Premium
Le blog de Choco : jeux vidéo, films, séries, animés

Le blog de Choco : jeux vidéo, films, séries, animés

Par ChocoBonPlan Blog créé le 19/12/12 Mis à jour le 11/12/16 à 10h15

Bienvenue sur le Blog de ChocoBonPlan consacré à l'actualité jeux vidéo, films, séries et animés.Retrouvez tous les bons plans jeux vidéo et avis des joueurs sur ChocoBonPlan.com

Ajouter aux favoris
Signaler
L'actu Chocobesque (Jeu vidéo)

  

À moins d'une semaine du lancement de FIFA 17, les fans de football sont en ébullition. Comme chaque année, le nouvel épisode de la franchise d'Electronic Arts fera parler de lui. L'occasion de vous livrer ma pensée sur la version démo du jeu en attendant sa sortie. 

  

FIFA 17 : un gameplay vraiment différent ? 

 

 

Sur le terrain, les joueurs bougent bien dans l'ensembleC'est la grande question que se posent beaucoup de joueurs, fans de FIFA ou non. Est-ce que le gameplay de FIFA 17 a changé ? Nouveau moteur oblige, il serait logique de répondre par un oui catégorique. Et pourtant, et pourtant. 

Si pour l'aspect visuel le jeu est quand même plus beau que son prédécesseur en proposant de meilleurs gabarits (il y a encore du boulot) mais surtout de meilleurs visages (là il y a quand même du mieux), sur le terrain la réalité est tout autre. 

Les bases du gameplay d'un FIFA, son feeling "d'ultra fluidité" et "d'ultra réactivité" sont toujours là...avec ses points positifs et négatifs. Oui au niveau de la conduite de balle notre joueur va partout sur le terrain et les possibilités de "contrôle" et d'orientation du ballon sont multiples, surtout dans cet opus avec l'ajout de la protection de balle particulièrement efficace. Mais ces nouveautés sont-elles pourtant toujours bien pensées ? 

Le gameplay de FIFA 17 est différent, oui. Le jeu est plus lent (du moins sur la version démo), la physique du ballon plus lourde, le système de collisions encore + poussé. Avec son nouveau moteur, EA s'offre de nouvelles possibilités pour en proposer "toujours plus". Mais sur ces nouvelles possibilités, combien sont réellement fidèles à la réalité d'un terrain de football ? 

Au niveau du rythme, ce FIFA 17 conserve son côté binaire d'attaque / défense avec des phases de construction remarquablement orientées par l'intelligence artificielle du jeu. Vous voulez trouver le chemin des filets ? Suivez le guide et réalisez la passe au copain à côté de vous. 

Tous les coups de pieds ont été repensés. Pour le meilleur...et pour le pire. EA a tenté et il faut qu'ils continuent dans cette voie en peaufinant ce nouveau système. 

 

Il est clairement difficile de penser ses actions sur le long terme, d'avoir une vision globale de son style de jeu ou encore d'insister sur tel ou tel aspect tactique pour perforer les défenses adverses. Dans FIFA, tout se vit à l'instant T. Le jeu est celui de l'instantanée, celui où le joueur prendra du plaisir via l'illusion d'actions construites de sa part alors qu'il n'en est rien. 

Alors oui, je réduis forcément cette analyse en faisant une généralité de la majorité des matchs que l'on peut jouer sur FIFA. Même si par moments, de bons joueurs parviennent à construire avec un peu plus de "libertés" leurs actions, notamment en bidouillant les différents systèmes tactiques, il serait difficilement possible de dire que FIFA ne laisse pas une partie de son gameplay à de l'aléatoire. 

Le côté aléatoire des jeux de foot ne me dérange pas plus que ça. C'est ce qui permets d'avoir du fun de temps à autre. Ce qui me dérange en revanche, c'est que cette image de jeu "simulation" colle à la peau de FIFA alors qu'il n'en est rien.

Comment qualifier un jeu de simulation alors que Pique se comporte de la même façon sur le terrain qu'un Ibrahimovic ? Comment se fait-il que manette en mains, il est pratiquement impossible de faire la distinction entre tel ou tel joueur ayant le ballon. Comment se fait-il que les possibilités de jeu en triangle, remises, permutations, faux n°9 etc... soient au final releguées au second plan ? 

