est à vous

l'appel de la moustache

Respawn presente son nouveau jeu (ou pas)
Signaler
Par radi0head - publié le
Image
Contrairement à ce que laisse sous-entendre le titre, ce n’est pas à la présentation de Rock Band Queen à laquelle nous avons assisté mais bien au prochain titre de Respawn Entertainement, transfuges d’Infinity Ward. Préparez-vous, la réponse a Call Of Duty III s’annonce musclée.

 

C’est donc à Los Angeles que l’on a pu découvrir manette en main le solo du nouveau bébé de Jason West et Vince Zampella, les co-fondateurs et ex-patrons d'Infinity Ward. Merci les conférences Pre E3 !

 

La grande Illusion

 

Confortablement installé dans la salle de preview, la manette en main tout devient envisageable. Rapidement le mot loading s’estompe, écran noir. Vue subjective d’un personnage balloté dans un véhicule, autour de nous des soldats au pantalon rouge, un regard derrière : des taxis du début du siècle. Sur l’écran s’affiche « Marne september 1914 ». Respawn a osé, finit la seconde guerre mondiale, la guerre froide et les anticipations Tom Clancyesques. Sortez les Lebels, enfilez votre pantalon garance, maintenant c’est la der des ders.

 

Johnny s’en va-t’en guerre

 

Revenons au jeu, alors que dans le taxi brinquebalant tout à l’air calme, le doux  ronronnement du moteur est soudainement couvert par des cris : « The Huns are coming » discerne-t-on. A peine sorti du taxi, un cavalier fonce sur nous, les voilà les fridolins tant attendus. Un QTE s’enclenche pour esquiver un coup de sabre de cette anachronique vision, ralenti sur le cavalier qui fait demi-tour pour revenir vers nous et là un nouveau QTE pour attraper une pelle, la planter dans la cuisse de la monture et mettre au sol le hussard adverse. Et là, la sauvagerie commence, session fracassage de teutons avec une grosse pierre ramassée par terre. Brutal et sans concession rien a ajouter. Une fois le compte du cousin d’outre Rhin réglé, on sort son fusil et s’enchaine une séance de tir sur les cavaliers adverses. Autour de nous ça hurle, la fumée s’épaissit et on ne peut s’empêcher de penser « donnez-moi un MP 40 et dans trente secondes c’est plié ». Et bien non les pioupious, il va falloir se contenter de son beaucoup plus règlementaire Lebel et ajuster chaque coup… Alors que les limites de ce pauvre fusil se font sentir, regroupement général autour de l’officier pour un dernier carré. Son de trompette au loin, bruit assourdissant de cavalerie, un cuirassier Français passe devant nous pour nous sortir du guêpier.

Pour une entrée en matière, Respawn frappe fort. Le rythme est soutenu, on en prend plein la vue et les oreilles malgré des graphismes un peu passés. Neamoins la surprise du sujet fait oublier les lacunes esthétiques plutôt rapidement.

 

Comment emprunter le sentier de la gloire

 

Concernant le gameplay, on est sur de l’ultra classique de type Call Of Duty. Par contre, la lenteur des armes et l’importance du corps à corps donnent une tension inhabituelle et pour tout dire rafraichissante dans le monde du FPS a grand spectacle. 

Parlons-en du corps à corps, le système fait appel à deux boutons : un pour parer, un pour frapper et ensuite le stick droit pour orienter les coups. Et les coups il va falloir bien les calculer car les types d’en face ont bien fait leurs classes. En gros baïonnette contre baïonnette ça reste plutôt lent, mais au moment de prendre en main une nouvelle mission la surprise est grande. Installé dans une salle Kinect Ready (certifiée par Century 21) on rentre dans la peau d’un nettoyeur de tranchée qui tombe comme une fleur sur des mangeurs de pomme de terre. Et là il faut assurer, manette en main pour déplacements, les mouvements des bras pour l’orientation et une sacrée dose de reflexe pour éviter de mourir pour son pays. Malgré quelques soucis de reconnaissance des mouvements, on se surprend à les lever les bras pour ne pas faire découper a la hache, a répéter les coups pour briser un crane. En fait le moteur du jeu premet de ramasser tout et n’importe quoi pour écraser/trancher/frapper le type en face, et faire en sorte de le faire mourir pour son pays, lui.

