est à vous

The Legend of Zelda : Skyward Sword

L'épisode de la redondance !
Signaler
Par Zanatof - publié le
Image
Huit ans. Huit années à attendre un nouveau Zelda sur console de salon. Et il a fallu que ce soit sur Wii... Tant pis. Parce que oui, depuis 2003, je n'ai pas eu de véritable Zelda à me mettre sous la dent. Je vous laisse imaginer à quel point j'attendais cet épisode.

Vous avez déjà joué à un jeu dans lequel vous avez l'impression d'être pris pour un con ? Oh non pas vous directement, mais plutôt le personnage que l'on incarne. Moi c'était Red Dead Redemption. Le héro - John Marston, en passant - se fait mener par le bout du nez durant toute l'histoire. On nous fait vraiment tourner en bourrique, j'ai trouvé ça presque ridicule, mais c'est évidemment voulu de la part de Rockstar. A la fin j'avais un peu la sensation d'avoir tourné en rond pour finalement pas grand chose. Mais au moins on avançait et on voyageait pas mal...

Parce qu'avec ce Zelda j'ai eu un peu eu la même impression. Link se démène durant toute l'aventure et s'emmerde à prouver à plusieurs reprises qu'il est « l'élu ». Mais visiblement ça ne suffit pas, ça ne suffit jamais, il faut encore et toujours prouver que vous êtes cet « élu » en passant des épreuves, en faisant en sorte que « votre esprit arrive à maturité », et en montrant que vous êtes digne de magner l'épée de légende...

C'est un peu comme dans tous les Zelda vous allez me dire. Oui mais là c'est accentué par une structure du jeu qui est faite d'allers-retours, et de phases toutes plus similaires les unes aux autres. C'est toujours la même chose, on arrive dans une zone, on explore le peu à explorer pour se frayer un chemin jusqu'au temple, puis arrive alors une phase de collecte... Récupérer une clé brisée en cinq parties, retrouver quatre PNJ paumés dans la forêt, trouver trois codes pour faire fonctionner un mécanisme ancien... Tout ça pour finalement avoir accès aux trois premiers donjons du jeu. Mais finalement c'est pas si dérangeant que ça, c'est le début de l'aventure, et puis on y découvre à chaque fois une nouvelle zone. C'est pas si mal et pas si répétitif.

Sauf que la deuxième partie du jeu va vous redemander à quelques choses prêt de reproduire le même schéma. Mais pas de nouvelle zone, non non, on retourne dans les trois précédentes. Même si elles s'étendent par la suite pour donner accès à de nouveaux donjons, j'ai trouvé ça un peu facile de la part des développeurs. Sans parler des phases dans le monde des esprits, même si elles sont assez stressantes et pimentent un peu l'aventure, c'est quand même pas super passionnant. Encore de la collecte, et en plus on a une sorte de timer...

Mais à ce moment là de l'aventure il se passe un truc génial. On va pouvoir explorer une nouvelle terre et de nouvelles régions, même si ça nous aurait paru familier. On y croit, ça va être épique ! On y est presque ! On passe la porte, et là... déception, retournement de situation. On revient finalement sur nos pas, alors qu'on était si proche du but...

Ca m'a fait penser à Wind Waker, vous savez, lors de la dernière partie, quand on pense pouvoir visiter une nouvelle zone, qu'on se voit déjà gambader dans Hyrule, et que finalement... on nous a vendu que du rêve...

Ensuite attendez vous dans la dernière partie de Skyward Sword, à devoir revenir une nouvelle fois dans les trois zones du jeu. Si vous avez aimer les phases de collecte jusqu'à présent, ça tombe bien, il faut à présent continuer sa quête, à la recherche de « quelque chose de spécial »... Mais ça n'aurait pas été marrant si on l'avait pas brisé et dispersé un peu partout... Ah, bha oui, encore une épreuve...

