Horizon Vidéoludique

Horizon Vidéoludique

Par Ariakkan Blog créé le 06/08/12 Mis à jour le 19/04/17 à 11h50

Ajouter aux favoris
Signaler
Cinéma (Cinéma)

Une insondable crainte, c'est ce que j'ai ressenti lorsque j'ai appris que le roman d'Orson Scott Card La Stratégie Ender (Ender's Game) allait être adapté au cinéma. Non pas que je sois systématiquement hermétique à des adaptations cinématographiques des romans qui m'ont fait vibrer, mais dans ce cas précis, la perplexité s'est emparée de moi. Comment adapté un roman de SFdont le poids des enjeux se ressent majoritairement dans ce que pensent et ressentent les personnages, Ender en tête.

Afin de mettre en lumière les éléments qui me font craindre le pire, je vais procéder en deux temps. D'abord une partie sans spoils, même si vous allez vite comprendre que cela relève du miracle au vu du contenu de la bande annonce, puis une partie gorgée de spoils que je déconseille plus que fortement à toute personne n'ayant pas lu cette oeuvre majeur de la science fiction.

--------------------------------------------[Partie sans spoilers]--------------------------------------------

Un exercice intéressant me semble être de mettre en exergue le résumé de l'ouvrage se trouvant sur le quatrième de couverture avec le contenu de la bande annonce :

                Résumé de La Stratégie Ender (Le cycle d'Ender - 1) :

« Il y a cinquante ans, la flotte terrienne a réussi à repousser l'attaque des Doryphores ... Aujourd'hui pourtant, une nouvelle invasion menace. Un programme militaire pour la formation des futurs commandants de la flotte est en cours, mais le temps est compté. Parmi, les élèves-officiers, tous des surdoués, Andrew Wiggin, dit Ender, focalise toutes les attentions. Appelé à devenir un puissant stratège, il est le jouet des manipulations de ses supérieurs depuis sa naissance... et cela le dépasse. Car c'est entre ses mains que repose le sort de l'Humanité. Et Ender n'a que  ans. ».

Pour être honnête, je dois reconnaître que ce résumé, comme trop souvent c'est la cas, ne rend pas justice au contenu de l'ouvrage. Il fait dans le sensationnel alors que l'ambiance est très intimiste. Toutefois, les principaux mots clefs permettant d'appréhender l'intrigue sont présents. Les termes de naissance, de stratège ou de manipulations revêtent une importance toute particulière. Les Doryphores, renommés dans le Cycle des Ombres formiques, terme qui semble avoir été conservé pour le film, (je vous laisse seul juge pour déterminer laquelle de ces deux appellations est la plus ridicule) constituent une toile de fond pour l'intrigue mais n'en sont pas des acteurs majeurs à proprement parler. J'entends par là qu'ils permettent d'instiller une tension permanente, un sentiment d'urgence perpétuelle, mais qu'ils sont en quelque sorte extérieur au récit. Ce qui incombe avant tout, c'est Ender et son évolution au sein de l'école de guerre.

 

Bande annonce de La Stratégie Ender :

J'ai évoqué les craintes que j'avais lorsque j'ai appris adaptation de La Stratégie Ender au cinéma. Et bien ces craintes ont été décuplé lorsque j'ai vu cette bande annonce.Je vous préviens qu'il va m'être difficile de continuer plus longtemps sans spoiler. En parlant de spoiler, sachez que cette bande annonce en contient un comme on en a rarement vue. Mais plus qu'un spoiler, il s'agit d'un reniement total de la narration de l'ouvrage d'Orson Scott Card. Un exemple flagrant est que dans le roman, pas une seule fois, je dis bien pas une seule fois, on assite à des batailles de vaisseaux ni ne voyont des explosions.

------------------------------------------------------------------ [Partie avec spoilers] -------------------------------------------------------------------

