Le Blog de AssocFUREUR
  
Signaler
Guild Wars 2

Bonjour à tous et bienvenue pour cette nouvelle sélection d'article : aujourd'hui nous vous proposons un intéressant hands-on de VG247, qui ont eu droit à leur propre session de démo avec l'équipe d'Arenanet.

Peu d'informations vraiment inédites mais la lecture est intéressante. Enjoy !



Arenanet pense que le malaise qui se poursuit encore et toujours dans le genre des MMOs peut être résolu par le biais de l'innovation apportée par Guild Wars 2. Steph Nunneley détaille ici le plus excitant des prochains titres en ligne.

Certains pourront trouver présomptueuse la façon dont Arenanet présente Guild Wars 2 comme le titre qui règlera le problème du manque de variété et de l'ennui qui touchent de nombreux MMOs. D'autres pourront rire à l'idée que le genre pourrait être renouvelé après le pic de succès de WoW et la série de jeux copier-coller qui l'ont imité.

Certains pourraient penser que les gens d'arenanet ont fini par être bien trop imbus d'eux-mêmes en ce qui concerne Guild Wars 2.

Heureusement, tous ces opposants semblent s'être trompés. Au cours d'une récente session de démo avec ce nouveau MMO, tous les doutes que nous pouvions avoir sur l'intérêt et le fun de Guild Wars 2 ont été jetés par la fenêtre au bout des dix premières minutes.

Le jeu est splendide, et si les graphismes et les concept-arts ne suffisaient pas pour mouiller nos petits yeux de ravissement malgré le manque de finition, les mécanismes de gameplay décrits par Chris Lye et le contenu scénaristique expliqué par Ree Soesbee ont exacerbé notre envie de jouer.


Découvrir les races




Pour vous donner un peu de contexte, le Guild Wars original s'est déroulé 250 ans avant Guild Wars 2 et cette suite montre de nombreuses avancées en terme de culture, de technologie et de magie. Là où le titre original ne proposait que les humains comme race jouable, les Asuras, les Norns et les Charrs sont désormais jouables.

Dans Guild Wars 2, cinq races vous seront proposées. Il y a les combattifs et belliqueux Charrs, les humains, qui sont rassemblés au sein d'une dernière et unique nation et une seule grande cité, et les Asuras, qui surgirent des profondeurs lorsque les dragons dans les entrailles du monde se réveillèrent pour bâtir une ville à la surface du nom de Rata Sum.

Les joueurs peuvent même choisir d'incarner les Sylvari, une race mystérieuse et énigmatique née d'un grand arbre blanc au milieu d'une jungle. Ce sont des êtres curieux et naïfs, mais ils en savent assez pour souhaiter combattre le mal. A cause de leur jeune âge, les autres races ne sont prêtes à leur faire confiance que jusqu'à un certain point, car dans l'état actuel des choses, ils n'ont pas suffisamment d'historique pour intégrer réellement les autres communautés.

Il y a aussi les Norns, dont nous avons beaucoup entendu parler au cours des deux derniers mois. Les Norns sont un peuple féroce et légendaire à la taille de colosse pour qui la culture, les récits et les mythes sont des plus importants. Si vous êtes un Norn, l'une des choses qui vous importera le plus sera votre gloire future - c'est à dire avoir votre nom et votre légende perpétués dans les grands halls aux oreilles de vos petits-enfants et de leurs petits-enfants. Ils vivent et aspirent, toujours, à devenir de grands héros.

Les Norns suivent aussi quatre traditions chamaniques : Léopard des Neiges, Corbeau, Loup et Ours.

En parlant d'histoire personnelle, les Norns cherchent pour leur part à devenir une légende, partant d'une situation où personne ne connaît leur nom à celui où il est connu de tous, et où les PNJs vous appelleront par votre nom.

Chaque race aura ses propres raisons de combattre les dragons mais chacune d'elle aura aussi des raisons de se battre avec les autres.



"Parce que nous croyons peu en l'efficacité des gros pavés de texte, nous envoyons plutôt les PNJs voir votre personnage pour lui dire "Je vous en prie, aidez-moi, j'ai un problème," pour expliquer ensuite, de sorte que la chose vous paraîtra plus interactive", déclare Ree Soesbee, à la fois auteure et designer en charge de l'univers et de la continuité pour Arenanet.