Car l'illusion fonctionne et marche à merveille. Jouer à FIFA ne demande pas forcément des connaissances tactiques en termes de football. Vous prenez vos joueurs, vous faites la passe à celui qui est libre et vous avancer ainsi vers le but jusqu'à ce qu'une possibilité de centre ou de tir se présente. Derrière, vous priez que l'orientation de votre stick ainsi que la jauge de votre barre de frappe soient suffisament bons aux yeux du script pour battre le gardien. 

Nous voyons tous ceci en jouant à FIFA et pourtant, nous continuons d'y jouer. Modes de jeu, réseau solide, fun des célébrations et mine de rien fête du football font que l'on s'amuse et que c'est bien là l'essentiel du jeu vidéo : l'amusement. EA l'a bien compris. Malgré son jeu de foot assez fade, il faut entretenir la hype. No matter what. 

 

FIFA 17 : entretenir la hype no matter what

 

 

Comment relancer l'intérêt de jeux de foot chaque année ? L'arrivée de modes de jeu est le principal argument de vente marketing en général. Si vous achetez FIFA 17, vous pourrez découvrir pour la première fois dans un jeu de football un mode scénario avec la possibilité "d'intéragir" via des dialogues. Un pari osé oui et non, l'idée ayant déjà été utilisée par le passé dans Fightnight avec un effet plus ou moins réussi. 

C'est en tapant dans ces codes qu'Electronic Arts a réussi à entretenir une véritable hype autour du premier "mode histoire scénarisé" dans un FIFA. Je revois encore tous ces joueurs hypés sur les réseaux sociaux, fonçant précommander leur exemplaire du jeu sans véritablement réaliser que hey, ho, nous sommes en 2016. Il aura fallu attendre l'an 2016 pour avoir arriver un mode scénarisé. Vous allez me dire en même temps qu'avec un rythme de sortie annuel, difficile de proposer l'histoire du siècle chaque année dans un jeu de foot.

J'aurais tendance à répondre que FIFA est l'un des jeux les plus vendus et que même si les investissements en licence sont assez conséquents, il devrait peut être rester quelques millions supplémentaires dans les caisses pour payer une équipe dédiée à la recherche et l'intégration de modes de jeu originaux, années après années. 

Je salue la démarche d'Electronic Arts sur l'instauration de ce mode histoire et les encourage clairement à poursuivre dans cette voie. Il y a du travail, il y a mine de rien une forme de respect et d'écoute vis à vis de la communauté et pour cela je respecte le jeu. 

Oui FIFA 17 mérite le succès qu'il est aller chercher alors qu'il était la risée des jeux de foot il y a encore 8 ans. Oui un énorme travail de communication a été réalisé et une véritale logique intelligente a été mise en place pour fidéliser les joueurs qui seraient tentés d'aller voir ailleurs. Cette logique, c'est la logique FUT. 

Les visages sont vraiment beaucoup mieux modélisés. En revanche, certains gabarits posent encore problème avec "trop de similitude" entre les joueurs. 

  

 FIFA 17 : tu me tiens, je te tiens par le FUT

 

Je n'ai jamais adhéré au concept de Fifa Ultimate Team. À mes yeux, le meilleur mode de jeu online à ce jour dans un jeu de foot reste la Ligue des Masters en ligne de PES 2011. Un mode de jeu sous exploité qui avait posé les bases d'un jeu en réseau sur lequel les connaissances des joueurs pour recruter et organiser leur équipe étaient mises à rude épreuve. Tout n'était pas parfait, mais presque tous les ingrédients étaient là pour faire passer Fifa Ultimate Team au second plan. Et pourtant, et pourtant. 

La logique FUT a permis à Electronic Arts de créer une armée de joueurs addict à son mode de jeu. Il faut dire que l'enrobage de Fifa Ultimate Team fait rêver : vous avez les véritables photos de joueurs, vous avez des stars qui font de la communication dessus, vous avez vos amis qui vous défient donc vous devez les défier. Le côté social de FIFA Ultimate Team n'est plus à démontrer et c'est bien encore une fois sur une illusion qu'EA a bâti le succès de son jeu. 

