Premium
Le blog de Tiris, game designer chez Ivory Tower

Le blog de Tiris, game designer chez Ivory Tower

Par Tiris Blog créé le 03/01/10 Mis à jour le 22/03/15 à 23h15

Plongez dans les coulisses du jeu vidéo et de son développement avec Tiris, game designer chez Ivory Tower.

Ajouter aux favoris
Signaler

Ce midi on parlait, de navets cinématographiques avec deux collègues et de fil en aiguille, on est passé de Starship Troopers 3 à Alien vs. Predator : Requiem. Et là, un souvenir nous est revenu, celui d'un des rares jeux multijoueurs où l'on ait vraiment flippé.

Alien versus Predator est un jeu développé par le studio Rebellion en 1999 qui vous permet d'entrer dans la peau d'un Marine, d'un Alien ou d'un Predator, ces deux derniers sortants tout droit des films du même nom.

Si on peut douter de la qualité d'une adaptation en jeu vidéo d'une grosse licence, que dire d'un jeu qui se propose de créer un crossover entre deux grosses licences ? Et bien, malgré de gros doutes, AvP (Alien versus Predator) s'est révélé être une grosse réussite, contrairement aux films qui ont tenté le même challenge quelques années plus tard.

La vision façon Predator : Impossible d'échaper à cette vue pour un Marine.

Je passe très vite sur les trois campagnes qui permettent d'incarner tour à tour les trois espèces susmentionnées mise en scène dans le jeu. De mémoire c'était réussi et assez sympa, mais ce qui m'a marqué, ce souvenir puissant que j'ai du jeu c'est son mode multijoueurs !

Dans le multi d'AvP, vous pouvez incarner au choix donc une des trois races et l'expérience de jeu est vraiment différente selon ce choix : Le Predator est vraiment un chasseur invisible impitoyable, l'Alien une créature ultra rapide capable de marcher sur les murs et plafonds et le pauvre humain qui n'avait ni les extraordinaires capacités physiques des Aliens, ni l'armement ultra technologique des Predators.

En bas à gauche : Le radar biologique, juste trop flippant à cause de ces échos fantômes.

Et pourtant, c'est avec les humains que j'ai vécu quelque chose que je n'ai plus vécu depuis dans un jeu vidéo en multijoueurs : La Peur !

Oui, une vraie flippe, pas un bête petit sursaut ou un stress dû à l'enjeu. Je me vois encore dans ces couloirs peu éclairés, avec le fameux radar biologique et son « beep » stressant au possible. Au moindre bruit, je balançais quelques torches incandescentes qui me rassuraient grâce à la lueur qu'elles dégageaient mais qui malheureusement ne duraient pas longtemps (contrairement à aux lunettes de vision nocturne sur batterie infinie, mais qui souffrait de problème de lisibilité et nous aveuglait au moindre éclairage).

L'éclairage aux torches incandescentes du Marine. Forcément la mort viendra d'autre part.

Pour équilibrer ces faiblesses, on avait pour habitude de jouer avec un seul Predator, 3-4 Aliens et le reste d'humain et chacun y trouvait son compte suivant l'expérience qu'il avait envie de vivre. Cette asymétrie est quelque chose que j'ai rarement revu d'ailleurs dans d'autres jeux, souvent trop soucieux de se baser sur un modèle vu et revu de FPS qui se doivent d'être super équilibrés et calibrer pour la compétition « parce qu'un FPS, c'est ça ».

Moi qui suis adepte des jeux multijoueurs et de l'équilibrage, c'est une leçon que ce jeu m'a appris (inconsciemment à l'époque, mais j'ai pu l'analyser à nouveau depuis) et que je garde bien précieusement : ce qui compte avant toute chose c'est l'expérience que l'on veut faire vivre. 

Voir aussi

Sociétés : 
Rebellion
Ajouter à mes favoris Commenter (16)

Commentaires

Tiris
Signaler
Tiris
Le solo était très bon, mais c'est vraiment le multi qui est gravé dans ma mémoire de joueur ^^.
Under-The-Oak
Signaler
Under-The-Oak
kornysam

"Comment ont-ils pu raté le reboot comme ça.... Je ne comprendrais jamais ces studios qui ont de l'or en barre entre leurs mains."



C'est clair que de notre point de vue de joueur ça mettrai presque la larme à l’œil. Mais faut bien se dire que c'est pas toujours la fautes des développeurs. La plupart du temps seule une poignée de personne (les plus haut placées, et pas forcément les plus au fait de ce que veulent les joueurs) sont responsables des mauvaises décisions prises sur un titre.

J'ai jamais joué au 1er, mais putain, j'avais relu des dizaines de fois le test dans je ne sais plus quel magazine. Et quand j'ai vu que le 2 allais sortir il y a pas si longtemps, j'ai sauté sur la démo avec mon meilleur pote... Et puis on s'est rendu compte que c'était juste à chier.

Je suis carrément déçu d'être passé à côté de cette perle en son temps, j'espère qu'un jour il réussiront à redorer le blason de la licence.
MonkeyShadow
Signaler
MonkeyShadow
Bon ben j'ai un jeu de plus à acheter :D
yakaorgl
Signaler
yakaorgl
Le vrai flippe pour moi sur la version Jaguar ! Meilleur jeu jamais fait !
kornysam
Signaler
kornysam
A la base de la base ce n'est pas le jeu vidéo qui a inventé cette rencontre mais un comics qui d’ailleurs est très sympa, contrairement aux films. (Ils avaient juste à adapter le comics, c'était pas dur pour faire un truc bien.)