"Alors que vous progresserez dans l'histoire Norn, votre légende deviendra digne de ce à quoi les Norns aspirent, c'est pourquoi nous mettons beaucoup d'effort dans cette idée tant chez le joueur que dans la culture Norn.

La trame scénaristique Norn porte sur la façon dont les dragons ancestraux se sont éveillés. Nous y avons assisté pour la première fois dans l'extension Eye of the North avec l'apparition de Cremoras."

Dans les 250 ans qui se sont écoulés depuis Eye of the North, d'autres dragons - et en particulier Zhaitan, un dragon mort-vivant - sont apparus. Zhaitan vit sur le continent de Orr, qui, un peu comme l'Atlantide, émergea de l'océan, engendrant des raz-de-marée et détruisant de nombreuses parties du monde.

"Les serviteurs de Zhaitan sont à présent en train de se répandre tel un nuage de sauterelles, détruisant simplement les civilisations qu'ils rencontrent, et impactant négativement les événements," ajouta Soesbee.

"Les races battent retraite. Elles sont en position d'infériorité et les victimes s'accumulent."

Si chaque race aura ses propres raisons d'affronter les dragons, les sources de conflits entre elles ne manquent pas. Les Charrs et les humains sont en guerre depuis des siècles, du coup le défi scénaristique qu'ont du relever les développeurs fut d'amener ces cultures opposées à s'unir et à combattre Zhaitan et les autres dragons.


Choisir votre héros




Une trame de RPG ne serait rien sans le gameplay, cependant.

Les professions (ndt : il manquait l'Ingénieur au moment de la publication de ce dossier) de Guild Wars 2 sont l'Elémentaliste, le Voleur, le Guerrier, le Gardien, le Rôdeur et le Nécromancien. La démo que nous avons essayée montrait un Gardien et si nous n'avons pas pu beaucoup toucher à la customization du personnage, nous devinons que les options seront nombreuses..

Au lieu de cela, l'équipe d'Arenanet voulut nous familiariser avec les options biographiques, possibilité unique dans un MMO actuellement.

La biographie de votre personnage introduit un certain nombre de questions au cours de sa création qui détermineront son histoire personnelle ainsi que sa personnalité au sein de cet univers.

"Notre système de personnalité est effectivement plutôt poussé; ces questions ne font que poser vos prédispositions initiales concernant votre personnalité," déclara Chris Lye, directeur global de la marque.

"Vous pouvez continuer à faire évoluer la personnalité de votre personnage tout au long du jeu, en fonction de la façon dont vous intéragissez avec les PNJs et résolvez certains défis."

La façon dont votre personnage gère ces défis dépend évidemment des choix que vous faites. Par exemple, vous pourrez choisir la façon dont vous appréhendez l'adversité en choisissant parmi charme, dignité et philosophie. Votre personnalité affectera ensuite vos interactions avec les PNJs. Les enfants fuiront devant vous par exemple, si vous êtes particulièrement féroce et intimidant.



L'un des autres choix biographiques concernait votre race. Les humains par exemple ont la possibilité de choisir entre la noblesse et la pauvreté comme option de background.

Des questions supplémentaires seront ajoutées dans la section biographiques, chaque race ayant sa propre approche. Les Norn se verront demander quelle est la plus importante qualité pour devenir un héros - la force, la ruse ou l'instinct ? N'oubliez pas que les Norns cherchent à rentrer dans la légende et que la caste sociale n'a pas d'importance pour eux. Dans le cadre de notre démo, c'est la ruse qui a été choisie.

"Nous avons aussi ajouté quelques petites questions insolites, certaines humoristiques, et dont vous ignorerez l'impact précis sur la trame scénaristique," rajouta Lye.

"Cela vous maintient dans le mystère et les joueurs semblent vraiment apprécier cette approche."

A la fin de la section biographique Norn, étant donné que cette race vénère des totems animaux et que nous avons choisi la ruse comme qualité avantageuse de notre héros, Lye choisit le Léopard des Neiges comme totem de notre Gardien, puisque ce totem incarne cette caractéristique.

Cette section terminée, la biographie du personnage fut résumée dans un texte qui continuera d'évoluer au cours du jeu.