Avancer au milieu d’une tranchée et enchainer les mouvements et les armes à la recherche de l’exécution la plus rapide et la plus efficace est vraiment jouissif, et l’air de rien ça rend les mécaniques de jeu plutôt intéressantes. Sur ce point c’est encore perfectible (la reconnaissance de mouvement et parfois des résultats d’arme un peu incohérents) mais laisse augurer du nouveau.

 

La France et rien d’autre

 

Après les taxis de la Marne de la séquence d’ouverture, la mission dans la tranchée en mode commando nous avons pu voir une mission de reconnaissance dans les montagne grecques ou il faut bien mémoriser les positions ennemies, la mission suivante qui consiste en l’assaut de ces montagnes ne pardonnera pas à ceux qui ont oubliés ou se trouve les mitrailleuses et qui ne sauront pas identifier le point de chute d’un obus à partir de son sifflement. Une mission prenant place pendant le débarquement des Dardanelles et un affrontement avec les stosstruppen Allemands dans un village en flamme qui s’annonce épique.

 

Les terribles stosstruppen, qui vont vous donner du fil (barbelé) a retordreMaintenant je vous vois venir"Et l’assaut de tranché, avec sifflet de l’officier et course dans le No Man’s land ? ", et bien les développeurs l’ont confirmé gardent la surprise intacte, promettant une des scènes les plus impressionnante du jeu vidéo moderne (rien que ça …). On nous promet aussi une scène psychologiquement très chargé, ainsi qu’un petit tour en char Renault.

Le scenario n’a pas été dévoilé entièrement bien sûr, mais on peut s’attendre à suivre le parcours d’un soldat Français depuis la contre-offensive Allemande, en passant par le corps expéditionnaire Oriental (à nous les Balkans !) jusqu’à la bataille de Verdun et l’offensive finale. Suivra t’on le destins de soldats différents ? Rien n’a filtré.

Petit bémol au sujet de la probable VF, les poilus s’exprimant dans un langage très argotique et caricatural avec des mots Français jetés à la va vite. On sent que les voix Française seront inspirées par Jean Gabin période Titi Parisien, je le vois trop arriver…

 

Un long dimanche … d’attente ?

 

Prévu sur Xbox 360 et PS3, le premier jeu de Respawn a le mérite d’innover au niveau du contexte (sans se cacher derrière une uchronie ou du surnaturel). Si le développement met le paquet sur les graphismes et la compatibilité Kinect/ PS Move et que la VF ne nous offre pas des fous rires permanent avec des répliques telles que « t’as de beaux fusils tu sais, donne les moi » et autres « Stosstruppen, Stosstruppen, est-ce que j’ai une tête de Stosstruppen ? » on devrait tenir le Blockbuster de 2012. Sinon j’en connais chez EA qui vont être fusillés pour l’exemple…

 

Jason West expliquant le sujet de son prochain jeux aux actionnaires (authentique)

Les actionnaires découvrant le sujet du premier jeu de Respawn (Authentique)

Ok le titre était racoleur, mais le but de cette fausse preview est de tordre le coup à la vielle idée de l’impossibilité d’adapter la première guerre mondiale en FPS roller-coaster. Ben oui, faudrait penser à renouveler les thèmes et un peu le Game Play d’un genre qui tourne carrément en boucle.

 

 

 

 

 

Top ventes

Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 268,98 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 271,25 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 279,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Nintendo New 3DS XL Bleu Métalli…
Neuf : 189,95 €
FIFA 17 PS4
PlayStation 4
Neuf : 54,94 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 330,00 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 328,98 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 48,85 €
3 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (3)