Tout le jeu se base sur du farming d'objets de quête, et d'allers-retours incessants. Le sentiment de liberté est réduit au strict minimum. A part les séquences dans le ciel, qui sont plus longues qu'intéressantes, on tourne en rond, pendant toute l'aventure. Ocarina of Time était bien plus inspiré... Dommage. Au départ ça m'a pas dérangé. Sur la deuxième partie je me suis fait la réflexion, que c'était un peu trop simple, et ça sentait la fainéantise. Mais alors la dernière partie, j'ai commencé à perdre patience, et étrangement mes sessions de jeu devenaient de plus en plus courtes.

En parlant de farming, il y a aussi différents trésors à choper durant toute l'aventure, par terre, dans des coffres ou directement sur les ennemis. Ils servent la plupart du temps à améliorer son équipement. C'est ultra léger comme principe, mais c'est vraiment sympa, ça renforce le sentiment d'évolution du personnage et donne un petit côté RPG au jeu. La collecte d'insectes elle, permet de se faire un peu d'argent, ou alors d'améliorer ses potions.

Concernant l'équipement mis à disposition de Link, les diverses armes et gadgets sont quand même assez géniaux. De part leur design, mais aussi de part leurs fonctions. On retrouve une partie de ceux qui ont fait le succès de la série, mais des petits nouveaux font leur apparition. Le scarabée par exemple donne une nouvelle dimension au jeu, il permet d'activer des mécanismes, ramasser et déposer des objets, mais aussi de partir en reconnaissance dans une zone, avant de s'y aventurer. La jarre magique, qui permet de souffler de l'air, est assez fun à utiliser. De ce côté là, c'est une réussite. Seul regret, c'est peut-être que ces accessoires ne servent souvent que dans les donjons dans lesquels ont les a chopé. Pas que ! vous allez me dire. C'est sûr, j'exagère un peu, mais j'aurais vraiment voulu par exemple des donjons, vers là fin, dans lequel tout notre équipement soit mis à contribution. Et ce n'est pas vraiment le cas.

Ah oui les donjons... Ils sont d'une simplicité enfantine. A aucun moment je n'ai été bloqué ou buté contre une énigme. Certains sont sympa, et assez ingénieux, comme la raffinerie de Lanelle qui est plutôt tortueux, alors que d'autres, notamment vers la fin, une fois de plus, ne sont absolument pas inspirés. Ils sont insipides et l'intérêt est assez limité. C'est genre on trouve une clé, et magie ! derrière nous une porte cadenassée... C'est quand même assez étrange, quand on connait un peu la série, elle est réputée pour avoir des temples aux énigmes et à la progression diabolique. Je n'ai rien ressenti de tel ici. Heureusement que les boss viennent pimenter le tout.

Parce que oui, les boss sont là, et ils sont pas contents. Ils sont assez intéressants, même si on peut se poser des questions sur le choix du design de certains, qui m'ont plus fait penser à des boss de Super Mario Galaxy que de Zelda. Heureusement le niveau est relevé par des combats funs et dynamiques. Mention spéciale à Da Ihloma, dans la grande caverne antique : jouissif ! Par contre gros bémol pour Le Banni. Je vais tenter de ne pas trop spoiler, mais là aussi encore une fois, ils ont opté pour la simplicité. C'est un peu trop facile de nous resservir plusieurs fois la même chose, mais il fallu qu'ils poussent le vice jusqu'à recycler certains combats. Surtout que ça n'apporte pas grand chose.

Mais il n'y a pas que les combats de boss qui sont dynamiques. Oh non ! A vrai dire, même le face à face contre l'ennemi le plus anodin peut donner du fil à retordre. Ils ont tendance à esquiver et parer très facilement vos attaques si vous n'êtes pas suffisamment précis et rapide. L'immersion n'en est qu'augmentée. Surtout grâce à la reconnaissance de mouvements, transcendée par le Wiimotion Plus. Link reproduit à l'épée ce que vous faites avec votre Wiimote, tout simplement, et c'est grisant. Mis à part quelques ratés lors des coups d'estoc, c'est du tout bon pour moi. Rien qu'au début du jeu, j'ai passé pas mal de temps dans la zone d'entrainement, à défoncer et découper des troncs d'arbre à la chaine, tellement j'étais impressionné et surpris par la précision du bousin.