Si vous n'avez pas lu le livre, n'allez pas plus loin. La Stratégie Ender vaut vraiment le coup d'être lu et il serait dommage de passer à côté en s'en spoilant le contenu. Maintenant, voyons pourquoi cette bande annonce ne laisse que peu d'espoirs, du moins pour la dernière partie de l'histoire. Lorsque Ender quitte l'école de guerre pour le centre de commandement, on le place sur une nouvelle simulation d'entraînement destinée à pouvoir commander une flotte entière de vaisseaux. Cette simulation se présentant sous la forme d'une sorte de jeu vidéo est, au dire du colonel Graff, dotée d'une intelligence artificielle hors du commun et capable de s'adapter à toutes les évolutions tactiques de l'humain. Lorsque cela est présenté dans le roman, le lecteur ne se pose aucune question puisque il a déjà rencontré une simulation évolutive par le biais du jeu sans fin de l'école de guerre. Ainsi, Ender et ses petits généraux se lance dans l'entraînement de commandement spatial pour être fin prêt lorsqu'on leur confiera, bientôt, le commandement de la vrai flotte partie il y a plus de 30 ans vers les systèmes où sont établis les doryphores. Comme Graff l'avait annoncé, l'ordinateur est retord et s'adapte systématiquement aux manoeuvres des enfants. Ender, épuisé par son manque de sommeil mais également par les manipulations incessantes des adultes fais le choix de mettre un terme à cette entraînement inhumain. Ainsi, le matin d'une séance d'entraînement qu'on lui annonce particulièrement cruciale pour juger de ses capacités (des grands pontes se rassemblent pour assister à cette séance), il choisit d'adopter une stratégie suicidaire en utilisant le DM, disrupteur moléculaire sur la planète se trouvant sur son écran. La manoeuvre effectuée, Ender enlève son casque, persuadé d'avoir réussi a décevoir le comité et de pouvoir enfin être tranquille. Stupeur, lorsqu'il se retourne, il se rend compte que tout les adultes sont euphoriques, ils pleurent. Alors Ender comprends, il comprends qu'encore une fois il s'est fait manipuler, il comprends que depuis le début, la simulation n'était pas un jeu mais qu'il donnait des ordres à la flotte, que chaque séance était une bataille, mais surtout, il comprends qu'il vient d'exterminer une race entière de l'univers. Il devient à ce moment Ender le Xénocide.

Voila pourquoi cette bande annonce est scandaleuse. Car jusqu'au dernier moment, on ne sait pas que les batailles sont réelles ! On ne les voit seulement que par le prisme d'un écran. Des petits point lumineux se déplaçant sur un écran. Deux hypothèses, soit le scénariste a littéralement pété les plombs et a choisi de rendre Ender conscient de tout ce qu'il fait, annihilant ainsi toute la substance de l'oeuvre, soit il a gardé (ce que j'espère sincèrement) la trame du livre mais a fais le choix de montrer aux spectateurs ce qui se passe réellement. Dans tout les cas, on perd le moment sacré de l'ouvrage, le moment où tout converge, cette petite ligne qui change tout. La réalisateur arrivera t'il a conservé un minimum de tension en adoptant un point de vue extérieur à Ender à ce moment crucial ? Encore une fois, je l'espère sincèrement mais j'ai peine à y croire.

------------------------------------------------------------------ [Partie sans spoilers] -------------------------------------------------------------------

L'avenir me dira si mes craintes sont justifiées ou si j'ai été de ceux qui crient au loup à tout bout de champ. Mais franchement, je mise très peu sur l'adaptation cinématographiques de La Stratégie Ender. Du moins si l'on souhaite en conserver l'essence. Essence sacrifier sur l'hôtel du cahier des charges qui impose des explosions. Au moins, avec la tournure que prend la suite du cycle Ender, il y a peu de chance que les 3 tomes suivants soient adaptés.

 

PS : J'ai fais le choix de ne pas aborder dans ce sujet la récente polémique autour d'Orson Scott Card et de son positionnement virulent contre le mariage homosexuel afin de rester focalisé sur mon propos, à savoir La stratégie Ender.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Commentaires

Ariakkan
Signaler
Ariakkan
Petit up pour savoir si quelqu'un a vu le film et si j'avais raison d'avoir peur.
Donald87
Signaler
Donald87
Allez, hop, un bouquin à lire ... Donc je n'ai pas fini ton article ;)
Ariakkan
Signaler
Ariakkan
@ Prince Valium : je te comprends. Hors de tout contexte, la bande annonce évoque un blockbuster au scenario rachitique.

@ Le Hobbit Ninja : Mais de rien, n'hésites pas à foncer dessus ;)

@ Liehd : On se comprend ...
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
Je partage les mêmes craintes. Le bouquin est tellement bon et "particulier" (dirons-nous pour éviter de spoiler) que je ne vois pas comment ils pourraient l'adapter convenablement. ET la bande annonce n'est pas rassurante du tout. :(
Le-Hobbit-Ninja
Signaler
Le-Hobbit-Ninja
Tu m'as donné envie de le lire ! Merci.
xPRINCE VALIUMx
Signaler
xPRINCE VALIUMx
Je ne connais absolument pas les bouquins. Et de ce que j'ai pu voir de la bande annonce en tant que spectateur dans l'inconnu, ça ne donne pas forcément envie.

Archives

Favoris