les titres cultes de la NES qu'il manque à la Bittboy pour vraiment être un objet indispensable. Au contraire, la liste des jeux est constituée de titres mystérieux, souvent non traduits du japonais mais aussi de titres Fake. Un certains Harry Potter (qui plante dès l'écran titre) ou encore un Pikachu qui aura fait ma soirée : un fake détourné de Tiny Toon avec un skin indescriptble du célèbre Pokemon. 

 

    

Bref, sur les 300 jeux inclus, vous pouvez en jeter facilement 250 à la louche. Vous me direz que 50 jeux peuvent suffir mais je reste tout de même sur  ma faim et sur une sensation de gâchis. Comme quoi il vaut mieux se concentrer sur la qualité que sur la quantité car il y a un véritable décalable entre l'objet bien fini et son contenu plus que douteux. 

Enfin. 

Quand je parle de finition, c'est au niveau des matériaux et de leur assemblage. Car sur le reste, l'interface est minimaliste et assez bordélique (impossible de chercher ou trier ses jeux par ordre alphabétique par exemple). Clairement, si Nintendo propose en 2018 une Gameboy Mini, il faudra faire attention à ce piège de l'interface sur l'écran. 

Ajoutons à cela un autre défaut majeur, et carrément bloquant pour beaucoup (dont moi) : l'absence de prise jack. Impossible de jouer à la BittBoy en public puisque les écouteurs ne sont pas compatibles avec l'appareil...En tout cas la prise jack proposée (beaucoup trop fine). De ce côté là j'imagine qu'il existe des adaptateurs ou même des écouteurs adaptés mais pourquoi diable ne pas avoir proposé une prise jack universelle.

 

 Pas de prise Jack, là je dis erreur fatale

 

Et pourquoi diable avoir fait l'impasse sur un système simple de sauvegarde que l'on trouve pourtant dans n'importe quel émulateur...

Enfin, j'ai constaté plusieurs situations dans lesquelles les jeux ne marchaient pas : si vous chargez la BittBoy et essayer de jouer à certains jeux, ces derniers planteront à l'écran d'accueil. Et vous devrez également surveiller l'état de la batterie à la louche (aucun indicateur ne vous dira combien de temps il vous reste avant de recharger l'objet...) car l'arrêt de la console est immédiat. Aucun signe avant coureur de la fin de batterie, c'est quand même sacrément handicapant. 

  

Conclusion : George AbittBoy

 

 Pas encore au niveau

 

La BittBoy m'a fait une très bonne première impression et une terrible dernière impression.  Monde de merde serais-je tenté de dire. Bien que je l'utilise encore parfois entre deux temps de chargements interminables de PES 2018 (Ninja Gaiden 2 était quand même un sacré hit), je trouve que la console ne vaut clairement pas le coup. A moins de l'offrir à un joueur vraiment occassionnel et fan de la Gameboy et des jeux Nes, ou de l'offrir à enfant afin de lui faire découvrir le dur apprentissage du jeu vidéo à l'ancienne, ce bel objet (le paradoxe) ne méritera clairement pas que l'on s'attarde trop sur lui. 

Dommage.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

 

 

 

 

 

 

Les meilleurs prix en Direct 

 

 

PS4 dès 269,90 ¤

 

 

Nintendo Switch dès 299 ¤

 

  

Xbox One dès 249 ¤

 

   

  Récompenses 

 

 

 

Archives

Favoris