Mais la Wiimote ne sert pas uniquement à retranscrire les mouvements de l'épée de Link. Non non, elle est utilisée pour un peu tout et n'importe quoi. La plupart du temps, c'est assez bien fait, mais à vouloir trop en mettre, je me demande encore ce que ça apporte dans certaines actions et situations, comme nager, diriger le célestrier, ou Link en la chute libre... J'ai trouvé que ça n'apportait rien de spécial, et on aurait bien pu s'en passer, avec une utilisation au stick. Par contre, tout le reste, et malgré ma réticence envers la maniabilité Wiimote, pour ce Zelda, je n'aurais en aucun cas troqué le Wiimotion Plus contre une manette classique. Comme quoi...

Je vais terminer par la partie visuelle. Je vais être assez bref et éviter de trop m'étendre là dessus. Malgré que la Wii soit dépassée techniquement, Nintendo nous montre une fois de plus, qu'avec du talent cette machine est capable de merveilles. Elle crache ses tripes, mais putain, avec une telle direction artistique, qui fait office aussi un peu de cache misère faut avouer, c'est magnifique.

C'est un Zelda qui se rapproche de ce que j'ai toujours imaginé, après un Wind Waker plus que marquant. Je n'ai jamais voulu d'un Zelda réaliste ou avec un rendu à la Twilight Princess. On s'éloigne du trip de Nintendo. Et je pense sincèrement que si Twilight Princess a eu un tel rendu, c'était pour faire plaisir ou du moins satisfaire tous ceux qui ont été dégoutés de l'orientation du jeu en 2003, qui l'ont boudé et qui sont passés à côté.

Dans ce Skyward Sword, j'ai joué plus de 50 heures dans un véritable tableau, avec des tons pastels et un coté peinture aquarelle, et un chara design assez réussi dans l'ensemble. Les personnages sont en général intéressants, et expressifs. Fay, malgré sa froideur et son manque de charisme évident, n'est pas si dérangeante que ça, ça reste l'âme d'une épée après tout.

Link à quelque chose d'humain qu'il n'y a pas dans les autres jeux de la saga, et malgré son mutisme, on arrive à ressentir toutes les émotions qui l'envahissent durant l'aventure. La complicité entre Zelda et Link est une première aussi dans la série. Ils sont proches. Normalement il n'y a pas d'amourette ou de sentiment qui laissent croire qu'ils sont amoureux.

Après dans l'ensemble c'est une question de goûts. Certains vont adorer, alors que d'autre vont trouver ça limite honteux, et vont rester sur Twilight Princess. Pour ma part c'est le contraire. ce dernier est bien fade à côté de ce Skyward Sword. Et pas d'artistiquement. Une fois qu'on a gouté au Wiimotion Plus sur ce Zelda, difficile de revenir sur Twilight Princess...

Pour conclure, c'est un jeu agréable à parcourir, je me suis amusé, vraiment. Surtout pour le prix. Et la durée de vie du titre est loin d'être négligeable. Mais malheureusement, j'ai l'impression que sur certains points, le jeu a un peu était terminé à la pisse. Tout ceci est rattrapé par le côté enchanteur et poétique du titre, qui m'a fait oublier tous ces soucis, pendant que je parcourais le jeu. Parce que même si c'est un Zelda, il n'est pas exempt de défauts. Malheureusement, avec du recul, je n'ai pas pu passer outres ces problèmes pour me faire un avis dessus.

Je rejoins l'avis d'une personne tant critiquée sur le site, et même si j'ai dit ou pensé le contraire à un moment : « C'est un grand jeu, mais ce n'est pas un grand Zelda » ou un truc du genre, je sais plus. Ce qui est bien dommage parce qu'il avait toutes les cartes en mains pour le devenir.

Top ventes

Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 492,97 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go + Fifa 17
Neuf : 369,80 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 249,00 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 299,90 €
Casque de réalité virtuelle HTC Vive
Neuf : 949,00 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 329,90 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 299,90 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 270,74 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 35,91 €
Casque de réalité virtuelle Oculus Rift …
Neuf : 699,00 €
Console New Nintendo 3DS XL Pokémon Sole…
Neuf : 199,90 €
9 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (9)