Les joueurs auront un journal in-game à leur disposition qui listera les choix et décisions qu'ils auront pris au cours de leurs aventures dans Guild Wars 2.


Et alors commença la guerre




Avant que notre Gardien ne plonge dans l'action - il se tenait pour l'instant à l'extérieur de Hoelbrak, la zone de départ - Lye attira notre attention sur l'aspect général du jeu. Qui est tout simplement superbe.

"Nous pensons que notre équipe artistique n'a rien à envier à aucune autre dans cette industrie, et la façon dont elle utilise son style artistique pour accompagner le récit est tout bonnement irrésistible, " déclara Lye.

"Alors que vous progresserez dans le jeu, vous verrez que nous ne nous orientons pas vers un style photo-réaliste, nous avons adopté une approche plus stylisée et proche de la peinture. En vous promenant dans le monde Guild Wars 2, vous aurez vraiment l'impression d'être immergé dans une magnifique oeuvre d'art fantasy.

"Nous avons ce que nous appelons votre histoire personnelle, qui pour beaucoup de joueurs est leur activité la plus importante dans le jeu," expliqua Lye.

"Ces bulles étoilées vous indiqueront toujours les éléments, PNJs et objets avec lesquels vous devrez interagir pour progresser dans votre histoire personnelle. Vous ne devriez jamais avoir à vous interroger sur les choses que vous devrez faire pour avancer votre histoire personnelle.

"Nous ne tenons pas à noyer tout cela dans une liste de plein d'autres éléments.


La chasse au Minotaure




Enfin, nous voilà dans le jeu, avec notre Gardienne Norn chassant le minotaure au sein d'un événement dynamique.

Le combat dans Guild Wars 2 sera à la fois rapide et très axé sur le positionnement, donc les Gardiens esquivent beaucoup et, si vous avez le bon timing, vous pourrez éviter aussi bien les projectiles que les attaques ennemies.

Le Gardien est une profession à la fois magique et porteuse d'armure lourde. Ils peuvent poser des symboles pour améliorer leurs dégâts, fournir une protection et même soigner.

Ce qui rend le Gardien très intéressant toutefois sont ses Vertus, des buffs spécifiques à la profession : Justice enflamme l'arme du Gardien, Courage permet au Gardien d'encaisser les coups et Résolution accélère la régénération des points de vie.

Lorsqu'un Gardien est entouré par d'autres joueurs, il ou elle peut sacrifier ses Vertus pour en faire bénéficier les autres. Pour un Gardien, le jeu consistera à choisir constamment entre garder l'effet de ces Vertus pour eux-mêmes ou les partager pour le plus grand bien de tous.

Il y a deux façons de participer à un événement dynamique dans Guild Wars 2 : l'exploration libre et la surprise. A ce niveau, les zones de départ offrent des atmosphères très différentes. Notre Gardienne voudra être célébrée par les skalds dans les halls de Hoelbrak ainsi qu'aux assemblées au travers de récits et de chansons, alors elle décide de prendre part à une chasse avec l'aide du grand héros Norn, Eir Stegalkin.

"Stegalkin apparaît dans l'un de nos plus récents romans," ajouta Soesbee. "C'est l'histoire de cinq grands héros, chacun représentatif de sa race qui s'unissent pour affronter les dragons et échouent."

"Au cours de la trame de Guild Wars 2, le personnage d'une race attirera son icone, sera amené à comprendre son histoire et pourquoi ils pensent avoir échoué. Nous rassembleront progressivement ces héros pour un nouvel assaut sur les dragons, conformément au plan décidé par leurs dirigeants."

Dans la zone occupée par l'event, les joueurs n'auront pas à grouper, ce qui signifie que vous ne perdez pas d'XP lorsque d'autres joueurs participent au même événement que vous. Le système d'évenement dynamique est configuré pour s'adapter au nombre de participants, de sorte qu'un joueur ne sera jamais contrarié par l'arrivée d'un nouveau joueur : dans la plupart des MMOs, les joueurs se retrouvent en effet trop souvent à se disputer les ressources existantes.

ArenaNet souhaite mettre fin à ce problème, et donc, si le positionnement du personnage est très important, la présence d'autres joueurs au cours d'un événement dynamique l'est tout autant.