"Bâtissez l'équipe de vos rêves". Ce slogan n'est pas un mensonge. Oui il est possible d'avoir une équipe ultra cheatée dans FIFA Ultimate Team. Oui le mode peut être amusant et il l'est, clairement. Mais quel est le véritable degré de contrôle au final à travers FIFA Ultimate Team si mes choix ne sont guidés que par la volonté de pouvoir rivaliser en puissance d'équipe vis à vis de mes adversaires ? 

Je me souviendrais toujours de ce jouer en ligne qui m'avait supplié de le laisser gagner afin qu'il puisse s'acheter Benoit Pedretti dans PES 2011. À cette époque, le recrutement des grandes stars était au combien difficile. Il fallait jouer, gagner et mériter le droit de faire signer de grands noms dans son écurie. Lorsque l'on tombait face à une équipe qui possédait quelques stars, on avait ainsi cette forme de respect et de reconnaissance envers l'adversaire qu'on affrontait : "lui c'est un bon, il a morflé pour avoir Messi". 

Il s'agit d'une autre forme de fun malheureusement absente des jeux de foot aujourd'hui. L'instant T, que voulez-vous. Il faut tout donner dès le début aux joueurs sinon ces derniers décrochent, ne réalisent pas de micro-paiements et sont donc un manque à gagner pour l'entreprise. 

Heureusement que FIFA 17 ne se résume pas qu'à Fifa Ultimate Team et que d'autres modes de jeu comme le mode Club ou encore le Season Coop font qu'Electronic Arts devrait encore une fois rouler (légitement) sur la concurrence. 

Maquiller le gameplay, entretenir la hype, prendre soin de son FUT : la recette gagnante à tous les coups. 

PS : j'ai précommandé FIFA 17 malgré toutes les piques envoyées sur son gameplay, je sais que le fun sera au rendez-vous en Season Coop ;) 

 

(Et puis mine de rien, je jouerai quand même un peu à FUT parce que visuellement, ça reste quand même  bien classe)

 

Voir aussi

Jeux : 
FIFA 17, FIFA 17 (PS4)
Ajouter à mes favoris Commenter (11)

Commentaires

PrGoodspeed
Signaler
PrGoodspeed
Je me demandais justement si y'avait que moi qui galérais pour le réseau.
J'ai mis un filtre de niv3 sur la connexion hier soir. J'ai attendu en vain 15 min avant d'abandonner et de lancer une nouvelle ligue avec City :(
J'avais lancé myClub aussi... je vous laisse deviner la suite.
Et on doit tenir un an sur le jeu comme ça?
ChocoBonPlan
Signaler
ChocoBonPlan
Pour moi dans le gameplay il y a clairement un vrai débat. Chaque jeu a ses vrais points forts et points faibles. On est plus à cette époque où dans le gameplay le choix se portait très rapidement sur FIFA.

Maintenant sur tout le reste...hier soir j'ai lancé des matchmaking en réseau sans filtrer par qualité de connexion (comme dans FIFA donc). Sur 10 matchs, pas un seul de correct. Et cela ne vient pas de ma connexion, jouant sans aucun soucis à d'autres jeux comme Star Wars notamment.

