>
>
>
Killzone et la nécessité de montrer le point de vue Helghast
est à vous

Killzone et la nécessité de montrer le point de vue Helghast

Le décalage entre le jeu et son background
Signaler
Par KingTeDdY - publié le
Image
Killzone est une licence phare de Sony. Démarrant avec un background et un gameplay assez particuliers, la série s'est vite vu retirées ses particularités de gameplay. Aussi, et c'est le sujet de cet article, on constate un décalage entre le background du jeu et ce que ce dernier nous montre.

La cause Helghast

Les affaires coloniales :

Faisons un petit récapitulatif de l'’histoire de Killzone, voulez vous ?

Comme dans de nombreux univers futuristes, l'’Homme a développé le voyage spatial et s’est aventuré toujours plus loin à travers les étoiles. Ici, ce n'était pas tant la curiosité qui l'animait que son instinct de survie car les ressources naturelles de la Terre étaient en train de s'épuiser.

A ce stade de l'Histoire de l'humanité, notre planète est dirigée par les United Colonial Nations (ou UCN) dont le bras armé est l'United Colonial Army, elle-même héritière de l'United Colonial Nations Defense Force. Comme l'indique leur nom, les UCN dirigent la Terre et ses colonies.

2111. L'humanité jette son regard sur le système Alpha du Centaure où deux planètes relativement habitables viennent d'être découverte.

2116. Six vaisseaux en route pour Alpha du Centaure sont happés par des rayonnements solaires et disparaissent dans l'Espace. Faute de ressource pour monter une nouvelle expédition, les UCN lancent un appel d'offre aux sociétés privées.

La Corporation Helghan décroche le contrat. Elle détient à présent le monopole quant à la colonisation de Alpha du Centaure en échange d'un reversement de 10% de ses bénéfices aux UCN.

Le voyage des colons envoyés par la Corporation Helghan ne se fait pas sans encombre et suite à défaut technique des tubes de cryo-sommeil 2% de la population (Principalement des employés de la Corporation) meurent en chemin.

Au bout de plusieurs années de dur labeur, Alpha du Centaure est sécurité et colonisé. La planète ayant les conditions de vie les plus favorables est baptisée Vekta en l'honneur du PDG de la Corporation Helghan : Philip Vekta. La seconde planète, bien plus inhospitalère devient un lieu d'exploitation minière. Son nom est Helghan.

2155. La colonisation d'Alpha du Centaure permet à la Corporation de faire d'immenses bénéficies, si bien qu'elle propose à l'Interplanetary Strategic Alliance, ou ISA, (En gros l'OTAN des colonies) de racheter le système aux UCN qui demeurent en grande difficulté financière.

Le marché est conclu et la Corporation n'a donc plus à partager ses gains avec la Terre. Sa seule obligation est de verser certaines sommes mineures tenant au fonctionnement des organes de l'ISA au niveau de la colonie.

La croissance des richesses de la Corporation devient exponentielle. Alpha du Centaure devient un point de passage obligé de tous les vaisseaux terrestres s'aventurant dans les colonies, les voyageurs devant alors payer de nombreuses taxes et services au passage. De nombreuses entreprises terrestres sont même encouragées à se délocaliser dans le système pour éviter ce genre de paiements et profiter de cette prosperité nouvelle.

2198. Sur Terre, les UCN s'inquiètent de la domination économique grandissante de la Corporation Helghan et supportent très mal d'avoir manqué une telle opportunité.

Faute de mieux, les UCN lèvent de nouvelles taxes de plus en plus strictes sur les autres colonies afin de financer une nouvelle flotte et une armée. Certains privilèges accordés à Alpha du Centaure sont annulés en guise de moyen de pression sur la colonie. Toutefois, la Corporation refuse de céder et réclame des pourparlers. Ceux-ci échouent lamentablement. La Corporation menace alors de faire sécession, ce qui ferait d'Alpha du Centaure le premier système planétaire indépendant de la Terre.
 En réaction, les UCN lancent un embargo sur le système, se coupant du même coup des autres colonies qui sont obligés de passer par Alpha du Centaure pour se rendre sur Terre.

2199. Les UCN perdent patience et envoient leur flotte envahir Alpha du Centaure. C'est la Première Guerre Extra-Solaire.