"Si vous êtes dernier dans l'ordre de marche au moment où le dragon tourne la tête, vous allez recevoir des dégâts", indique Lye. "De même, les Sylvari disposent d'un certain nombre d'attaques où, si vous ne faîtes pas attention, vous vous retrouverez au sol, ou ralenti. Vous ne voulez vraiment pas rester immobile, nous voulons au contraire accentuer la dynamique des mouvements positionnels des joueurs.

"L'autre chose sympa sur la façon dont fonctionne le gameplay est la possibilité pour un joueur de générer des effets, styles et sorts qui aideront les autres joueurs, augmentant leurs dégâts ou améliorant leurs soins. Encore une fois, vous n'avez pas besoin d'être groupé pour en profiter, vous avez juste besoin d'être à proximité."

Pour ceux qui n'aiment pas trop les "surprises" et préfèrent un MMO un peu plus dirigiste, il y a le système d'éclaireur qui fut conçu pour amener les joueurs dans une grappe d'événements dynamiques. De cette façon, quand ils viennent visiter ces lieux, ils seront sûrs de trouver au moins et un et possiblement plusieurs événements dynamiques.

"Le combat a beaucoup évolué dans d'autres genres mais nous avons toujours trouvé que c'était l'un des aspects les plus indigestes des MMOs, " déclara Lye.

"Cela se résume à cibler, touche une, touche deux. Nous voulions que le combat prenne plus aux tripes, qu'il soit plus dynamique et orienté vers l'action.

"Avec notre système d'événement dynamique, vous verrez que nous ne nous contenterons pas de vous balancer des pavés de texte disant "Il se passe ceci, il se passe cela", etc. : à la place, nous vous montrons réellement ce qui se passe. Quand vous entrez dans un village, vous verrez des centaures mettre le feu aux maisons. Cette expérience vous immergera immédiatement dans une source d'action et si vous êtes d'humeur, vous pouvez facilement intervenir ou non, sans avoir à parler avec des PNJs ou qui que ce soit.

"C'est un système très instinctif."


Un voleur s'immisce




Vient le tour du Voleur, une profession très dynamique de ce que nous avons pu en voir dans notre démo. Le Voleur porte une armure moyenne, et n'a donc pas le plus grand nombre de points de vie d'autres professions, et a besoin de s'appuyer sur le positionnement, l'esquive et la maximisation des dégâts en combat. Le Voleur bénéficie d'une capacité puissante, Furtivité, soumise à un timer.

Si le Voleur peut entreprendre diverses attaques, il peut, évidemment, aussi voler des choses à ses adversaires. Des armes, par exemple, peuvent être chipées et utilisées contre l'ennemi.

Il est intéressant de noter que les cinq premières capacités d'attaque d'arme du Voleur ne sont pas soumises à un quelconque cooldown.

"Le Voleur est différent des autres professions. Nous voulions qu'il soit beaucoup plus rapide à jouer, et attentif aux opportunités qui se présentent à lui," expliqua Lye.

"Cela lui permet de réaliser quelques attaques réellement dévastatrices. Incidemment, le Voleur est la première profession qui utilise des pistolets, et il profite aussi de l'ambidextrie. En conséquence, il est capable d'une attaque très puissance basée sur l'usage d'un pistolet à chaque main, appelée Unload. Comme il n'y a pas de cooldown, il utilise simplement sa barre d'Initiative. Le Voleur peut, avec une barre d'Initiative pleine, recourir deux fois d'affilée à Unload, ce qui peut être des plus brutals."

Le Voleur peut aussi switcher d'arme en cours de combat.



Le mouvement et le positionnement sont importants pour le Voleur, ainsi que la capacité à s'enfuir : la profession bénéficie d'une capacité d'évasion, Shadow-Step, lui permettant de se téléporter dans et hors du combat.

Cette capacité fut utilisée au cours d'un événement dynamique à multiples étapes impliquant une invasion pirate. Dans la première partie, les pirates sont en train d'incendier un village. Le Voleur fut chargé non seulement d'arrêter les pirates mais aussi d'éteindre les foyers d'incendie.

Lye montra un Elémentaliste présent dans la zone et expliqua comment les professions se complètent.

