Island 's News
Signaler
Avis

Heavy rain ... un jeu qui a fait grand bruit pendant son développement ainsi que sa sortie. Considéré comme un film interactif pour certain, un vrai jeu pour d'autre, enthousiasme dans la direction prise par le soft, rejet ... Le titre arrive à déchainer les passions. Un  jeu qui ne laisse pas indifférent..

Heavy rain est un thriller psychologique qui suit l'histoire de 4 personnages jouable tour à tour. Quand Shawn Mars, l'enfant du personnage principale est kidnappé par le tueur au origami (un tueur en série qui noie ses victimes dans de l'eau de pluie avant des les abandonner dans un terrain vague avec un origami dans la main), ils sont entrainés dans une spirale d'événement pour le sauver et seront confrontés à une question : Jusqu'ou iriez vous par amour ?

Voila le pitch de départ du titre qui s'annonce alléchant, David cage nous promet donc une histoire sous le signe de la narration et des émotions, le coeur de Heavy rain. Je trouve que l'histoire est très bien écrite et mise en scène malgré quelque incohérence (sauf le centre commerciale que je trouve vraiment trop cliché et tres mal amené, j'ai explosé de rire c'est vous dire ....), les thèmes abordés ne le sont pratiquement jamais dans le jeu vidéo et c'est réussi. Cage voulait rapprocher son jeu du cinéma et il a réussi son pari, on ressent bien une ambiance digne de Seven et d'autre film du genre. On peut regretter que l'histoire puisse parfois être clichée sur certain point mais pour ma part cela ne m'a absolument pas dérangé. J'ai était emporté par l'histoire qui est haletante et mené d'une main de maitre jusqu'à la fin. Cage a réussi à me faire ressentir ce qu'il voulait, la tension, l'adrénaline .... (le coté sentimentale du père avec ses enfants non mais je suis un insensible ce n'est pas ma faute :p)

Le Choix, voila l'atout maitre du titre, chaque action a ces conséquences. A travers vos actions, paroles envers les protagonistes, l'histoire peut être modifiée dans la scène joué voir sur le long terme, sur la fin.  Chaque histoire et donc censé être différente, un destin différent pour les personnages incluant la mort. Oui, les personnages peuvent mourir sans provoquer de Game over accentuant la peur de perdre notre héros dans les scènes à forte tension.

Le gameplay sert aussi à nous immerger dans l'ambiance, chaque action du personnage passe par le stick droit, le joueur à alors la sensation de contrôler les mouvements du personnage. Cage a aussi réussi ce pari, j'ai parfois aussi souffert que le personnage a souffert en faisant certaines actions. Il est extrêmement bien pensé et exploitant la sixaxis comme peu d'autre jeu. Le déplacement du personnage par R2 est déstabilisant mais une fois le coup de main pris, seule la lourdeur de déplacement peut poser probléme à certains joueurs.

Graphiquement très jolie, la palme revient a l'animation faciale superbe, on voit comme jamais les sentiments sur le visage du personnage. La musique est elle aussi superbe même si les thèmes se répètent assez souvent.

Même si le soft abolit certaines règles du jeu video,  le joueur y reste prisonnier « psychologiquement ». Pour moi tout les QTE sont une épreuve à surmonter, un défi adressé au joueur (il était hors de question que je perde celui du duel a l'épée) La mort d'un personnage donne forcement un sentiment d'échec pour le joueur, il ressent lui-même un sentiment de Game over qui le forcera peut être à recommencer la scène. Le jeu force le joueur à faire un travail sur lui-même, à abandonner les règles établit depuis si longtemps dans le domaine du jeu vidéo. Voilà une autre force du jeu.

J'ai eu un très bon ressenti jusqu'à ce que ( malheur !!!!!!) j'ai recommencé plusieurs fois le jeu. La magie partit, le jeu « s'écroule », il ne reste plus qu'un écran de fumée. La mort de deux des personnages est IMPOSSIBLE sauf à la toute fin du jeu, une immortalité qui brise l'immersion et le réalisme de la scène et du jeu. La mort des deux autres ne fait que supprimer des scènes et en déplacent d'autres. Le vrai changement intervient sur la dernière scène et les épilogues, Ne vous attendez donc pas à voir des modifications sur les autres scènes des personnages en vie. Peu d'action influences vraiment la fin, la majorité de ces scènes se trouvant à la fin du jeu. Des scènes qui m'ont fait vibrer par la tension et la peur sont complètement scriptes (la fuite d'Ethan avec Madison après la 3eme épreuve) Des actions qui pourrais avoir des conséquences plus grande n'en ont que des minimes (je pense surtout a la 4eme épreuve) ..... Les bugs de Son ainsi que les freezes ( deux en tout pour ma part ) casse l'immersion. Espéront que Quantic Dreams puisse réparer cette erreur qui fait grand bruit.

Heavy Rain est une expérience à faire, une histoire poignante à vivre. Il faut accepter les choix de Cage et plonger dans l'univers du jeu pour découvrir une perle mature. Par contre ne jouer jamais deux fois à Heavy Rain, la magie disparait et les ficelles apparaissent. Je pense que vous n'en ressortirez alors que déçu.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Island 's News

Par 4815162342 Blog créé le 14/02/10 Mis à jour le 30/12/13 à 19h30

Ajouter aux favoris

Archives

Favoris