FIFA est la référence dans le domaine du jeu en réseau pour les jeux de foot. C'est fluide, social, tu joues rapidement avec tes potes. Il n'y a pas photo tout simplement. Acheter PES alors que tu veux jouer avec tes potes en réseau est une hérésie.
bangy7800
Signaler
bangy7800
le problèmes de Pes , c'est que la constructions et du au fait de l'inertie des appels des attaquants.
Les interceptions sont grossières et trop nombreuses (là aussi encore inertie mais du gars qui perds la balle) pour être crédibles.
Fifa réactif oui , et faut letre dans ton jeu de passes car la pression se fait sentir au pressing par moment , tu as intérêts a savoir ce que tu veux faire sinon ton actions est dead...j'ai regardé Ath seville ce week et oui j'y retrouve bcp de similitude avec Fifa.
je voulais revenir sur les tirs rectilignes de Pes c'est vraiment insupportable ça.
moi aussi je lance des pics à Pes pourtant j'ai vraiment aimé la démo....mais celle de Fifa est arrivée et le rouleau a repris de plus belle
The SniperWolf legacy
Signaler
The SniperWolf legacy
Excellent article. Le passage sur l'illusion de construire ses actions est fort. Pour avancer dans FIFA, il suffit de faire des passes vers l'avant. Je n'aime pas le dernier PES avec ses passes et tirs abusés mais la notion de construction, et de passes en petit périmètre est jouissive. Tu peux pas te jeter vers l'avant comme ça. Faut bien réfléchir. Je n'aurai aucun des deux cette année, je vais me prendre 2K17. J'ai eu Fifa 16 dans un pack l'an dernier et les centaines de matchs que j'ai pu faire m'ont un peu dégoûté du jeu.
sylvain45
Signaler
sylvain45
marco machin chouette tu pense ce que tu veut mais ne dénigre pas les autres!! merci!...
marcosolo
Signaler
marcosolo
bon FIFA c'est pour les gamins avec leur mode fut et PES 2017 un vrai jeu de foot ( le gameplay), pour fifa 17 c'est la meme chose que fifa 16 en plus beau mais le game play n'est pas absent y a rien sur ce jeu je ne comprend pas l'engament autour ce jeu !
Sanyakash
Signaler
Sanyakash
J'étais passé à Fifa sur la gen PS360 à partir du 09, et ce jusqu'au 13. Impasse sur l'année des 14 puis repassé à PES avec le 2015 que j'ai bien kiffé et essoré. Impasse sur les 16 et là.. Le souci avec PES c'est le contenu. Sur le 2015 j'étais en redécouverte donc ça allait, mais une fois que t'en as fait le tour, c'est chaud de se remettre au suivant pour retrouver les mêmes modes peu nombreux et quasi similaires, avec un online aussi pété que limité. Je regrette infiniment que le mode Ligue des Masters en ligne ait disparu, nul doute que ça m'aurait tenu en haleine et renouvelé mon intérêt sur le long terme (avec un réseau décent du moins). J'attendais le 2017 au tournant par rapport aux modes de jeu et force est de constater que ça stagne encore (et les licences régressent). C'est très bien de peaufiner le gameplay (et rectifier du même coup le souci des gardiens passoires du 2016), mais on achète pas un jeu de foot pour enchaîner les matchs d'exhibition, aussi plaisants soient-ils. Et il y a tellement de choses (variées) à faire dans Fifa..

Bref, cette année je sais pas si je fais à nouveau l'impasse ou si je repasserai à Fifa 17.. je pense que je vais attendre les premiers retours des joueurs.
PrGoodspeed
Signaler
PrGoodspeed
Je veux bien que tu "compares plusieurs situations de jeu précises qui montrent que ce FIFA guide vraiment le joueur par la main" moi :) J'ai PES2017, il est vraiment bien mais faut admettre que le feeling visuel et sonore c'est quand même la looz par rapport à fifa. Sans parler du visuel des équipes non licenciées (un gros merci aux patcheurs!) et des différents modes de jeu (même si FUT est pas parfait au moins on a envie de le lancer).
ChocoBonPlan
Signaler
ChocoBonPlan
Un mauvais jeu je ne pense pas. Il y a quand même de quoi s'amuser un minimum. Par contre, dire que FIFA représente ce qui se fait de mieux en termes de simulation est carrément discutable. Si j'avais le temps je pourrais comparer plusieurs situations de jeu précises qui montrent que ce FIFA guide vraiment le joueur par la main.

On a l'illusion de construire ses actions.
Xman34
Signaler
Xman34
Le jeu est hyper arcade et beaucoup trop vif.
Pour moi les joueurs flotants et la non difference des gabarits est rédibitoire. Fifa 17 est un mauvais jeu et pas du tout une simulation. Tu as raison sur beaucoup d'aspects.
Khodja
Signaler
Khodja
C'est bien le mot, le gameplay de FIFA est une "illusion" ! hâte de lire ton avis sur le gameplay de PES, je crois que cette année on tient une pépite, j'ai joué quelques matches avec des amis, les scores ne dépassaient pas 1 - 0 ou le nul, leurs avis sur le jeu, c'est qu'il est dur et c'est bien comme ça, la marge de progression semble énorme surtout avec les tactiques avancées, chose inexistante dans FIFA, tu joues toujours de la même façon (en FUTO) et c'est d'un triste.

Édito

 

Gameblog de Chocobonplan.com      

 

 

 

 


 

Archives

Favoris