 

2204. Alpha du Centaure est vaincue. Les dirigeants de la Corporation sont capturés. Le message envoyé aux autres colonies est limpide : Il ne faut pas se mettre sur le chemin de la Terre.

L'ISA envoie alors de nouveaux colons sur Vekta. L'affluence des nouveaux venus et les persécutions répétées à l'encontre des habitants originaux de Vekta poussent ces derniers à migrer vers le monde inhospitalier de Helghan.

 

L'’Ascension de la Nation Helghast :

 

"“On this day, we stand united once more. On this day, those driven to divide us will hear our voice! On this day, we shall act as one, and we shall be ignored NO MORE! Defenders of the Helghast dream, NOW IS OUR TIME!

Les années passent dans le systèle Alpha du Centaure. Tandis que l'ISA exerce une poigne de fer sur les colons, agrandissant son réseau de défense et sa flotte, Helghan subit de plus en plus de contraintes économiques qui plongent sa population dans la misère.

En outre, les conditions climatiques de la planète ont un effet désastreux sur les humains, provoquant chute des cheveux et pathologies respiratoires, l'atmosphère déterriorant les poumons des colons. Et malgré les efforts des habitants pour se protéger à l'aide de masques respiratoires, leur espérance de vie s'en trouve drastiquement réduite.

Toutefois, une nouvelle génération de colons, la troisième, voit le jour. Ces enfants sont spéciaux. Ils ne souffrent d'aucun symptômes ni ne perdent leurs cheveux. Ils vivent plus longtemps et semblent tout à fait normaux en dehors de leur teint blafard.

Parmi eux naît Scolar Visari en 2307. Malgré le milieu aisé dans lequel il vit (La société Visari est l'entreprise la plus prospère de la planète avec Stahl Arms à cette époque), le jeune homme est profondément attristé par le sort de son peuple, aussi il se lance dans une carrière politique.

Aux yeux de Visari, toute cette situation n'est qu'une immonde injustice causée par la Terre à l'innocent peuple de Helghan qui ne faisait que prospérer le plus légalement du monde. Pour lui, c'est la cupidité et la jalousie des terriens qui ont plongé son peuple dans la misère.

A 40 ans, Scolar Visari monte un adroit stratagème pour faire croire à la population que les autorités de la Corporation Helghan, qu'il accuse d'être à la solde de l'ISA, ont tenté de le faire assassiner. Avec l'aide du peuple, Scolar Visari s'empare du pouvoir.

 Amassant de plus en plus de fonds via le marché noir entre les colonies et étandant par la propagande une idéologie selon laquelle Helghan fut le creuset qui a fait évolué ses habitants en une espèce supérieure à l'être humain, la colonie minière  de Helghan devient un puissant État industriel et militaire du nom de Nation Helghast. C'est une dictature et Scolar Visari en est le guide : l'Autarch. 

Visari tourne alors le regard vers son prochain objectif : reconquérir Vekta.

Le premier Killzone peut commencer.

 

La présentation du jeu

Aucun « méchant » véritable

Sans vouloir faire le fanboy, on ne peut pas nier que Killzone ait un background assez poussé pour un FPS.

Killzone met donc en avant une histoire où nul n’'est réellement tout blanc ou tout noir.

Tout d'abord, si l'ISA est montré comme l'archétype de l'armée des "gentils" dans cette histoire, le background a plutôt tendance à dépeindre cette entité comme cupide et impérialiste.

Lors des événements des jeux, l'ISA ne semble plus aussi "mauvaise" puisque mise dans une posture défensive contre l'envahisseur Helghast. Et même alors, les soldats de l'ISA ne semblent guère très finauds, notamment le personnage de Rico Velasquez qui éprouve une haine purement gratuite envers les Helghast, les détestant par principe plus qu'autre chose, et dés lors qu'un autre personnage essaie de lui expliquer l'autre versant de ce conflit, le bougre s'énerve et refuse d'écouter. On pourrait donc se demander s'il n'y a également pas une certaine propagande diffusée du côté de l'ISA.

Forcément, on ne peut pas passer outre la symbolique des uniformes et idées de Visari et des Helghast. De plus l’'Empire Helghast est une dictature et ses habitants n’'ont aucune pitié pour leurs adversaires (Sans parler des méthodes extrêmes qu’'ils emploient).

Tout ceci n'est pas sans rappeler une certaine idéologie nauséabonde : le Troisième Reich de Hitler.