Un Elémentaliste peut poser un mur de feu au travers duquel le Voleur peut tirer avec ses pistolets, même non groupé. Les projectiles prennent alors feu, causant des dégâts supplémentaires aux pirates. De même, un Gardien dans la zone pouvait poser des symboles au sol, permettant au balles du Voleur passant sous leur influence de cause plus de déga^ts.

Il y a beaucoup d'opportunités tactiques très sympas avec lesquelles jouer dans le jeu, chose très rare dans les MMOs.


La mort n'est qu'un long sommeil




Tous ces combats nous menèrent, inévitablement, à la mort. Heureusement, la mort n'est pas définitive dans Guild Wars 2. Quand vos points de vie tombent à zéro, vous entrez dans un état "à terre", vous donnant une ultime possibilité de tuer quelque chose. Si vous y parvenez, vous vous relèverez et n'aurez pas à revenir en mode combat depuis l'état de mort.

"Il n'y a pas de profession spécialisée dans le soin dans Guild Wars 2, " déclara Lye. "Nous ne voulions pas voir des gens devoir attendre d'avoir un soigneur avant d'enfin commencer à jouer.

"Chaque profession dispose d'au moins une capacité de soin personnelle, et certaines ont la possibilité de soigner autrui dans le cadre d'un groupe. Chaque profession peut aussi ranimer un joueur tombé à terre sur le champ de bataille. Nous voulons que le combat reste rapide et qu'il n'y ait pas de situation de blocage.

Tout cela est très différent, de la quête à la classe en passant par l'histoire. Il paraît évident qu'Arenanet essaie d'innover, mais cette innovation sera-t-elle "massive" ? Le premier opus était basiquement une série d'instances entrecoupées de lieux de réunion, ce qui était assez austère en comparaison de mondes ouverts tels que celui de WoW.

"Quand nous avons lancé Guild Wars en 2005, il y avait beaucoup de choses qui étaient innovantes à l'éqpoque - l'une d'elles était notre gameplay," indiqua Lye. "Nous étions un MMO fortement instancié. Nous ne nous sommes donc pas appelés MMO, à cause de cette forte instanciation."

"Je n'irai pas jusqu'à dire que c'était un jeu solo. Nous encouragions le groupage et autres, mais ce n'était pas un monde ouvert. Il y avait un nombre massif de gens qui jouaient au jeu, mais pas ensemble. "

"L'autre chose révolutionnaire avec Guild Wars était son business-model. Vous achetez le jeu, et vous pouvez jouer en ligne autant que vous le souhaitez, sans avoir à payer d'abonnement. Cela fut un gros sujet de controverse à l'époque."

"Six ans plus tard, Guild Wars s'est vendu à près de 7 millions d'unités à travers le monde, principalement en Amérique du Nord et en Europe, et peut être considéré comme le deuxième jeu de rôle en ligne à s'être le plus vendu en Amérique du Nord.

"Nous avons considéré Guild Wars 2 et nous nous sommes demandés : 'Que voulons-nous faire avec la suite ?' Les MMOs actuels sont pour ainsi dire coincés dans une ornière, aussi avons-nous décidé d'orienter notre gameplay vers plus d'innovation au lieu de ressasser des choses qui certes, ont été bien faites, mais qui ont été usées jusqu'à la corde par beaucoup d'autres jeux."

L'équipe d'Arenanet donne l'impression d'avoir réalisé une histoire de qualité, dense et intéressante, où les joueurs auront la réelle impression d'interagir avec l'univers, un monde empli d'espaces ouverts, persistants, et partagés par les joueurs, leur permettant toute sorte de rencontre ad hoc.

Guild Wars 2 semble fournir tout cela à la pelle. Il n'y a aucun doute que Guild Wars 2 sera, effectivement, un MMO de plein droit.

(source - traduction : Pyram)

Voir aussi

Jeux : 
Guild Wars 2
Sociétés : 
NCSoft, ArenaNet
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Le Blog de AssocFUREUR

Par AssocFUREUR Blog créé le 09/06/10 Mis à jour le 17/06/11 à 18h02

Découvrez toute l 'actualité de L 'Association FUREUR et de ses jeux en ligne: Aion, Warhammer Online, League Of Legends, Starcraft2 et Starwars The Old Republic!

Ajouter aux favoris

Archives