Je suis tout à fait d'accord pour le multi, mais vous survolez un peu vite la campagne solo (Surtout du marine) qui, à mon sens, est un exemple parfait de ce que peut être un bon, voir un très bon jeu solo. Stress, angoisse, peur et avec pas grand chose en plus! Super level design et ambiance sonore de folie...

Comment ont-ils pu raté le reboot comme ça.... Je ne comprendrais jamais ces studios qui ont de l'or en barre entre leurs mains.
corce87
Signaler
corce87
Le facehugger s'accrochant au visage, un grand souvenir mais qui m'a traumatisé pendant longtemps
Alasthor
Signaler
Alasthor
Entièrement d'accord: la flippe des humains en multi.
Je peux en témoigné je jouais alien parce que j'étais le seul à gérer les orientation sol-mur-plafond (merci descent ^^)

Si vous aviez put voir la tête de mes camarades à l'époque. Je me souviens du frère d'un pote qui avait essayé et qui était en plein dedans: "Oh put*** c'est horrible." Et là moi qui passe en speed d'un couloir pour transpercer le marine devant lui.
Une rafale derrière moi IG, Une exclamation de surprise en IRL: "Oh m****... C'est bon j'arrête!"

Du grand art ce jeu.

PS: notez que je faisais pas non plus tant le malin que sa. Le marine avait la meilleur arme du jeu: la rotative. Puissante et à répétition. Même un predator ne tenait qu'une seconde ou deux en feu continue. Whatelse?
Selvagor
Signaler
Selvagor
Les plus forts étaient quand même les marines si on prenait le lance-grenade, l'arme ultime du jeu. Il suffisait de poser des mines partout et d'attendre que ça morde à l'hameçon. Je me souviens de partie gagné haut la main avec cette technique pas très fair-play mais bon.
KingJu
Signaler
KingJu
En fait, à l'origine, Alien VS Predator c'est surtout un comic book avant d'être un jeuxvidéo.
afterburner
Signaler
afterburner
NE.ME.PARLEZ.PLUS.DE.CE.JEU....

J'en ai encore des cauchemars à cause du radar...et les points, les points qui apparaissent de partout sans cirer gare, et les hurlements....oh mon Dieu...
Maidencloud
Signaler
Maidencloud
Je m'en rappelle très bien aussi. J'y jouais chez un pote à l'époque. Jouer l'alien était pas croyable. On pouvait monté sur tout les murs. Mais en multijoueur j'y ai pas joué. Il y avait un mode de jeu contre des bots, non ?
Tiris
Signaler
Tiris
"c'est le seul jeu, ou je défouraillais a 360° sans savoir sur quoi je tirais... Mais juste à cause du stress et du noir !"

"Oui un jeu très sympa en multijoueur et c'est vrai qu'avec les humains il arrivait de tirer sans vraiment savoir si ils y avaient un ennemis dans la zone visé."

Mais trop, je le ferais exactement comme ça dans la vraie vie en plus je crois devant une telle situation (ce qui heureusement à peu de probabilité d'arriver :P).
DrussDA
Signaler
DrussDA
Oui un jeu très sympa en multijoueur et c'est vrai qu'avec les humains il arrivait de tirer sans vraiment savoir si ils y avaient un ennemis dans la zone visé.

Les petits aliens étaient sympa à jouer aussi, en grimpant aux murs on pouvait attaquer de partout et parfois atterrir en plein milieu d'un groupe de marine qui paniquait et s'entretuait en tirant dans tous les sens.
Ironbobbi
Signaler
Ironbobbi
Quelle ambiance ce jeu... quel stress en marine ! J'ai encore le son du radar... et les cris des aliens qui surgissent de nul part en mémoire.
c'est le seul jeu, ou je défouraillais a 360° sans savoir sur quoi je tirais... Mais juste à cause du stress et du noir !
Wentolyn
Signaler
Wentolyn
Oh tiens intéressant je ne savais pas du tout qu'à la base c'était un jeu vidéo avant de devenir un film bien bof-bof xD !
Karas
Signaler
Karas
J'ai passé de super moments sur ce jeu :) Je me rappelle des mods qu'on pouvait lancer (comme miroir, effets psychédéliques,...) suivant les objectifs de missions qu'on parvenait à remplir.
Le nombre de fois où j'ai sursauté en voyant un facehugger collé à mon visage...
Quel dommage que cette licence ait été gâchée au cinéma :/

Édito

L'univers du jeu vidéo m'a toujours fasciné et a toujours été source de débats passionnants pour moi, en tant que joueur, puis encore plus en tant que game designer.

Après presque 6 années chez Ankama où j'ai eu l'occasion de travailler sur pas mal de jeux et surtout de diriger le développement de Dofus Arena, j'ai rejoins Ivory Tower à Lyon afin de relever de nouveaux défis.

Tenir un blog est un exercice intéressant. En plus d'être un lieu d'échange avec des gens passionnés, cela me  pousse à essayer de toujours mieux structurer mes idées, de vulgariser des concepts parfois très techniques ou d'essayer de rendre intéressant des sujets qui de prime abord ne le sont pas forcément. C'est en fait un exercice de communication parfait pour un game designer.

J'espère que vous vous plairez à lire ce blog autant que j'ai plaisir à l'écrire !

Hervé Gengler Aka Tiris.

 

 

 

 

Archives

Favoris