Toutefois, la Nation Helghast ne fait qu'essayer de reprendre à l'ISA ce qui lui appartenait légitimement avant les événements du jeu.  Ce sont à l'origine des colons qui ont été chassés de chez eux parce qu'ils souhaitaient être indépendant de la Terre. C'est le comportement des autorités terrestres qui a conduit à la création de cette dictature monstrueuse et belliqueuse. Ainsi, d'une certaine façon, le combat des Helghast (et uniquement le combat) apparaît comme "légitime".

On pourrait même penser à un autre épisode de l'Histoire de notre planète lorsqu'on regarde le bacjground de Killzone...

Et si les colons américains n’'avaient pas remporté leur indépendance vis-à-vis du roi d’'Angleterre ? Et s'’ils avaient été bannis dans un lieu désolé pour mourir, comme l’'Antarctique par exemple ? Les survivants, s'ils trouvent les ressources pour et s'ils sont guidés par un homme éloquent et versé dans l’'ultra-nationalisme, risqueraient fort de devenir une puissance vengeresse qui n'’auraient de cesse de faire payer ceux qui les ont envoyés à leur mort.

Au fond la symbolique Nazi des Helghast ne se retrouve que dans l’'idéologie Helghast et dans le fait qu'’une nation reprend courage en suivant un leader charismatique.  Au-delà de cela, les bases de la Première Guerre Extra-Solaire rappellent les colonies d'’Amérique qui ne voulaient simplement s’affranchir de leur suzerain qui s’est alors efforcé de les « remettre dans le droit chemin » par la force des armes.

Là où la majorité des jeux de guerre préfèrent nous faire affronter un envahisseur extraterrestre, des monstres, des terroristes ou une nation étrangère belliqueuse sans vraiment donner d'explication, Killzone a choisi de dépeindre l'ambiguité de la guerre, le fait que dans un conflit il y a tout un panel de nuances de gris plutôt qu'un simple rapport de force binaire.

 

Par conséquent en tant que joueur je suis assez intéressé par l'idée de voir le point de vue des Helghast.

 

La présentation concrète des Helghast dans le jeu et au-delà du jeu

"They will know... Helghan belongs to the Helghast."

Ainsi lorsque j’e lançai pour la première fois Killzone, sans même avoir lu de test ou vu de bande-annonce, je fus fortement étonné d’être aux commandes d’'un soldat de l'’ISA car il m'’apparaissait évident après l'’introduction que je jouerai un soldat Helghast!

Cette introduction parlons-en.  Mettre en scène un discours de Visari dans l'’introduction est presque devenu une tradition dans la série Killzone. A chaque jeu, Visari galvanise ses troupes et indirectement le joueur. (Vous pouvez visionner les trois discours de Visari ici)

Pour Libération, faute de discours, nous voyons tout de même les troupes Helghast  avancer fièrement sur les villes de Vekta, massacrant les troupes de l’'ISA voire des civils. C’'est une façon assez singulière de présenter notre adversaire, je trouve.

Personnellement je me serais plutôt attendu à une intro montrant les soldats de l’'ISA victorieux et combattant courageusement et non en train de se faire anéantir par leurs adversaires. Ou au moins au minimum, je me serais attendu à une vidéo montrant simplement l'ISA dans une situation quelconque. En bref montrer l'adversaire du joueur dans une posture plus ou moins classieuse n'est pas, selon moi, la meilleure façon de l'introduire à l'univers du jeu sauf si on compte le faire jouer ces personnages.

Même sur la jaquette du jeu il y a comme une incompréhension. Pour faire une comparaison avec Halo et les licences de FPS voire d’'action en général,… que voyons-nous sur la jaquette le plus souvent ? Que voyons-nous le plus souvent sur l’affiche d’un film d’action ?

Nous voyons le ou les héros!

En quatre jeux Killzone, à chaque fois la jaquette montre un Helghast ! Aussi je ne crois pas aller trop loin en disant que les « stars » de Killzone sont les Helghast et non leurs adversaires de l’'ISA.

Et pour couronner le tout, quel personnage de Killzone le cross-over Playstation-All-Stars met-il en scène? Pas Templar, pas Rico, pas Sev mais un Helghast !

Mieux encore, la vidéo annonçant le développement de Killzone 3 jouait encore plus avec les nerfs des joueurs. En effet à la fin de ce teaser le héros de Killzone 2, Sevchenko, mettait un casque Helghast!

Nous étions donc quelques un à croire que Killzone 3 serait l’'opus où enfin le joueur verrait le conflit du point de vue opposé et peut être que, via quelques circonstances particulières, Sev serait amené à s’'enrôler dans l'’armée Helghast.

De plus à cet époque est apparue sur le net une vidéo promotionnelle, baptisée Killzone Universe, où l'’on suivait les correspondances par visioconférence d’'un habitant d’e Helghan avec son ami de Vekta avant les évenements du premier opus. Là encore c'’était l'’occasion de montrer que le peuple Helghast avait énormément de rancune pour l’'ISA, mais également que l’'habitant moyen de Vekta n'’avait aucune idée des conditions dans lesquelles les Helghast étaient contraints de vivre depuis leur exil. Pire encore, la mise en scène de la vidéo, notamment sa fin, laisse entendre que l'ISA surveille les habitants de Vekta et leurs correspondances, et on voit même qu'un mandat d'arrestation est lancé à l'encontre du colon de Vekta qui n'a fait que discuter avec un Helghast!

Et pourtant, non, Killzone 3 va encore plus loin dans le discours unilatéral et tend même sur le ridicule durant sa fin. (Sans spoiler, un acte précis perpétré par les Helghast est ouvertement décrit comme horrible, le même accompli par l’'ISA ne semble plus si grave...… Mais attentons le 4e opus pour en connaître le fin mot.)

Concernant les agissements de Stahl je ne dirais rien. C'’est dans la logique de la conclusion de Killzone 2. De plus, le personnage de Radec était déjà inscrit dans cet archétype du fanatique poussé à l'extrême.

En bref, le conflit n'étant pas aussi manichéen que d'habitude et la fanbase souhaitant voir le point de vue des Helghast, pourquoi diable enfoncer toujours Killzone dans cette vision unilatérale où les membres de l’'ISA sont les uniques good guys du jeu ?

 

Et maintenant ?

A présent, alors qu’'on se doute bien que tôt ou tard un nouveau Killzone sortira que ce soit sur console de salon ou sur Vita, il devient de plus en plus urgent selon moi de placer une campagne Helghast ou d’'au moins rendre le propos moins unilatéral dans les jeux et non pas uniquement dans les éléments promotionnels de ceux-ci.

Lorsque l'’on regarde le background et les discours de Visari, on serait presque prêt à comprendre les Helghast mais dans les faits, le jeu ne montre à aucun moment de sa campagne cet autre point de vue. Les "Higs" apparaissent comme des brutes sanguinaires prêtes à tout pour gagner contre l'’ISA. (Et je ne parle même pas des personnages tels que Radec, Stahl ou Cobar qui passent pour des psychopathes finis alors que des personnages plus "normaux" comme Orlock sont rares)

Je n'’ai pas une envie morbide de jouer un personnage se complaisant dans la dictature mais je pense que la licence en deviendrait beaucoup plus intéressante, plus riche.

A défaut de faire un FPS avec deux campagnes, pourquoi ne pas prévoir un spin-off façon RTS avec deux campagnes? (Un peu comme les Command & Conquer où on avait des briefings vidéo pour chaque camp)

Aussi tant qu’'on est sur les produits dérivés, je vois bien une webserie live montrant la jeunesse et l'’ascension de Scolar Visari voire la Première Guerre Extra-Solaire.

 

J’'apprécie énormément Killzone et  trouve son background relativement intéressant. Par conséquent je trouve que Sony n’'agit pas comme il faut pour mettre en avant la licence. Après lui retirer un à un toute les particularités de gameplay qui font son identité, le risque est que l'’histoire de Killzone devienne de plus en plus manichéenne, pour ne pas dire débile. Je ne comprends vraiment pas ce décalage entre le background de Killzone et la façon dont il est mis en avant dans les jeux.

J’'attends avec impatience, depuis la fin du 3, que de nouvelles informations tombent sur le prochain jeu de la franchise et j'’espère que Sony va faire un effort.

 

 

 

 

Top ventes

Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 268,98 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 330,00 €
Console Nintendo Classic Mini NES
Neuf : 191,19 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 328,98 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Nintendo New 3DS XL Bleu Métalli…
Neuf : 189,95 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 279,90 €
FIFA 17 PS4
PlayStation 4
Neuf : 54,94 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 35,90 €
27 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (27)